Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Ingenieurs, pauvre de vous...

  1. #1
    YABON

    Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut les jeunes.
    L'année prochaine, pour moi ce sera direction la prépa. Après ça, comme beaucoup de preparationnaires, une école d'ingé. J'aime beaucoup les matières scientifiques et c'est pour cela que je me tourne vers ce domaine. Passons maintenant au centre du sujet :
    - tout d'abord les mères Thérèsa qui me diront l'argent ne fait pas le bonheur ou une chose de ce genre la : merci, je sais, mais quand même.
    En se renseignant sur les écoles d'ingé, on tombe forcement sur les revenus des ingenieurs à leur sortie de l'école. Celui-ci tourne globalement autour des 35000 euros, voir même 42000 pour l'école des mines (Paris). A preciser que c'est le revenu anuel et non mensuel . Et en y reflechissant on se rend compte que c'est pas énorme compte tenu des études qui peuvent être assez difficile et du fait que d'autres métiers correspondant au même niveau d'étude (pharmacien, dentiste, ingénieur commercial entre autre) sont bien mieux rémunérés.
    J'aimerais donc savoir de combien le salaire de départ évolue en moyenne, si on peut dire ou non qu'un ingenieur peut etre riche, et si vous etiez d'accord avec moi quand au fait que ce n'est pas un métier payé a sa juste valeur .
    D'autre part, est ce qu'en allant dans d'autres pays comme les Etats-Unis (D'Amerique évidemment), il est possible d'être bien mieux payés qu'en France comme beaucoup le dise ?
    Je ne suis pas obsédé par les tunes je vous rassure sinon comme le tiers de ma classe j'irais en medecine , mais je pense qu'il est bien d'envasiger notre futur mode de vie (et donc notre richesse) pour éviter d'avoir des désilusions. Enfin, je crois que c'est comprehensible .
    Merci à tous

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Rojhann

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Je ne connais pas beaucoup de monde gagnant 42000 euros par ans et couchant sous les ponts. C'est tout de même 3500€ par mois !!

    Ensuite pour être ingé il ne faut que très rarement un bac +11 comme les spécialistes de médecine. Médecine qui est un parcours très difficile aussi. Tu noteras aussi que certains spécialistes tapent dans les 70h/semaines.

    Il faudrait voir à ramener le salaire au temps de travail... Et encore là, difficile à plaindre.

    Quant à la "richesse" des ingénieurs, places toi selon le référentiel qui te conviens. Mais pense que certaines personnes ayant bac+5 en physique par exemple sont au chômage. Ou que même après 8 ans d'études ne gagneront jamais 40 000 €/ans...

    Alors relativise un peu, beaucoup se contenterons des 35 000.
    Le bon sens est une affaire d'orientation.

  4. #3
    Cyborg3744

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Euh... tu trouves que 42000€/an c'est moyen comme rémunération de départ quand tu commences à bosser?
    Et puis déjà je suis désolé mais ton message m'énerve! J'ai même pas envi de te répondre sérieusement. En plus j'ai l'impression que tes infos sur les rémunérations des métiers correspondent plus à ce que t'as pu lire dans les dossiers ONISEP qu'à la réalité et qu'il faudrait peut-être mieux se renseigner.
    Arg... et puis ça m'énerve, déjà deviens ingénieur et vois après pour planifier ton "futur mode de vie ( et donc ta richesse )"... Rien qu'en regardant tes fautes d'orthographe je me dis que c'est mal barré... et pourtant ça fait pas si longtemps que je vis en France et ça me fait quand même mal à voir.

    Alors je m'excuse... certains sont peut-être pas de mon avis sur le coup... mais ça m'énerve et je m'emporte vite.

    ++

    édit : bah y en a des plus rapides que moi on dirait. En plus ils réusissent à rester calme

  5. #4
    programmer

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut, en moyenne un ingénieur démarre à 30 k€ soit environ 1900 nets puis à trois/cinq ans arrive facilement à 35/40 k€.

    2500 nets par mois c'est déja un beau salaire.

    3000 nets c'est possible mais le diplôme ne fait pas tout. Tous les ingénieurs ne se valent pas.

    Quant au diplôme, tu sais maintenant un bac+5 c'est presque commun... donc oui il faudra que tu continues à faire tes preuves après. Le diplôme même si ce n'est pas évident ne garantit pas une vie pépère et facile pour la suite, ce n'est qu'un début.

  6. #5
    Zimato

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Pour ma part, je trouve que pour qqn qui est en terminale, qui vit (surement) encore avec papa maman et trouver que 35k€/ an est mal rémunéré, je te dirais d'avoir déjà ton bac et de plus réfléchir à ce que représente cette somme.

    Je pense qu'être un ingénieur c'est pas seulement une paie (qui est selon moi plus que correcte) mais c'est aussi des responsabilités, des projets en équipe, la possibilité de mobilité etc etc etc...
    Même si un médecin gagne surement plus, il n'aura jamais le même enrichissement que lui apporte son travail je pense.

    Enfin je suis pas là pour polémiquer entre la différence des salaires entres les ingénieurs et les bac +X.
    [COLOR=DarkOliveGreen]Les énergies Vertes en actions !!![/COLOR]

  7. #6
    Ecthelion22

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    C'est beau de ne pas être obnubilé par l'argent de ne faire qu'en parler dans son post et pour surtout savoir comment faire pour en gagner plus. Alors puisque nous en sommes à nous plaindre, je signale juste pour info qu'un véto qui sort de l'école à Bac+7 (en étant considéré par l'Europe comme un +5 pour ne pas paraître mieux que nos petits copains Belges, Espagnols, Allemands...) et qui choisit une filière où il peut gagner le plus possible, gagne à peu près 25 à 30 000 €/an. Etant donné le plaisir qu'on en retire, ça ne me paraît pas aberrant. Alors 35 000€, ça me semble quand même plus qu'acceptable. Surtout qu'il y a deux types d'ingénieurs en entreprise : celui qui fait son boulot, 35h pas une de plus et gagne ses 35000 et celui qui se défonce, monte en grade au fil des ans et ne va tellement gagner plus alors que niveau horaires et quantités de problèmes, c'est quand même autre chose. Par contre là, tout le monde sera d'accord pour dire que tu gagnes trop. Moralité, 35000€ toute sa vie pour 35 malheureuses heures par semaine, ça me paraît plus qu'honnête.

    Cordialement,
    Ecthelion

  8. #7
    YABON

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Citation Envoyé par Cyborg3744 Voir le message
    Euh... tu trouves que 42000€/an c'est moyen comme rémunération de départ quand tu commences à bosser?
    Et puis déjà je suis désolé mais ton message m'énerve! J'ai même pas envi de te répondre sérieusement. En plus j'ai l'impression que tes infos sur les rémunérations des métiers correspondent plus à ce que t'as pu lire dans les dossiers ONISEP qu'à la réalité et qu'il faudrait peut-être mieux se renseigner.
    Arg... et puis ça m'énerve, déjà deviens ingénieur et vois après pour planifier ton "futur mode de vie ( et donc ta richesse )"... Rien qu'en regardant tes fautes d'orthographe je me dis que c'est mal barré... et pourtant ça fait pas si longtemps que je vis en France et ça me fait quand même mal à voir.

    Alors je m'excuse... certains sont peut-être pas de mon avis sur le coup... mais ça m'énerve et je m'emporte vite.

    ++

    édit : bah y en a des plus rapides que moi on dirait. En plus ils réusissent à rester calme

    Non franchement commençer à 42000 euros par an, c'est pas mal mais tout le monde ne sort pas des mines.
    J'ai même pas envi de te répondre sérieusement
    Si t'as pas envie de répondre c'est ton droit, voir même si ce que tu dis n'est pas constructif un devoir LOL. Mes infos, comme tu dis, vienne de l'ONISEP qui tire ces renseignements de ceux que leur donnent les grandes écoles. Je pense qu'au niveau salaire c'est ainsi qu'on est le mieux renseigner. Sinon j'en ai aussi parlé à mon cousin à l'ENSAM et il est tout à fait d'accord avec ces chiffres. De plus tu dis :
    Arg... et puis ça m'énerve, déjà deviens ingénieur et vois après pour planifier ton "futur mode de vie
    Là je ne suis pas d'accord, je préfère me renseigner sur un metier avant de choisir l'orientation qui m'y amenera que de voir en quoi consiste le métier seulement le jour où je l'exercerais. Comme je dis les désilusions, c'est pas top.
    Rien qu'en regardant tes fautes d'orthographe je me dis que c'est mal barré...
    Alors là excuse moi, je veux bien que tu me les indique je n'en aperçois pas énormement. Mais d'avance excuse moi je sors d'une semaine de bac blanc. En revanche :
    J'ai même pas envi de te répondre sérieusement
    Je pense que ta oublié un e à envie mais je dois surement me tromper.
    mais ça m'énerve et je m'emporte vite
    Je l'aurais pas remarqué.
    Alors je m'excuse...
    Beau geste

    Sinon merci à tous pour vos réponses, je n'ai pas le temps de répondre à tout le monde ce soir, je vais réviser ma nomenclature de chimie organique. Par contre je n'ai pas pu m'empecher de répondre à Cyborg3744, sa réponse m'a un peu interpeller.

  9. #8
    -Obiwan-

    Exclamation Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Encore un sujet qui ne fait pas avancer le débat...

    Je lui donne jusqu'à demain avant qu'un modo ne ferme !

  10. #9
    Cécile

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut Yabon,

    Je penses que tu as une vision un peu faussée du travail.
    D'abord, un salaire de départ de veut pas dire grand chose. En effet, sortir d'une école d'ingénieur, même bonne, ne veut pas forcément dire qu'on sera bon au travail. Mais les bons ingénieurs évolueront vite (disons au bout de 5 ans) vers des responsabilités plus grandes, ce qui va de pair avec des rémunérations supérieures. A condition de faire ses preuves et de ne pas compter ses heures.
    Et 35000 euros pour un salaire de débutant, c'est très bien. Je te rappelle qu'un débutant n'est pas superproductif, il faut du temps pour apprendre vraiment un métier.

    Citation Envoyé par YABON Voir le message
    d'autres métiers correspondant au même niveau d'étude (pharmacien, dentiste, ingénieur commercial entre autre) sont bien mieux rémunérés.
    Ah bon, tu as des chiffres ?
    Un pharmacien qui n'a pas sa propre pharmacie n'est pas super bien payé. Or, avoir une pharmacie, c'est très difficile : il faut pouvoir la payer, et surtout, il y a un numérus clausus, donc on ne peut pas installer des pharmacies où on veut, il faut attendre qu'une pharmacie soit mise en vente.
    Un dentiste mettra, lui aussi, plusieurs années pour se faire une clientèle suffisante pour être payé correctement. Bien sûr, il ne faut pas confondre le chiffre d'affaire d'un dentiste et son revenu : avec son CA, il doit payer son matériel (très high tech), ses consommables (tous les trucs jetables notamment), son secrétariat, ses charges (eh oui, il n'est pas salarié, faut qu'il cotise lui-même), etc.
    Quant au commercial, il a généralement une part variable très importante. S'il est très bon, il gagne beaucoup, mais s'il est moyen ou qu'il tombe malade ou que la conjoncture n'est pas bonne, sa rémunération tombe fortement.

    si vous etiez d'accord avec moi quand au fait que ce n'est pas un métier payé a sa juste valeur
    Non. Autant les chercheurs ne sont pas payés à leur juste valeur, autant je ne pense pas que ce soit vrai pour les ingénieurs. Et tu trouveras plein d'autres métiers où les gens sont peu payés après avoir fait plein d'études.

    D'autre part, est ce qu'en allant dans d'autres pays comme les Etats-Unis (D'Amerique évidemment), il est possible d'être bien mieux payés qu'en France comme beaucoup le dise ?
    Oui. Mais tu peux aussi te ramasser là bas, si tu ne fais pas gaffe.

  11. #10
    DaoLoNg WoNg

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut.

    Citation Envoyé par YABON Voir le message
    Celui-ci tourne globalement autour des 35000 euros, voir même 42000 pour l'école des mines (Paris). A preciser que c'est le revenu anuel et non mensuel . Et en y reflechissant on se rend compte que c'est pas énorme compte tenu des études qui peuvent être assez difficile et du fait que d'autres métiers correspondant au même niveau d'étude (pharmacien, dentiste, ingénieur commercial entre autre) sont bien mieux rémunérés.
    J'aimerais donc savoir de combien le salaire de départ évolue en moyenne, si on peut dire ou non qu'un ingenieur peut etre riche, et si vous etiez d'accord avec moi quand au fait que ce n'est pas un métier payé a sa juste valeur .

    Merci à tous
    Le salaire moyen français brut n'est même pas de 30 000€, la plupart travaillant depuis de nombreuses années.

    Bonne continuation.
    Dernière modification par DaoLoNg WoNg ; 16/03/2007 à 21h16.

  12. #11
    kronox1

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Il y en a vraiment qui me font de la peine...

    Vous ne croyez quand même pas qu'en terminale la priorité vient plutot a trouver des études et par là un métier qui nous passione ? Le salaire n'est que secondaire...

    Perso je préfère etre bien dans ma vie et travailler selon mes exigences et mes gouts pour le SMIC qu'être multi-diplomé, gagner des fortunes pour quelque chose que je n'aime pas!

    Avant de vous interroger sur les salaires, trouvez vous des études...

    Et puis Ingénieur...Ingénieur en quoi déjà ?
    Tu veux comparer les salaires d'ingénieur? Bonnes chances...

    Sache que tu soit master ou Ingénieur, tu gagneras entre 2000 et 2500 €/mois...
    Et les études ne sont que de 5 ans! Aujourd'hui c'est très courant des BAC +5...
    Alors 2000€ je trouves ca énorme pour un début de carrière.

    Et tout dépend de la boite.
    Un ingénieur de chez supAéro qui bosse chez Ariane gagnera beaucoup plus que L'ingénieur de l'ISABtp qui bosse chez XY et c'est comme ca...

    Avant de vous mordre le doigts pour votre salaire, trouvez-vous quelque chose qui vous plait, le salaire n'est que secondaire.

    Persos je vais être ingénieur en génie civil dans 5 ans et je sais que la fourchette se situe entre 1800 et 3000€/mois...et c'est, je crois, largement suffisant face a des chercheurs qui sont a BAC +12 et qui gagne le SMIC !

  13. #12
    anonymus

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Citation Envoyé par kronox1 Voir le message
    Il y en a vraiment qui me font de la peine...

    Vous ne croyez quand même pas qu'en terminale la priorité vient plutot a trouver des études et par là un métier qui nous passione ? Le salaire n'est que secondaire...

    Perso je préfère etre bien dans ma vie et travailler selon mes exigences et mes gouts pour le SMIC qu'être multi-diplomé, gagner des fortunes pour quelque chose que je n'aime pas!
    Je ne sais pas si tous les chercheurs seront d'accord avec toi.
    Et je pense que certains, vu leur situation actuelle, aimeraient troquer leur bac+15 contre un bac+5 d'ingénieur.
    En Amérique, il faut d'abord avoir le sucre, ensuite on a le pouvoir et ensuite on a la femme.

  14. #13
    Boson_2_higgs

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Bonsoir tout le monde, Bonsoir surtout à toi YABON qui a pas bon du tout comme ne le dis pas le slogan! Je m'explique, d'une je trouve qu'un ingénieur est payé à sa juste valeur, parfois même un peu trop, et trouve aussi qu'un technicien supérieur (avec pour bagage le diplôme auquel les entrepreneurs font le plus confiance d'après une étude sérieuse: un DUT) soit payé à peine plus que le SMIC révoltant, et encore plus pour un chercheur qui a passé 8 ans après sont Bac à faires des études, en galérant même si il a des aides et un salaire, soit payé pas beaucoup plus que ce même SMIC dans certains cas.
    Il y a des discordances dans la répartition des salaires assez abérantes & révoltantes.
    Il n'existe par ailleurs pas de métier pour devenir riche..si peut être artisan (électricien,plombier) parce que personne veut plus mettre les mains dans la merde et c'est bien dommage...
    et si tu considères qu'ingénieur ça rapporte pas avec un salaire de 2 500 € net en moyenne pour le premier emploi, eh bien vas y reste dans ta vision déformée du monde ou tout le monde il est riche tout le monde y sort des mines tout le monde il est content.
    A bon entendeur!
    Salut
    B2H
    "Rien n'est impossible , mais bien peu de choses sont réalisables,c'est le grand jeu de la vie"

  15. #14
    invite67423456789

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    un docteur en sciences (physique ou maths en particulier) gagne combient a ses debuts ?

  16. #15
    cleana

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut Yabon ,

    Ca va peut être te faire mal vu comment tu réponds aux autres messages, mais tu n'as absolument aucun sens des réalités !!!!

    Tout le monde ne gagne pas des cents et des mille !

    As-tu une idée de combien d'années il faut à un dentiste pour être remboursé de son cabinet, de ses dépenses annuelles et commencer à gagner 3500 euros net par mois ??? (bac +6)

    As tu une idée du salaire moyen d'un généraliste (bac + 8, il me semble maintenant), à plus forte raison d'un débutant ???? Après un concours de PCEM1 ultra sélectif ???

    As tu une idée du salaire d'un débutant véto ? Je te le dis : le SMIC (1200 euros), maximum, et en brut !!!!! Après un concours plus que ultra sélectif, au bout de DEUX ans de prépa !!!! (bac +7)

    #### Pas d'agressivité, merci
    Dernière modification par Gwyddon ; 17/03/2007 à 17h19.

  17. #16
    Cougar_127

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    pour info: ma soeur, ingé mines de nancy+master et embauche en allemagne commence avec 4000€/mois. La vie est un peu plus chere la bas, mais c'est pas mal.
    Je pars faire un master aux US+thèse. Sorti d'une grande univ US, le salaire peut aller jusqu'à 110 000$/an pour un bon PhD. (mais perso, ca ne m'interesse pas plus que ça...)

    Attention, ces chiffres NE SONT PAS représentatifs. En moyenne, c'est du 30 000€/an, c'est pas mal.

    Relativise, les études d'ingé, c'est pas non plus si dur que ça. Et ce qui compte, c'est pas le papier que tu obtiens à la sortie, ça, c'est juste une indication. C'est ton niveau, ce que tu as dans les trippes.

    Il faut bien savoir que ces chiffres évoluent rapidement quand tu débutes. Tu vas etre jugé, jaugé, apprécié, et si tu es bon, que tu as de la chance et la lucidité d'attraper les opportunités qui s'offrent à toi, ça peut grimper assez rapidement.

    Par contre, enfonce toi bien ça dans le crane, un ingénieur ne devient pas riche. Il faut monter sa boite pour devenir riche. Tu peux gagner très confortablement ta vie, mais n'espere pas devenir multi millionnaire.

    Et un conseil, vise plutot l'intéret de l'emploi, plus que le salaire. Pour deux raisons: si tu fais de l'ingénierie qui ne te plait pas, tu vas te faire suer. Et si tu te fais suer, tu travailleras mal, et tu n'auras pas d'opportunités... c'est dommage.

    Bon courage pour ta prépa!

    Cougar, élève ingé à l'ENSAM.
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  18. #17
    Boson_2_higgs

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Citation Envoyé par warznok Voir le message
    un docteur en sciences (physique ou maths en particulier) gagne combient a ses debuts ?
    En post doc ça peut varier mais je dirai 1 300 € nets par mois..
    Dites moi si je me tromple..
    un maitre de conférences débutant gagne quelque chose comme 1800 €..mais après quelques années comme Post Doc .
    @+
    B2h
    "Rien n'est impossible , mais bien peu de choses sont réalisables,c'est le grand jeu de la vie"

  19. #18
    Cougar_127

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Citation:
    D'autre part, est ce qu'en allant dans d'autres pays comme les Etats-Unis (D'Amerique évidemment), il est possible d'être bien mieux payés qu'en France comme beaucoup le dise ?
    Oui. Mais tu peux aussi te ramasser là bas, si tu ne fais pas gaffe.
    Oui alors ça, ca m'énerve tout particulièrement... En france, tu peux te tromper et rester à ton poste? Je ne crois pas... J'aime pas du tout cette mentalité.

    Je ne t'accuse pas hein, soyons clair! Je ne prétends pas saisir le fond d'une pensée juste avec un bout de phrase.


    Il est vrai que chez les ricains, il est clair que c'est du t'es bon ou tu dégages. Mais en France, dans le milieu industriel aussi. On travaille dans des boites avec un système capitaliste, tu dois te battre pour SURVIVRE. Et les 90% des entreprises qui existent se battent pour leur survie, par pour leur vie. C'est un milieu impitoyable!

    Ingénieur, ce n'est pas un métier trop compliqué. J'ai fait prépa, je suis en école, j'ai des stages ingés, ça va, faut pas etre Enstein pour s'en sortir (mais faut pas etre débile nan plus).

    Par contre, on n'a pas le droit à l'erreur. Surtout quand le poste devient à responsabilité. Et dieu sait s'il peut y en avoir des responsabilité. Il faut bien comprendre qu'une erreur sur un système peut avoir des conséquences terribles. Humaines, techniques, financières.

    C'est cela qui, à mon avis, justifie le salaire: il faut prendre des décisions à tout moment, vite et bien. Si c'est raté, c'est tant pis pour toi. Le salaire augmente avec les responsabilités.

    Décisions qui peuvent influencer sur l'avenir de la boite, et donc l'emploie de nombreuses personnes...



    Dernier point pour Yabon, si tu gagnes beaucoup d'argent, c'est que tu travailles beaucoup. 50h environ pour un ingé débutant, jusqu'à 70/80h quand ca devient sérieux. C'est pas illusoire, il y a aussi d'autres profession ou les gens bossent comme des dingues (toubib etc...) mais on n'a rien sans rien!
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  20. #19
    Loreleye

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Ca me fait mal de voir qu'on peut plaindre les ingénieurs parce qu'ils ne gagnent "que" 30 000€ par an en début de carrière...
    Quand j'ai travaillé, après 5 ans d'études (3 ans au lycée puis 2 ans supplémentaires) et une sélection assez stricte (8 admis sur plusieurs centaines) j'ai gagné le Smic au centime près. Et pas d'augmentation à part celle du 1er juillet (légale). Et je trouvais déjà que je vivais pas trop mal par rapport à d'autres, parce que je n'avais pas de famille à entretenir, ni de voiture, ni de grande maison à payer...
    L'année suivante, à mi-temps, je gagnais 450€ net par mois.
    Si vous vous demandez ce que je faisais comme boulot : j'étais luthière. C'est quand même pas un boulot particulièrement fastoche...
    Ma mère, professeur des écoles en fin de carrière, toujours bien notée, gagne aux alentours de 18000/an!!! Mon père, après un doctorat, en fin de carrière, comme enseignant-chercheur à la fac, gagne environ 28000/an. Ma soeur qui est handicapée à 100%, touche une alloc de 600€ par mois. Et dire que je trouve qu'on vit bien...

    Alors, je suis d'accord pour dire que les professions médicales et paramédicales (en libéral et sauf débutant) vivent sur un grand pied (suffit de voir leur niveau de vie), mais de là à dire qu'un ingénieur est mal considéré!!! Faut pas abuser!

    Si tu veux vraiment te faire un max de thunes, fais PDG d'une grosse boîte, tu verras...

    Bref, moi ça me fait gerb... ce genre de réflexions, alors je me casse.

  21. #20
    Alexander

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Bonsoir,

    Je crois que tout à été dit...juste un lien pour les salaires de début aux USA.

    A bon bananeur...

  22. #21
    Ryuujin

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    le plus amusant dans l'histoire, c'est qu'il peut ne pas être pris en prépa, il peut aussi aller en prépa, mais ne pas avoir d'école d'ingé...

    il a combien de chances de devenir ingénieur en gros ? une sur deux ?

    et il se plaint d'avance de salaires qui sont quand même loin d'être les plus bas de France !!! même ramené au nombre d'années d'études ; un diplome d'ingé, ça reste du bac+5, c'est pas plus qu'un master !!


    ceci dit, les chiffres moyens ne veulent rien dire, parmis les élèves de ma promo, certains partirons dans l'agro-alimentaire et toucheront assez rapidement des 100K par an, et perso je vais essayer d'enchainer sur une thèse, et quelques post-doc pour faire de la recherche publique, faisant par là pas mal baisser la moyenne.


    Enfin bref, bravo, le couplet sur ces pauvres ingénieurs sous-payés, fallait oser le sortir, je me serais bien marré au moins.
    promis, demain on versera une larme sur le sort des PDG du CAC40.

  23. #22
    Bernard 51

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Je connais 3 jeunes ingénieurs qui gagent 1500 à 1800 Euros par mois, ceci depuis 2 ans déjà, et dont l'espoir de progression est ténu. Alors les 100 k, c'est du domaine de l'illusion pour beaucoup de français.

  24. #23
    JBreg

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    et pour ceux que les "thunes " interessent , je vous rappelle que les metiers manuels sont aussi bien payés et en plus rapide , sans se faire "chier" avec 5 à 10 ans d'étude après prepa : CAP en fin de troisieme et à 18 ans , ca vous fait un petit salaire de 1500 à 2000 euros nets . et encore , certains sont mieux payés . dans le genre charpentier , plombier , electricien , paysagiste .

    Les études sont plus à considérer comme l'adaptation de certaines capacités à une forme d'épanouissement personnel . Le salaire , c'est un coup de poker !!!!

    Maintenant , si c'est pour "briller" en société , en annoncant son pedigree , Ingénieur diplomé de la Haute Ecole de la C.... , ca le fait , mais avec un bulletin de salaire à 1200 € dans la poche , y'a pas de quoi se la peter .

    Alors le conseil du jour , faites ce que vous aimez et aimez ce que vous faites , vous vivrez heureux . Pour le fric , il restera toujours le LOTO .

  25. #24
    programmer

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Bonjour à tous, en fait le parcours type de la plupart des ingénieurs est très similaire celui d'un agrégé:

    1400 nets si formation dispensée au début par l'entreprise ou difficultés à trouver un premier taf

    sinon 1900 nets rapidement (dans les deux ans).

    Puis 2500 (10 ans)

    et 3000 nets à mi-carrière.

    Et si les projets sont interessants c'est très bien.

    Rappelons que du temps de Blum, on avait trop rehausser les salaires en sous-estimant l'impact sur les coûts de production.

    Personnellement 2500 nets à Paris c'est très bien, après si c'est pour faire une dépression et avoir une vie de dingue : c'est à voir.

    Moi je n'ai jamais forcé sur mon salaire et j'ai une vie équilibrée : vie professionnelle interessante et vie privée qui me convient.

    Donc yabon aucun souci, l'essentiel c'est l'enthousiasme et les choses viennent naturellement.

    Mais chacun est maitre de son destin. J'ai connu le chômage et si j'ai rebondi c'est seulement grâce à moi seul.

    C'est légitime de se poser ces questions mais le titre est un peu exagéré

    Il faut surtout voir ce que tu recherches dans ton boulot. Moi j'ai démarré dans l'enseignement et, corriger les copies et amener le boulot à ma maison ce n'était pas mon truc, j'ai arrêté.

    A chacun de voir...

  26. #25
    Ryuujin

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    je disais justement plus haut qu'un profil moyen n'a aucune signification.

    Certains ingénieurs quiu seront tombés dans le bon domaines, et qui sauront rapidement faire leurs preuves pourront arriver à des 100K à mi-carrière, en ayant commencé à 36/40K.

    D'autres continuent leurs études, et touchent donc au mieux une bourse, et pour peu qu'ils veulent faire de la recherche dans le public, certains aligneront les bourses jusqu'à une thèse et un à trois post-doc... avant de commencer à quoi ? 24K ?

    D'autres même auront un diplome peu reconnu, du mal à faire leur preuves dans un secteur saturé, et se retrouveront au chomage.


    "ingénieur" ça ne veut presque rien dire tellement c'est hétéroclyte.

  27. #26
    YABON

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Bon ben merci à tous pour vos réponses.Même si la conversation est un peu parti en lapidation . En y reflechissant bien je pense qu'un salaire de 35000 euros par an je dois pas trop voir à quoi ça correspond, mais avec ce que vous me dites j'ai pris conscience que c'était déjà largement suffisant. Je m'excuse auprès de tout ceux que j'ai pu offenser, en particulier avec le titre du post (je crois que je suis bon pour travailler dans la presse à scandale). Je me demandais seulement si un ingenieur était payé comme il le doit et s'il avait des perspectives d'évolution (et donc de salaire) dans son domaine, me voilà informé. Je ne vois pas en quoi il est génant de s'interroger sur son éventuel futur revenu, comme je l'ai dit si je me tourne vers ce domaine c'est que les matières qui gravitent autour m'interressent et ce n'est pas pour l'argent, mais bon si on n'a plus le droit d'anticiper... Enfin, je trouve qu'en France il y'a tout de même beaucoup d'inégalités, mais c'est seulement un avis personnel : vous me dites qu'un véto commence avec le smic, que les bac +8 sont au chômage et que par contre les CAP gagnent 2000 euros par mois (sans parler des dealers ). Je voulais savoir si en revanche les ingenieurs sont payés comme ils le doivent car, si c'est pour être mal rémunéré dans son metier, il vaut mieux y reflechir avant de s'y lancer. D'ailleurs
    Et je pense que certains, vu leur situation actuelle, aimeraient troquer leur bac+15 contre un bac+5 d'ingénieur.
    voilà ça veut dire beaucoup de choses. En tout cas encore merci pour vos réponses, elles m'ont remis les idées en place

  28. #27
    Romain-des-Bois

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut,

    tout d'abord, les chiffres de Yabon sont complètement faux. Ceux donnés par programmer sont je crois ceux donnés par une commission d'enquête sur le métier d'ingénieur, donc beaucoup plus fiables.

    Et puis, je trouve super triste que les prépas soient pleines de gens comme Yabon, et qui ne parlent jamais de passion pour leur métier futur

    Romain

  29. #28
    cephalotaxine

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    D'abord il faut faire attention quand on parle de salaire annuel, c'est toujours en brut... donc n'essayer pas de diviser par 12 pour avoir le salaire mensuel
    Pour info, avec un brut de 38 kE par an, on a pas tout à fait 2500 euros net par mois. Après il faut aussi pendre en considération les primes, les mutuelles, le CE... bref tous les petits plus non quantifiables mais qui sont très appréciables !
    Après, tout dépend de vos exigences ! Avec un tel salaire, on vit bien mais on ne roule pas en Porsche ... alors à vous de voir, mais de toute façon c'est une évidence que le métier d'ingé, et plus généralement, toutes les carrières scientifiques ne sont pas celles qui rapportent le plus.
    Cela dit, je ne me verrais par "trader", par exemple...

  30. #29
    azt

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Bonjour,
    Citation Envoyé par YABON Voir le message
    Je ne suis pas obsédé par les tunes je vous rassure sinon comme le tiers de ma classe j'irais en medecine
    1 tiers en médecine ? Mais combien passeront en deuxième année ? La sélection est plus dure que pour une école d'ingénieur.
    Et après quand tu est médecin à ton compte tu as énormément de matériel à acheter...
    Nous sommes toujours de la taille de l'univers que nous découvrons. [Frédérick Tristan]

  31. #30
    martini_bird

    Re : Ingenieurs, pauvre de vous...

    Salut,

    après tout ses messages fort intéressants , je ferme cette discussion.

    Tout le monde sait par ailleurs que pour gagner beaucoup d'argent, il faut faire de la politique.

    Bref, si quelqu'un a quelque chose à ajouter ou est en désaccord avec la fermeture de ce fil, il lui suffit de m'envoyer un message privé.

    Pour la modération.
    « Angle éternel, la terre et le ciel, pour bissectrice, le vent. » Garcia Lorca

Discussions similaires

  1. je suis scandalisée. Pauvre Lune
    Par amande02 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/08/2007, 00h34
  2. Pauvre Pluton
    Par Space 11 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/06/2007, 00h15
  3. [Bio] [Lycée, Bac] Immunologie : un pauvre lapin
    Par piwi dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/05/2006, 12h02
  4. mettre un pauvre au Visual basic ;)
    Par Tix dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/04/2006, 11h39
  5. Sauver ce pauvre principe d'équivalence
    Par ZOZO dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/02/2004, 14h23