Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 11 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 45 sur 161

Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

  1. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 345

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    ton enfant tombe, tu cours le rammasser et lui donner des béquilles ou tu attend de voir comment il va se relver plus fort ?
    La dépression existe chez les enfants, le suicide aussi, cf. le message de Halman.
    Un gosse tu ne le laisse pas se bousiller ni se faire bousiller par les autres. Tu l'aides à trouver les moyens de s'en sortir OK, mais tu ne le laisses pas sombrer.
    Je me demande quelle enfance tu as eu, mais apparemment ça t'a échappé que des gosses servent de souffre-douleur aux autres ou sont tout simplement rejetés, et en souffrent, et en sont durablement affectés, même à l'âge adulte. Ta mentalité est donc: tant pis pour eux, ils n'ont qu'à se démerder, et si leur vie en est pourri c'est bien fait pour leur gueule, ils étaient trop cons pour s'en sortir?

    je crois juste qu'il faut les laisser vivre, et arrêter de leur faire croire que la vie c'est uniquement intéllectuel...ils réussissent pas à l'école c'est qu'ils ne sont pas fait pour ça, il ferait peut être un génie de la sculpture...chose qu'on enseigne pas à l'école...pourquoi les forcer à réussir à l'école ?
    Qui te parle de forcer à réussir à l'école? On parle d'épanouissement.
    J'avoue je ne comprends pas tellement ton discours, qui me semble basé sur des a priori... arrête de fantasmer sur ce que tu crois qu'on veut te dire...

    côté intégration, génie ou pas, il y a toujours des misanthropes.
    Alors comme ça pour toi un gosse qui est exclus est un misanthrope?
    Belle mentalité... donc de même les exclus de la société, les personnes souffrant de racisme, etc... c'est en fait de leur faute, ils n'ont pas su se faire accepter donc ce sont des misanthropes... étrange.

    qui peut prétendre être un surdoué ou ne pas l'être, comme le dit si bien une pub: le talent c'est d'avoir envie...
    Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu veut dire par là...

    et honnêtement j'ai cotoyé des surdoués...pfff du style la meilleurs moyenne générale de la fac toute dicipline confondu...pfff, après il se fait larguer par sa copine, et puis...? différent tu dis ? non je crois pas. depuis il bosse ce qu'il faut et laisse le hasard s'installer dans sa vie, parce que s'il bosse trop, il sait qu'il va réussir, et ça vie sera bien triste...il ira là où il voudra...pas d'intérêt...
    à méditer, je pense.
    J'ai encore l'impression qu'on ne parle pas de la même chose... les enfants précoces sont des enfants dont le niveau de développement est décallé par rapport aux autres (et pas toujours de façon homogène).
    Avoir la meilleure moyenne en fac n'est pas nécessairement un signe de précocité surtout qu'à partir de la fac, je pense que les écarts se tassent. N'empêche c'est formidable, apparemment tu as réalisé que les personnes qui réussissent dans les études sont humaines, qu'elles ont aussi des sentiments, ce qui ne semblait pas nécessairement visible dans d'autres de tes messages.
    Mais apparemment tu as un problème avec les personnes qui travaillent beaucoup et ont de très bons résultats, car tu as toujours une réaction très négative à ce sujet, comme si ces personnes n'étaient pas "humaines", pas "normales". Finalement ta réaction est assez symptômatique d'un rejet classique du "bosseur", de la "tête de classe". J'ai lu très récemment dans un bouquin que c'était surtout dans les sociétés "latines" qu'on rencontrait ce genre de choses: le travail est plutôt mal vu, alors que le "don", la personne qui bosse au dernier moment et réussit est beaucoup plus valorisé... d'où une auto-limitation (voire pour certaine personne des sortes d'"echec volontaire") observée fréquemment...(exactement ce que tu racontes).

    Si ça peut te rassurer, on peut très bien avoir le meilleur classement en fac, et passer des WE avec des amis, avoir une petit copain, bref s'amuser aussi, et non pas passer sa vie à bosser... c'est le regard des autres qui pose problème. Il m'est arrivé de mentir sur des mentions en discutant avec des personnes que je ne connaissais pas pour ne pas avoir droit aux yeux écarquillés et au mouvement de recul qu'on observe si souvent. Quand on explique à certaines personnes qu'on fait une thèse on a aussi ce genre de mouvement de recul, de prise de distance, comme si on devenait pour elle des personnes bizarres, inquiétantes (je ne sais à quoi c'est dû: peur de s'ennuyer, de se sentir écrasé, d'être pris de haut???).

    Comme apperemment, j'ai dit des choses abérrantes, j'aurais voulu savoir pourquoi kinette, et sophie pense comme elle le font ?
    Il y a plein de raisons de penser comme je le fais. Tout d'abord je connais trop de personnes qui ont souffert (et souffrent encore car les répercussions vont bien plus loin que l'enfance) d'être un peu différents des autres, d'avoir été rejetées. Je sais très bien quelles souffrances ça peut entraîner, et que contrairement à ce que tu affirmes, la responsabilité de l'exclusion est loin d'être la misanthropie, mais bien la bêtise et la méchanceté humaine (et les enfants/ado sont loin d'être en reste de ce côté). De plus, le phénomène est maintenant bien connu des psychologues, et assez d'études ont été faites sur le sujet pour montrer les problèmes que peuvent rencontrer les enfants précoces.

    pourquoi vouloir protéger des gens qui peuvent se débrouiller seuls ?
    eux qui demande la plupart du temps qu'on les laissent tranquilles...
    Tu demandes beaucoup à un enfant... être en avance sur certaines facultés intellectuelles ne donne pas nécessairement la capacité à "se débrouiller seul", et peut (déjà expliqué avant) entraîner un réel handicap.

    si certains échouent,je pense aux enfants en général, ils peuvent vouloir lancer un signal de détresse à leur parents...c'est pas toujours lié à leur côté intellectuel dela chose...simplement ce sont des enfants qui veulent de l'amour...quand je vois à la télé des parents qui envie leur enfant qui les forcent à quitter l'école et à jouer du piano 15h par jour, alors que l'enfant le dit explicitement: oui ,j'aimerais bien jouer de temps en temps...
    Tu déformes complètement les choses. Qui à part toi parle ici de transformer des gosses précoces en "petits génies", à entraîner pour les meilleurs performances???
    J'ai d'ailleurs l'impression que le système scolaire hypercompétitif qu'on a est en défaveur de tels enfants (cf. le rejet des autres si on est "extrême"). Les enfants précoces se mettent souvent trop la pression, sans avoir besoin des autres pour ceci.
    Les parents qui agissent comme tu le dis sont des imbéciles... d'ailleurs il me semble que les enfants précoces ont justement souvent des difficultés lorsqu'on les force à faire quelque chose...

    Donc, contrairement à ce que penser kinette ou sophie, je suis là pour les défendre, dans le sens qu'il faudrait les laisser tranquilles, si problème il y a, le plus souvent ça me parait être le contexte familliale..
    Non, là tu fais complètement erreur. Le contexte familial peut très bien être bon, et l'école poser un gros problème, tant de la part des méthodes des enseignants que des réactions des autres enfants.
    Les enfants précoces rencontrant des problèmes ne sont pas nécessairement des enfants "diagnostiqués" comme tels, loin de là.
    Evidemment ça peut être un problème supplémentaire, si la famille en rajoute, et met le gosse encore plus "hors classe" qu'il ne l'est déjà.

    sinon, il pourra s'épanouir, et avoir les bonnes notes facilement à la fac...et ne pas se faire larguer par sa copine par exemple
    Il peut aussi bousiller sa vie bien avant d'arriver à la fac... parce qu'il en a marre que les autres de son âge le regardent comme une bête curieuse, parce qu'il se sent isolé dans ses passions, isolé socialement, et qu'il ne comprend pas ce qu'il fait de mal pour être dans cette situation.

    K.


    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     


    • Publicité



  2. dupo

    Date d'inscription
    février 2004
    Messages
    788

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    comme à mon habitude, j'écris 100 lignes et j'éfface,...voilà, c'est mon problème, j'ai même réécrit 100 lignes(2h), mais pour être cohérent avec ce que j'ai mis, j'ai du éffacer, sinon j'aurais démontrer le contraire de ce que je voulais te montrer.
    voilà, tant pis, c'est marrant la vie, c'est tout.a+
    si ça peut te faire plaisir, maintenant, je pense comme toi.
     

  3. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 345

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Hello Dupo,
    Bon on a réussi à se comprendre, c'est l'essentiel!
    Et tes propos à propos du risque de ne pas laisser d'enfance aux enfants précoces, et de les tranfsformer en bêtes de foire sont tout à fait sensés.
    Il me semble que l'essentiel serait d'apprendre aux enfants (et aux gens en général) à accepter voire aprécier la différence (dans tous les sens), et de leur apprendre à relativiser les échecs/réussites, et les situations de compétition. On éviterait certainement beaucoup de stress, de souffrance.
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  4. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Bonjour a vous toutes et tous. Je suis parfaitement d'accord avec ce que dit mtheory ainsi que kinette. En effet, j'ai constaté cette auto mutilation de la part de cette personnes, c'est d'ailleur surprenant. La souffrance qu'ils peuvent avoir est parfois immence. Il faut aider ces enfants et adolesants... Et souvent d'ailleur, c'est les années de colleg et de lycée qui sont les plus désastreuses. Il est vrai que l'universitée, est beaucoup plus adapté à ces personnes.

    Merci encore.
    Cordialement
    floris
     

  5. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Floris: pour les ENS, cherche sur le forum on en a déjà parlé...
    (remarque: toutes les personnes rentrant à l'ENS ne sont pas nécessairement des génies...).


    Oui oui je sait bien lol
    Merci encore as tout le monde, cette discussion est très interessante et je suis rasuré de voir que vous pouvez immaginer ce qui sa passe parfois pour ces personnes. la chose qui me surprend beaucoup et qui d'ailleur est une observation faite, c'est cette inibition intelectuel, je dirais que c'est une chose atroce. Merci infiniment pour votre jetilesse.

    Il y a une citation qui est est élémentaires. Un enfants prèccose est toujours un enfant.
    Penser qu'ils n'ont pas besoin d'aide et quils peuvent se débrouiller touts seul est une grosse éreur.

    floris
     

  6. Pit Boole

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    4

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Citation Envoyé par Floris
    Bonjour a vous toutes et tous. Je suis parfaitement d'accord avec ce que dit mtheory ainsi que kinette. En effet, j'ai constaté cette auto mutilation de la part de cette personnes, c'est d'ailleur surprenant. La souffrance qu'ils peuvent avoir est parfois immence. Il faut aider ces enfants et adolesants... Et souvent d'ailleur, c'est les années de colleg et de lycée qui sont les plus désastreuses. Il est vrai que l'universitée, est beaucoup plus adapté à ces personnes.

    Merci encore.
    Cordialement
    floris
    Je me permets d'intervenir : je pense que la prepa integree est une option, meme si les ecoles accessibles par ce biais sont moins prestigieuses. Il y a precoce et precoce, on peut aller plus vite au debut sans avoir les capacites ou l'envie de faire de la recherche fondamentale (et je sais de quoi je parle). Et pour moi l'universite n'aurait pas du tout ete la bonne option.

    L'important pour les enfants precoces c'est de se reconcilier avec eux-memes et avec les autres, ca peut prendre du temps mais je pense que c'est possible en acceptant de sortir de la bulle dans laquelle le systeme nous marginalise. Et on ne peut jamais savoir ce qui peut etre le declencheur, pour moi ca a ete de redoubler ma seconde en internat (j'avais 2 ans d'avance), mais je ne pense pas que ce soit generalisable

    God Jul och godd nytt år.
     

  7. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Merci beaucoup pour ton comentaire.
    Bien amicalement
    Floris
     

  8. milamber

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    85

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Le reve pour un enfant précoce c'est d'etre adulte, parce qu'on ne sera plus un enfants précoce.

    Je pense aussi qu'il faut que l'enfant prenne une certain confiance en lui, qui a disparu suite a la sensation de différence entre lui et les autres. Pour moi ca aussi été un redoublement, la 1ere, depuis ça va mieux, ca a été le declencheur.

    Mais c'est triste de voir que des élèves d'une certaine intelligence en arrivent à un stade d'échec scolaire, non?
     

  9. Floris

    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Nantes (mais vous ne saurez pas très précisément ma quantité de mouvement) :)
    Messages
    2 183

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Bonjour, oui en effet, c'est vraiment très regrettable. De plus, le potentiel de ces personnes peut se dégrader a cause de ces expériences movaises. Une question me vien à l'esprit, quel est le passega le plus tromatisant pour ces enfants, le primaire ou le colleg ou encore le lycée? Je croi que que c'est le primaire et le colleg non?
    Amicalement
    Floris
     

  10. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Citation Envoyé par Floris
    Bonjour, oui en effet, c'est vraiment très regrettable. De plus, le potentiel de ces personnes peut se dégrader a cause de ces expériences movaises. Une question me vien à l'esprit, quel est le passega le plus tromatisant pour ces enfants, le primaire ou le colleg ou encore le lycée? Je croi que que c'est le primaire et le colleg non?
    Amicalement
    Floris

    Nan le primaire c'est parfait (pas de méthode particulière à apprendre) ca se gate au milieu du collège...en faite c'est justement à cause du faite que l'enfant n'a pas eu besoin d'apprendre une quelconque méthodologie en primaire cependant nécessaire vers le milieu du collège... ayant un retard assez conséquent à rattraper par rapport aux autres élèves... les notes baisses surtout si l'enfant ne voi pas l'intéré de bosser sur des sujets qui ne l'intéressent pas vraiment. Sinon normallement au Lycée c'est pas très bon non plus (enfin c'est mon cas xD après je ne sais pas pour les autres)... mais avec un peu de motivation et surtout avec une bonne méthodologie... ca peut résoudre certains problême. Par contre l'idée de mettre ton copain dans un centre spécialisé (il y en a un à Nice je crois) n'est pas forcement très bonne car ce sont souvent des internats (et pour revoir les potes c'est pas super ^^)...

    Sinon je pense que c'est loin d'être traumatisant enfin pour la plupart des enfants précoces... c'est plutot juste embêtant si on prend ca avec philosophie... tout ce qui compte c'est de se trouver des amis avec qui ont peu discuté et ne pas tomber dans l'asociabilité...
    Dernière modification par GottferDamnt ; 28/12/2004 à 20h11.
     

  11. kolmalou

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Messages
    34

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    bonjour,
    j'ai lu ce que vous avez ecrit sur les enfants precoces:
    j'ai 16 ans et je fais aussi partis de ces enfants là.
    Ca ete decouvert losque j'etais en 4eme en depression.
    lors des tests, on a remarqué que j'etais hyperactif mais pas d'un point de vue moteur. et alors que scolairement tout se passait tres bien pour moi , arrivé en troisieme tout a chuté...Bref, depuis que je suis au courant de cela tout va pire, on me considere comme qu'un qui DOIT reussir et finnalement je m'appercois que tout ce que je n'ai pas fais au college me manque et desormais en premiere S je me vois entrain d'apprendre à par exemple analysder un document et je passe donc pour le plus grand des idiots en cours car je ne cesse de poser des questions.j'aurais preferé ne jamais le savoir ou du moins que mes parents ne le sachent jms , eux qui me disent tout les jours "mais tu sais le faire";'fais des efforts"
    finallement je suis assez perdu que ce soit chez moi ou au lycée d'autant plus dans ma classe il y a une personne que à 19 dans ttes les matieres et que 'on me dit que devrais l'egaler. Mais non ! je ne pourrais pas le faire, plus le temps passe plus je prends du retard
    est ce qu'il existe des endroit de remise à niveua pour ce type de personnes ? ou des cours que l'on peut se donner seul ?
    voilà je voulais jsute rajouter mon temoignage et raconter un peu ma vie (ca fait toujours du bien )
     

  12. adrislas

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Nantes
    Âge
    27
    Messages
    526

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Moi aussi chui un précoce man ( j'ai fais un collège spécial pour ça ) J'ai lu quasiment tout le forum, je trouve un peu niais que ceux qui prétendent savoir ce qu'ils ressentent ne soient pas tout simplement des précoces eux-mêmes. Il y a un message qui me semblait avoir un point de vue adéquat mais je n'ai pas retenu son numéro. Pour être bref, c'est stupide de dire qu'un enfant précoce est pareil qu'un enfant "normal", ce qui me semble le plus vrai, c'est le décalage énorme des centres d'intérêts. Quant à la réussite scolaire, pour prendre mon propre exemple, je n'arrive que sporadiquement à avoir des notes à la hauteur de ce qu'on attend de moi. Un précoce qui ne réussit pas scolairement a tout simplement des problèmes disons "environnementaux". Un enfant "normal", si il ne réussit pas, c'est aussi à cause de facteur environnementaux, mais parfois à cause des capacités. Voilà. Et je tiens à rappeler au type plein de rancoeur ( qui doit sans doute jalouser quelque précoce de son école ) que la précocité n'apporte pas la science infuse, c'est comme dire qu'un processeur est un disque dur...
     

  13. adrislas

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Nantes
    Âge
    27
    Messages
    526

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    au fait j'ai été en internat ( avec d'autres précoces ) pendant 3 ans ( le temps de mon collège ) et j'ai trouvé ça super, ça m'a appris à vivre un peu en société ( même si, depuis que je ne suis plus en internat, je me suis désociabilisé ). Ca fait 3 ans que je ne suis plus avec mes collègues d'internat ( qui habitent donc loin de chez moi ) mais je leur parle encore. Par contre, il y a des "mauvaises greffes" y'a plein de précoces qui étaient l'internat où j'étais qui l'ont très très mal vécu ( il ressemblait à une prison aussi ), mais bon, ça c'est la résilience, c'est du cas par cas...
     

  14. Neutrino

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    29
    Messages
    2 068

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Messieurs dames bonne année
    Comme cette discussion est intéressante et cadre à la thématique, mais risque d'être noyée dans les discussions éphémères de ce salon, je l'"épingle" jusqu'à nouvel ordre. Pour une fois que la discussion en Orientation dépasse des questions de diplômes et d'écoles
    Bonne discussion!
     

  15. halman

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Âge
    53
    Messages
    906

    Re : Enfant précoce, un véritable cauchemar pour certains.

    Citation Envoyé par milamber
    Le reve pour un enfant précoce c'est d'etre adulte, parce qu'on ne sera plus un enfants précoce.

    Je pense aussi qu'il faut que l'enfant prenne une certain confiance en lui, qui a disparu suite a la sensation de différence entre lui et les autres. Pour moi ca aussi été un redoublement, la 1ere, depuis ça va mieux, ca a été le declencheur.

    Mais c'est triste de voir que des élèves d'une certaine intelligence en arrivent à un stade d'échec scolaire, non?

    Le rêve pour un enfant précoce, c'est de ne pas être adulte, pour ne pas être comme eux, metro boulot dodo, star ac, bagnole, foot, vacances à la neige, vacance à la plage, tout comme tout le monde sans trop penser sans réfléchir à son avenir, qu'ils se rassurent on pense pour eux et on leur fait leur vies à leur place.

    Panurgisme lobotomisant
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Huile De Palme = Danger Pour La Sante, Cauchemar Ecologique
    Par JF23 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 70
    Dernier message: 15/02/2012, 10h50
  2. enfant précoce déscolarisation
    Par prunus dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 29
    Dernier message: 23/03/2007, 19h50
  3. téléscope pour enfant
    Par laurea33 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 30
    Dernier message: 19/02/2007, 08h40
  4. activité electronique pour enfant
    Par bibou28 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/10/2005, 10h48
  5. Division Pour Enfant
    Par quartier dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/04/2005, 17h19

Les tags pour cette discussion