Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 17

Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

  1. aurelien123456

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Âge
    25
    Messages
    4

    Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Bonjour ! J'ai toujours été un élève très sérieux, voire brillant. J'ai toujours énormément bossé au lycée et au collège. J'ai eu mon Bac S spé SVT avec 17.55 de moyenne générale et une mention TB. J'ai longtemps hésité avec mes études, je voulais complètement arrêter les études scientifiques après le Bac et aller en psychologie. Mais vu les débouchés, je me suis renseigné. J'adore la biologie depuis toujours, j'adore tout ce qui touche à ce domaine et j'aimais aussi la chimie au lycée, alors je me suis inscrit en première année de pharmacie. Seulement, là depuis le début de l'année, je fais une grave dépréssion nerveuse, anti-déprésseurs, anxiolytiques, psychothérapie, bref la totale ... Je n'ai pas supporté la séparation d'avec la famille et je détèste tout simplement ce que je fais ... La chimie organique me sort par tous les trous, la chimie physique et la thermodynamique, horrible et par dessus tout je détèste les maths ( j'aimais déjà pas au lycée et au collège ). Bref , je trouve que la chimie en Fac est très différente de celle du lycée. Seules 2 matières m'intèressent : la biochimie et la biologie moléculaire. J'adore la biochimie, la génétique, la cellule, bref la biologie quoi et pas la chimie ! En plus avec une pression monstre en P1 pour le concours, c'est insupportable. J'envisage donc de me réorienter en faculté de biologie mention sciences du vivant. Seulement, je ne sais pas quoi faire ... Pharmacien est un bon métiet et en bio, il faut le dire il n'y a pas de débouchés ... Être prof m'intéresserait bien, mais c'est mal payé et les postes se réduisent. La recherche en France, c'est le néant. Bref, je ne sais plus quoi faire ! Je suis très intéréssé par les métiers de la biochimie, génétique ou encore biologie moléculaire. Si quelqu'un pourrait me dire comment ça se passe en L1 sciences du vivant ? Le rythme est-il moins hard ? C'est plus accessible après une P1 ? Quels débouchés ?

    Merci !

    -----

     


    • Publicité



  2. Jyscall

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Anvers
    Âge
    31
    Messages
    399

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Apparemment le tableau est bien noir selon toi en bio.

    Alors en gros tu supportes pas la P1 et la grande partie de ce que tu y fais.
    Pourquoi médecine si t'aimes la biochimie, la bio mol et la génétique ?

    En L1 sciences du vivant tu vas retrouver des matières comme celles que t'aimes pas, donc je te conseille de t'accrocher cette année, voir ce que donne le concours, et si t'es pris tant mieux, sinon si t'as la moyenne au moins, de te réorienter en L2 de sciences du vivant. Ca te fera une année en moins, et tu pourras choisir un parcours plus orienté bio mol/ biochilmie.
    "Life ain't easy for a boy named Sue"
     

  3. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Bonjour,
    C'est difficile de faire des choix... surtout que personne n'est en mesure de prédire si ensuite tout va bien rouler ou non.
    La biologie, OK c'est bouché, mais ça ne signifie pas que personne ne trouve de travail. Parfois ça signifie des réorientations, des recherches de double compétence.
    J'ai pris beaucoup de plaisir à mes études de biologie. Je me dis, avec du recul, que c'était l'essentiel: j'ai appris plein de chose, rencontré pas mal de gens. J'ai peut-être fait l'erreur de m'entêter à faire de la recherche. Mais si on n'essaye pas... et puis maintenant j'ai un boulot qui me plaît (j'ai aussi failli devenir prof de biologie).

    Si tu as peur de ne pas avoir de boulot ou galérer un peu, pourquoi ne pas essayer d'intégrer l'IUT: diplômes généralement reconnus et assez appliqués, possibilité de continuer en fac après...

    Cordialement,
    K.
    PS: n'oublie pas aussi de vivre et rencontrer des gens. Etre séparé de la famille, à ton âge, c'est un peu normal non?
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  4. aurelien123456

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Âge
    25
    Messages
    4

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    En fait, cette année tout va mal. Je n'ai pas supporté la pression, j'étais déjà quelqu'un d'assez émotionnel avant et là j'ai l'impression que je n'aurais plus jamais envie d'apprendre quoi que ce soit. La Médecine, Ok ? Mais c'est encore pire que la pharma, la compétition est encore pire, la pression plus forte ! Je n'arrive pas à réviser mes cours correctement, je ne sais pas comment m'y prendre en fait ! Il faut tout apprendre par coeur, je n'y arrive vraiment pas, je passe des heures sur un cours, puis je prends du retard, je n'ai plus aucun rythme de vie et tout ça, pour une personne perfectionniste comme moi ça a engendré une dépréssion tout simplement ... Alors maintenant je suis là, je ne sais plus quoi faire de ma vie. Je veux intégrer la fac de bio parce que la biologie ça a toujours été mon truc, que la pression est peut-être moins forte, que je m'en sortirai mieux. Mais là, je loupe de tas de cours, mon état de santé ne me permet plus de me rendre en cours à cause des angoisses que je fais. Je suis vraiment dans l'impasse, et j'espère de tout mon coeur qu'en bio ça ira mieux. Finalement, c'est la biologie que j'aime ! Mais peut-on entrer en fac de biologie sans avoir de projet professionnel bien défini ?
     

  5. Nounouf

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Âge
    30
    Messages
    298

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Dans l'immédiat j'ai envie de te conseiller d'arrêter pharma. Faut aussi s'écouter un peu. Moi à 17ans je serais pas parti vivre dans une autre ville, surtout pour faire médecine où l'ambiance est plutôt détestable et où il est vraiment dur de se faire des amis dans sa promo.
    Si tu ne supportes pas la pression d'un concours, contentes toi d'un examen. Peut-être qu'il est encore temps de partir en fac de bio. Le projet professionnel viendra peut-être plus tard, mais l'urgence c'est de trouver une filière où tu te sens bien. L'IUT Génie Bio est bien aussi, et puis vu ton dossier de term tu seras dans le top de la promo ce qui te donnera confiance ! Tu as un large choix de poursuite d'études ensuite.

    Bon courage !
    Apprenti ingénieur Ei.Cesi (ancien DUT Mesures Physiques)
     


    • Publicité



  6. _Mayou_

    Date d'inscription
    mars 2007
    Âge
    30
    Messages
    3 837

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Salut,

    Alors pour la licence de bio, on y récupère chaque année des gens qui ont tenté médecine et pharma alors tu seras loin d'être seul !
    Par contre, suivant les facs, tu auras quand même des maths, de la physique et de la chimie (et oui la thermodynamique tout ça on y passe aussi !). Mais c'est peut être moins intense. Et puis tu n'as pas le concours au bout donc tu te mets moins la pression.

    En L1 de bio, le plus dur c'est le 1er semestre, parce que tu n'as pas que de la bio et parce qu'il faut se mettre dans le rythme de la fac où personne n'attend rien de toi. Mais tu as déjà du prendre le ryhtme
    A partir du 2eme semestre tu auras vraiment de la bio et rien que de la bio... et de la chimie si la bioch t'intéresse. En fait le truc c'est de choisir une fac qui comprend assez de parcours différents, où tu peux de suite faire ce qu'il te plaît comme matières, sans être obligé de continuer les maths par exemple.

    Pour le projet pro, la plupart d'entre nous sommes rentrés à la fac sans savoir quoi faire ! A partir de la L2, on commence raisonnablement à entrevoir les possibilités qui s'offrent à nous et c'est à ce moment là, et pas en L3, qu'il faut commencer à choisir une orientation.

    Il y a tout un tas de masters de Biologie de la Santé. Certains se rapprochent pas mal de pharma sur certains points ! Tu devrais trouver ton bonheur dans ces voies là je suppose
    Pour les débouchés, certes ils ne sont pas énormes, mais quand ça plaît... on tente et on voit. Comme l'a dit Kinette, quitte à se réorienter un peu et trouver une double compétence, mais finalement tu y perdras un an ou deux. Mais ça vaut le coup, de prendre un an pour ensuite faire quelque chose qui te plaît toute ta vie ! (surtout que tu n'as pas encore d'années de retard alors...).
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France
     

  7. martiou

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Âge
    29
    Messages
    194

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    En tant que chimiste j'arrive pas à comprendre qu'on aime pas ça . Cependant je te conseille effectivement si tu t'en sent capable d'essayer de décrocher les 10 de moyenne en P1 puis aller en L2 après, tu évitera ainsi la L1 ou beaucoup de gens sont là mais ne savent pas pourquoi. Si tu veux essayer de t'accrocher un peu je peux essayer de t'aider en chimie (pas en bio j'y connait rien ).
    Je confirme que la L2 est bien plus interessante que la L1 il vaut donc mieux que tu rentres directement en L2, l'ambiance est aussi bien meilleure qu'en pharma. Le ythme de travaille est assez souple aussi, sauf à partir de la L3 ou tu dois commencer à bosser pas mal (en chimie en tout cas; en bio je suppose que c'est la même ).
    Aller courage et fais signe si tu as besoin d'aide .
     

  8. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Bonjour,
    Je pense que tu peux tenter un truc: là tu te sens pas bien, tu as peur de prendre des décisions... il me semble que c'est le moment d'aller voir les possibilités qui s'offrent à toi. C'est pas si compliqué que ça: déjà tu contactes les associations étudiantes des facs/IUT que tu penses pouvoir rejoindre. Tu vas voir les gens, tu leur demande comment ça se passe pour eux.
    Tu peux aussi essayer de rencontrer les profs, les responsables de formation, etc...
    Si tu as du bol, on peut même te dire que c'est d'accord pour suivre les cours. Je ne sais pas si c'est encore possible pour une inscription, mais renseigne-toi: parfois des trucs a priori impossibles sont "possibles en faisant une exception".
    Ce que tu sembles mal vivre est la pression et le par cœur: peut-être est-il temps que tu laisses tomber le par cœur pour apprendre par toi-même, en lisant des livres, cherchant toi-même les informations... travailler par soi-même demande une certaine discipline, mais permet des connaissances plus stables et étendues.

    Si tu ne te sens pas le courage d'aller voir direct les gens, tu peux toujours essayer de trouver par ce forum ou un autre des personnes qui sont dans la formation qui t'intéresse.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  9. MissTike

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    31

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Bonsoir,

    J'aurais à ajouter à ces très bons conseils que tu peux toujours tenter par fac/DUT des concours d'entrée en école d'ingénieur si t'as vraiment peur des débouchés par un simple master de fac. Tu sembles avoir un bon niveau, ça ne devrait pas être hors de ta portée .
    Quelques soient la filière scientifique où tu iras, de la chimie, tu devras en ingurgiter, même en licence de bio (en master ça se calme)!
    Ensuite, si tu choisis la fac, petit conseil : ne pas hésiter à faire des stages en rapport avec ton cursus. D'une part, ils pourront te conforter dans le choix d'un futur métier. D'autre part, les entreprises aiment à l'embauche . C'est sûr qu'à l'issue de L1/L2 biologie, il faut jouer des pieds et des mains pour trouver un stage, mais ça en vaut la peine quand on met les pieds dans le marché du travail.

    Cordialement.
     

  10. aurelien123456

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Âge
    25
    Messages
    4

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Merci à tous pour toutes ces réponses !!!
    Je sais en effet qu'en L1 S1, il y a encore beaucoup de choses que je n'aime pas. Mais je consolide mes bases cette année et franchement, ça ne peut pas être pire que le rythme effrénné de la P1 ... En effet, je compte contacter le directeur de la filière à laquelle je veux aller. Je me documente aussi sur les filières et les métiers, si j'ai mon concours, je ne vais pas ,cracher dessus et je vais passer en L2 directement, par contre si je ne l'ai pas, ce n'est pas grave, mon année n'aura pas été perdue sur le plan personnel. Et je pense qu'après une P1, si tout va bien, je devrais m'en sortir assez bien en L1. Vu que j'essaye cette année à m'habituer à la méthode universitaire. En ce qui concerne la chimie, c'est seulement quand elle est associée à de la bio que je l'aime !
     

  11. CaRol78

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    2

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Bonjour Aurélien,

    Il faut pas se mettre dans tous ces états!! Tu es encore tout jeune et crois-moi, vu ta moyenne au Bac, je pense réellement que tu as de grandes capacités pour réussir!
    Tu me rappelles moi lorsque j'avais ton âge! Je ne savais pas du tout quoi faire dans ma vie...J'étais perdue!!
    J'avais besoin de me réorienter et j'ai fait appel à un organisme de conseil. Grâce à eux, j'ai pu découvrir les filières les mieux adaptées à mes attentes et surtout à mes goûts!

    Je t'explique: En fait, j'ai fait une licence de Mathématiques à la fac et franchement, tout me saoûlait! Les chiffres, les formules, les théorème, j'en avais ras le bol! (Ca me sortait par tous les trous, pour reprendre ton expression!).

    Aujourd'hui, je suis en faculté de médecine et je suis ravie de cette formation!

    Si tu veux que je t'en parle, passe moi ton adresse mail et je pourrais t'aider à trouver une solution à ton problème.

    A bientôt

    Caroline
     

  12. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 052

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Oui enfin c'est un moyen bon conseil quand même...

    Si tu lui recommande de partir en médecine pour s'épanouir alors que son vécu du concours de pharmacie l'a poussé à la dépression, je pense que le rendu sera assez mauvais.

    Faculté de médecine ça veut dire que tu en es où d'ailleurs ?

    Et puis pour simple rappel, médecine c'est n'est pas que le concours de P1, c'est aussi l'externat ( 4e, 5e, 6e année ) long et difficile, terminé par le concours de l'internat ( desormais examen national classant ), bien plus difficile et demandant encore plus de travail que la P1 ( en pharma on a le choix et on est pas forcé de passer l'internat de pharmacie si on ne veut pas faire de l'hospitalier ou de la biologie... sans compter que ce sont des études bien moins longues de toute façon ).

    Si il a mal vécu pharma et souhaite se reorienter avant même de savoir s'il va réussir ou pas, je ne pense pas que la solution miracle soit d'aller en médecine... les conseils précédents sur les facs de bio, DUT, ecoles d'ingé et compagnie me semblent plus appropriés.
     

  13. CaRol78

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    2

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Citation Envoyé par Hazel Voir le message
    Oui enfin c'est un moyen bon conseil quand même...

    Si tu lui recommande de partir en médecine pour s'épanouir alors que son vécu du concours de pharmacie l'a poussé à la dépression, je pense que le rendu sera assez mauvais.

    Faculté de médecine ça veut dire que tu en es où d'ailleurs ?

    Et puis pour simple rappel, médecine c'est n'est pas que le concours de P1, c'est aussi l'externat ( 4e, 5e, 6e année ) long et difficile, terminé par le concours de l'internat ( desormais examen national classant ), bien plus difficile et demandant encore plus de travail que la P1 ( en pharma on a le choix et on est pas forcé de passer l'internat de pharmacie si on ne veut pas faire de l'hospitalier ou de la biologie... sans compter que ce sont des études bien moins longues de toute façon ).

    Si il a mal vécu pharma et souhaite se reorienter avant même de savoir s'il va réussir ou pas, je ne pense pas que la solution miracle soit d'aller en médecine... les conseils précédents sur les facs de bio, DUT, ecoles d'ingé et compagnie me semblent plus appropriés.
    Bonsoir,

    Ce que tu proposes n'est pas bête: un pannel de formations cohérentes mais laquelle choisir???
    Tu dis "c'est un moyen bon conseil quand même", mais bien au contraire je lui propose une solution contrairement à toi!!

    J'ai parlé de mon expérience personnelle puisque j'ai vécu la même chose Hazel! Je n'avais aucune perspectives d'avenir ne sachant pas vers quoi m'orienter. (aujourd'hui, je suis à la faculté de Médecine à Lille pour infos).
    J'ai réussi à trouver une solution en faisant appel à un organisme de conseil (non pas des CIO mais un organisme beaucoup plus performant qui nous accompagne dans toutes les étapes d'orientation. (Ils ont de très bons contacts avec les services d'admission des universités ce qui aide beaucoup et est très encourageant...)
    En fonction de ses goûts, ambition, points forts, points faibles..., elle va le diriger vers la meilleure solution et je pense que c'est vraiment nécessaire puisque c'est toujours difficile de faire son propre choix (Et s'il regrettait ensuite???)

    A bientôt

    Caroline
     

  14. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 052

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Citation Envoyé par CaRol78 Voir le message
    Tu dis "c'est un moyen bon conseil quand même", mais bien au contraire je lui propose une solution contrairement à toi!!
    Citation Envoyé par Hazel
    Si il a mal vécu pharma et souhaite se reorienter avant même de savoir s'il va réussir ou pas, je ne pense pas que la solution miracle soit d'aller en médecine... les conseils précédents sur les facs de bio, DUT, ecoles d'ingé et compagnie me semblent plus appropriés.
    Essaie de lire la totalité des messages avant de leur faire des reproches...
    Au fait tu ne nous as toujours pas dit en quelle promo tu etais en médecine... si tu dis que la médecine est formidable et que tu es en P1 ça n'aura pas la même portée que si tu es externe pour ceux qui te lisent.


    Je maintiens mon conseil en tout cas, si la pression de la P1 pharma a été insupportable au créateur de ce topic, ce n'est pas en P1 médecine qu'il trouvera l'absolution... bien au contraire.
    Ah oui et autre piste qui m'est venue en relisant le premier post: tu aimes la bio et la génétique, il existe un tout nouveau diplome accessible par la fac suite à un master et permettant d'exercer le métier de " conseiller en génétique ", a l'hopital notament.
    Voici le sujet qui en parle: Conseiller en génétique

    Je ne suis pas sûr que le master existe en dehors de Marseille pour le moment, en tout cas j'ai croisé pour le moment 2 étudiants en conseil génétique a l'hopital ( ils sont là seulement en stage d'observation, mais ça leur plaît beaucoup ).
     

  15. Effie

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    39
    Messages
    1 241

    Re : Quand la P1 rime avec dépréssion nerveuse ...

    Citation Envoyé par aurelien123456 Voir le message
    Mais peut-on entrer en fac de biologie sans avoir de projet professionnel bien défini ?
    Je t'apporte un petit témoignage.....

    Après mon bac S option SVT, je me suis inscrite en médecine..... catastrophe. Après 2 année où j'ai totalement décroché, je me suis réorientée un peu hasard en fac de bio (la matière qui me plaisait, mais sans projet professionnel). Le DEUG (L1 et L2 maintenant) ne m'a pas du tout intéressée, j'ai tout eu à la session de septembre ras les pâquerettes. J'ai aussi tenté d'entrer en IUT carrières sociales.

    Jusque là, l'avenir ne me semblait pas très radieux..... et puis à partir de la licence (L3): que de la bio, la motivation revient (et les mentions aussi!!!), et j'enchaîne avec une maîtrise (tout en faisant de l'animation en MJC, une vraie bouffée d'oxygène dans ma semaine, loin du petit milieu parfois déconnecté de la réalité des étudiants de l'université), un DEA (master recherche), une thèse!

    Finalement je n'ai pas souhaité travaillé dans la recherche (mais je n'ai jamais regretté d'avoir fait une thèse), et je me suis aperçue que le métier que je ne voulais surtout pas faire au début de mes études (jusqu'en maîtrise), et bien en fait c'était ma voie.... je suis prof et je ne m'imagine plus faire quoi que ce soit d'autre dans la vie!!!

    Conclusion....
    - on n'est pas tous faits pour les concours!
    - on a le droit de "perdre du temps" en tentant plusieurs orientations
    - on peut entrer à la fac sans projet et le trouver tardivement
    - on peut faire plein de choses intéressantes à côté de ses études, qui nous valorisent autrement que par de bons résultats scolaires
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Pression haute rime avec beau temps
    Par 1ergel dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/06/2009, 23h12
  2. quand astro rime avec gastro
    Par nanotiti dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 11
    Dernier message: 30/11/2008, 23h24
  3. Dépression devant un piston quand il s'arrête
    Par roger44 dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 14/08/2008, 18h33
  4. Pourquoi le domaine psychanalyse rime t'elle avec suggestivité?
    Par kirikou00236 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/07/2008, 18h36
  5. WebCam rime avec Problème !!!
    Par ibrale dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/04/2006, 20h56