Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

  1. guerrara

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Messages
    12

    pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Question : salut à tous
    je veux savoir si j'ai un circuit RL "un moteur par exemple", et consommant à la fois une puissance active et réactive, sachant que la bibine absorbe une puissance réactive du réseau et la restitue au même réseau.Dans ce cas là,pourquoi le distributeur d'énergie facture cette puissance réactive pourtant quel est restitué au réseau ?
    Et dans quelle conditions je peux dire que je fournie une puissance réactive au réseau ?


     


    • Publicité



  2. Scorp

    Date d'inscription
    février 2006
    Âge
    28
    Messages
    1 226

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Dans ton circuit RL, tu auras deux types de puissance :
    -active avec la présence de la résistance -> P
    -réactive à cause de l'inductance (en fait, il faut de l'énergie pour aimanter la bobine) -> Q
    Ton système consomme donc une puissance apparente qui vaut
    EDF ne fait payer normalement que la puissance active. Pourtant, EDF doit fournir de l'énergie pour magnétiser ta bobine qui n'est pas prise en compte. Il controle donc que ton installation ne soit pas trop gourmande en puissance réactive => elle regard en fait ce qu'on appelle le "cos phi" ou le "facteur de puissance", où phi est l'angle de déphasage entre le courant réactif (par exemple le courant magnétisant qui va magnétiser ta bobine, donc consommer de la puissance réactive) et le courant actif.
    un "cos phi" proche de 1 signifie que l'installation est bonne, si le "cos phi" est failbe, alors ca veut dire qu'on consomme beaucoup de réactif par rapport à l'actif.
    quelques petites formules simples :
    P=UI.cos(phi), Q=UI.sin(phi), donc S=UI
    On voit que le "cos phi" mesure bien le rapport entre la puissance active et la puissance apparente et que plus cos(phi) est proche de 1, mieux c'est vu que cos(phi)=P/S
     

  3. LPFR

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    31 073

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Bonjour.
    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Scorp. La puissance réactive ne correspond pas à une puissance "qui chauffe", et s'il est vrai qu'elle correspond à un échange d'énergie entre la charge et le réseau, du point de vue énergétique, le bilan est strictement zéro pour la puissance réactive.
    Ce qui est vrai est que la puissance réactive fait circuler un courant supplémentaire "inutile" dans le réseau, et que pour cela l'EDF doit installer des câbles de tes transformateurs plus gros et fournir l'énergie dégagée en chaleur par les pertes supplémentaires dans les transformateurs et les câbles.
    Donc, il est logique que l'EDF fasse payer pour la puissance réactive à un tarif très inférieur à celui de la puissance active.
    Pour les particuliers, la puissance réactive n'est ni mesurée ni facturée séparément, mais elle est inclue, de façon forfaitaire, dans le tarif de la puissance active.
    Au revoir.
     

  4. calculair

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    7 359

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Bonjour,

    Dans les contrats de fourniture de'nergie electrique industrielle EDF facture la puissance active et reactive. un compteur mesure la puissance reactive.

    Je ne connais pas les conditions exactes de commercialisation de la puissance réactive, mais dans le principe, l'utilisateur est penalisé si sa puissance reactive est trop importante. Les industriels sont souvent amenés à mettre des condensateurs pour améliorer le cos (phi) de l'installation et diminuer la puissance reactive appelée au reseau EDF.
     

  5. guerrara

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Messages
    12

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    salut à tous
    je n'arrive à comprendre quelle est la différence entre la puissance réactive du condensateur et celle de la bobine, parce que quand je vois le graphe de puissance de la bobine je le trouve périodique et pendant une seule période il est tantôt positive et tantôt négative;
    est-ce que ça veut dire que le Q qu'elle consomme est restituée à la source ?

    http://upload.wikimedia.org/wikipedi..._puissance.svg
     


    • Publicité



  6. harmoniciste

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    65
    Messages
    631

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Citation Envoyé par guerrara Voir le message
    salut à tous
    je n'arrive à comprendre quelle est la différence entre la puissance réactive du condensateur et celle de la bobine, parce que quand je vois le graphe de puissance de la bobine je le trouve périodique et pendant une seule période il est tantôt positive et tantôt négative;
    est-ce que ça veut dire que le Q qu'elle consomme est restituée à la source ?

    http://upload.wikimedia.org/wikipedi..._puissance.svg
    Comme l'a di LPFR la puissance réactive ne correspond qu'a des échanges rapide d'energie entre le réseau et le récepteur dont le bilan sur une période (20 millisecondes) est rigoureusement nul. EDF n'a donc besoin d'aucun "carburant" pour cela, seulement du matériel qu'il faut bien que quelqu'un paie.

    La différence entre l'énergie réactive d'un condensateur et celle d'une inductance est que ces échanges sont effectuées à des moment qui diffèrent exactement d'une demi-période. Ainsi, au moment précis ou l"inductance absorbe de l'energie, le condensateur en renvoie... et vice versa.
    En choisissant bien la valeur du condensateur on peut arriver à faire en sorte que ce qui est fournit par l'un est exactement absorbé par l'autre: il n'y alors que des échanges d'energie entre le condensateur et l'inductance et le réseau ne sert donc plus à ces échanges.
     

  7. stefjm

    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Zut! C'est pas homogène! Ben t'as qu'à mélanger...
    Messages
    9 089

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Citation Envoyé par guerrara Voir le message
    salut à tous
    je n'arrive à comprendre quelle est la différence entre la puissance réactive du condensateur et celle de la bobine, parce que quand je vois le graphe de puissance de la bobine je le trouve périodique et pendant une seule période il est tantôt positive et tantôt négative;
    est-ce que ça veut dire que le Q qu'elle consomme est restituée à la source ?

    http://upload.wikimedia.org/wikipedi..._puissance.svg
    Pour un condensateur, Q est négative (fournie) et pour une bobine Q est positive (consommée). Comme dit ailleurs dans le fil, cette puissance réactive correspond à un échange de puissance globalement nul sur une période.

    Il y a la même différence au niveau de la puissance complexe qu'il y a au niveau de la tension complexe .

    avec et

    Pour L :
    ,
    Q en avance de sur P, comme en avance de sur .

    Pour C :
    ,
    Q en retard de sur P, comme en retard de sur .

    Il faut bien comprendre que les puissances s'ajoutent vectoriellement (ou en complexe), tout comme les distances.

    Si c'est aligné, la loi d'addition est +. P=P1+P2, Q=Q1+Q2
    Si c'est perpendiculaire, la loi d'addition est + sur les carrés. (Pythagore)


    Une dernière info : En régime périodique, chaque puissance active P et réactive Q se conserve séparément. Je me suis toujours demandé d'ailleurs à quoi correspond physiquement la conservation de Q? (sans doute à la conservation de l'énergie échangée entre bobine et condensateur?)
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «réalité» et «existe».
     

  8. stefjm

    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Zut! C'est pas homogène! Ben t'as qu'à mélanger...
    Messages
    9 089

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Scorp. La puissance réactive ne correspond pas à une puissance "qui chauffe", et s'il est vrai qu'elle correspond à un échange d'énergie entre la charge et le réseau, du point de vue énergétique, le bilan est strictement zéro pour la puissance réactive.
    Ce qui est vrai est que la puissance réactive fait circuler un courant supplémentaire "inutile" dans le réseau, et que pour cela l'EDF doit installer des câbles de tes transformateurs plus gros et fournir l'énergie dégagée en chaleur par les pertes supplémentaires dans les transformateurs et les câbles.
    Il y a également le fait que le courant absorbé par une installation trop réactive peut détruire cette installation elle même.

    @ LPFR et Harmonisiste
    Vous me laissâtes le dernier mot et tout seul sur ma dernière intervention sur le sujet http://forums.futura-sciences.com/post1767120-9.html.

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Donc, il est logique que l'EDF fasse payer pour la puissance réactive à un tarif très inférieur à celui de la puissance active.
    Pour les particuliers, la puissance réactive n'est ni mesurée ni facturée séparément, mais elle est inclue, de façon forfaitaire, dans le tarif de la puissance active.
    Il faut aussi savoir que dans les contrats EDF pour particuliers 3, 6, 9kW, ce n'est pas la puissance active qui est limitée mais le courant, donc en fait la puissance apparante S à 3, 6, 9 kVA. (13, 26, 40 A)

    Si un abonné 3kW "s'amuse" à consommer un courant de 13A réactif, son disjoncteur réglé à 13Amax fera bravo dès qu'il ajoutera la consommation active d'une lampe.
    Pour un particulier, c'est suffisament "dissuasif".
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «réalité» et «existe».
     

  9. calculair

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    7 359

    Re : pourquoi EDF facture-t-il la puissance réactive ?

    Bonjour Stefjm,

    Tu as raison,et je n'avais pas reflechit a cela,
    un particulier (très reactif ) qui souscrit un contrat 3KW, peut voir son disjoncteur se declencher si il consomme uniquement un courant reactif de 14 A, par exemple et aucun courant actif.....

    Si son courant reactif reste inferieur à 13 A, son compteur ne comptabilisera aucune consommation, et il n'aura rien à payer.

    J'ajoute pour " Guerrara " que la ligne EDF devra transporter ce courant, il faudra donc dimmensionner les câbles pour ce courant. L'EDF sur son reseau verra une puissance active perdue de R I² ici R resistance ohmique de ligne et I le courant reactif appelé par le particulier reactif
    La centrale à l'extremité de la ligne devra produire cette puissance active perdue dans la ligne (et qui ne sert qu"au rechauffement ambiant si on peut dire!!!!)
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Puissance réactive
    Par mej dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/03/2011, 14h41
  2. Puissance active et reactive.
    Par mau13 dans le forum Électronique
    Réponses: 26
    Dernier message: 20/11/2008, 17h42
  3. Svp Aide / Facture Edf
    Par cool-cel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/03/2008, 10h38
  4. puissance apparente reactive
    Par hammer313 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2005, 17h54
  5. puissance réactive
    Par wallace dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/02/2005, 08h36