Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

FAQ(2) : vitesse de la lumière, mouvement perpétuel, fusion froide (LENR) et Terre Plate

  1. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    15 117

    Exclamation FAQ(2) : vitesse de la lumière, mouvement perpétuel, fusion froide (LENR) et Terre Plate

    Mouvement perpétuel et systèmes assimilés.


    Les sujets relatifs aux mouvements perpétuels et autres systèmes dits sur-unitaires ou bien encore dénommés "free-énergie" ne sont pas admis sur le forum de Futura-Sciences, rubrique "Physique".

    Les raisons de cette limitation:

    Les mouvements perpétuels ou les systèmes produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment sont réputés infaisables d’un point de vue scientifique car ils contredisent les lois les plus élémentaires de la physique.
    L’INPI n’accepte de toute façon pas les brevets relatifs à ces systèmes.
    Note: Le forum "FS" étant français, l'"INPI" est la référence en matière d'antériorité. De plus l'académie des sciences refuse depuis 1775 toute communication sur le mouvement perpétuel.

    Il est possible de trouver actuellement, sur le net, beaucoup de systèmes qui prétendent fournir de l’énergie gratuitement. Ces sites, de notre point de vue, visent à exploiter la crédulité de personnes mal informées ou n’ayant pas les connaissances techniques suffisantes pour pouvoir procéder à un discernement.
    Du point de vue de l’éthique de notre forum, nous ne pouvons pas, à ce sujet, pour les raisons précédemment énoncées, admettre un lien vers des sites avec lesquels nous ne pouvons pas être en accord.
    Toute discussion, sur les systèmes dits "à mouvement perpétuel" ou "sur unitaires", ou bien faisant référence par lien à de tels systèmes sera donc fermée sans préavis et sans justification.

    Ouverture d’esprit
    • Toutefois, considérant que l'auteur initial du message peut être de bonne foi et ouvert aux arguments logiques la discussion initiée pourra éventuellement rester ouverte pendant une courte période, le temps d'expliquer pourquoi la question ou la solution proposée se heurte à une impossibilité.

    Les idées, aussi géniales soient-elles, doivent être étayées comme l’indique clairement La Charte, ce qui concrètement doit se traduire par un certain nombre de faits irréfutables.

    « En admettant » qu’une personne trouve un tel système, elle devra pouvoir satisfaire aux cinq critères suivants avant d’en débattre sur le forum.

    1°) Les idées en tant que telles n’ont pour nous aucune force de preuve et tout système proposé devra être obligatoirement montré par un prototype totalement fonctionnel et qui doit bien sûr fonctionner plusieurs jours sans interruption et sans aucune intervention extérieure.
    Les dessins de CAO 3D animés ou non et les vidéos invérifiables ne peuvent être acceptés.

    2°) Avoir préalablement déposé un brevet et être à l’étape 10 du dépôt de brevet.
    Justification du 2°. Une telle invention, si elle était discutée auparavant sur un forum ne pourrait plus être brevetée car elle ne serait plus nouvelle.

    L’invention doit être nouvelle, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas porter sur une innovation qui a déjà été rendue accessible au public, quels qu’en soient l’auteur, la date, le lieu, le moyen et la forme de cette présentation au public. (Source INPI.)

    3°) Le système proposé à la discussion sur le forum ne doit pas reposer sur du texte aussi sophistiqué (et sophiste) soit-il et des calculs plus ou moins invérifiables, voire fumeux, comme nous le voyons trop souvent.
    L’énergie générée par le système proposé doit pouvoir être mesurée par un système totalement indépendant de l’invention proposée (Le système de mesure doit pouvoir être séparé physiquement et découplé sans aucun subterfuge).
    Le système de mesure de l’énergie brute produite doit être basé sur des systèmes et des mécaniques simples, comme un frein de Prony, un frein à bande, une poulie soulevant un poids, un accouplement à une pompe ou un générateur d’électricité raccordé à un consommateur standard qui doit avoir des caractéristiques techniques connues.

    4°) Il appartient à l’auteur de l’invention de prouver que le système fonctionne sans subterfuge et conformément au 3°. Il n’appartient pas au forum ni à ses membres de prouver la validité du système ou de l’idée.

    5°) Ce système doit pouvoir être reconnu valide par les femmes et les hommes de l’art en fonction du principe énoncé simplement et par une démonstration in situ selon les strictes conditions définies au point 3.

    Si les cinq points sont remplis alors nous nous réjouirons qu’enfin quelqu’un ait trouvé une solution réelle et indiscutable à ce problème sur lequel ont buté quelques milliards d’êtres humains depuis quelques milliers d’années.

    Tout sujet de discussion qui ne satisfait pas à ces cinq points sera immédiatement fermé sans préavis puis archivé sans commentaire ni recours.

    Pour ceux que ça intéresse, une petite vidéo sur youtube résume bien le problème... : http://www.youtube.com/watch?v=th5EL-KJ2Lw

    -----

    Dernière modification par Deedee81 ; 13/10/2017 à 11h44.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.
     


    • Publicité



  2. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    15 117

    FAQ(2) : vitesse de la lumière, mouvement perpétuel, fusion froide (LENR) et Terre Plate

    Dépasser la vitesse de la lumière.


    De nombreuses personnes cherchent par tous les moyens à trouver une astuce qui permettrait d'envoyer un objet matériel plus vite que la vitesse de la lumière (dans le vide). Ici nous détaillerons les astuces les plus fréquemment mises en oeuvre, indiquerons/expliquerons pourquoi elles ne marchent pas etc.
    1. Le tourniquet
      Cette idée, présentée comme une expérience de pensée, est souvent décrite sous diverses variantes permettant de dépasser la vitesse de la lumière. Voyons en deux variantes qui regroupent l'essentiel des cas.
      - On prend un tourniquet de rayon ou une barre de cette longueur, que l'on tient par une extrémité et que l'on fait tourner à vitesse angulaire . Si la vitesse de rotation est suffisante, alors l'extrémité se déplace à la vitesse : . En réalité, ce n'est pas possible. Tout d'abord, la relativité interdit qu'un objet se déplace à une vitesse supérieur à . Donc, l'extrémité de la barre (ou le bord du tourniquet) ne dépassera pas , et on sera toujours limité à . Mais alors, qu'est-ce qui empêche d'y arriver ? Ne suffit-il pas de "pousser fort" ? Non, car cette barre ou ce tourniquet ont forcément une certaine masse, disons . Or lorsqu'un objet approche la vitesse de la lumière, son énergie approche , où est le facteur relativiste qui diverge à l'approche de . Il faudrait donc fournir une énergie infinie, donc pousser avec une force infinie, rien que pour atteindre la vitesse de la lumière. Que dire alors de son dépassement ?
      - On envoie un rayon lumineux vers un écran circulaire et on fait tourner le projecteur. Le spot lumineux va alors se déplacer à la vitesse et cette fois rien ne semble pouvoir le limiter. Secouez par exemple une lampe torche face à la Lune, rien ne semble empêcher ces mouvements. Oui, cette fois c'est possible ! Le spot peut aller plus vite que la lumière. Mais ce n'est pas grave car la relativité n'interdit pas l'existence de vitesses plus grande que , ce qu'elle interdit c'est qu'un objet matériel se déplace à cette vitesse (ou même une information). Or ici, le spot lumineux est constitué à chaque instant de lumière différente, venant de la torche (à vitesse c et pas plus). Le spot est simplement un "lieu géométrique", la lumière ne va pas d'un point à l'autre de l'écran, elle va toujours de la torche vers l'écran, uniquement (de même pour l'information, si on fait du Morse avec la lampe torche, deux individus sur l'écran recoivent l'information Morse de la torche mais ne peuvent utiliser le déplacement du spot pour s'envoyer un signal plus rapide que la lumière entre-eux).
    2. Deux fusées face à face
      Nous avons rencontré un très grand nombre de fois l'idée suivante (ou similaire) : "si je suis dans une fusée qui va à 200000 km/s (par rapport à la Terre) et qu'une fusée vient vers mois à 200000 km/s (par rapport à la Terre), alors je la vois arriver à 400000 km/s, ce qui est supérieur à la vitesse de la lumière, c'est donc possible !". (Une variante : je suis dans un train super rapide qui va à 299792457 m/s, je lance une balle à 2 m/s, elle ira donc plus vite que la vitesse de la lumière !). Hé bien non, ça ne marche toujours pas.
      Pourquoi ? Simplement que depuis l'apparition de la relativité, on sait que les vitesses ne sont pas additives. En effet, il existe une loi (la transformation de Lorentz) permettant de trouver les vitesses exactes (et mesurées) dans ce type de cas. Cette transformation est , avec u la vitesse réelle, v et w les vitesses des objets, et c la vitesse de la lumière dans le vide. Exemple : ma fusée va à v = 200000 km/s [par rapport à la Terre], une fusée vient vers moi à cette même vitesse w=200000 km/s [par rapport à la Terre]. Sa vitesse par rapport à moi est donc . Hé oui, c'est inférieur à c, et malheureusement, quelles que soient les deux vitesses prises, ça le restera.

      Effectivement, beaucoup me diront "pourtant sur l'autoroute, si je roule à 130 km/h et que je croise une voiture allant à 130 km/h, alors elle va à 260 km/h par rapport à moi". Presque. A de si faibles vitesses, la transformation de Lorentz se comporte comme une loi d'additivité classique. Si on utilise sa transformation pour des vitesses comme celles-ci, on obtient environ 259.99999999999999. L'additivité des vitesses "classique" est donc valable pour des vitesses dites "non relativistes".
      A savoir que cette loi est une des loi les plus précisément mesurées et validées dans l'histoire des sciences.
      Pour plus de détails, regardez ici.
    3. L'effet Vavilov-Čerenkov
      Beaucoup s'extasient : "J'ai vu dans wikipédia que l'effet Vavilov-Čerenkov se produisait lorsque des particules allaient plus vite que la lumière, c'est donc possible !". Pour commencer, l'effet Vavilov-Čerenkov existe bel et bien, et est même facilement visible. C'est ce qui explique la lueur bleue dans les piscines des centrales nucléaires. Quelques petites mises au point sont nécessaires. Tout d'abord, il n'est pour le moment pas possible de dépasser la vitesse de la lumière dans le vide, c'est-à-dire 299792 km / s. Dans l'eau, celle-ci diminue à 245000 km/s environ. Il est donc parfaitement possible d'envoyer des particules à plus de 245000 km/s sans aller à plus de 299792 km / s. Des particules sont donc envoyées plus vite que la vitesse de la lumière dans le milieu, et vont tout de même moins vite que la vitesse de la lumière dans le vide. Vous me direz "245000 km/s c'est vachement rapide quand même". Oui, on a réussi à faire mieux .
    4. L'intrication quantique
      L'intrication quantique est souvent invoquée aussi comme moyen d'envoyer instantanément de l'information à distance. Rappelons que l'intrication quantique est le fait que deux particules quantiques éloignées sont dans le même état quantique, éventuellement un état de superposition de deux états mesurables. Disons que les particules peuvent avoir un spin haut ou bas. Dans ce cas si l'on mesure une particule on va trouver (par exemple) spin haut et si l'on mesure l'autre particule, on a aussi ce résultat.
      Voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Intrication_quantique
      Mais cela en soi n'a rien de si étrange, si deux jumeaux blonds ou bruns s'éloignent et qu'on les observe on découvrira aussi qu'ils sont tous les deux blonds ou bruns. Le mystère est ailleurs et est lié au fait que l'état de la particule quantique (spin haut ou bas) n'est pas déterminé à l'avance avant mesure. Et mettre en évidence les propriétés étranges de l'intrication est un peu plus complexe que cela.
      Voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/In%C3%...C3%A9s_de_Bell et https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3...C3%A9s_de_Bell
      La mécanique quantique peut être interprétée de plusieurs manières. Et certaines interprétations comme la plus ancienne, celle dite de Copenhague, dit que lorsque l'on mesure l'état d'une particule, celle-ci se réduit dans l'état mesuré. Par exemple, si je mesure une des particules dans l'état spin haut, son état initial "haut+bas" se réduit en "haut". Cela entraine des abus de langage comme : "l'autre particule se réduit instantanément à haut", ce qui donne l'impression d'un transfert instantané d'information. C'est abusif pour plusieurs raisons : rien ne permet de savoir si l'état est réduit instantanément à haut, tout ce qu'on peut dire c'est qu'en mesurant l'état de la particule on trouve aussi haut et ce pourrait être cette deuxième mesure qui réduit l'état de la particule, la relativité ne permet pas d'établir une simultanéité absolue des réductions des deux particules, cela dépend de l'observateur, et enfin, cette façon de décrire les choses dépend de l'interprétation (et les interprétations sont physiquement équivalentes, par construction).

      Revenons à l'idée originale. Peut-on utiliser ce phénomène pour transmettre une information ? (instantanément ou pas d'ailleurs) Non, car celui qui mesure la première particule ne décide pas du résultat haut ou bas, c'est aléatoire. Et celui qui mesure la deuxième particule n'a aucun moyen de savoir si le résultat qu'il obtient résulte de la première mesure ou du pur hasard de sa propre mesure. Ce n'est qu'en comparant après coup que l'on peut constater la corrélation des mesures. Et cela ne peut se aire que par l'échange de signaux subluminiques. C'est d'ailleurs la méthode utilisée en cryptographie quantique ou en téléportation quantique. En réalité les informations sont transférées via les échanges de particules intriquées et via ces signaux subluminiques et non pas par un transfert instantané et mystérieux à distance lors des mesures.
      Voir aussi : https://en.wikipedia.org/wiki/No-communication_theorem
      (disponible uniquement en anglais)

    D'autres phénomènes sont fréquemment invoqués, voir la page de Wikipedia qui les récapitule :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_supraluminique

    Dernière modification par Deedee81 ; 13/10/2017 à 11h43. Motif: Lien cassé, corrigé
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.
     

  3. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    15 117

    FAQ(2) : vitesse de la lumière, mouvement perpétuel, fusion froide (LENR) et Terre Plate

    Fusion froide / LENR.


    Les domaines abordés sous les appellations de fusion froide ou LENR (Low Energy Nuclear Reaction) fourmillent de théories farfelues, d'acteurs impliqués contestables, et entraînent à répétition sur le forum des relances de type prosélyte accompagnées de références vers des liens qui prétendent que le phénomène est démontré et que des résultats ont été obtenus, voire que des dispositifs sont sur le point d'être vendus.

    Malheureusement aucune de ces prétentions n'est prouvée, au moins selon l'opinion de la quasi totalité de la communauté scientifique compétente pour en juger. En conséquence ce type de discussion ne sera plus accepté sur le forum tant qu'une confirmation éclatante et validée par cette communauté n'aura pas été publiée dans une revue scientifique sérieuse à comité de lecture.

    Aucune exception ne sera tolérée tant qu'aucune preuve irréfutable, reproductible et étudiée sérieusement n'aura été effectuée et relatée dans des revues crédibles qui sont utilisées comme références dans le milieu scientifique.
    Dernière modification par Deedee81 ; 13/10/2017 à 11h44.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.
     

  4. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 820

    Re : FAQ(2) : vitesse de la lumière, mouvement perpétuel, fusion froide (LENR) et Terre Plate

    La Terre Plate.


    La Terre Plate est un courant de pensée qui émet l'idée assez surprenante que la Terre est plate (comme une galette) et non (à peu près) sphérique.

    Cette idée est particulièrement farfelue : on sait qu'elle est sphérique depuis, au moins, la très haute antiquité et cela paraît aberrant pour tout ceux qui (comme moi) ont déjà fait le tour du monde (et ils sont nombreux sur Futura) ou pour tous ceux qui ont suivi (comme beaucoup ici) les missions spatiales et les satellites (que ce soit on-line ou avec un télescope).

    Pourtant on constate, contre toute attente, que les partisans de cette idée sont assez nombreux. On trouve même des sites internet de bonne facture regroupant les disciples. Et si certains y participent par jeu, il s'avère que beaucoup y croient dur comme fer.

    Cette croyance anormalement répandue génère parfois beaucoup de pollution dans le forum. D'autant que les sujets sont parfois introduits de manière assez insidieuse avec des questions légitimes sur la mesure de la courbure de la Terre ou les constatations visuelles liées à l'horizon. Cela entraine de très longues et souvent inutiles discussions.

    De plus, les auteurs de ces discussions ne considèrent pas (à juste titre) qu'il s'agit d'une théorie personnelle puisqu'elle ne vient pas d'eux et qu'on trouve nombre de sites et vidéos qui en parlent.

    Mais cette "théorie" n'est certainement pas reconnue par la communauté scientifique ! Il n'y a aucune publication sous comité de lecture dans une revue reconnue par la communauté allant dans ce sens. Rappelons d'ailleurs qu'une vidéo n'a rien de scientifique. Tout au plus, on peut donner un lien sur une vidéo à titre d'information, pour illustrer, pour indiquer une vulgarisation plutôt bien présentée d'un sujet ou l'autre. Il en est de même des blogs, forums et sites internet en général, même wikipedia qui, là aussi, est très souvent utilisé non comme source officielle mais pour donner des informations à tel ou tel participant sur des sujets déjà reconnus par la communauté.

    Cela contrevient donc au point 6 de la charte. Et par conséquent toute discussion sur l'idée, même suggérée, même pour le fun, que la Terre serait plate sera dorénavant strictement interdite.

    Aucune exception ne sera tolérée. De plus, comme certains introduisent ce sujet de manière insidieuse (voir plus haut), en cas de récidive d'un auteur, des sanctions seront prises.

    Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 23/02/2013, 09h11
  2. Réponses: 38
    Dernier message: 25/10/2012, 09h34
  3. LENR et Fusion Froide : publications
    Par DarkMatou dans le forum Actualités
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/09/2012, 12h32
  4. LENR (Fusion Froide) en démo et discussion à la NIWeek
    Par JackCore dans le forum Actualités
    Réponses: 30
    Dernier message: 27/08/2012, 01h10