Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Ventouse immergée

  1. jujucaz

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    4

    Lightbulb Ventouse immergée

    Bonjour à tous,

    Je suis actuellement sur un projet qui consisterait à fixer une dérive sous une planche à voile.
    Dans une démarche d'innovation, je souhaitais peut-être utiliser des ventouses pour la fixation.

    L'idée est de fixer une plaquette rectangulaire, à laquelle est rattachée la dérive, à l'aide de plusieurs "mini" ventouses disposé sur l'ensemble de la plaquette. Je ne sais pas encore combien ni l'emplacement des ventouses car je souhaite tout d'abord savoir si ce type de fixation est viable.

    J'ai identifié quelques points importants:
    - L'utilisation de ventouse totalement immergée dans l'eau salée est-il possible ?
    - On parle souvent de force d'arrachement axial concernant le dimensionnement, mais moins des forces d'arrachement parallèle à la surface de fixation (or c'est le cas dans mon projet)
    - Existe t'il une durée de fixation limite d'une ventouse (avant que celle-ci se "détache" d'elle même)

    J'aurais voulu avoir votre avis sur la question, discuté des pour et contre et savoir si l'un d'entre vous a déjà eu a traité un projet similaire.

    Merci d'avance

    Bonne fête Nationale

    -----

     


    • Publicité



  2. phys4

    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    73
    Messages
    6 844

    Re : Ventouse immergée

    Citation Envoyé par jujucaz Voir le message
    - L'utilisation de ventouse totalement immergée dans l'eau salée est-il possible ?
    - On parle souvent de force d'arrachement axial concernant le dimensionnement, mais moins des forces d'arrachement parallèle à la surface de fixation (or c'est le cas dans mon projet)
    - Existe t'il une durée de fixation limite d'une ventouse (avant que celle-ci se "détache" d'elle même)
    Bonjour,
    Pour le premier point, aucun inconvénient.
    Pour le second, pensez à une largeur suffisante pour compenser la force latérale sur la dérive.
    Le troisième pose un problème : une ventouse a toujours une durée de fixation limitée car ce n'est pas un collage et il existe toujours des microfuites. Une ventouse peut tenir quelques heures ou quelques jours suivant le degré de planéité des surfaces et la qualité du matériau de la ventouse.
    Comprendre c'est être capable de faire.
     

  3. jujucaz

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    4

    Re : Ventouse immergée

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    Le troisième pose un problème : une ventouse a toujours une durée de fixation limitée car ce n'est pas un collage et il existe toujours des microfuites. Une ventouse peut tenir quelques heures ou quelques jours suivant le degré de planéité des surfaces et la qualité du matériau de la ventouse.
    Merci pour vos réponses
    Ne pensez vous pas, qu'à terme, les différents ions contenu dans l'eau de mer, attaque la matière de la ventouse ?

    Pour le troisième point, la fixation de la ventouse n'est que l'histoire de plusieurs heures (le temps de la pratique) avant d'être enlever pour faciliter le transport et le rangement.

    Petite question supplémentaire, je pensais à un système de ventouse équipé d'un bouton ou crochet qui permettrai de faire le vide de manière plus efficace. Est-ce enviseagable ? Existe t'il ce genre de ventouse à bouton/crochet de petite dimension ?
     

  4. phys4

    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    73
    Messages
    6 844

    Re : Ventouse immergée

    Citation Envoyé par jujucaz Voir le message
    Ne pensez vous pas, qu'à terme, les différents ions contenu dans l'eau de mer, attaque la matière de la ventouse ?
    C'est une question de choix du plastique utilisé, dans les plastiques modernes vous en trouverez qui résiste longtemps.

    Citation Envoyé par jujucaz Voir le message
    je pensais à un système de ventouse équipé d'un bouton ou crochet qui permettrai de faire le vide de manière plus efficace. Est-ce enviseagable ? Existe t'il ce genre de ventouse à bouton/crochet de petite dimension ?
    Cela existe pour les ventouses de ménage, qui peuvent tenir des mois sur une surface bien polie. En ventouses multiples c'est possible, il vous faut faire un peu de recherche.
    Comprendre c'est être capable de faire.
     

  5. LPFR

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    42 338

    Re : Ventouse immergée

    Bonjour.
    Je ne vois pas l’intérêt des ventouses comparée à un système de fixation mécanique genre rail d’arrimage (en inox).
    Au revoir.
     


    • Publicité



  6. jujucaz

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    4

    Re : Ventouse immergée

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    Je ne vois pas l’intérêt des ventouses comparée à un système de fixation mécanique genre rail d’arrimage (en inox).
    Au revoir.
    L'interêt est énorme: s'adapter à tous les types de planches ne disposant pas de système de fixation mécanique. Une fixation universelle qui ne dépend plus des constructeurs
     

  7. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 858

    Re : Ventouse immergée

    Bonjour Jujucaz

    Je crois à vous lire que vous n'avez aucune idée des efforts supportés par une dérive c'est d'ailleurs pour cette raison que la quasi totalité des esquifs léger à propulsions par le vent ont des puits de dérive.
    Regardez lorsque vous serez sur votre planche les vibrations et les déplacements de plusieurs millimètres en radial par rapport au sens de marche. Dès que vous avez autre chose que de la pétole vous avez des efforts de plusieurs centaines de kilos au niveau du puits de dérive (du fait du bras de levier) . En plus, même si cela ne se voit pas à l’œil nu la dérive à tendance a avoir des mouvement en lacet très rapide qui génère des vibrations violentes.

    Un bon navigateur remonte ou descend sa dérive pour déplacer le centre de poussée vélique vers l'avant ou l'arrière ou diminuer la traîne en cas de faible vent, d'où là aussi l'utilité du puits de dérive.

    Votre système nécessiterait une ventouse d'au moins 125 mm pour une surface d'aspiration utile de 105 mm pour avoir une force d'aspiration de 606 N.

    Autre point la plupart des ventouses sont conçus pour des efforts en axial et très peu en Radial (le cisaillement provoque de fuites)

    Avant-dernier point : lorsque vous serez à l'eau si vous avez besoin de faire coller votre ventouse vous ne pourrez pas avoir une surface suffisamment sèche donc votre force d'aspiration sera diminuée notablement.

    Dernier point n'oubliez pas de mettre une ficelle pour tenir la dérive ce qui évitera qu'elle ne parte par le fond quatre fois par jour. Récupérer la dérive pour servir de rame pour revenir au bord est très utile

    Vous parlez de
    démarche d'innovation
    c'est bien, mais moi modestement je me pose toujours la question avant de savoir pourquoi des milliers de gens super-intelligents n'ont pas retenu une telle solution. Il suffit de lire ce qui précède pour avoir une petite idée de la difficulté à surmonter.

    Bonne suite pour votre recherche.


    Cordialement



    Accessoirement regardez sur "gogole" "force de préhension d'une ventouse" vous y trouverez des notes de calcul simplifiées.
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous
     

  8. jujucaz

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    4

    Re : Ventouse immergée

    Bonjour Zozo_MP,

    Je suis conscient des différents points que vous avez évoqué, notamment, suite à mes recherches, le fait que ce genre de fixation est plus adéquat à soutenir des efforts axiaux que radiaux.
    Je me posais la question de la compatibilité vis à vis de l'eau, et vous y avez partiellement répondu en précisant que l'eau réduira la force d'aspiration.

    Enfin, je parle bien de "démarche d'innovation" car, en toute modestie, je ne pense pas que parce que "des milliers de gens super-intelligents n'ont pas retenu une telle solution" c'est au final infaisable. Au contraire, avant d'être innovant et de marcher un projet est bien souvent accueillie comme fou et impossible. Je n'ai rien à perdre à essayer et échanger la dessus, au pire ca ne marchera pas, qu'importe, au moins j'aurai tenté et appris.

    Je vous remercie pour vos remarques
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Technique] Pompe immergée
    Par Claudio 13 dans le forum Jardinage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/06/2017, 09h02
  2. [Technique] Pompe immergée
    Par claudius73 dans le forum Jardinage
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/06/2015, 10h15
  3. HMT pompe immergée
    Par Zyrtouc dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/03/2010, 08h11
  4. Pompe immergée
    Par emiliane dans le forum Jardinage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/04/2009, 21h54
  5. [Divers] pompe immergée
    Par BNMG dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/04/2009, 21h37