Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 46

pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

  1. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 560

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    c'est seulement à plus de 1000 km de profondeur, que le poids commence à diminuer.
    Plus bas, a ~2900km de profondeur, a l'interface entre le manteau (forme de roches) et le noyau (forme de metal).


    Credit:Wiki

    T-K

    -----

    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     


    • Publicité



  2. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    L'eau reste sur la croute terrestre sous forme d'océan à cause de son poids, pas la peine de chercher plus loin, elle tombe sous l'effet de la pesanteur, tout comme nous.

    Non, l'eau n'est plus lourde en haut de l'Everest, elle serit même un peu plus lègèren ,ar elle s'est éloignée de la Terre, mais la différence ne change pas grand chose, 2,5/1000
    j'ai vu qu'il y avait un hic dans mon raisonnement et ai vérifié pendant que vous écriviez la réponse

    donc pour la raison de l'eau contre la croute c'est la raison fondamentale de la loi de gravité le rapport des masses. la masse de la terre justifie son niveau de pesanteur ( qui est l'étalon pour évaluer les autres masses et pesanteurs) et la masse de la terre étant à la fois pour la densité et pour le volume supérieur au volume et densité des eaux de tous les océans l'eau reste contre la croute même à l'état liquide.
    ( avec un ajustement à considérer que l'eau des océans joue double jeu: il subit la pesanteur mais participe à la masse aussi .)

    bon ok
    là faut que j'y aille mais merci pour l'échange
    et rendez vous pour la marée?
     

  3. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    Ce n'est pas tout à fait vrai, la Terre n'est une masse homogène, elle est plus dense an centre qu'en surface, en conséquence, la pesanteur continue d'augmenter lentement en descendant en dessous du niveau 0, c'est seulement à plus de 1000 km de profondeur, que le poids commence à diminuer.
    j'imagine qu'on est allé vérifier dans les mines les plus profondes.
     

  4. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 560

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par rahane Voir le message
    j'imagine qu'on est allé vérifier dans les mines les plus profondes.
    Les mines les plus profondes ne font qu'egratiner la surface de la terre (3900m de profondeur); autant aller verifier au fond des fosses oceaniques alors....

    ...mais dans le detail, cela ne marche pas, il y a une variation d'environ 1Gal (=0,01 m/s2) sur Terre en fonction des roches de la croute (independamment de la latitude (±0,03 m/s2) et l'altitude (±0,01 m/s2)).

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  5. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    L'eau et les océans nous sont donc particulièrement précieux à l'équilibre terrestre
    Dernière modification par rahane ; 19/10/2017 à 00h18.
     


    • Publicité



  6. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 560

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par rahane Voir le message
    L'eau et les océans nous sont donc particulièrement précieux à l'équilibre terrestre
    C'est une affirmation scientifique, ou esoterique "gaia-esque" ?

    La plus grosse partie de l'eau terrestre n'est ni dans les oceans, ni de maniere generale a la surface de la Terre, mais comprise dans les roches du manteau, a raison de quelques part par million.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  7. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    ça en rajoute donc
    un peu plus qu'une proportion de 1/1000 ?
    Dernière modification par rahane ; 19/10/2017 à 11h29.
     

  8. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    au fait comment elle est arrivée là? (à l'intérieur des roches du manteau)
    d'où vient l'eau ?
     

  9. mach3

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    normandie
    Âge
    35
    Messages
    9 434

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par rahane Voir le message
    donc pour la raison de l'eau contre la croute c'est la raison fondamentale de la loi de gravité le rapport des masses. la masse de la terre justifie son niveau de pesanteur ( qui est l'étalon pour évaluer les autres masses et pesanteurs) et la masse de la terre étant à la fois pour la densité et pour le volume supérieur au volume et densité des eaux de tous les océans l'eau reste contre la croute même à l'état liquide.
    ( avec un ajustement à considérer que l'eau des océans joue double jeu: il subit la pesanteur mais participe à la masse aussi .)
    ce n'est pas vraiment ainsi que cela fonctionne. Plusieurs choses sont mélangées. Décortiquons

    1) On considère une planète, sphérique, sans atmosphère. Toute particule, je dis bien toute particule, quelque soit sa masse et sa distance à la planète, subit l'influence de la gravité de la planète. Qui plus est, cette influence dépend de la distance mais PAS de la masse de la particule (à moins qu'elle ne soit pas négligeable devant celle de la planète). La force de gravité dépend bien de la masse de la particule, mais l'accélération qu'elle subit (=le changement de son mouvement ayant pour cause la gravitation), due à cette force, dépend de la masse de la particule de la même façon, ce qui fait que l'accélération ne dépend pas de la masse : toutes les particules tombent de la même façon, quelque soit leur masse.

    2) En fonction de sa vitesse une particule pourra ou non s'échapper d'un autre corps. Si la vitesse est vers le haut, l'accélération causée par la gravité, orientée vers le bas, causera la diminution graduelle de cette vitesse. Plus la particule s'éloigne, plus la gravité est faible, donc l'accélération vers le bas diminue. Il existe une vitesse, dite de libération, en-dessous de laquelle un corps finit forcément par retomber (l'accélération vers le bas ne diminue pas assez vite et donc la vitesse à le temps de s'annuler puis d'augmenter vers le bas), et au-dessus de laquelle un corps ne retombera jamais. Typiquement, à la surface de la Terre, cette vitesse est de l'ordre de 40 000 km/h. Si on ne tient pas compte des frottements de l'atmosphère, tout corps, quelque soit sa masse (pourvu qu'elle soit négligeable devant celle de la Terre), lancé de la surface à plus de 40 000 km/h ne retombera jamais sur Terre. Et, inversement, tout corps possédant une vitesse inférieure retombera forcément.

    3) Les fluides (tout comme la matière ordinaire en général) sont constitués de particules microscopiques (atomes ou molécules) qui sont animés de vitesses très variées. La statistique de répartition des vitesses de ces particules est dépendante de la température. Par exemple, les molécules d'oxygène, à température ambiante, se déplacent en moyenne à 1500 km/h. Il y en a bien quelques-unes dans le tas (pas fait le calcul, une sur des milliards de millards) qui ont une vitesse supérieure 40 000 km/h, donc elles pourraient s'échapper, mais c'est sans compter le fait qu'elles ne pourront pas parcourir un micron sans faire de collision avec leurs voisines (ben oui, l'air c'est quand même dense). Plus une molécule est lourde, plus la vitesse moyenne à une température donnée est faible. Plus le fluide est dense, plus les molécules à l'intérieur sont serrés et les collisions fréquentes. On comprend donc qu'à température ambiante, ni les molécules d'eau de l'eau liquide, ni les molécules diverses de l'atmosphère n'ont une vitesse suffisante pour pouvoir s'échapper. Seule un tout petit nombre d'entre-elle y arrive, cela se passe généralement très haut dans l'atmosphère, là où la densité est faible et où une molécule peut faire quelques mètres sans en rencontrer une autre. Là haut la vitesse de libération est plus faible, mais la température et donc les vitesses des molécules aussi. L'écrasante majorité du peu de molécules encore présentes là haut (on parle d'altitudes en centaines de kilomètres là) ne peuvent que retomber.

    4) Dans une atmosphère et dans un milieu dense en général, il n'y a pas que la gravitation qui "pilote" la chute. La gravitation fait qu'un gradient de pression apparait dans le fluide : seule les molécules les plus rapides peuvent aller aux altitudes supérieures (les autres retombent), donc plus on monte, moins il y a de molécules, la densité chute et donc la pression aussi. Un objet dans un fluide est percuté de toute part par les particules du fluide. Le dessous de l'objet subit un peu plus de percussions (en nombre et en intensité) que le dessus de l'objet (ce qu'on peut dire aussi sous la forme : la pression est légèrement plus élevée en-dessous de l'objet qu'au dessus), il y a donc une force nette, orienté vers le haut et dépendante du volume de l'objet qui en résulte, c'est la fameuse poussée d'Archimède, qui devient supérieure à la force de gravitation si la densité de l'objet est inférieure à celle du milieu. Cela fait donc qu'un ballon d'hélium s'élève dans les airs. Il ne s'échappera pas pour autant : il finira par arriver à une altitude où l'atmosphère est moins dense que lui et il ne pourra pas s'élever plus.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!
     

  10. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    limpide! si je puis dire

    donc 40000km/h est l'ordre des vitesses que doit atteindre une fusée pour s'élever à la verticale( + la prise en charge de son volume/frottement + sa masse + les questions de poussée etc, donc la vitesse d'arrachement d'arrachement d'une fusée à la gravité terrestre est autrement plus grande que celle du tgv et même du mur du son
    ça doit faire un sacré boucan au décollage... j'espère que c'est insonorisé pour les cosmonautes
    peut-être qu'au dela d'une certaine puissance la propagation du son c'est pas si terrible
    je me souviens quand j'ai été foudroyée que ça fait un claquement très fort mais supportable pour les tympans à cause de la vitesse justement
    je m'égare...

    du coup ton explication indique qu'il vaudrait mieux que la température des océans n'augmente pas trop sinon tous les phénomènes d'évaporations s'accélèrent
    et comme on parle d'accélération les courbes auraient tendance à être exponentielle évaporation/ température?
    mais ce qu'on risque si la température s'élève au niveau des océans c'est plus d'évaporation donc des pluies diluviennes parce que les particules retomberont au lieu de s'égayer dans l'espace ( au moins dans un premier temps)
     

  11. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    en tout cas merci de faire un résumé textuel de la situation moléculaire
     

  12. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 560

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par rahane Voir le message
    ça en rajoute donc
    un peu plus qu'une proportion de 1/1000 ?
    Non, plus de 2 a 3x plus que le volume des oceans.

    au fait comment elle est arrivée là? (à l'intérieur des roches du manteau)
    d'où vient l'eau ?
    Une bonne partie de l'eau terrestre provient de sa formation.
    Une partie non negligeable provient de l'apport cometaire et meteoritique plus tardif.

    Vu que l'eau des oceans est entierement recyclee dans la croute et le manteau toutes les quelques dizaines de millions d'annees, il n'y a pas lieu (dans ce contexte d'origine de l'eau) de differencier l'eau de surface de l'eau mantellique.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  13. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    là franchement je ne peux pas m'empêcher de faire une blague de fille...
    "rien ne vaut une bonne hydratation pour avoir une jolie peau"... et la terre aussi lol
     

  14. rahane

    Date d'inscription
    septembre 2017
    Âge
    55
    Messages
    288

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    une petite explication sur le recyclage de l'eau dans le manteau terrestre?
    ça s'inflitre rend à la terre ( poussière tu es poussière tu retourneras) ses minéraux y compris la pollution et hop remonte par capillarité ou c'est plus compliqué?
    Dernière modification par rahane ; 19/10/2017 à 14h18.
     

  15. mach3

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    normandie
    Âge
    35
    Messages
    9 434

    Re : pourquoi les océans et l'atmosphère restent sur terre?

    Citation Envoyé par rahane Voir le message
    donc 40000km/h est l'ordre des vitesses que doit atteindre une fusée pour s'élever à la verticale( + la prise en charge de son volume/frottement + sa masse + les questions de poussée etc, donc la vitesse d'arrachement d'arrachement d'une fusée à la gravité terrestre est autrement plus grande que celle du tgv et même du mur du son
    Alors en pratique, il suffit juste que les moteurs fournissent une accélération supérieure à l'accélération de la pesanteur pendant suffisamment longtemps. Il arrivera alors un moment où la vitesse de la fusée dépassera la vitesse de libération à cette altitude (rappel : la vitesse de libération diminue avec l'altitude). Il est de plus contre-productif de prendre trop de vitesse tant qu'on est en-dessous des 30-40km d'altitude, l'atmosphère est encore trop épaisse et l'énergie dépensée servirait plus à compenser les frottements qu'à accélérer la fusée. Le plus marrant, c'est que dès que la vitesse de libération est dépassée, on peut couper les gaz, la fusée continuera à avancer ad vitam (à moins qu'elle ne rencontre quelque chose sur son passage).

    du coup ton explication indique qu'il vaudrait mieux que la température des océans n'augmente pas trop sinon tous les phénomènes d'évaporations s'accélèrent
    et comme on parle d'accélération les courbes auraient tendance à être exponentielle évaporation/ température?
    mais ce qu'on risque si la température s'élève au niveau des océans c'est plus d'évaporation donc des pluies diluviennes parce que les particules retomberont au lieu de s'égayer dans l'espace ( au moins dans un premier temps)
    Il faudrait quand même une sacré élévation de température pour que la Terre perde rapidement et significativement son atmosphère de ce simple fait. La dépendance est en , avec T la température en Kelvin. Cela veut dire que pour une température 4 fois plus élevée que l'ambiante (293*4 = 1172 K), soit environ 900°C, la vitesse moyenne des molécules est juste doublée. La fuite, très lente, déjà existante, ne serait que doublée.
    Pour que la vitesse soit multipliée par 20 (et ainsi avoir une portion significative de molécules ayant une vitesse supérieure à la vitesse de libération), il faut que la température soit multipliée par... 400! Ca fait dans les 120 000 °C ! (pour mémoire, à la surface du soleil c'est 6000°C)

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Actualité - Musique : pourquoi certaines chansons nous restent-elles dans la tête ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/11/2016, 11h10
  2. pourquoi les choses restent brisées
    Par ethernel dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/11/2010, 14h00
  3. Représentation 3D de la terre sans les océans ?
    Par fransua dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/12/2009, 03h27
  4. Actu - L'atmosphère terrestre bourdonne... à cause des océans !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/07/2009, 10h13
  5. Atmosphère et océans, maîtres de notre destin jusqu'à quand ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2006, 11h51