Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 60

[En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

  1. fidele castor

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Yvelines Sud
    Messages
    7

    Re : Gestion en I2C en assembleur 8051 (80C552)

    Je reviens sur cette discussion maintenant un peu ancienne car il se trouve que mon camping car est équipé de cette centrale de gestion.

    J'ai une question à poser sur le capteur de niveau des réservoirs d'eau propres qui ne fonctionne plus sur mon véhicule.

    J'ai bien noté qu'il s'agit en fait d'un capteur de pression statique et donc la mesure du poids de la colonne d'eau est convertie en pourcentage de remplissage du réservoir.
    C'est ce pourcentage que l'on retrouve au niveau de l'affichage.

    Quel est le signal analogique qui est envoyé à la centrale ?

    Y a-t' il une correction informatique de ce signal pour indiquer le volume réel d'eau en % en fonction de la pression ? En effet les eaux propres sont stockées dans deux réservoirs posés à une hauteur différente et reliés entre eux par un tuyau de 50mm environ de diamètre et d'un mètre de long. En théorie tout cela ne contribue pas à avoir une courbe de pression statique linéaire en fonction du volume, d'où ma question.

    Si c'est une jauge de contrainte, quelle est sa résistance pour au moins les 2 valeurs qui sont de 0% et 100% ?

    D'avance merci.

    Cordialement.

    -----

     


    • Publicité



  2. HULK28

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    IDF
    Messages
    14 151

    Re : Gestion en I2C en assembleur 8051 (80C552)

    Bonjour,

    sur la sonde je fais une conversion tension/fréquence, nous avons 100Hz à vide et plusieurs KHz (selon la longueur du tube de prise de pression).
    Le paramétrage se fait simplement:


    On appuie sur 2 touches de la centrale, simultanément, pendant 3s, puis l'écran affiche "paramétrage niveau d'eau".

    On valide le niveau vide (sonde hors de l'eau) et on valide le 100% après avoir immergé à fond le tuyau de la sonde dans le trou recevant la sonde du réservoir à mesurer.
    Ensuite on sort du mode configuration et le tour est joué.

    @+
     

  3. fidele castor

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Yvelines Sud
    Messages
    7

    Re : Gestion en I2C en assembleur 8051 (80C552)

    Bonjour,

    Merci pour ces informations qui pourraient m'être utiles.

    Mais je suis toujours curieux de savoir quel est le principe de mesure de pression (converti ensuite en % de niveau).
    Si je pose ma question différemment : Qu'est ce qui transforme la pression en signal électrique variable ?
    Un capteur piézoélectrique peut-être ? J'avais supposé que c'était une sonde à résistance mais là je ne vois plus ce que viendrait faire cette notion de fréquence.

    Qu'est que qui rentre comme signal du côté centrale ? Une tension variable ou une fréquence variable ?

    Pourriez vous éclairer ma lanterne de ce côté là ?

    D'avance merci.

    Cordialement.
     

  4. HULK28

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    IDF
    Messages
    14 151

    Re : Gestion en I2C en assembleur 8051 (80C552)

    Le principe de mesure est un capteur de pression différentiel (capteur piezo résistif), dont la tension de sortie est proportionnelle à la pression.
    Cette tension est amplifiée par un ampli de mesure puis est convertie en fréquence par un circuit spécialisé.
    Plus la tension (pression) augmente plus la fréquence augmente.
    La fréquence encore une fois est utilisée puisque pas de pertes en ligne.
    Cette fréquence est envoyée au µC et traitée par un timer qui en déduit une valeur qui sera comparée avec une table et convertie en valeur relative en % du contenu du réservoir tel que l'étalonnage en a fixé les butées fréquentielles correspondantes.
    Donc dans la centrale entre une fréquence d'amplitude 0-5V signal carré allant d'environ 80Hz à 3KHz (selon la hauteur du tube/pression tube).
    Avec un générateur de fréquence il est facile de contrôler la réponse de cette entrée.
    @+
     

  5. fidele castor

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Yvelines Sud
    Messages
    7

    Re : Gestion en I2C en assembleur 8051 (80C552)

    Bonjour,

    Merci pour ces précisions qui viennent de satisfaire pleinement ma curiosité !
    Du même coup, ceci justifie aussi la présence de plus de 2 fils pour raccorder la sonde.
    Je comprends maintenant la raison pour laquelle ce capteur associé à un convertisseur tension/fréquence ne soit pas évident à remplacer dans le réseau traditionnel.
    Et enfin je comprends aussi que la non linéarité de la courbe du volume d'eau par rapport à la pression puisse être corrigée par le calculateur de la centrale.

    Félicitations Mr Hulk, superbe réalisation !
     


    • Publicité



  6. ubs_gicquel

    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages
    1

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Bonjour,

    Est-ce une coïncidence?
    J'ai participé aux prémices d'une centrale pour camping car (à base d'un 80C552) lorsque je travaillais à l'Esa Igelec (St Nazaire).Votre message
    Intitulé:
     

  7. CastorFidele

    Date d'inscription
    juillet 2016
    Messages
    14

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Bonjour Hulk28,

    Je reviens à nouveau sur cette discussion car mon camping car est équipé de cette centrale et je souhaiterais remplacer les deux batteries au plomb de la cellule par des batteries au lithium.
    Quand je regarde le schéma de principe de l'installation de votre document, je vois que deux liaisons, une pour chaque batterie sortent de la centrale de gestion.
    Par contre je n'ai pas d'éléments me permettant de savoir si je peux brancher ces batteries.
    Les batteries au lithium que j'envisage d'installer sont équipées d'un BMS,
    Tension entre 14,5 et 9,6V
    Capacité 12V 100AH sortie max 120A
    Protection incorporée : surtension, surchauffe, court circuit, charge\décharge

    Pouvez vous me dire si tout cela est réalisable ?
    D'avance merci.
     

  8. CastorFidele

    Date d'inscription
    juillet 2016
    Messages
    14

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Citation Envoyé par CastorFidele Voir le message
    Bonjour Hulk28,

    Je reviens à nouveau sur cette discussion car mon camping car est équipé de cette centrale et je souhaiterais remplacer les deux batteries au plomb de la cellule par des batteries au lithium.
    Quand je regarde le schéma de principe de l'installation de votre document, je vois que deux liaisons, une pour chaque batterie sortent de la centrale de gestion.
    Par contre je n'ai pas d'éléments me permettant de savoir si je peux brancher ces batteries.
    Les batteries au lithium que j'envisage d'installer sont équipées d'un BMS,
    Tension entre 12,6 et 9V
    Capacité 12V 100AH sortie max 120A
    Protection incorporée : surtension, surchauffe, court circuit, charge\décharge

    Pouvez vous me dire si tout cela est réalisable ?
    D'avance merci.
    Petite erreur, il s'agit de batteries Liion de 3 éléments, ce qui explique cette plage de tension.
    Autrement dit : Peut-on modifier les valeurs de consigne pour la surveillance des batteries, valeurs qui sont inscrites dans le microprogramme ?
    Merci
    Dernière modification par CastorFidele ; 20/01/2017 à 07h59.
     

  9. HULK28

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    IDF
    Messages
    14 151

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Bonjour,

    cette centrale est prévue pour des batteries au plomb, la carte mère possède un coupleur-séparateur automatique qui n'est pas prévu pour connecter directement des batteries lithium sur la batterie moteur.
    Il faut donc apporter une modification qui consiste à insérer un DC/DC entre la source de charge (la batterie moteur) et le parc auxiliaire (vos batteries lithium).
    Le DC/DC devra fournir un courant max compatible avec votre parc.
    Si votre parc lithium est au plus bas et que vous le raccordez à une batterie 12V pleinement chargée le courant sera très important et déclenchera les sécurités du BMS dans votre batterie lithium.
    Sur la carte mère il faut enlever le relais de puissance et récupérer les 2 fils de commande de la bobine.
    Ce relais deviendra le relais de mise ON du DC/DC.
    La gestion de charge n'a pas besoin d'être modifiée au niveau de la centrale.

    De mémoire les seuils de déclenchement du coupleur sont de base fixés à 14V pour le couplage (valeur qui indique que le moteur tourne) et 12.6V pour le découplage entre le parc moteur et le parc auxiliaire lorsque le moteur est à l'arrêt.
     

  10. CastorFidele

    Date d'inscription
    juillet 2016
    Messages
    14

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Bonjour Mr Hulk
    Heureusement que vous êtes toujours fidèle aux "post", c'est une bonne nouvelle pour moi !
    Merci d'avoir tenté de répondre à ma demande dont je mesure maintenant l'absurdité au vu de votre réponse.
    J'en retiens qu'il ne faut pas mixer des batteries ayant des tensions de charge différentes pour ne pas compliquer les choses.
    Je vais par conséquent envisager le changement simultané des trois batteries (1 moteur +2 cellule) de façon à avoir à gérer les mêmes niveaux de tensions de seuil.
    De plus, le but du changement étant aussi d'alléger le poids de l'ensemble, il n'y a aucune raison de ne faire la modification que sur deux batteries et de ne pas envisager d'alléger aussi la troisième.

    Arrivé à ce stade de ma réflexion, il me reste deux solutions envisageables :

    La première solution consiste à utiliser des batteries LiFePo4. Elles ont l'avantage d'avoir des tensions de seuil (pour 4 éléments en série) comprises entre 9,9 et 13,5 V soit un niveau tout à fait compatible avec le niveau des tensions des batteries d'origine au plomb. Ce qui signifierait qu'il n'y aurait rien à modifier au niveau du contrôle des tensions de charge par rapport à la solution plomb.
    Avantage : On pourrait donc mixer ce type de batteries avec des batteries au plomb.
    Inconvénient: Il faut noter qu'une batterie LiFePo4 de 12V 100Ah pèse environ 13kg.
    On notera cependant un gain de poids d'un facteur 3 environ par rapport au plomb.

    La deuxième solution consisterait à installer trois batteries Liion sachant qu'une batterie de ce type (pour trois éléments en série) pèse environ 5kg pour une capacité de 12V 100Ah !
    Malheureusement les niveaux de seuil sont compris entre 9 et 12,6V ce qui nécessite de modifier trois tensions, si on rajoute la tension de priorité de la batterie moteur.

    Cette deuxième solution correspondrait à mon meilleur choix à condition que je puisse moi-même modifier les valeurs des tensions de seuil à l'intérieur du microcontrôleur.
    Je ne sais pas si cela peut se faire dans le cas de la centrale de gestion de mon camping car, mais j'ai l'expérience d'une modification similaire proposée pour déclarer des capacités de charge différentes pour des batteries de robots de tonte :
    http://automower-fans.les-forums.com...liaison-serie/

    Alors Mr Hulk, pourrait-on envisager un logiciel de ce type ?
    D'avance merci pour vos retours.
     

  11. HULK28

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    IDF
    Messages
    14 151

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Bonsoir,

    vous ne pouvez pas mettre une LFP pour le moteur, déjà parce que le courant d'appel du démarreur est bien trop élevé pour une batterie no-name made in China sans aucune garantie de qualité, de tests, de sécurité (puisqu'aucune certification n'aura été faite) et qu'en cas de sinistre grave votre assureur va jouer sur le fait que vous avez modifié votre installation d'origine.
    Donc mon avis est de ne pas toucher au moteur.

    Par contre rien ne vous empêche de mettre 2 LFP coté auxiliaire, les seuils min et max sont min=4*2.7=10.8V et max=4*3.6=14.4V donc similaire à une batterie plomb.

    Pour la recharge il faut juste comme je vous le disais un DC/DC configuré en chargeur, avec limitation en fin de charge à 14.4V et profil de courant dépendant de ce que peuvent accepter vos batterie LFP, en général avec 20A par batterie vous êtes bien, moins fort sera le courant moyen de charge/décharge et plus vous aurez un nombre de cycles important, en LFP 2500~4000 cycles contre 500~700 cycles en NMC.
    Pour une application automobile le LFP est incontournable.

    J'ai travaillé sur ce genre de batterie LFP et avec j'ai pu sans problème alimenter un four micro-onde 750W-12V (puissance restituée la moitié en gros), ce qui tue rapidement une batterie au plomb dite "semi-stationnaire" en faisant tomber son nombre de cycles à moins de 50!! ces batteries n'étant pas faites pour de forts courants.
    Une batterie de démarrage c'est encore pire, elle peut fournir de forts courants mais pas longtemps et il vaut mieux éviter de la décharger à plus de 30% de sa capacité nominale si on veut pas la flinguer rapidement (pour le prix on peut pas espérer la lune).
    C'est tout le problème des fabricants de camping-cars qui n'ont à ce jour pas de solution viable pour alimenter ce genre d'équipement, et à mon avis ne sont pas près à basculer sur du lithium 10x plus chère qu'une simple batterie plomb....
    Le LFP a également un gros avantage par rapport au plomb c'est l'excellente stabilité en tension, vous aurez pendant 80% du cycle une tension stable à 3.2*4=12.8V.
    Bien sur il faut de bons câbles pour alimenter un tel four qui consomme dans les 60A, soit un bon 35mm² et de bonnes connections.
    @+
    Dernière modification par HULK28 ; 31/01/2017 à 19h18.
     

  12. Kissagogo27

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Prey (27)
    Âge
    50
    Messages
    6 668

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    en parlant d'épopées de voyage en LFP , http://www.technomadia.com/lithium/ rubrique Research & Analysis Articles:
     

  13. HULK28

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    IDF
    Messages
    14 151

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Très intéressant.
    On y retrouve d'ailleurs les cycles que j'indiquais.

    C'est encourageant de voir que des particuliers osent ce que les professionnels de ce milieu n'osent pas, préférant offrir dans leurs véhicules des gadgets sans intérêts comme la TV au début du LCD ou des volets automatiques comme à la maison ... au détriment de la vie à bord avec le soucis commun qu'est l'énergie vu qu'ils rajoutaient un peu plus d'équipements en 12V chaque année.
    La réponse étaient bien souvent la même: "ça coûte trop cher"
    Mieux vaut mettre une batterie de m...e que le client changera en moins d'un an, c'est à dire à chaque fois qu'il partira en vacances.
    Consternant!
     

  14. HULK28

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    IDF
    Messages
    14 151

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Bravo à cette famille qui a fait un vrai boulot de pro et un beau rapport d'essais.

    En plus ils ont choisi de bonnes cellules, parfaitement adaptées.
     

  15. CastorFidele

    Date d'inscription
    juillet 2016
    Messages
    14

    Re : [En cours]Centrale de gestion en I2C (80C552)

    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message
    Bonjour,

    cette centrale est prévue pour des batteries au plomb, la carte mère possède un coupleur-séparateur automatique qui n'est pas prévu pour connecter directement des batteries lithium sur la batterie moteur.
    Il faut donc apporter une modification qui consiste à insérer un DC/DC entre la source de charge (la batterie moteur) et le parc auxiliaire (vos batteries lithium).
    Le DC/DC devra fournir un courant max compatible avec votre parc.
    Si votre parc lithium est au plus bas et que vous le raccordez à une batterie 12V pleinement chargée le courant sera très important et déclenchera les sécurités du BMS dans votre batterie lithium.
    Sur la carte mère il faut enlever le relais de puissance et récupérer les 2 fils de commande de la bobine.
    Ce relais deviendra le relais de mise ON du DC/DC.
    La gestion de charge n'a pas besoin d'être modifiée au niveau de la centrale.

    De mémoire les seuils de déclenchement du coupleur sont de base fixés à 14V pour le couplage (valeur qui indique que le moteur tourne) et 12.6V pour le découplage entre le parc moteur et le parc auxiliaire lorsque le moteur est à l'arrêt.
    Pourquoi le BMS ne serait pas capable de gérer la charge tout seul lorsque le couplage est mis en route ?
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Gestion de plusieurs composants I2C
    Par schneiderj dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/01/2008, 16h22
  2. Probleme avec ma cartographie memoire 8051 (80c552)
    Par Inspir3 dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/01/2008, 12h19
  3. I2c
    Par Olfox dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/08/2007, 00h11
  4. gestion de clavier matriciel i2c
    Par miko76300 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/01/2007, 23h49
  5. Des Sciences de Gestion, ou de la Science appliquée aux Arts de gestion ?²
    Par ffvsdoom dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/01/2005, 19h42