Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Engourdissement de la tête




  1. #1
    Mr68

    Engourdissement de la tête

    Bonjour, j'ai 19 ans, depuis plusieurs mois j'ai un très gros problème : un terrible mal à me concentrer, réfléchir. J'ai du arrêter beaucoup d’activités notamment professionnelles. Dès que je commence une activité demandant un minimum d’attention, une chose simple comme lire, ou étudier, faire du sport, et même dans une certaine mesure, écrire ce texte.. Mon rythme de respiration augmente – je pense que c’est à souligner - jusqu'à ce que rapidement un malaise survient, puis il s’accroit et devient un grand malaise : c’est un net étourdissement / engourdissement dans la tête. D’où résulte une incapacité physique à continuer ce que je fais ; puis je suis obligé de me reposer un moment pour retrouver un peu mes esprits et ainsi de suite, constamment. C’est invivable.

    J'ai vu beaucoup de médecins, j’ai essayé tous leurs médicaments et fais tous leurs tests, même une IRM mais.. Rien. Sans résultats.

    C’est pourquoi, je viens exposer mon problème ici aujourd’hui.

    Merci pour votre lecture.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : Engourdissement de la tête

    Bonjour.
    Comme vous avez du voir pas mal de spécialités, faire pas mal d'examen en vu d'éliminer un certain nombre d'hypothèses et que les détailler n'est pas le but du forum, il va vous falloir aller en voir d'autre ou consulter en médecine interne (médecine pluri-disciplinaire), voire peut être un centre anti-douleur mais le suivi de l'évolution de votre problème par le même médecin ou équipe est également nécessaire.
    Bonne chance.

  4. #3
    Mr68

    Re : Engourdissement de la tête

    Merci pour votre réponse myoper. J'ai effectivement vu beaucoup de médecins.. qui n'ont pas pu clairement diagnostiquer ce que j'ai et n'ont donc pas pu me donner, s'il y en a, les bons médicaments..
    En même temps je suis dans une sale situation.. Donc si quelqu'un s'y connait un peu ce serait bien.. Bien sûr je ne prendrais jamais quelque-chose sans demander préalablement à mon médecin.

    Sinon, voila ce que m'a dis un internaute sur un autre forum :

    "à mon avis c'est à cause d une tension artérielle basse qui fait que Les cellules du cerveau ne sont pas suffisamment irriguées.
    La concentration demande une consommation d energie importante, apportée et circulée par le sang.Pour approvisionner le cerveau , il faut que la respiration s accelère, ainsi que le rythme cardiaque. Une basse tension provoque aussi une grande fatigue, et un évanouissement."

    Je n'sais pas ce que vous en pensez, mais moi je m'y reconnais tout à fait, d'autant plus que je ressens des fourmillements dans mon corps depuis quelques années. Dernière chose, la "tension basse" est un problème familial chez moi.


  5. #4
    myoper

    Re : Engourdissement de la tête

    Vous pouvez même dire qu'ils n'ont pas trouvé la cause de votre problème.
    Citation Envoyé par Mr68 Voir le message
    Donc si quelqu'un s'y connait un peu ce serait bien.. Bien sûr je ne prendrais jamais quelque-chose sans demander préalablement à mon médecin.
    Il faut préciser que s'y connaitre un peu, c'est s'y connaitre beaucoup moins que chacun de vos médecins et avoir un avis d'autant moins pertinent, qu'en plus, il n'y a ni accès aux examens complémentaire ni aux examens cliniques.


    Exemple :
    Citation Envoyé par Mr68 Voir le message
    Sinon, voila ce que m'a dis un internaute sur un autre forum :

    "à mon avis c'est à cause d une tension artérielle basse qui fait que Les cellules du cerveau ne sont pas suffisamment irriguées.
    La concentration demande une consommation d energie importante, apportée et circulée par le sang.Pour approvisionner le cerveau , il faut que la respiration s accelère, ainsi que le rythme cardiaque. Une basse tension provoque aussi une grande fatigue, et un évanouissement."
    Il y a des gens qui vivent très bien avec une tension systolique de "10", d'une part, d'autre part, le cerveau n'a pas significativement plus besoin d'énergie lors de la "concentration" que pendant les autres moments de la journée (d'une façon ou d'une autre, le cerveau fonctionne toujours, même la nuit) et enfin, les modifications physiologiques décrites (rythme respiratoire et cardiaque) ne sont justement pas des modifications constatées lors d'un "effort cérébral", au contraire (on ne les remarque que pour un effort physique).

    Une relation de cause à effet aussi simpliste n'aurait pas échappé à un étudiant de 3ème année donc vous pouvez, quand vous les lisez, ne pas en tenir compte.

  6. #5
    Mr68

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il y a des gens qui vivent très bien avec une tension systolique de "10", d'une part, d'autre part, le cerveau n'a pas significativement plus besoin d'énergie lors de la "concentration" que pendant les autres moments de la journée (d'une façon ou d'une autre, le cerveau fonctionne toujours, même la nuit) et enfin, les modifications physiologiques décrites (rythme respiratoire et cardiaque) ne sont justement pas des modifications constatées lors d'un "effort cérébral", au contraire (on ne les remarque que pour un effort physique).

    Une relation de cause à effet aussi simpliste n'aurait pas échappé à un étudiant de 3ème année donc vous pouvez, quand vous les lisez, ne pas en tenir compte.
    Je reconnais que votre réponse est davantage pertinente...

    Les symptômes que j'ai décris dans mon premier message sont en fait ce qui découle, plus généralement, d'une "grande faiblesse" générale ressentie.

    Par exemple lorsque je sors - j'essaie le plus souvent possible -, surtout dans un milieu fort lumineux (grand soleil, magasins), j'ai une grande difficulté à percevoir (en plus de la concentration décrite) ce qui m'entoure. On pourrait presque dire que je vois flou alors que ma vision est bonne, ainsi, j'arrive à peine à tenir debout.. C'est très handicapant comme vous pouvez le constater.
    A ajouter aussi que mon rythme de respiration est - toujours - anormalement élevé, et davantage encore lors d'une activité quelconque comme décrit plus haut.

    Des médecins mettent tout dans le domaine psycologique, l'anxiété etc.. alors que je n'ai pas de raison vraisemblable d'être anxieux ou angoissé; actuellement je vis chez mes parents qui me soutiennent fort heureusement.
    Donc je ne sais pas si c'est pour se débarasser d'un problème qu'ils n'arrivent eux mêmes pas à résoudre, ou si c'est du à une supposition objective de problèmes essentiellement psychologiques..
    Dernière modification par Mr68 ; 13/03/2012 à 02h00.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mh34

    Re : Engourdissement de la tête

    C'est le propre de l'angoisse que de ne pas avoir de motifs apparents...ce n'est pas parce qu'on ne repère pas de raisons qu'on n'en a pas, ce serait trop simple...
    Il existe une grande règle en médecine ; éliminer d'abord toutes les étiologies organiques avant d'invoquer une raison "psy". il est visible que vous ne pensez pas que c'est cette démarche que les médecins que vous avez vus ont faite, et pourtant c'est plus que vraisemblable.
    A partir de là, il ne vous reste pas beaucoup d'options ; aller en consulter un ( ou des) autre, et voir ce qu'il vous dit, ou bien admettre qu'ils ont peut-être raison.
    Bon courage.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  9. #7
    myoper

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par Mr68 Voir le message
    Des médecins mettent tout dans le domaine psycologique, l'anxiété etc.. alors que je n'ai pas de raison vraisemblable d'être anxieux ou angoissé; actuellement je vis chez mes parents qui me soutiennent fort heureusement.
    Donc je ne sais pas si c'est pour se débarasser d'un problème qu'ils n'arrivent eux mêmes pas à résoudre, ou si c'est du à une supposition objective de problèmes essentiellement psychologiques..
    Le fait est qu'il existe des pathologies "psychologiques" qui correspondent à ce que vous avez décrit ici et que les pathologies somatiques qu'il faudrait additionner pour y correspondre vraiment sont pour la plupart assez facilement mises en évidence et que la probabilité pour toutes les avoir reste surtout du domaine du théorique.
    Il faut savoir qu'il n'y a pas besoin d'avoir de raisons objectives ou vraisemblables pour être anxieux ou angoissé et c'est même ce qui différencie la plupart du temps un état normal d'un état pathologique (le trouble).

  10. Publicité
  11. #8
    Mr68

    Re : Engourdissement de la tête

    Avant tout (re)merci pour vos réponses

    Et je tiens à préciser au cas où ce ne serait pas assez clair que par "respiration anormalement élevée" je parle surtout d'une réelle nécessité à soupirer fréquemment, plus qu'un rythme de respiration tel que vécu communément après un effort physique..

    Certes, il ne faut pas balayer d'un revers de main le domaine psychologique, qui pourrait être lié plus ou moins à mon problème. Mais ce que je conteste c'est que c'en serait la seule cause.

    Je crois vraiment moi qui suis concerné qu'il y a une cause somatique derrière tout ça, qui a déclenché en quelque sorte le problème. Et j'ai mes raisons de le penser.

    Celle-ci étant encore moins à éliminer : je n'ai jamais ou presque eu droit à des examens complémentaires ; Récemment une VNG, puis une IRM que j'ai pu obtenir. Voila c'est tout. En plus des évaluations de ma tension, prises de sang à répétition : celles-ci grosso modo "normales".

    Le problème, en plus des médecins qui ne peuvent rien approfondir de mon cas, c'est que moi-même je ne sais pas du tout quels tests ou examens complémentaires je devrais demander. D'autant plus que sans activité, je crains ne plus pouvoir prochainement être remboursé..

  12. #9
    mh34

    Re : Engourdissement de la tête

    Le problème, en plus des médecins qui ne peuvent rien approfondir de mon cas, c'est que moi-même je ne sais pas du tout quels tests ou examens complémentaires je devrais demander.
    C'est normal, c'est le travail de votre médecin que de savoir quoi demander.
    D'autant plus que sans activité, je crains ne plus pouvoir prochainement être remboursé..
    Si vous êtes en France, il existe une couverture sociale y compris pour les personnes sans emploi, il faut voir ça avec la CPAM dont vous dépendez.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  13. #10
    myoper

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par Mr68 Voir le message
    Certes, il ne faut pas balayer d'un revers de main le domaine psychologique, qui pourrait être lié plus ou moins à mon problème. Mais ce que je conteste c'est que c'en serait la seule cause.

    Je crois vraiment moi qui suis concerné qu'il y a une cause somatique derrière tout ça, qui a déclenché en quelque sorte le problème. Et j'ai mes raisons de le penser.
    Vous pouvez vous dire qu'un problème psychologique est un problème neurologique dont on ne sait pas encre mettre le mécanisme en évidence mais en tout état de cause, les problèmes somatiques, tels qu'entendus communément, qui sont responsables de ces signes décrits ici sont aisément mis en évidence et le diagnostic en aurait été (vite) fait.
    Citation Envoyé par Mr68 Voir le message
    Mon rythme de respiration augmente – je pense que c’est à souligner - jusqu'à ce que rapidement un malaise survient, puis il s’accroit et devient un grand malaise : c’est un net étourdissement / engourdissement dans la tête. D’où résulte une incapacité physique à continuer ce que je fais ; puis je suis obligé de me reposer un moment pour retrouver un peu mes esprits et ainsi de suite, constamment.
    En ce qui concerne les signes "plus neurologiques", ce n'est pas forcément évident au début de certaines maladies mais en quelques mois ou années, l'évolution montre en général un tableau assez dévastateur qui est évocateur des lésions dégénératives qui vont être constatées.

    .

  14. #11
    Mr68

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Vous pouvez vous dire qu'un problème psychologique est un problème neurologique dont on ne sait pas encre mettre le mécanisme en évidence mais en tout état de cause, les problèmes somatiques, tels qu'entendus communément, qui sont responsables de ces signes décrits ici sont aisément mis en évidence et le diagnostic en aurait été (vite) fait.

    En ce qui concerne les signes "plus neurologiques", ce n'est pas forcément évident au début de certaines maladies mais en quelques mois ou années, l'évolution montre en général un tableau assez dévastateur qui est évocateur des lésions dégénératives qui vont être constatées.

    .
    C'est peut-être étonnant, mais je vous remercie encore une fois pour votre objectivité et rationalité, en effet je préfère que l'on me dise "crument" les choses telles qu'elles sont plutôt que se "cacher" derrière des détours.

    Considérez que je soupçonne grandement une infection virale, peut-être sournoise, il y a quatre ans qui serait selon moi à l'origine de ces maux. En effet, c'est depuis cet instant que j'ai ressentis cette "grande faiblesse", et je ne vais pas rentrer dans le détail des symptômes, vécus notamment au début. Ni dans le détail de cette période (2008-2012). Ce que je vais rajouter cependant c'est que depuis les débuts de cette (infection), mon problème de santé se trouve aujourd'hui à son paroxysme...
    Dernière modification par Mr68 ; 13/03/2012 à 18h12.

  15. #12
    myoper

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par Mr68 Voir le message
    Considérez que je soupçonne grandement une infection virale, peut-être sournoise, il y a quatre ans qui serait selon moi à l'origine de ces maux ...
    C'est possible mais ce ne sera pas mis en évidence de votre vivant car ne sont mises en évidence que les infections en tant que telle (encéphalites) ou les maladies clairement identifiées (Guillain-Barré, par exemple) car avant de mettre en relation une cause et un effet qui ne soit pas non plus une coïncidence, il faut un effet et pour l'instant, il n'y en a pas (rien d'objectivable et reproductible qui pourrait arriver à quelqu'un d'autre).

  16. #13
    Mr68

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    C'est possible mais ce ne sera pas mis en évidence de votre vivant car ne sont mises en évidence que les infections en tant que telle (encéphalites) ou les maladies clairement identifiées (Guillain-Barré, par exemple) car avant de mettre en relation une cause et un effet qui ne soit pas non plus une coïncidence, il faut un effet et pour l'instant, il n'y en a pas (rien d'objectivable et reproductible qui pourrait arriver à quelqu'un d'autre).
    Enfin, si je puis me permettre de vous mettre à ma place un moment, que feriez-vous ? Que dois-je tenter ? Est-ce peut-être en rapport avec le foie ? Aurais-je besoin de faire une biopsie ? Ou encore au niveau de la tête.. Des tests neurologiques ?
    Cela en plus d'aller voir un psychologue/psychiatre ?

    Pfiou je dis peut-être nimporte quoi mais il faut absolument que je me sorte de là..

  17. #14
    mh34

    Re : Engourdissement de la tête

    Commencez donc par le neurologue. S'il l'estime nécessaire, il vous enverra chez un confrère psychiatre.
    Et non, je ne vois pas, là comme ça, pourquoi ça aurait un rapport avec le foie.
    Bon courage.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  18. #15
    Mr68

    Re : Engourdissement de la tête

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Commencez donc par le neurologue. S'il l'estime nécessaire, il vous enverra chez un confrère psychiatre.
    Neurologue, déjà vu mais sans succès.

    Je souhaiterais néanmoins finir en parlant de.. la circulation du sang en général, surtout que j'ai "contracté" au cours de ces dernières années quelques boutons sans têtes à des endroits ou la circulation du sang est communément la plus faible du corps humain, je pense notamment sur le dos près de l'épaule droite et gauche..
    Dernière modification par Mr68 ; 14/03/2012 à 10h50.

  19. #16
    mh34

    Re : Engourdissement de la tête

    Aucun rapport avec la circulation du sang "en général", ne vous inquiétez pas.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

Discussions similaires

  1. Pose parquet cloué : tête plate ou tête homme ?
    Par Picard dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 18
    Dernier message: 21/10/2012, 13h39
  2. [CROA] Enfin un tête-à-tête seul avec le 400 mm
    Par MikaeruSama dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 16
    Dernier message: 05/09/2011, 18h47
  3. [Divers] Parabole tête LNB : la tête TPS peut-elle me servir ?
    Par jihel87 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/09/2009, 16h53
  4. engourdissement d'une main
    Par cece65 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/08/2005, 14h01