Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 79

vaccin tetanos




  1. #31
    mh34

    Re : La peur du vaccin

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Je me dis que si le tétanos était aussi menaçant que cela, il n'y aurait pas une seule personne sur la terre qui aurait atteint l'âge d'avoir des enfants et nous ne serions même pas là pour discuter comme nous le faisons.
    http://cjarry.org/articles/fichiers-...he-tetanos.png
    http://www.pathexo.fr/documents/arti...-4-2602-5p.pdf
    http://horizon.documentation.ird.fr/...4-01/25679.pdf
    Ah bien sûr faut accepter de lire un peu des textes un peu plus complexes et travaillés que les sites "onnouscachetoutonnousditrienl eslobbyspharmaceutiquessontdes grandsméchantsquiveulentrienqu àfairedupognon"
    Vous avez la chance de vivre dans un pays à haut niveau sanitaire. C'est uniquement pour ça que vous pouvez vous permettre de négliger la vaccination anti-tétanique sans grand risque pour votre santé.

    -----

    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  2. Publicité
  3. #32
    Kissagogo27

    Re : La peur du vaccin

    Bonjour, la question est donc, pourquoi si vous avez déjà un avis sur la vaccination et le tétanos, poser une question ici sur un forum scientifique avec des intervenants qui sont dans la filière médicale soit en apprentissage, soit en fonction ? erreur de casting ?

  4. #33
    Ryuujin

    Re : vaccin tetanos

    Il y a une différence entre absorber du mercure par voie alimentaire et se le voir injecter directement dans la circulation sanguine. Donc, c'est à réfléchir.
    Non. Les chiffres que je cite (entre l'équivalent de 50 à 150 doses de vaccins absorbées via l'alimentation) sont basés sur l'exposition, cad sur la quantité de mercure réellement absorbée.

    Le vaccin Pasteur contient de l'aluminium, et ça ne m'intéresse pas plus que le mercure.
    On absorbe via l'alimentation 0.7 g d'aluminium par an. Soit l'équivalent de 830 doses du vaccin le plus chargé en aluminium (quantité maximum d'alu : 0.85 mg).

  5. #34
    Hazel

    Re : vaccin tetanos

    Pierre suit effectivement un raisonnement complètement erroné qui est un schéma classique anti-vaccinaliste.

    On ne cherche pas à prendre deux postulats et a les mesurer équitablement, on cherche juste à prendre son postulat (les vaccins sont nocifs), et sortir tous les arguments possibles pour le légitimer. Ce principe de raisonner à l'envers permet toutes les erreurs et ne sera jamais à cours d'arguments, on peut tout justifier comme ça et trouver des raisons à tout.

    Comme très bien dit au dessus, avec des arguments aussi fumeux et insondables que "si c'était si nocif il n'y aurait personne sur terre en âge d'avoir des enfants", on atteint un niveau qui permettrait de légitimer à peu près n'importe quoi, du non port de la ceinture de sécurité à l'arrêt de l'usage d'antibiotiques et mesures d'hygiènes modernes, faisant qu'effectivement on vivait rarement au delà des 30-40 ans fut une période de notre histoire mais qu'on vivait quand même.

    Dans le cas de la vaccination, il y a pour chaque vaccin une balance bénéfice / risque. C'est à dire qu'après prise en compte des particularité du patient, tel vaccin a chez cette personne plus de bénéfice que de risque a être administré. Pour certains vaccins, l'utilité va dépendre de plusieurs facteurs (aucun intérêt à se vacciner contre certains problèmes tropicaux quand on vit en métropole).

    Pour d'autres comme la polyo ou le tétanos, la balance bénéfice / risque est universellement et d'une manière écrasante en faveur du bénéfice, et ce en mettant en parallèle le risque même rare de déclarer un tétanos, et les effets secondaires possibles d'une vaccination.

    Comme a pu le dire très justement ArrowX plus haut, quand on voit des gens sans aucune formation qui sont capables de remettre en cause le vaccin contre la polyo (surtout quand on sait les ravages que fait toujours la maladie dans le tiers-monde et en particulier dans les pays en conflit du Moyen-Orient, chez les enfants) dont on voit encore les séquelles chaque jours à l'hôpital chez les adultes qui ont vécu avant l'ère de vaccination de masse, je pense qu'il est parfois bon d'accepter un peu de paternalisme médical.

    Lorsqu'une personne arrive aux urgences et que lui est proposé un vaccin comme dans la situation lue au dessus, on a d'une part:

    - une personne de la population générale sans formation médicale, et d'autre part:

    - un professionnel de la santé qui a étudié une dizaine d'années en partant des fonctionnements basiques de la cellule jusqu'à la pathologie du corps humain dans sa globalité, avec par ailleurs une expérience médicale acquise sur le terrain auprès de milliers de malades, et enfin et surtout, une connaissance récente de la littérature médicale internationale en matière de grands thèmes de santé publique et le bagage scientifique nécessaire pour en faire une analyse critique.

    Comment expliquer à un profane en cinq, ou même dix minutes, toutes les raisons profondes, purement scientifiques ou carément épidémiologiques, qui justifient à 100% de faire ce vaccin plutôt que ne pas le faire ? On peut essayer, mais en pratique c'est impossible. Ce sont les arguments qu'on pourra trouver en dix minutes, contre toutes les âneries que la personne aura lu des mois ou années durant dans des blogs de santé bidon ou le dernier "Valeurs actuelles".

    La controverse affligeante du mercure en est un bon exemple, un épouvantail agité par des avocats américains depuis presque 20 ans à l'époque du débat "ROR = mercure = autisme ?", qui a été entièrement démonté à de multiples reprises, qui a vu des méta-analyse parfois de plus d'1 million d'enfants inclus, ne montrant aucune aggravation, avec par ailleurs les pays ayant retiré le mercure de leur vaccin n'ayant enregistré aucune modification en bien ou en mal des incidences d'autisme. C'est par ailleurs un belle méconnaissance de la physiopathologie confondant éthylmercure (qui est le thiomersal utilité pour les vaccins et qui n'a jamais montré le moindre danger y compris sur des séries de millions de sujets vaccinés contre la grippe), et le methylmercure toxique direct qu'on retrouve dans les thermomètres ou même le poisson.

    Il est parfaitement exact de dire que le poisson est théoriquement plus mercuro-nocif qu'un vaccin dans tous les sens du terme (en quantité de mercure comme en type de mercure). C'est dire à quel point ce débat est absurde.

    Je rejoins tout à fait mh34: si vous venez avec des idées arrêtées contre le vaccin anti-tétanique, ne perdez pas votre temps ici, vous ne convaincrez personne, les camps sont déjà formés: il y a les gens qui savent comment ça fonctionne car c'est leur métier, et qui se basent sur des décennies d'étude scientifiques et de données cliniques, et il y a ceux qui ne savent pas, et préfèrent se faire une idée sur Marie-Claire ou le glaçant santé-nutri***.org .

    Science ou obscurantisme, tous les hommes de l'art vous diront de quel côté ils sont. C'est comme lever une polémique improbable sur de l'astrophysique, domaine dans lequel on ne connaît rien, et s'étonner que tous les astrophysiciens soient contre notre théorie, dont par ailleurs on ne démordrait pas.

    Parfois il est salvateur de se poser des questions...

  6. #35
    vep

    Re : La peur du vaccin

    Citation Envoyé par Kissagogo27 Voir le message
    Bonjour, la question est donc, pourquoi si vous avez déjà un avis sur la vaccination et le tétanos, poser une question ici sur un forum scientifique avec des intervenants qui sont dans la filière médicale soit en apprentissage, soit en fonction ? erreur de casting ?
    Prosélytisme : Faut pas aller chercher plus loin.

  7. #36
    Pierre_153

    L'inutilité du vaccin dans ce cas

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Vous avez la chance de vivre dans un pays à haut niveau sanitaire. C'est uniquement pour ça que vous pouvez vous permettre de négliger la vaccination anti-tétanique sans grand risque pour votre santé.
    Effectivement, je ne courais aucun risque. Une plaie propre ne permet pas le développement de la bactérie, qui ne vit que dans les tissus privés d'oxygène.

  8. #37
    myoper

    Re : L'inutilité du vaccin dans ce cas

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Effectivement, je ne courais aucun risque. Une plaie propre ne permet pas le développement de la bactérie, qui ne vit que dans les tissus privés d'oxygène.
    Une plaie propre n'est pas une plaie aseptique et il peut y avoir des zones anaérobies (on parle de spores et de zones microscopiques qui échappent à votre vision et même à celle de superman).
    Il n'y a pas non plus vraiment de rapport entre une plaie propre et une plaie privée d'oxygène.
    En clair, même si vous nettoyez comme jamais personne n'a jamais nettoyé une plaie, vous pouvez quand même développer un tétanos ou n'importe quelle infection.
    Le risque est donc toujours présent, même s'il est diminué.

  9. Publicité
  10. #38
    Nezumy

    Re : vaccin tetanos

    Bonjour.
    Je vous partage ce lien, qu'on m'a partagé:
    http://blogs.######
    Pour moi cet article est très mal tourné et amene à conclure sur des aberrations (en mélangeant toxine/bactérie/vaccin/anticorps. J'en discute avec une "anti-vaccin".
    Je n'arrive pas a expliquer le point concernant le temps d'incubation en fonction de la distance entre la plaie et le système nerveux... (Vers la fin)
    Avez vous des explications?
    (Je ne suis pas vraiment du milieu...)


    PS: j'ai caviardé le lien pour ne pas augmenter le référencement ou faire de la pub à un blog qui n'a rien de scientifique et est dangereux.
    Dernière modification par myoper ; 18/07/2015 à 12h37.

  11. #39
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Il me semble que l'auteur a déjà posté ses théories par ici et il n'y a en effet, de scientifique dans ses propos que les lettres pour en faire les mots et justifie son texte avec quelques citations et qui ne sont pas "des faits scientifiques incontestables" (même s'il en cite).

    Le temps d'incubation semble proportionnel à la longueur des axones dans laquelle la toxine va "cheminer" (à moins que l'auteur ait des publications d’expérimentations scientifiquement menées, il n'en sait que ce qu'il a voulu comprendre de sa littérature).

    Pour faire simple et outre ce que tu as relevé, il ignore que l'organisme vivant est un organisme qui évolue à tout moment et donc sa plaie aussi, c'est à dire que ce n'est pas une coupure dans un morceau de papier. La vascularisation et les concentrations en oxygène vont varier au cours du temps. Une anaérobiose peut donc s'installer dans certains endroits de la plaie qui étaient vascularisés juste avant, ce qui permet au système immunitaire de jouer son rôle de façon "normale".
    D'autre part, même les tissus nécrosés, ou en voie de l'être, ne sont pas exempts de processus immunitaire (sinon des (parties de) plaies ne cicatriseraient jamais) car il faut faire la différence entre un tissus nécrosé de grande taille, qui va pourrir avec une petite zone qui va être résorbée par l'organisme.
    Le sophisme est ici d'amalgamer ce qui se passe avec un steak laissé sur le bord de la fenêtre avec un processus concernant quelques cellules dans un tissus vivant.
    J'aime bien aussi celui qui sous entend qu'une inflammation ne peut avoir lieu que dans un tissus "de bonne qualité" (voir les caractéristiques de la définition utilisée) et puisqu'il y a inflammation, le tissus n'est plus "de bonne qualité"et il nous dit que la réaction ne peut avoir lieu (il vient de démontrer que tous les processus inflammatoires n'existent tout simplement pas).
    Ensuite il amalgame la présentation clinique d'un type d'inflammation à toutes les réactions inflammatoires au niveau cellulaire (ce qui n'a rien à voir: si un processus inflammatoire concerne quelques cellules, on ne constatera jamais de "rougeur/chaleur/etc).
    Avec ses tissus morts, il prouve aussi que le tétanos n'existe pas ; puisqu'aucune réaction ni mouvement n'est possible, comment la toxine pourrait rejoindre un nerfs vivant ?
    Il est vrai qu'il ne laisse de vivant que ce qui croit nécessaire à un tétanos et rien que cela et peut être que même un nerf coupé fera circuler la toxine... Et puis que le tissus nerveux a sa propre circulation qui vient d'être inventée et qui n'a comme caractéristique que de pouvoir véhiculer la toxine du tétanos et empêcher toute autre réaction immunitaire.

    Il joue avec des notions comme froid, chaud, plus, moins, en masse sans jamais préciser de valeurs ou de calculs et son argumentation est identique à celle qui affirme que plus il y a de gruyère (à trous), moins il y a de gruyère: forcément, puisqu'il y a plus de trous, il y a moins de gruyère.
    De même que la loi de Fick qui n'est qu'une tendance qui ne tient pas compte des processus actifs ou des particularités localisées (comme l'immunité ou le chimiotactisme en général) ou la circulation, par exemple de la lymphe, univoque et qui ne pourrait jamais être perturbée (expliquant les œdèmes, par exemple).

    Alors, certes, la science ne sait pas tout et il reste pas mal de zones d'ombres mais ce qui indique que ce pamphlet peut être négligé, c'est que l'auteur, seulement avec quelques notions mal comprises explique le contraire de ce qui est constaté, à savoir que le vaccin marche et c'est dans les pays en voie de développement que ça se constate, même s'il nie cette évidence.

    Son argument de fin est très bon: quand on provoque le tétanos à des animaux, ils développent un tétanos et il en tire la conclusion que la vaccination ne marcherait pas.

  12. #40
    Pierre_153

    Re : vaccin tetanos

    Sur le site www.bacteriologie.wikibis.com, on lit ceci : « La durée d'incubation de la maladie varie de 1 à 2 semaines et dépend de la distance entre la lésion contaminée et le système nerveux central. »

    Par ailleurs, il semble, d'après la citation suivante, que la chose soit bien connue : « Les tétanos ayant pour origine une plaie des membres inférieurs sont en général moins graves que les tétanos dus à une plaie située près de la tête. C’est si vrai que les anglo-saxons avaient pour indice de gravité du tétanos l’échelle de Phillips qui prenait en compte cette distance. »

    Et vous dites vous-mêmes que le temps d'incubation semble proportionnel à la longueur des axones dans laquelle la toxine va cheminer.

    Doit-on comprendre que la toxine circule par les nerfs plutôt que par la circulation sanguine ?

    Si c'était le cas, on peut se demander de quelle utilité seraient les antitoxines du sang contre cette toxine qui emprunte d'autres voies que la circulation sanguine.

    Enfin, c'est une question que l'on peut légitimement se poser.

    Ce n'est pas être anti-vaccinaliste. C'est simplement être raisonnable.

  13. #41
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Doit-on comprendre que la toxine circule par les nerfs plutôt que par la circulation sanguine ?
    On ne peux pas conclure ça. Au mieux, on peut supposer que son mécanisme d'action semble local, au niveau ou assez proche du site de l'inoculation mais rien n'empêche sa circulation par voie générale, sauf le système immunitaire.

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Si c'était le cas, on peut se demander de quelle utilité seraient les antitoxines du sang contre cette toxine qui emprunte d'autres voies que la circulation sanguine.
    Pour faire court ; d'une part, les antitoxines du sang sont distribuées à tous les tissus (c'est son rôle sans lequel nous ne pourrions pas être en vie) et donc y compris au site de l'infection, d'autre part, avant d'utiliser une autre voie (nerveuse), la toxine est dans ces tissus, y compris le sang et selon toutes les connaissances de ces derniers siècles, il est probable que si elle n'a pas diffusé, c'est que c'est le système immunitaire qui l'a empêché (ça a du être expliqué plusieurs fois).


    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Ce n'est pas être anti-vaccinaliste. C'est simplement être raisonnable.
    Plus exactement, c'est simplement ignorer les bases élémentaires de la biologie, de l'histologie, de l'anatomie et la physiologie humaine.



    Quand vous utilisez des références scientifiques, vous pouvez vous dire que les scientifiques qui les ont découvertes sont certainement plus qualifiés que quiconque, hormis d'autres homologues, pour les interpréter puisque leurs connaissances ne s'arrêtent pas à cette simple référence mais représente de nombreuses années d'études et de recherches (des milliers d'années chercheur, pour être plus précis) et ils sont capables de les intégrer à l'aune de ses connaissances que l'intervenant lambda ignore la plupart du temps.
    Dernière modification par myoper ; 27/07/2015 à 09h11.

  14. #42
    minushabens

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Si c'était le cas, on peut se demander de quelle utilité seraient les antitoxines du sang contre cette toxine qui emprunte d'autres voies que la circulation sanguine.
    si le sang était un liquide circulant dans un réseau de tuyaux étanches il ne servirait pas à grand-chose. En fait il transmet des molécules à toutes les cellules du corps.

  15. #43
    Pierre_153

    vaccin tetanos

    Admettons que ce que vous dites est vrai.

    Est-ce que la concentration en antitoxines sera suffisante au niveau des nerfs si la bactérie produit continuellement des toxines ?

    Toutefois, une question demeure irrésolue, à savoir que si la toxine naturelle est impuissante à produire une immunité on ne voit par comment une anatoxine pourrait le faire.

    Ou alors la toxine induirait une certaine immunité et nous aurions une immunité naturelle pour avoir rencontré la toxine dans les intestins, dans lequel cas le vaccin n'ajouterait rien.

  16. #44
    minushabens

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Toutefois, une question demeure irrésolue, à savoir que si la toxine naturelle est impuissante à produire une immunité on ne voit par comment une anatoxine pourrait le faire.
    la toxine tétanique provoque certainement une réponse immunitaire, mais avant qu'elle soit efficace tu es mort. C'est tout le principe des vaccins : mettre en contact le système immunitaire avec un antigène suffisamment proche de celui qu'on cible, mais suffisamment différent pour ne pas entraîner de dégâts.

  17. #45
    pelkin

    Re : vaccin tetanos

    Salut minushabens,

    Sincèrement, tu ne crois pas que tu perds ton temps ? Qu'espère tu faire comprendre à quelqu'un qui n'a manifestement aucune connaissance en bactério, en viro ou en immunologie.
    Tu penses, il consent à penser que ce que tu dis n'est même pas vrai, bien qu'argumenté. Par contre lui raconte n'importe quoi sans le moindre argument et tu dois le croire.
    Allez, cela ne sert à rien de vouloir faire pisser un âne qui ne veut pas pisser ; laisse les complotistes anti-vaccination et leurs délires, tu prêches dans le désert.

    La seule importance est de ne pas laisser se diffuser ce genre d'ânerie, et à ce propos il serait peut être bon de clôturer ce fil ... avec un rappel à la charte des modos, notamment sur les arguments scientifiques (et pas pseudo-scientifiques).
    Dernière modification par pelkin ; 29/07/2015 à 21h45.

  18. #46
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Pour compléter la réponse de minushabens.
    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Toutefois, une question demeure irrésolue, à savoir que si la toxine naturelle est impuissante à produire une immunité on ne voit par comment une anatoxine pourrait le faire.
    Les rappels de vaccins, vous avez peut être entendu parler ?

    Ou alors la toxine induirait une certaine immunité et nous aurions une immunité naturelle pour avoir rencontré la toxine dans les intestins, dans lequel cas le vaccin n'ajouterait rien.
    L'intestin ne possède pas les mêmes réponses immunitaire que le milieu intérieur parce sinon, on serait immunisé pour toutes les nourritures ; gênant, n'est-ce pas ?
    Et si vous ne connaissez rien à l'immunité, vous faites quand même une différence entre du boyaux et du sang ou du steak ?


    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Admettons que ce que vous dites est vrai.
    Vous pouvez vous inscrire dans n'importe quelle fac de biologie pour le vérifier.


    Est-ce que la concentration en antitoxines sera suffisante au niveau des nerfs si la bactérie produit continuellement des toxines ?
    Vous pensez que quelques bactéries de quelques microns vont produire plus qu'un organisme de presque 2 mètres ?

  19. #47
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par pelkin Voir le message
    il serait peut être bon de clôturer ce fil ... avec un rappel à la charte des modos, notamment sur les arguments scientifiques (et pas pseudo-scientifiques).
    On est en train d'y réfléchir...

  20. #48
    vep

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    On est en train d'y réfléchir...
    En regardant le smiley, j'hésite entre une fourchette et un trident ...
    Du coup ... j'me pose beaucoup de question sur l'ambiance qui règne à la réunion de concertation
    On ne nous dit pas tout ... font des choses bizarres les modos de la section santé









    et j'ai un rappel de vaccin anti-trident à faire

  21. #49
    Pierre_153

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par myoper Voir le message

    L'intestin ne possède pas les mêmes réponses immunitaire que le milieu intérieur parce sinon, on serait immunisé pour toutes les nourritures ; gênant, n'est-ce pas ?
    Et si vous ne connaissez rien à l'immunité, vous faites quand même une différence entre du boyaux et du sang ou du steak ?

    Vous pouvez vous inscrire dans n'importe quelle fac de biologie pour le vérifier.
    Je voudrais vous répondre juste là-dessus aujourd'hui.

    Si vous ne connaissez pas très bien le système immunitaire des muqueuses, cela se comprend parce que la plupart des volumes d'immunologie n'en parlent pas de façon développée.

    Pourtant c'est bien un compartiment du système immunitaire adaptatif, qui est même de plus grande taille que celui qui agit dans les ganglions lymphatiques et la rate.

    Je ne connais que l'ouvrage Immunologie, Janeway 3e édition qui en fasse l'objet de tout un chapitre. Il est dit à la page 460 que le système immunitaire de la muqueuse intestinale a développé les moyens de distinguer les pathogènes nocifs des antigènes alimentaires et de la flore intestinale naturelle.
    Dernière modification par Pierre_153 ; 30/07/2015 à 12h25.

  22. #50
    minushabens

    Re : vaccin tetanos

    Pierre_153, tu discutes de si la toxine ceci-cela, mais il y a un fait que personne ne peut nier, c'est que l'introduction du vaccin a énormément réduit la mortalité par tétanos. Quel qu'en soit le mécanisme (et peut-être bien que tout n'est pas compris) le vacin antitétanique est extrêmement efficace.

  23. #51
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Je voudrais vous répondre juste là-dessus aujourd'hui.

    Si vous ne connaissez pas très bien le système immunitaire des muqueuses, cela se comprend parce que la plupart des volumes d'immunologie n'en parlent pas de façon développée.

    Pourtant c'est bien un compartiment du système immunitaire adaptatif, qui est même de plus grande taille que celui qui agit dans les ganglions lymphatiques et la rate.

    Je ne connais que l'ouvrage Immunologie, Janeway 3e édition qui en fasse l'objet de tout un chapitre. Il est dit à la page 460 que le système immunitaire de la muqueuse intestinale a développé les moyens de distinguer les pathogènes nocifs des antigènes alimentaires et de la flore intestinale naturelle.
    Si vous allez suivre des cours de biologie en fac, on vous en parlera de façon très développée et pendant longtemps.

    Sinon, la taille d'un compartiment ne préjuge pas de la concentration de ce qu'il contient ni de ses effets. Il faut savoir que la flore retrouvée dans les intestin est parfois nocive, tout comme les allergènes alimentaires et que certains produits non alimentaires ne sont pas nocifs, mais les quelques différences que vous citez vous prouvent que ce qui se passe au niveau de l'intestin n'est pas la même chose que ce qui se passe dans le milieu intérieur.

  24. #52
    Pierre_153

    Re : vaccin tetanos

    Voici ce qu'on dit à la page 461 du volume « Immunobiologie » de Janeway, 3e édition :

    « Traditionnellement, on considérait le système immunitaire des muqueuses comme un compartiment secondaire et relativement mineur, ce qui est une erreur évidente si l'on tient compte de la taille et de la fonction de ce système. Conséquence du rôle physiologique critique et de l'étendue des surfaces exposées aux antigènes, le système immunitaire des muqueuses forme la plus grande partie des tissus immunitaires ; il contient près des trois quarts de tous les lymphocytes et produit la plupart des immunoglobulines chez les individus sains. »

    Bien sûr, comme vous dites, le système immunitaire des muqueuses comporte de nombreuses caractéristiques uniques si on le compare au système immunitaire systémique (le système immunitaire du milieu intérieur).

    D'un point de vue stratégique, le système immunitaire des muqueuses est le plus important car s'est par les muqueuses que s'introduisent la plupart des pathogènes. C'est parce qu'en vaccinant on introduit les pathogènes directement dans le sang que tant d'importance a été donnée au système immunitaire systémique et que le système immunitaire des muqueuses a été tenu dans l'ombre.

    Maintenant vous êtes en mesure de comprendre que l'organisme peut rencontrer et reconnaître la toxine tétanique dans les intestins et réagir à ce niveau, et il le faut bien, car les spores de Clostridium tetani sont omniprésentes dans les selles humaines et ce serait merveilles qu'elles n'aient jamais germé et jamais produit de toxines dans un milieu en anaérobiose comme celui des intestins. À ce niveau, l'organisme est donc capable de traiter avec la toxine sans qu'on en meure, ce qui est en faveur d'une certaine immunité naturelle, sans quoi il n'y aurait absolument personne de vivant et l'on ne serait même pas là pour discuter.
    Dernière modification par Pierre_153 ; 04/08/2015 à 12h53.

  25. #53
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Maintenant vous êtes en mesure de comprendre que l'organisme peut rencontrer et reconnaître la toxine tétanique dans les intestins et réagir à ce niveau, et il le faut bien, car les spores de Clostridium tetani sont omniprésentes dans les selles humaines et ce serait merveilles qu'elles n'aient jamais germé et jamais produit de toxines dans un milieu en anaérobiose comme celui des intestins. À ce niveau, l'organisme est donc capable de traiter avec la toxine sans qu'on en meure, ce qui est en faveur d'une certaine immunité naturelle, sans quoi il n'y aurait absolument personne de vivant et l'on ne serait même pas là pour discuter.
    Il faudrait prouver ce qui serait merveille pour vous avec des références scientifiques et en quoi ça change quoi que ce soit de ce qu'on vous a déjà expliqué. Mais au passage, après quelques années d'études dans le domaine qui ne se limitent pas à 4 lignes ou un seul bouquin, on est en mesure de comprendre pas mal de choses.

    D'autre part, encore une fois, vous confondez l’intestin et le reste du corps.
    On vous répète encore une nouvelle fois que ce n'est pas parce que le "système digestif" est capable de tolérer certains antigènes que le "milieu intérieur" en est capable.
    Vous nous faites vous même un laïus pour dire que les systèmes immunitaires sont différents et maintenant vous affirmez qu'ils font la même chose: bref, à propos d'être en mesure de comprendre, vous vous contredisez.

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    « Traditionnellement, on considérait le système immunitaire des muqueuses comme un compartiment secondaire et relativement mineur, ce qui est une erreur évidente si l'on tient compte de la taille et de la fonction de ce système. Conséquence du rôle physiologique critique et de l'étendue des surfaces exposées aux antigènes, le système immunitaire des muqueuses forme la plus grande partie des tissus immunitaires ; il contient près des trois quarts de tous les lymphocytes et produit la plupart des immunoglobulines chez les individus sains. »
    Traditionnellement, c'était il y a des années et ça fait longtemps que les biologistes sont à jour puisque ce sont leurs travaux qui ont permis l'écriture de se livre afin que vous puissiez le lire. Vous voulez maintenant leur apprendre et leur expliquer leur travail ?
    A noter que les lymphocytes et les immunoglobulines ne sont que deux éléments parmi les centaines mises en évidence que comporte les différentes cascades immunitaires.

    Il vous reste quand même quelques milliers de pages avant de connaitre un peu ce système immunitaire qui ne peut pas être résumé en quelques lignes et avant d'avoir les connaissances pour en tirer la moindre conclusion.

    D'un point de vue stratégique, le système immunitaire des muqueuses est le plus important car s'est par les muqueuses que s'introduisent la plupart des pathogènes. C'est parce qu'en vaccinant on introduit les pathogènes directement dans le sang que tant d'importance a été donnée au système immunitaire systémique et que le système immunitaire des muqueuses a été tenu dans l'ombre.
    Il n'y a pas système plus important que les autres. Ils sont tous indispensables à la survie de l'organisme.
    La voie digestive est une voie parmi d'autres et il reste la voie transcutanée, la voie pulmonaire, la voie lacrymale, les VAES.
    Il n'a pas été donné d'importance particulière au système "immunitaire systémique" car sans lui, vous mourrez (sauf à vivre dans une bulle stérile et on présuppose que c'est important).
    Si la voie générale est utilisée par certains vaccins, c'est que la voie digestive est inutilisable et ne donne pas d'immunité voire provoque des problèmes. Personne n'a tenu dans l'ombre quoique ce soit et ici, c'est hors sujet.

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Maintenant vous êtes en mesure de comprendre que l'organisme peut rencontrer et reconnaître la toxine tétanique dans les intestins et réagir à ce niveau,
    Vous n'avez rien expliqué de plus que ce qu'on vous avait déjà dit.
    Dernière modification par myoper ; 04/08/2015 à 13h48.

  26. #54
    mh34

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message

    Maintenant vous êtes en mesure de comprendre que l'organisme peut rencontrer et reconnaître la toxine tétanique dans les intestins et réagir à ce niveau, et il le faut bien, car les spores de Clostridium tetani sont omniprésentes dans les selles humaines et ce serait merveilles qu'elles n'aient jamais germé et jamais produit de toxines dans un milieu en anaérobiose comme celui des intestins.
    Alors comment expliquez-vous toutes les morts dûes au tétanos? Et le fait qu'on fasse drastiquement baisser la mortalité per-partum dans les pays dits " en voie de développement" c'est-à-dire Afrique et Asie ( Pakistan par exemple) ( mère et enfant) en vaccinant la femme enceinte?
    À ce niveau, l'organisme est donc capable de traiter avec la toxine sans qu'on en meure, ce qui est en faveur d'une certaine immunité naturelle, sans quoi il n'y aurait absolument personne de vivant et l'on ne serait même pas là pour discuter.
    Détrompez-vous ; aucune infection, aucune, si virulente soit-elle, ne représente un danger d'extinction pour l'espèce humaine.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  27. #55
    myoper

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    Maintenant vous êtes en mesure de comprendre que l'organisme peut rencontrer et reconnaître la toxine tétanique dans les intestins et réagir à ce niveau, et il le faut bien, car les spores de Clostridium tetani sont omniprésentes dans les selles humaines et ce serait merveilles qu'elles n'aient jamais germé et jamais produit de toxines dans un milieu en anaérobiose comme celui des intestins. À ce niveau, l'organisme est donc capable de traiter avec la toxine sans qu'on en meure, ce qui est en faveur d'une certaine immunité naturelle, sans quoi il n'y aurait absolument personne de vivant et l'on ne serait même pas là pour discuter.
    Maintenant, vous êtes en mesure de comprendre que si ce que vous disiez était vrai, il n'y aurait aucune infection dues à des agents intestinaux, hors ce n'est pas le cas (c'est même une des premières causes d'infections nosocomiales) et que vos affirmations sont fausses.
    Vous êtes aussi en mesure de comprendre que puisque les deux systèmes immunitaires sont différents, ils ont des fonctions différentes, adaptées aux milieux qu'ils protègent et que ce n'est pas parce que l'un offre une protection que l'autre le fait et vis versa. Vous êtes également en mesure de comprendre que l’organisme ne peut pas être réduit à l'intestin et ce qui s'y passe ne reflète pas ce qui se passe ailleurs. Une "certaine immunité" ne veut pas dire immunité complète partout mais juste au niveau de l'intestin.
    Et si vous ne comprenez pas ces évidences, il faut vous demander combien de temps vous pensez survivre si on vous injecte du caca/crotte/merde dans les veines et pourquoi ?

  28. #56
    minushabens

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    À ce niveau, l'organisme est donc capable de traiter avec la toxine sans qu'on en meure, ce qui est en faveur d'une certaine immunité naturelle, sans quoi il n'y aurait absolument personne de vivant et l'on ne serait même pas là pour discuter.
    Tu as déjà tenu le même raisonnement dans ton message #26. Comme on peut le tenir pour toutes les maladies infectieuses, il revient à dire qu'aucune n'est mortelle, ce qui est évidemment faux.

    Maintenant, il est possible que certaines personnes soient tolérantes à la toxine tétanique (ça doit être connu ?). Il n'empêche que d'autres ne le sont pas et que la vaccination est la seule solution pour ces personnes.

    Mais de toutes façons, le juge de paix en matière d'intervention c'est la réduction de la mortalité (ou de l'incidence, selon la maladie). Et on t'a dit à de nombreuses reprises que la vaccination avait fait baisser la mortalité. C'est très clair dans le cas du tétanos néonatal, il y a maintes études qui le prouvent.

  29. #57
    shmikkki

    Re : vaccin tetanos

    Bonjour à tous,

    Je suis toujours aussi surpris de voir la patience des intervenants (myoper, mh34 et minuschabens notamment) sur ce genre de fils !

    Il y a personnellement toujours quelque chose qui me chiffonne dans ce genre de débat: Les climato-secptiques (), euh pardon, les vaccino-septiques, sont au fond face à deux hypothèses pour expliquer ce qui les dérange:

    - 1) "Je ne comprends pas tout de la biologie, surtout à un niveau aussi spécialisé, et je pense que j'ai été un peu abusé par des sites pas sérieux du tout"

    OU

    -2) "J'ai compris quelque chose supplémentaire que tous les médecins et chercheurs du monde depuis plus de 50 ans n'ont pas compris (et tout ça en furetant un peu sur internet)".

    Notons que l’hypothèse 2) nous amène donc à deux explications possibles: Soit "je suis un génie", Soit "le milieu médical est à la solde d'un très grand complot mondial qui nous ment depuis plus de 50 ans" (phénomène encore jamais vu).

    Si on applique à la louche le rasoir d'Occam, on constate très rapidement que l'hypothèse 1) est beaucoup plus parcimonieuse (car demandant beaucoup moins d'hypothèses ad hoc) que la 2).

    Bref ... tout ce bla bla bla pour dire en langage compliqué ça: Faisons preuve d'un peu plus de modestie !!!
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky

  30. #58
    roanmarco

    Re : vaccin tetanos

    Bonjour,

    je vois avec regret qu'il y a encore des discussions autour de sujets aussi évidents et simples que la vaccinations antitétanique.
    Ce genre de questionnement ne devrait même pas exister...
    Force est de constater : il y a toujours eu et il semble qu'il y aura toujours des gens qui sont "pour" tout ce qui est "contre", et "contre" tout ce qui est pour. Que ces gens malheureusement influencent négativement un certain nombre de personnes fragiles, égarées voire paranoïaques.
    C'est de cela que se nourrissent les sectes et autres courants de pensée irrationnels.
    ### supprimé : hors charte
    Malheureusement il y a également des professionnels de santé qui annonent ce genre de choses, souvent pour vendre un livre. Il y a dans chaque promotion d'étudiants en médecine un ou 2 hurluberlus (souvent des malades psychiatriques) la plupart sont éjectés du système (fort heureusement) avant la fin de leurs études médicales, mais pas tous...[je parle en connaissance de cause en ayant personnellement invalidé un étudiant de 7eme année...]
    Enfin c'est peut être ça "la sélection naturelle" - que les illogiques a qui on explique qu'un vaccin (et c'est le seul) est efficace à 100% refusent de le faire, après tout....
    Heureusement que quelques politiques de santé incisives ont permis éradiquer (ou presque) certains fléaux sociaux (mais la mémoire de l'homme est courte) - variole par exemple.
    Aujourd'hui on pleure qu'il n'y ait pas de vaccin anti-sida, si un jour il sort on lui inventera tous les pires maux...
    Bref tout ça pour dire qu'on en finira jamais avec l'arriérisme (qu'il soit médical ou autre)

    Cordialement
    Dernière modification par JPL ; 14/09/2015 à 15h16.

  31. #59
    Pierre_153

    Re : vaccin tetanos

    Il n'y a rien qui nous dit que le vaccin anti-tétanos soit efficace si peu que ce soit. Même dans le cas du tétanos néo-natal, il est impossible de discerner la part du vaccin de celle des mesures d'hygiène.

    C'est exactement la même chose avec le vaccin anti-variolique et l'OMS reconnaît elle-même que les vaccinations ont été un échec et que seules les mesures d'hygiène (quarantaine) sont venu à bout de la variole.

    Si j'évite le vaccin anti-tétanos, c'est justement parce que j'agis rationnellement. Je ne veux pas de tous ces produits toxiques dans le sang pour un avantage illusoire ou même purement imaginaire. Je me dis aussi que si la toxine du tétanos n'est pas capable d'induire l'immunité, je ne vois pas comment une anatoxine introduite après coup aurait pu le faire.

    ###############
    Dernière modification par mh34 ; 09/09/2015 à 12h32. Motif: point 2 de la charte

  32. #60
    invite14532198711
    Invité

    Re : vaccin tetanos

    Citation Envoyé par Pierre_153 Voir le message
    IJe ne veux pas de tous ces produits toxiques dans le sang pour un avantage illusoire ou même purement imaginaire.
    Attention à ne pas se tromper de combat. Tu t'ais fait bourrer le crane par des marchands de rêves bios sans consciences (ou intelligence ?).

    D'abord il faut reconnaitre que la vaccination des populations participe grandement à la performance sanitaire de nos sociétés depuis 1 siècle (la qualité de vie ; de nutrition et d'hygiène ; participe aussi.)

    Ensuite quand tu dis toxique et avantage ça veut dire quoi ??

    Les virus injectés par vaccins ne sont pas toxiques, ce sont des virus point barre. Après oui, peut etre que tu ne croiseras jamais de ta vie le tétanos auquel cas tu t'ais fait vacciner pour rien. Le but du vaccin c'est la prévention, pas des certitudes.

    Par contre, oui tu peux combattre (militer) le reste du vaccin (ce qui n'est pas du virus), c'est à dire le substrat et les éléments de stimulation du systeme immunitaire.
    Il y a des effets secondaires notables (risque vs benefice à remettre en cause) clairement identifiés et notifiés par le labo. La pression doit etre exércée dans ce sens : stimuler l'organisme receveur d'une autre manière.

    Les pro-vaccins te diront que ça fait 40 ans que c'est comme ça, et c'est ça qui est choquant, car c'est peut etre le seul truc qui a raté la marche de l'évolution dans la pharmaco.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Définition - Tétanos
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/01/2011, 09h35
  2. [Immunologie] comment prévenir le tétanos?
    Par manoulayo dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/03/2010, 14h37
  3. [Microbiologie] vaccin contre le tétanos
    Par kratos 2 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/03/2009, 19h29
  4. tétanos
    Par tati.line dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/10/2008, 14h44
  5. vaccin contre le tétanos
    Par Mikka dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 125
    Dernier message: 12/02/2008, 17h41