Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 20 sur 20

Sensation d'étouffement

  1. OLiDEL83

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Sanary-Sur-Mer (83)
    Âge
    33
    Messages
    21

    Re : Sensation d'étouffement

    Citation Envoyé par JC (Exether) Voir le message
    [*]Si Olidel83 a réussi à venir à bout de son problème et comment ?
    Bonjour,
    en 2 ans il s'en est passé des choses pour moi, mais en ce qui concerne la raison de mon mal-être, opression etc... c'est assez atypique et je doute qu'il en soit de même pour toi JC...

    Les symptomes ont commencés 15 jours avant mon déménagement du var vers la vendée pendant l'été 2006, un checkup complet a été fait et je n'avais rien du tout, c'était donc psychologique mais sans raisons apparentes, la raison je l'ai connue que 3 mois plus tard avec des problèmes bizarres dans cette nouvelle maison et quand je dit bizarre, je le dit au sens "surnaturelle" et là, seul les personnes ouvertes d'esprit peuvent "comprendre" car je reconnais que c'est un truc de malade qui m'est arrivé.

    Sans rentrer dans des détails que tout le monde se fou et pour faire court, nous avons fait construire une maison sur un ancien cimetière sans le savoir, en clair on a habité une maison hantée pendant 2 ans (nous sommes retournés dans le var depuis en juin 2008 avec toutes les peines du monde pour vendre et depuis je n'ai plus aucun soucis de ce type)


    En faite c'était une sorte de "mauvais présentiment" de "superstition" de "peur" au fond de moi qui se manifestait violemment sauf que c'était réel, (pas comme l'histoire de l'échelle ou du pain à l'envers...) comme quand on rentre dans un endroit qui nous met mal à l'aise sans savoir pourquoi... comme si on me prévenait qu'il fallait pas que je déménage.

    Bref, ce n'est pas une blague, c'est la vérité et c'était la raison de ce mal-être qui m'a pourri la vie pendant 2 ans avec un stress omniprésent.

    En tout cas si tu fais des analyses et que tout est normal JC... c'est que quelque chose te perturbe dans ta vie quotidienne, y'a que toi qui peut le savoir.

    amitiés
    Olivier

    -----

    Dernière modification par etoile64 ; 17/10/2008 à 09h17. Motif: pas de lien
     


    • Publicité



  2. coyotapoil

    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages
    1

    Re : Sensation d'étouffement

    Enfin je trouve une équivalence sur ce forum pour exactement le même problème qui m'a préoccupé pendant l'été 2011.
    Au second jour de mes vacances je prend un gros coup de froid en plein courant d'air et un très méchant rhume me tombe dessus mais attention pas le petit rhume de quelques jours non un rhume qui a persisté pratiquement 3 semaines et avec antibiotiques et tout le bazar. Mais le plus singulier c'était cette sensation de ne plus savoir respirer naturellement qui me prenait systématiquement dès que je me couchais et même parfois dans la journée aléatoirement. J'ai passé un été abominable, je ne pouvais plus dormir, pour éviter les angoisses je devais sortir en pleine nuit dehors pour faire des marches de plusieurs kms !! en pleine nuit comme un détraqué mental vous imaginez le tableau. Impossible de dormir allongé, je dormais assis quand je le pouvais dans la nuit ou dans la journée !!! infernal.
    Puis finalement le rhume s'est petit à petit dissipé et les crises d'angoisses avec.
    Mais pourtant aujourd'hui encore un an et demi après j'ai la sensation d'être toujours plus ou moins enrhumé, d'avoir toujours plus ou moins le nez gêné.
    Ces crises débiles ont disparues et pourtant je suis convaincu qu'elle ne sont toujours pas très loin.

    PS : J'en ai parlé à mon médecin à l'époque mais j'ai vite compris que ce n'était pas son problème.

    Cordialement.
     

  3. flowers76

    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    1

    Re : Sensation d'étouffement

    Voila moi ces dernier temps ces pas la forme jai comme vous des sensation de ne plus reussir a respirer je suis de nature anxieuse et a mon boulot ces pas la joie je me dis que je vais mourir suite a tout sa jai perdu 8 killo et la joie de vivre ne plus metriser sa respirations sa fais peur jai tres peur de la nuit aidez moi
     

  4. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 095

    Re : Sensation d'étouffement

    Citation Envoyé par flowers76 Voir le message
    aidez moi
    Bonjour.
    La seule chose qu'on puisse faire pour vous aider, c'est de vous conseiller d'aller voir un professionnel formé pour ça qui pourra vous examiner, vous suivre, diagnostiquer le ou les problèmes, bref, absolument tout ce qu'on ne peut pas faire sur un forum.
    Bonne chance.
     

  5. Nath52

    Date d'inscription
    mai 2017
    Âge
    27
    Messages
    1

    Re : Sensation d'étouffement

    Bonjour à tous,
    je me présente Nathalie 27 ans de haute marne. En voyant vos post j'ai décider de m'inscrire à ce forum pour tenter d'apporter mon aide. Je vous raconte mon histoire car depuis presque 1 an je suis spasmophile.
    En janvier 2016 j'ai perdu ma grand mère assez brutalement. En mars 2016 trop énervée au travail j'en rêvait la nuit. En mai 2016 j'ai appris que me grossesse était extra utérine donc opération d'urgence (j'en ai baver après cette opération par coelioscopie car ablation de la trompe gauche). Au bout de 1 moi tt allait bien. Mais tt ça a commencer pendant mes vacances en famille au lac du der. Tt allait très bien quand tt à coup je me suis mise à avoir la tête qui tournait, malaise comme si j'allais tomber sueurs froides etc...pas mal darret de travail, car au travail je me créait mes propres malaises, cette peur toujours de tomber dans les pommes, puis je suis devenue un peu hypocondriaque à peine j'avais mal qq part tt de suite je pensais à un cancer, une pneumonie et j'en passe. Je suis aller au urgences (prise de sang bilan complet, électrocardiogramme, scanner de la tête, is m'ont placer un holtère pdt 24h pour rythme cardiaque et tension) tout était normal et dieu seul sait que j'en ai faite des séances aux urgences et au médecin. J'ai pris vitamines, magnésium,calcium rien n'y fait. Jai fait radio des cervicales, Mon médecin m'avait prescrit du lysanxia mais même ce cachet ne m'arrêtait pas mes crises mis à part me mettre KO c'est tt donc de moi même j'ai décider de le battre seule sans cachets...je suis aller voir une psychologue mais rien, un osteopathe (qui suite à mon accident de voiture avait les 2 coter de pas mal bloquer) ensuite une endocrinologue car pensait à du diabète ou de la glycémie mais prises de sang ok, jai vu un ophtalmo pensant que ca venait de mes yeux mais non, puis je suis aller voir un hypnotiseur qui lui en revanche m'à bien aider (il m'a aider à faire le deuil de ma mamie chose que je n'arrivait pas à faire puis en 3 autres séances ma aider à maîtriser mes peurs et mon stresse) je ne dit pas que je ne fais plus de crises car tt les jours j'en fait mais elle sont beaucoup plus légères qu'avant. Il faut se forcer a sortir (moi par ex je ne pouvais plus être dans le monde je me mettais en crise dans les magasins c'était horrible), il faut faire une activité pour se défouler et penser à autre chose (moi par ex je ne pouvais pas aller seule marcher je e disait mais si je tombe personne ne me trouvera dans la plaine hors je ne risquait pas de m'épanouir) j'ai remarquer que quand je m'ennuie je ne pense qu'à moi , je me concentre sur ma respiration et de la j'ai de plus en plus de mal à respirer hors quand je suis occupée je vais très bien et la nuit je dort bien aussi (juste quand je me lève le matin j'ai les jambes en coton mais c'est parce que quand on dort tt nos muscles sont détendus donc tt se relâche).

    Les symptômes que j'ai pu avoir: vertiges, malaises, sueurs froides, fourmis dans lèvres /bras gauche /pieds/visage, tête qui donne des à-coups toute seule (nerfs), jambes en Cotton, du mal à respirer, courbatures (du aux contractures), nausées, mal au ventre, mal à l'estomac. Et oui car la spasmophilie joue sur tout.

    Il faut malheureusement apprendre à vivre avec et se dire que ça partira comme c'est venu. Notre corps se défend comme il peut de tt ce qu'on a pu endurer. Je me disait moi aussi mais je suis normal je stresse comme tt le monde etc...mais notre corps ne répond pas pareil pour tt le monde.
    Apprendre à respirer correctement tt viens de la, et se dire que ce n'est pas ça qui peut nous empêche de vivre penser à de bons moments; et apprendre à se poser ne serai ce que 15 min yeux fermer et écouter tt les bruits qu'on peut entendre, écouter son coeur battre s'apaiser imaginez être dans un endroit beau, qui vous plaît avec des membres qui vous sont chère à votre coeur etc....puis quand vous avez du mal à respirer yeux fermés imaginez que c'est une boule qui tourne dans votre thorax,imaginez quelle tourne dans le sens de la flèche rouge, alors imaginez vous arrêter cette boule et le faire tourner dans l'autre sens, dans le sens de la flèche verte qui est le bon sens.ça peut vous paraître débile mais pour moi ça fonctionne...
    Désoler pour la longueur de mon texte mais mieux vaut savoir que c'est de la spasmophilie qu'une merde de maladie. La spasmo donne une sensation de mourir parfois mais n'est aucunement dangereuse pour la santé.

    Merci de m'avoir lu
     


    • Publicité




    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Sensation en apesanteur
    Par Youry dans le forum Physique
    Réponses: 39
    Dernier message: 27/04/2007, 09h38
  2. probleme de sentiment d'étouffement
    Par NaStY dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/11/2006, 17h03
  3. Sensation de déjà-vu
    Par nikoteen dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/03/2006, 22h19
  4. Sensation de faim
    Par mamz'elleLinsatisfaite dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/10/2005, 11h40
  5. sensation de l'electrostatique
    Par quetzal dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/10/2004, 17h38