Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 19

reconctruction en schiste

  1. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    reconctruction en schiste

    bonjour à tous,
    je vais devoir reconstruire une partie d'une ruine en schiste.
    rallonger un mur(sur 3 mètres) et remonter l'étage effondrer(6 mètres sur 2.50 de haut). quand j'en ai parlé à un archi, il m'a assurer que c'était d'une extrême difficulté. je ne suis pas manchot de mes deux mains et je vous soumet ce projet pour avoir votre avis mais surtout des conseils et des ouvrages qui pourraient m'aider.
    merci

    -----

     


    • Publicité



  2. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 921

    Re : reconctruction en schiste

    Bonjour

    - Pouvez-vous nous faire part du détail des réserves de l'architecte?
    - Quelle sont les solutions alternatives que l'architecte vous a proposé ?
    - Qu'est-ce qui est important pour vous ; dans le fait de vouloir remonter ces murs en schiste. (Est-ce seulement un question d'homogénéïté d'esthétique par rapport aux autres murs ou autre chose).

    Cordialement
     

  3. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    les réserves de l'archi sont sur la solidité de l'ensemble et une mise en oeuvre faite "pas comme les anciens". de plus le niveau esthétique. bref il pense que je vais pas faire du bon boulot (je n'en sais rien non plus). je viens de commander quelques bouquins, pour éviter des piéges!!!!
    les autres solutions sont d'élever le r+1 en fibro avec enduit extérieur et isolation bien sur intérieur.
    l'important, et effectivement l'homogeneite. situé en bordure du parc des cévennes je me dois d'éviter tout crépi blanc. donc une coloration marron-gris.
    j'avais pensé faire uniquement le bas en schiste puis le r+1 en ossature bois remplissage paille. enduit extérieur chaux copeaux+terre(couleur).
    j'ai quand même un plancher et une charpente a poser.
    bien sur en schiste, je repars sur mon probléme d'isolation intérieur, sur le forum jai vu et opte plutot pour 25cm de terre chanvre puis enduit de finition
    (cf rbobeda)
    vous en pensez quoi
     

  4. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    en vitesse j'ai mis 2 photos pour avoir une idée.
     

  5. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : reconctruction en schiste

    tu va monter un mur en schiste ou en autre pierre avec beaucoup de ciment : je ne doute pas qu'il sera solide , mais cela sera tres lourd : est ce qu le mur en dessous est capable de tenir ?

    puisque ton schiste sera caché a l'interieur par l'isolation et a l'exterieur par un enduit , pourquoi ne pas simplifier en mettant des agglo comme tout le monde : avec les agglo on reduit l'epaisseur au strict neccessaire alors qu'en pierre on fait trop epais et on consomme plus de ciment que le prix des aglos ...


    ton mur du bas a l'air en pierres seche : sera tu capable d'en faire autant ? tu va plutot faire comme tout le monde mettre beaucoup de ciment pout faire solide sans te casser la tete ...
     


    • Publicité



  6. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    tu m'as retrouvé !!!!
    alors non, pas de ciment, mais chaux voire avec certainement du chanvre chevrenotte) cloisons respirates, meilleur passage de l'humidité contrairement au ciment qui stocke l'eau et fait péter les pierres quand il géle.
    la solidité du mur du dessous était un des points qui a fait tiquer l'archi
    (un bon point pour toi, t'es archi?). comment savoir???
    donc oui, je vais réduire l'épaisseur et je pensais une ossature bois qui soutient le plancher. et des piliers (jusqu'au toit) pour soutenir la ferme coté Est. ça te parait logique?
    pour être capable de faire autant.réponse????? mais sans ciment (sauf les piliers
     

  7. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 921

    Re : reconctruction en schiste

    Bonsoir

    Effectivement les murs sont très abimés.

    Je pense qu'il serait prudent de trouver un maçon de l'ancienne génération qui doit encore savoir monter un tel mur. Bien sûr c'est surtout pour qu'il vous dise ce qu'il est possible de faire et qu'il fasse un bref diagnostique de l'état.
    Notamment à cause du réseau racinaire qu'il faut retirer avec d'infinies précautions (sinon le mur viendra avec).

    Encore quelques questions

    Savez vous quel mortier a été utilisé, (normalement c'est en pierre sèche sauf pour les parties très humides sujettes au suintement).
    J'ai une crainte au regard des photos : on ne voit que trois murs dans la partie effondrée avez vous un quatrième mur adossé au pignon de la partie intacte. Si la réponse est "oui" alors « OUF » sinon problèmes.

    En effet la partie rajoutée n'a pas été faite dans les règles de l'art du fait de l'absence (ou quasi absence) de grosses pierres commune aux deux bâtisses. En effet autrefois on prévoyait déjà la construction d’un nouveau bâtiment voisin en laissant dans le futur angle commun dépasser de grosses pierres de support, qui solidarisaient les deux bâtisses.



    Quelques remarques
    Je vous suggère avant de remonter les murs de faire une bancelle d'au moins 1,5 de haut sur trois mètres.
    Cela vous fera la main et même le tour de main où vous pourrez tester la solidité.

    Pour la bâtisse à restaurer : une attention particulière aux linteaux, aux encadrements des ouvertures et les chaînages d’angles qui sont souvent en pierre de schiste taillées ; et qui doivent être les plus horizontales possible pour éviter les glissements.
    Il faut aussi bien comprendre l'œuvre de construction des arcs de décharge au dessus les ouvertures.
    Si vous faites une charpente en châtaignier, il faut bien comprendre et bien œuvrer surtout les tirants qui doivent être encochées dans les sablières (et pas seulement posés sur la sablière comme dans d'autres régions) qui font les rebords des murs de façade.
    La charpente doit être faite de chevrons formant fermes, croisés au faîtage et emboîtés dans la panne sablière qui est maintenue toutes les 2 ou 3 travées, par un entrait.

    Il faut aussi faire une auscultation attentives des pèdes, qui sont des fondations taillées dans le schiste non pas en creux, mais en relief.

    Vous avez une autre solution.
    Comme vous le savez peut être ces murs étaient montés par entassement entre deux planches (c'est ce qui donne ces murs si droits). La technique doit être bien comprise car il s’agit de murs composés de deux parements reliés par des boutisses avec un remplissage, au centre. Cela permet d’avoir des murs droits à l’intérieur et extérieur, de diminuer la difficulté de construction et de permettre des tassements différentiels.

    Donc une solution possible -comme ce sont des murs très épais- vous partez d’un chainage ferraillé sur lequel vous montez un mur interne en Siporex (très léger et thermiquement très intéressant) et vous faites un parement extérieur en schiste sur 20 cm. Entre les deux vous bourrez avec du tout venant monté à la chaux. Comme ça vous aurez une diminution considérable du risque de mal façon (la bonne volonté et l’énergie débordante ne suffisent pas toujours) vous aurez plus de solidité, un bon aspect extérieur et d’autres nombreux avantages, dont une simplification de la charpente. A noter que vous irez plus vite aussi par cette technique.

    Mais avant tout ça rencontrez et faites parler ceux qui ont déjà fait ce type de restauration, ils vous donneront des tonnes d'infos, mais avant tout il y a les entreprises spécialisées dans le coin.

    Par contre pour toute la partie de ce qui est l’isolation chauffage, il y a un forum spécialisé, il vaut mieux poser vos questions sur ce forum.


    Cordialement
     

  8. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : reconctruction en schiste

    je suis bien d'accord pour faire des mur en pierre cela consomme beaucoup de mortier et le ciment est un luxe nuisible

    j'aime bien la chaux grasse et la terre

    la chaux devrait etre beaucoup moins cher que le ciment : helas c'est considéré comme du luxe ecolo et c'est plus cher : poutant c'est beaucoup plus facile a cuire que le ciment et ca se fait avec du calcaire facile a trouver

    le melange chaux et terre colle bien , tellement bien que ca ne marche pas dans une betonneuse : un vieux macon pres de chez moi ma explique la methode avec un bouloir ... c'est lent et penible

    mais c'etait la facon de faire les mur en pierre et terre en charente : ton mur en schiste est completement different
     

  9. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    d'abord, bravo zozo.
    une qualité de précision dans les observations et des conseils que j'aprécie.
    j'ai alors rajouté sur le blog un album "nommé pour zozo", de toutes façons il n'y en a qu'un.
    tu peux voir sur la derniére photo de l'album,comme sur la premiére du blog c'est a dire juste devant le nez du camion, a ras de terre, un linteau. il y avait une cave, qui servait aux bêtes,certainement. les pierres des autres murs sont dedans et voila pourquoi le sol est plat.
    note que le mur Nord est a faire (dos a la montagne) là, c'est ferailles résinés au chimique sur la roche et agglo a bancher (drains et tout le tralala)
    pour en revenir a ta premiére question: pas "ouf", donc probléme(pfeuu!! déjà)
    il n'y a (pas de trace) de mur contre le mur pignon.
    mur qui pour info est a tomber pour tout agrandir. je compte ne garder que deux parties au nord et au sud en forme de jambage (si tu vois ce que je veux dire) assurant ainsi un maintien pour les deux murs.
    la solution que vous proposez m'apparait comme un bon compromis.
    mais je reste épaté par vos compétences et connaissances (sans une faute d'orthographe) avec une correction qui m'a fait défaut car j'ai répondu en tutoyant, veuillez m'excuser.
    les artisans de la région sont pour les étrangers fortunés qui remontent des mas entier (j'en ai un à coté et il est belge), je ne peux pas me permettre.
    mais pensez vous que cette entreprise est difficillement réalisable.
    et en Siporex plusieurs épaisseurs sont disponible?
     

  10. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 921

    Re : reconctruction en schiste

    Bonsoir

    Pour le béton cellulaire appelé aussi thermopierre (siporex ou autres marques) il existe plusieurs épaisseurs, mais pour votre entreprise, il est prudent de prendre au minimum 30 cm qui a aussi l’avantage d’avoir 50cm de hauteur donc seulement 3.2 blocs par m². Par ailleurs les blocs sont collés donc moins de pont thermique. Ce matériau existe aussi pour les chainages horizontaux et verticaux pratiquement sans séchage.
    Du point de vue thermique c’est équivalent à des briques de 50 cm d’épaisseur.

    Ces matériaux existaient aussi en plancher autoporteur, se qui procure simplicité de mise en œuvre, excellente isolation phonique et bien sur thermique.

    Une autre petite remarque si vous voulez faire des ouvertures n’abattez pas le pignon car vous risquez de provoquer un phénomène de décompensation des fondations qui seront dommageables aux autres murs. Sans compter que les deux murs de façade vont s’écarter. Procédez par une reprise en sous œuvre et avec un soutènement par deux gros IPN assemblés par boulonnages.
    Il faut que vous considériez en permanence que ces murs se consolident les uns les autres car le schiste est très mince très morcelé et de nature glissante ; contrairement au granit ou la pierre de type St Maximin.

    D’autant que je me suis rendu compte qu’il n’y avait plus de toiture nulle part, donc lorsque vous remettrez du poids les murs auront des efforts importants à supporter. J’espère que vous n’envisagez pas un toit en lauze qui nécessite en outre une charpente très lourde et bien conçu comme nous l’avons vu précédemment.

    Pour le mur manquant, il vous faut prévoir impérativement un chainage sous forme de poutre à la hauteur du chainage bas et du chainage haut juste sous la sablière.
    La première chose à faire et de vider la cave de toute la terre pour pouvoir voir la qualité actuelle des fondations et du mur avant le sol et surtout la qualité des voutes. Mais auparavent vous pouvez araser le sol jusqu’aux voutes et ainsi vous pourrez déjà avoir une idée de leur état et si elles sont déjà effondrées vous serez fixés : sinon c’est le stage de mineur-spéléo qui vous attend en prenant bien le soin d’étayer sévèrement.

    Votre deuxième question « pensez vous que cette entreprise est difficilement réalisable ». Il vous faut considérer que c’est comme si vous rehaussiez une maison existante. Donc pas très difficile pour le gros œuvre, par contre pour l’habillage extérieur, il vous faudra être très, très patient et bien apprendre à trier les pierres et surtout la technique du calage. Il vous faut aussi bien élaborer les pierres d’angles. La partie la plus difficile techniquement et en terme de risque sera la charpente qui est à faire si vos moyens vous le permettent par un authentique charpentier.

    Cordialement
    Dernière modification par Zozo_MP ; 06/02/2008 à 01h04.
     

  11. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    bonjour zozo
    ok, je commence a bien voir, mais il est impératif de tomber une grosse partie du mur central en V ou en U permettrait-il de conserver un ensemble cohérent pour la solidité de l'ensemble.
    la taille finale de l'ensemble devrait être de 13.5 métres sur 6.5 murs compris.
    donc placer 2 fermes à 4.5 m entre les deux pignons pour supporter la charpente. ce sera de la tuile canal, les ardoises ne sont pas obligatoire, nous ne sommes pas dans le parc.
    je suis en plein permis de construire il faut le poser rapidement (j'ai 1 mois), voila pourquoi votre aide m'est bien précieuse.
    j'ai cru au début pouvoir tomber le petit mur et tout refaire ossature bois et remplissage écolo (paille, bois cordé....)
    mais le permis a plus de chance de passer si l'extérieur est en pierre de schiste, bref, moins choquant à l'oeil qu'une partie en pierre accollée à une partie crépie chaux couleur schiste . la solidité de l'ensemble me parait moins évidente.
    par contre, au sujet du mur manquant et du chainage bas et haut sous forme de poutre, j'ai du mal a visualiser. mais ça devrait arriver.
    je peux mettre d'autres photos sur le blog si vous voulez avoir une vue compléte de la situation.
    bien sur, on devra imaginer un chantier style Cayenne. mais on a rien sans rien. vous l'avez dit, la bonne volonté et l'énergie "débordante" ne suffisent pas. c'est pourtant mes seuls alliés. (avec l'appel à un charpentier, vous avez raison sur ce point), l'économie d'un professionnel n'est peut-être pas rentable.
    Trés Cordialement
     

  12. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 921

    Re : reconctruction en schiste

    Bonjour

    Le chainage haut et bas? Cela me paraît nécessaire compte tenu de la qualité du mur et du fait qu’il y a trois et non pas quatre murs.

    Explication
    - La première chose est de mettre les trois murs de schiste au même niveau. Cela ne peut se faire qu'en rabaissant la partie la plus haute jusqu’au deuxième rang de pierre au dessus du linteau de la fenêtre et non le contraire en rehaussant.
    - Ensuite il faut faire un niveau en ciment pour plus de sécurité, puis un chainage en béton cellulaire qui servira disons « de fondations » pour tout ce qui va se passer au dessus de ce point (comme si vous montiez un étage vous auriez une ceinture). Et cela surtout du fait de la qualité de votre mur qui doit être consolidé.
    - Au dessus de ce chaînage vous montez votre mur et votre pignon jusqu’au sommet puis vous faite un second chaînage qui soutiendra la sablière et donc la charpente à tirant. Cela évitera toute velléité d’ouverture aux murs. J’insiste sur le fait que vous devez avoir un chainage sous forme d’une poutre avec ou sans pilier contre le pignon existant pour éviter que le mur ne s’ouvre à cette endroit. Cette poutre doit être faite sur les deux niveaux chaînages, sauf si vous montez un mur au dessus des ouvertures que vous allez faire dans le pignon existant.

    Pour comprendre, prenez deux boites à chaussures vous n’utilisez pas les couvercles.
    Vous superposer les deux boites et vous mettez du sable dans la boite du haut jusquà ce que la boite soit prête à s'écrouler. Vous mettez le sable de côté (comme un cuisinier avec les oignons frits)
    Maintenant, vous refaite l’expérience en retirant un petit coté de la boite du bas, vous poser la deuxième boite par dessus et vous la remplissez avec le sable de l’expérience précédente.
    Evidemment cela s’effondre rapidement

    Vous continuez mais en retirant maintenant le petit coté de la boite du dessus et vous rechargez en sable. Et bien cela tiendra encore moins.

    C’est un peu imagé et un peu simpliste -je m’en excuse- mais cela permet de comprendre à quoi sert un chaînage.

    N’oubliez pas le stage mineur-spéléo avant de commencer à élever les murs.

    Cordialement

    PS : je vous envoie ""beaucoup de courage"" (aux normes NF bc0017759/++/2007) et si un jour vous êtes un peu las, n’oubliez pas que les cathédrales ont été bâties à la main, sans bétonneuse et grues à tour. N’hésitez pas à poster des photos de l’état d’avancement.
     

  13. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    vraiment merci zozo!!! je vous recontacte, et si vous passez par le Collet de Déze (48) n'hésitez pas.
     

  14. cipi13

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    lozére
    Âge
    46
    Messages
    55

    Re : reconctruction en schiste

    ok, c'est voté:
    ossature bois et mur banché en chaux et copeaux ou chanvre.
    sinon, c'est Cayenne. un charpentier me propose entre 5 et 6000 euros le tout, sans la couverture , ça me parait trés bien, un avis zozo?
     

  15. Zozo_MP

    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Lamorlaye 60
    Âge
    69
    Messages
    6 921

    Re : reconctruction en schiste

    Bonjour

    Pour moi plutôt le chanvre (je ne parle pas de la substance indienne) qui a de meilleures resistances mécaniques.

    6000 euros ce n'est pas très cher mais il faudrait voir la dite charpente qui comprend aussi l'ossature pour pouvoir donner un avis pertinent.

    Une nouvelle fois bon courage pour cette restauration qui aura de la valeur monaitaire et sentimentale une fois finie.

    Cordialement


    PS :
    si vous êtes obligé de retirer le beau mur en pierre, démonté le et reconstruiser le à l'envers. Vous mettez les pierres du dessus dessous et dans le même ordre où vous les retirez.
    Disposés dans un coin de votre terrain cela vous servira ne serais-ce que pour faire des restanques. C'est un petit trèsor à conserver si possible.

    Un mini-stage Cayenne en attendant que débutent vos travaux.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Schiste vert
    Par toninio dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/05/2007, 12h39
  2. [identification] Nodules dans du schiste
    Par apolodor dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/05/2006, 11h50
  3. TPE-aide-composition du schiste
    Par elastiman dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/01/2006, 16h55