Page 10 sur 12 PremièrePremière 1011 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 345

Einstein c trompé, le temps n’existe pas



  1. #271
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas


    ------

    Salut Yoyo

    Comme d'habitude ce n'est pas aux autres de démontrer que ta théorie est fausse, c'est à toi de démontrer qu'elle est vraie et qu'elle permet d'expliquer toutes les observations
    Je suis entièrement d'accord avec toi, mais il faudrait que les nouveaux intervenant prenne au moins le temps de lire un peut le fil, juste pour s'avoir de qu'oi on discute justement. Le sujet est bien décrit si on prends le temps de lire certains poste qui sont plus pertinant sur le sujet de l'interprétation et de l'aspect dimensionnelle au temps qui est relié en relativité des choses !!!!

    A++

    -----
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  2. Publicité
  3. #272
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut geolog

    oué oué, j'ai vu, mais remettre en cause Einstein par la philosophie, c'est osé!!!
    Ici je ne remet nullement la théorie de la relativité ni Einstein en question ou en cause, le titre est trompeur et j'ai déjà corrigé mon tire au début du fil (deuxième page je croit). Au contraire toute la formulation mathématique de la question relié à la relativité des chose reste intacte. Tout ce que je dit, et ce n'est qu'une interprétation purement personnelle de la chose. C'est que la dimension temporelle ou la temporalité dimentionnelle des choses en relativité, décrit en réalité un mécanisme phénoménale qui est plus fondamentale et relié a l'aspect énergétique-vibratoire des choses sur le plan de la matière-énergie. Le mécanisme ou le moteur de base qui fait évoluer et transiter les choses de la nature à travers l'Univers, n'est pas le temps en lui-même qui ne fait en réalité qui décrire la choses observé et interprété en question. Mais découle réellement d'un mécanisme de base et plus fondamentale qui est relié a l'aspect vibratoire et des mécanisme interactionnelle des choses, le temps n'est qu'une mesure observationnelle qui est portée sur l'aspect causale de cela et c'est tout !!!!!

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 19/11/2004 à 16h40.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  4. #273
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut ]PSO]Fabrice.g

    Merci de ton support, et bien dit a propos de la remarque de Yoyo. Le problème c'est que les nouveaux venu dans ce fil de discution prennes pas le temps de comprendre mieu le sujet de discution. Ils réagistent par frustation qu'au titre du fil, sans vraiment comprendre l'aspect plus subtile de la question qui est relié à l'interprétation de la dimentionnalité temporelle qui est relié à la relativité des choses de la nature et de l'univers !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  5. #274
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Geolog

    C'est simple, le temps existe, tout simplement parce qu'il est mesurable!!
    Est-ce vraiment le temps qui est mesurable et responssable de la mesure, ou plutot des mécanismes vibratoire de la matière-énergie qui soutiens la variabilitée transitoire des choses à travers la nature et qui définit en quelque sorte l'interprétation temporelle et abstraite des choses. Ce sont les liens causales établient entre les différentes structures interactionnelle-vibratoire de la matière-énergie qui défénit chaques phènomènes de la nature et de leure durée mesurable dont découle le temps. Ces différents liens causale sont déterminés par les différentes srtuctures même de l'éssance de toute choses de la matière-énergie et des lois Universelles interactionnelles qui les supportes et leurs donnes consistance sur le plan de la matérialité de choses naturelle. Ce n'est pas le temps en lui-même qui fait cela, le temps n'est pas une encapsulation quelconque d'énergie-vibratoire interactionnelle. Mais le temps par contre sert bien à décrire cette encapsulation quelconque d'énergie-vibratoire interactionnelle, sous forme de matrice réactionnelle et de potentielle d'énergie. L'indéterminisme de la mécanique quantique découle directement de cette forme interprétatoire qui est porter sur la nature subtentielle et virtuelle du temps, qui n'existe que pour exprimer et encapsuler les différents comportement de la matière-énergie sous forme de champs sur le plan vibratoire du therme. La dimension temporelle de la relativité, représente en fait une structure matricielle qui est axées sur les différents comportement de la matière-énergie, et non du temps en lui-même. La relation V/C, décrit un paramêtre observationnelle qui caractérise le comportement des choses sur le plan vibratoire par rapport à une vitesse de propagation causale qui est limite et qui est dictée par le prostulat de la vitesse de la lumière constante dans le vide (299 792,45 km/sec). Et c'est cela qui fait que les distance ce contracte et que le temps se dilate, ce n'est pas le temps mais sa mesure porter sur la durée phénoménale des chose de la nature sur le plan énergétique-vibratoire de la matière-énergie. La dimension qui en découle stipule d'un comportement de la matière qui est en étroite relation avec les caractéristique impulsion-vitesse de chaques référentiel d'observation et entremélé de métrique gravitationnelle sur le plan de l'accélération et du support énergétique suplémentaire associé à E=MC2. Le temps ne fait que décrire le système en relation évolutive avec tous ses paramètres interactionnelles de la nature propre des choses par rapport au plan énergétique et vibratoire de la matière-énergie. Le Temps décrit la réalité comportementales des choses de la nature, mais n'est pas l'une de ces choses de la nature de manière propre ou en substences. Il n'est que description des choses envers leurs causalité interactionnelle relier aux différentes manifestations phénoménales de la nature sur le plan observable et mesurable des choses. Le temps n'est qu'interprétation des choses et rien d'autre. La véritable dimension qui est relié aux phénomènes réelle qui sont associées aux différentes interprétation temporelle du temps, sont les aspect évolutif qui sont assciées à l'aspect énergético-vibratoire de la matière-énergie qui compose un systéme donnée et ceci les uns par rapport aux autres. les interactions de la matière-énergie fait bouger, changer, transformer et transiter les choses sur le plan causale de la nature et détermine ainsi la durée et les différentes quantité d'énergie-vibratoires im^pliquées dans le phénomène observer.

    Est-ce vraiment le temps qui fait évoluer ceci par rapport aux choses de la nature, bien sur que non, cela vient de l'aspect intrésèque sur le plan interactionnelle de la matière-énergie et de l'influence qu'elle porte au-delà de ses propres frontières et communique ainsi sa présence envers sont entourage dans une dense incéssantes d'interaction qui fait évoluer et transiter tout les choses de la nature.

    Voilà c'est tout !!!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  6. #275
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Citation Envoyé par glevesque
    Salut ]PSO]Fabrice.g

    Merci de ton support, et bien dit a propos de la remarque de Yoyo. Le problème c'est que les nouveaux venu dans ce fil de discution prennes pas le temps de comprendre mieu le sujet de discution. Ils réagistent par frustation qu'au titre du fil, sans vraiment comprendre l'aspect plus subtile de la question qui est relié à l'interprétation de la dimentionnalité temporelle qui est relié à la relativité des choses de la nature et de l'univers !!!!

    A++
    Salut,

    Ce n'était pas un support à ta réflexion, mais une simple réaction à la réaction de Yoyo. Il a raison dans le sens ou il dit que ce n'est pas aux autres de prouver que tu as tort. Je dirais, puisque tu désire comprendre (cf. ta signature) que c'est à toi-même de prouver que tu as tort, et de te mettre dans les conditions optimales pour invalider ton point de vue (voir les travaux de Popper sur l'Epistémologie). Si tu n'arrives pas à réfuter tes idées, c'est qu'elles tiennent plus du domaine de la croyance que de la connaissance ou de la science.

  7. #276
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    D'accord mais vut que toute choses doit évoluer, et j'en fait partie, alors j'échange mes idée qui me semble pourtant bien cohérente et je cherche en fait à comprendre le pourqu'oi de la chose temporelle qui est attribuée au temps en relativité, et qui me semble bien artificielle en réalité !!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  8. Publicité
  9. #277
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    La présence du temps en relativité est simple, c'est intuitif.

    En relativité, on parle d'événements. Un événement, c'est "une action qui se produit à un endroit, à un moment". Deux événements sont différents s'ils se produisent en des lieux différents, ou en des moments différents.

    De ce fait, pour localiser complètement un événement, on est obligé de lui attribuer une position, et un instant : à savoir 4 coordonnées (3 d'espace, 1 de temps) dans un espace-temps naturellement à 4 dimensions.

    Est-ce que le temps existe vraiment ou pas, là n'est pas le problème. La relativité définit un contexte (les événements, la structure de l'espace-temps, les équations fondamentales régissant la courbure de cet espace-temps, etc ...) et elle travaille dans ce contexte. Si maintenant, il se trouve que ce contexte n'est pas approprié, on peut le modifier.

    Jusqu'à maintenant, il n'y a aucune raison de considérer que ce contexte est mauvais, car il fournit de bons résultats. De même, si quelqu'un créait une théorie dans laquelle il envisage le temps de manière différente, et que sa théorie fournit d'aussi bons résultats, voire de meilleurs, alors il est le bienvenu !
    Dernière modification par Sephi ; 20/11/2004 à 02h53.

  10. #278
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    Je reste dans le cadre théorique de la relativité générale, je ni touche même pas. La seule chose que je dit, c'est que la dimension du temps en relativité cache en réalité un véritable phénomène d'ordre vibratoire de la matière-énergie. et c'est tout !!!!

    Ce n'est pas le temps qui courbe la métrique de l'espace mais les propriété intrécèque de la matière-énergie.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  11. #279
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    En relativité, ce qui courbe l'espace-temps, ce n'est pas le temps, c'est la masse.

    L'équation fondamentale exprimant la courbure de l'espace-temps relie, d'un côté, le tenseur de courbure et, de l'autre côté, le tenseur énergie-impulsion (contenant, en gros, la masse locale).

  12. #280
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Et donc la dimension qui est attribué au temps ne sert en fait que de contats de mesure observationnelle d'un véritable phénomène en transition causale dans la nature. Le temps n'est une mesure descriptif d'un véritable aspect comportementale de la nature qui ne découle pas du temps en lui-même, mais qui s'interprète par les paramêtres mesurables qui sont relié aux temps et seulement cela.

    A++

    P.S. C'est dure d'interagire sur deux fil de discusion de manière simultaner, n'est-ce pas Sephi.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  13. #281
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Et donc la dimension qui est attribué au temps ne sert en fait que de contats de mesure observationnelle d'un véritable phénomène en transition causale dans la nature
    Oui, c'est d'ailleurs la définition d'une "dimension".

    On dit qu'un espace est à n dimensions si on a n degrés de liberté pour situer un point de cet espace. L'espace-temps est à 4 dimensions car actuellement, on a 4 degrés de liberté afin pouvoir situer, dans l'espace-temps, un événement.

    La théorie des cordes part d'un autre contexte où on a 10, 11, 21 degrés de liberté.

    Il n'y a pas de vérité absolue sur le nombre de dimension de l'univers, cela dépend du contexte théorique.

  14. #282
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut Sephi

    Merci pour tes réponces et je suis entièrement d'accord avec ta définition de dimension. Maintenant pour être sur que nous nous sommes bien compris sur l'aspect relativiste de la dimension temporelle, je te demanderais de lire en diagonale certains poste de ce fil de discusion. Juste pour être bien certains qu'on ce comprend bien, car je sais que tu es un nouveau venu sur ce forum. Et ce fil a bien causé de grande polémique sur la question, alors si tu le désires tu peut vérifié le type de polimique en question. Allez et bonne lecture et reviens pour me faire par de tes commentaire par la suite.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  15. Publicité
  16. #283
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    J'ai lu un peu tes 2 premiers messages, et je voulais juste te dire que tu comprends imparfaitement la théorie de la relativité, car tu oublies le concept de "temps propre" et "distance propre".

    Ce qui fait que le passage suivant est faux :
    Ainsi, un objet qui voyage à une vitesse relativiste, donc très proche de celle de la lumière, se rétrécira en contractant tous les distances situées entrent les molécules et les atomes qui la composent, et selon le même principe mathématique que la relativité restreinte cité un peut plus haut.
    L'objet lui-même ne voit pas de contraction des longueurs ni de dilatation du temps, car il évolue avec son "temps propre" et ses "distances propre". Seul un observateur inertiel qui regarde l'objet de l'extérieur verrait des modifications. De plus, le concept de "temps propre" est le même pour tous les observateurs.

    1 minute dans le temps propre d'un observateur équivaut à 1 minute dans celui de n'importe quel autre observateur intertiel. De ce fait, on ne peut pas encore s'affranchir aussi facilement de la présence du temps, sauf si on crée une nouvelle théorie qui sera différente, mais à priori pas meilleure que la relativité.
    Dernière modification par Sephi ; 20/11/2004 à 04h24.

  17. #284
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    Non, c'est voulu ce transfère de référentiel vut virtuellement de l'extérieur qui bien sur est immager car impossible en réalité. C'était juste pour expliquer mon point de vut sur l'aspect causale d'impulsion-vitesse sur la matière-énergie et des effet ou conséquence sur celle-ci, pour expliquer autrement la dimentionnalité temporelle sur la matière-énergie.

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 20/11/2004 à 04h27.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  18. #285
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Imagine que je porte des lunettes à verres rouges, et toi à verres bleus. On regarde une feuille blanche.

    Ce n'est pas parce que je vois la feuille en rouge, et toi en bleu, que la feuille devient un concept inexistant. De même, ce n'est pas parce que des observateurs différents mesurent des temps différents, que le temps devient inexistant.

    Il est relatif, c'est tout.

  19. #286
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut

    Ce n'est pas parce que je vois la feuille en rouge, et toi en bleu, que la feuille devient un concept inexistant.
    Oui, mais la feuille reste toujours une feuille, la perception que l'on a d'elle découle en faite de nos différent instruments ou paramêtres (lentille) différents pour l'observer et l'interpréter. Mais à la base la feuille est la même en contenut et en contenent pour nos deux références d'observations. Mais simplement vut et interptéter de manière différentes selons la position de nos référentielle de mesure respectifs.

    De même, ce n'est pas parce que des observateurs différents mesurent des temps différents, que le temps devient inexistant.
    D'accord il est toujours d'ordre relatifs et étroitement associées au référentielle d'impulsion-vitesse et de métrique gravitationnelle ou il est.

    Il est relatif, c'est tout
    Oui, d'accord. Mais est-ce vraiment le temps dont-il est question ici, ou de sont interprétation purement et simplement par rapport aux différents comportements manifestable de la matière-énergie sur le plan vibratoire des choses. C'est l'énergie que s'échange les choses de la nature qui fait transiter et évoluer les choses de la nature, et non pas le temps de manière intégrale comme essance de la chose même, mais bien d'une caractéristique observable et mesurable de la chose même, et c'est de cela que découle l'interprétation dimentionnelle du temps.

    Comme un pile de papier, dont chaque feuille représente un instant présent pris de manière figé pour faire la description comportementale et phénoménale des chose de la nature. L'écoulement de ce moment présent représente le continum temps, avec le passer et éventuellement des futures moment présents. La dimention temporelle décrit la pile de feuille, mais n'est pas en même temps cette même pile de feuille car elle s'en dégare comme propriété mesurable, observable, appréciable et fait partie du monde sensible, comme ligne d'Univers par rapport à la conscience et un cone de lumière. Ce n'est pas le temps qui est le moteur qui fait transité les choses de la nature, mais belle et bien des propriétés de la matière-énergie qui constitut sont essance même par rapport aux différents paramêtre de la nature pouvant fluctuer sur le ou les niveaux d'énergie de chaques structures de matière-énergie sur le plan vibratoire des choses.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  20. #287
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut à tous

    Je me trouve de plus en plus entété sur ce dilème temporelle, devrais-je poursuivre mon questionnement qui sert en fait à exprimer une idée d'ordre concetuelle, ou devrais-je plutot tout abandonnée tout simplement envers cette forme de vulgarisation que je veut porté sur la relativité dimensionnelle des choses temporelle et qui décrit pourtant si bien la nature qui nous entours et qui fait partie du monde réelle et sensible. Je vous poses la question bien heublement. Le sujet a-t il vraiment une importence quelconque de par lui-même, qui justifirait alors une meilleur compréhension de la chose relativiste.

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 20/11/2004 à 05h36.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  21. #288
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Oui, mais la feuille reste toujours une feuille, la perception que l'on a d'elle découle en faite de nos différent instruments ou paramêtres (lentille) différents pour l'observer et l'interpréter. Mais à la base la feuille est la même en contenut et en contenent pour nos deux références d'observations. Mais simplement vut et interptéter de manière différentes selons la position de nos référentielle de mesure respectifs.
    En quoi est-ce différent avec le temps ?

    "Oui, mais le temps reste toujours un temps, la perception que l'on a de lui découle en faite de nos différent instruments ou paramêtres (horloge, chronomètres) différents pour l'observer et l'interpréter. Mais à la base du temps est la même en contenut et en contenent pour nos deux références d'observations. Mais simplement vut et interptéter de manière différentes selons la position de nos référentielle de mesure respectifs."

    (j'ai nié les fautes d'orthographe )

    C'est l'énergie que s'échange les choses de la nature qui fait transiter et évoluer les choses de la nature
    Ou en d'autres termes, tu veux dire que le monde est dynamique, et que le temps est une interprétation/expression de ce dynamisme.

    Ben je trouve que c'est cohérent, effectivement le monde est dynamique, d'où la nécessité de mesurer ce dynamisme avec un concept temporel ... mais ça n'invalide pas le temps, au contraire ça le rend absolument nécessaire.
    Dernière modification par Sephi ; 20/11/2004 à 13h01.

  22. Publicité
  23. #289
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    Ben je trouve que c'est cohérent, effectivement le monde est dynamique, d'où la nécessité de mesurer ce dynamisme avec un concept temporel ... mais ça n'invalide pas le temps, au contraire ça le rend absolument nécessaire.
    D'accord !!!

    Mais pas pour l'essance ou la nature même de la dimension temporelle par rapport à la naturalisation comportementale et manifestable intrésèque des choses sur le plan causale et événementiel, qui soutient les effets interactionnelles et vibratoire de la matière-énergie (éssance de toutes choses). Son interprétation n'est que pour moi que purement mathématique ou cognitif et ceci juste pour les mot "dimension temps" !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  24. #290
    Sephi

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Je crois que personne n'a jamais affirmé quoi que ce soit d'immuable par rapport à la nature même du temps, tu t'attaques à quelque chose d'inexistant.

    PS : une citation d'un philosophe, en rapport avec tes phrases du type :
    Mais pas pour l'essance ou la nature même de la dimension temporelle par rapport à la naturalisation comportementale et manifestable intrésèque des choses sur le plan causale et événementiel, qui soutient les effets interactionnelles et vibratoire de la matière-énergie (éssance de toutes choses).
    Qui se sait profond s'efforce d'être clair; qui aimerait passer pour profond aux yeux de la foule s'efforce d'être obscur. [Nietzsche]

  25. #291
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut

    Je ne suis pas Nietzsche, et il était d'une autre époque !!!.

    PS : une citation d'un philosophe, en rapport avec tes phrases du type :
    Ceci est simplement le fait que je ne sait plus vraiment comment mi prendre pour argumenter et d'être simple et concit à la fois !!!

    Pour résumer Sephi, car je ne veut pas argumenter sur des thermes que j'ai déjà exploité emplement à travers ce fil, je vise la compréhension et c'est tout. Peux-tu me dire tout simplement si tu as compris mon point de vut sur le sujet.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  26. #292
    bardamu

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Citation Envoyé par Sephi

    Qui se sait profond s'efforce d'être clair; qui aimerait passer pour profond aux yeux de la foule s'efforce d'être obscur. [Nietzsche]
    Je me permets d'essayer de retraduire la pensée de glesveque.

    Le temps de la Relativité n'entre pas dans l'essence des choses. Hors d'une perception locale établissant ce qu'est un événement et les conditions d'une simultanéité, il n'y a pas de temps einsteinien.
    Quel est ce changement qualitatif qui nous permet d'établir l'existence d'un événement ?
    On pourra toujours établir les coordonnées spatio-temporelles de l'événement, mais ce n'est pas une réponse pertinente sur la question des changements qualitatifs, du passage d'une chose à une autre, de la formation de ces événements qui permettent la mesure du temps.
    La chronologie dépend d'une création d'événement impliquant une causalité "intemporelle". En ce sens, le temps d'Einstein n'est pas un concept premier mais bien un concept second.
    La carte n'est pas le territoire.

  27. #293
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut bardamu

    En lisant ton dernier poste, je pense que tu comprend la chose beaucoup mieu que moi, en tout cas tu l'explique mieu et cela est certain !!!

    J'aime ta manière d'expliquer la chose temporelle relativiste, c'est tous simplement géniale, simple et concit. Alors un gros merci pour tes explication.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  28. #294
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut à tous

    Il est justement là, le problème qui est relié aux différentes formes d’interprétation qui sont attachées à la perception temporelle des choses. L’une parle (la relativité) de sa mesure dans un contexte purement physique de référentiel d’observation versus son aspect mesurable entre coordonnées et position spatiale différentes par rapport aux distances relativiste ou aux différentes vitesses d’ordre relativiste qui sont attribuées à la métrique gravitationnelle courbe d’aspect accélératrice (densitée de la matière-énergie). Et ceci pour explique la covariance des effets des lois de la nature pour qu’elle soit partout exprimer de la même manière et de l’invariance des coordonnées reliées aux différents reperts ou référentiel d’observation. La cause principale de ceci étant bien sur l’invariance de la vitesse de la lumière pour chaque référentiels d’observation (transformation de Lorentz) dut par sa vitesse limite et absolut à travers l’Univers.

    En résumer il s’agit d’unire covarience et invariance dans le but de retrouver les mêmes manifestations phénoménale des choses de la nature pour chaque repert d’observation dans une métrique spatiale gravitationnelle ou accélérer qui courbe le tissus espace originel autoure d’elle. Ici il ne s’agit pas en réalité de la substance temps au sens propre, mais simplement de ses effet qui suit la métrique spatiale gravitationnelle ou d’un repert en mouvement accéléré. Parcontre les relations et les formulation mathématique en relativité décrive très bien les différents processus qui soutienne et définit les différents phénomènes vibratoire et énergétique qui caractérise tout matière-énergie sur le plan Universelle et de l’éssance qui la soutiennent par rapport au tissus d’espace relié à la métrique gravitationnelle, et qui peut-être désormais interprété de manière quantique (temps de Planck par exemple) sur le plan corpusculaire des choses qui sont en transition et qui définit en réalitée la durée phénoménale des choses les unes par rapport aux autres. Car en fait les vecteurs (ou quadri-vecteurs) d’interaction sont semblable a des suspention d’ordre temporelle sur le plan d’échange informelle et vibrato-énergétique des choses corpusculaire et qui fait évoluer du même cout l’aspect causale et phénoménale de la nature par leur différentes interactions.

    Donc le temps n’est que la mesure en rapport avec une durée perceptible ou phénoménale des choses et rien de plus!!!! Donc en conclusion nous pouvons dire que le temps ou la dimention temporelle de la relativité ne décrit pas le temps en substance, mais décrit ce qui ce rapporte au temps et encadre les différents processus vibrato-énergétique sur le plan de la métrique gravitationnelle dont origine la véritable nature et substancialité que décrit les différents paramêtres temporelle de la nature en relativité. Le tout peut-être interprété par une sorte de matrice de couplage qui reliraient tout les données vibrato-énergétique par rapport à un référentiel ou les référentiels entres eux d’une métrique gravitationnelle ou accélérer bien déterminer ou quelque chose du même genre !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  29. Publicité
  30. #295
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    ReSalut

    Le temps est donc quantifiable dans son contexte de concept intermédiaire qui est situé entre le premier qui décrit sa nature véritable sur le plan vibrato-énergétique ou envers les interaction de la matière-énergie et son concepte second qui est relier aux différentes mesure et interprétation relativiste unissant les contexte référentiels entre eux. Mais probablement toujours indéfinissable dans sa substance propre qui est situé au-delà et entre le contexte interactionnelle des choses. Ici le temps de Planck ne décrit que l'aspect interactionnel des choses et non du contexte qui transporte l'aspect interactionnelle et informatif des choses !!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  31. #296
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut à tous

    Comme conclusion :

    J'ai finit un peut par comprendre notre fameux dilème, et enfin je sais maintenent de qu'oi on parle et a qu'oi on fait référence quand nous discutons de temps et de son aspect dimensionnel en relativité par rapport à l'intuition que nous avons du temps dans le langage commun de tous les jours.

    En fait il existe deux perceptions qui sont relié au temps :

    1 - Une qui sous-entend son éssance même, et qui est relié à l'aspect vibratoire et aux différentes échanges d'énergie qui fait évoluer et transiter les choses de la nature. Cette évolution est déterminer par la durée qui caractérise les changement ou la transition d'un état quelconque de la matière-énergie vers un autre, et qui est pris entre deux instantanés réactionnels ou interactionnels d'un événement fondamentale de la nature, qui est situé aux plus petites échelle mesurable (temps de Planck par exemple). L'intermédiaire réactionnel ou interactionnel qui définit la durée, est véhiculé par l'information causale par l'entremise des besons vecteurs d'interactions, ou d'énergie. La perception conscience du temps découle directement de se genre de phénomène, par une sorte d'état neurologique de consistance plutot d'ordre instantanée sur le plan perseptif et sensitif des choses. Cette état est caractérisé par une sorte de persistance d'un certain moment présent, qui a la propriété de transiter par l'écoulement succéssive d'un moment présent à un autre et ceci de manière quasi continut (200 milliseconde dans le cas de la perception consciente) et qui caractérise en fait l'écoulement et la perception du temps.

    Ce temps définit la cause première en substance et en éssance de l'évolution des choses dans la nature. Cette éssance des choses matérielle sur le plan vibratoire et énergétique, est en étroite relations avec les différentes variations de la métrique gravitationnelle qui fait varier par différentes formes d'accélérations, des apports suplémentaire d'impulsion-vitesse de la structure fondamentale de la matière-énergie mis en cause. Cette dynamique gravitationnelle influence ainsi directement la structure vibratoire et énergétique de la particule de matière-énergie et qui va s'ajuster en conséquence, soit en acquérant ou en perdant de l'énergit sur le plan vibratoire et intrésecte de la particule de matière-énergie. Cette définition du temps caractérise son interprétation de tout les jours par rapport à la suite incéssantes des phénomènes causale de la nature.

    2 - Et l'autre est utilisé en physique et en mathématique pour décrire les intervales différentiel qui relit entre eux les aspects causale d'un événement observable et mesurable de la nature. Elle relit un événement à un autre pour définir la durée de celui-ci, mais sans tenir compte réellement des différentes propriétés substancielle de la nature du temps par rapport à l'éssance même des choses. Ce temps n'est pas le primier principe qui découle de l'éssance des choses, mais intervient seulement comme second principe pour décrire la correspondance comportementale qui est observé et mesuré entre les choses événementielles entre elles. Elle n'interprète que l'aspect relationnelle d'ordre macroscopique qui unifie la causalité observable et mesurable des choses dans des référentielles d'ordre positionnelle.

    3 - Par contre les deux interprétations temporelle du temps sont très bien décrites par les formulations mathématiques en relativité, et découle de la relation V/C qui contracte les distance et dilate le temps.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  32. #297
    ClairEsprit

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Bonjour,

    j'arrive tardivement dans ce forum mais le sujet de discussion m'intéresse. J'ai essayé de prendre la peine de tout lire pour ne pas être trop à côté mais j'ai abandonné.. trop long !
    Si j'ai découvet ce thread, c'est que dans Google j'ai tapé la recherche "Le temps n'existe pas". Vous constatez donc que je m'intéresse à la question... En ce qui me concerne, je me sens proche des préoccupations de Glevesque dans la mesure où je considère que le temps n'a pas de réalité objective, et qu'il existe peut-être un formalisme mathématique efficient pour décrire notre univers qui se passe de la coordonnée temps.
    Je ne crois pas qu'il faille tenter de remettre en cause la notion de temps ou son interprétation au sein des équations d'Einstein : elle l'incorporent dès le début et il semble stérile de vouloir discuter de la notion du temps tant qu'on continue à manipuler des équations qui la définissent presque. Par exemple, si on prend l'équation F = mA , qui de la force, la masse ou l'accélération est le concept "intrinsèque" de notre univers ? Ils se définissent l'un l'autre dans cette équation, et c'est un parti pri métaphysique de la part du théoricien qui n'a rien à voir avec la réalité concrète, objective. Aisni, tant que la variable t existe dans une équation, il semble vain de vouloir discuter de la façon de l'ignorer si on continue à se référer à ces mêmes équations, ou aux concepts qui ont permi de les élaborer (c, v, v/c... des vitesses qui utilisent la coordonnée temporelles).
    Je pense que la bonne façon de procéder est de clarifier sa pensée, isoler les principes métaphysiques qui fondent notre représentation interne du monde, et de confronter le résultat à l'aide des mathématiques pour vérifier si cela fonctionne bien par l'expérience. Avec, par exemple, dès le début, si on y croit, l'absence de la variable t.... c'est un bon exercice et pour le moment, pour l'avoir pratiqué, je n'arrive pas bien loin, mais je comprends mieux pourquoi t est présent dans les équations d'Einstein, car il est vraiment difficile de s'en passer, à partir du moment ou l'on aborde la notion de mesure pour entrer les résultats dans les équations !

  33. #298
    Madarion

    Cool Re : Einstein na pas fini : le temps n’existe pas !

    Bonsoir ClairEsprit,
    Bienvenue dans la communauté de Futur-Science.

    Je pense que la bonne façon de procéder est de clarifier sa pensée, isoler les principes métaphysiques qui fondent notre représentation interne du monde, et de confronter le résultat à l'aide des mathématiques pour vérifier si cela fonctionne bien par l'expérience. Avec, par exemple, dès le début,
    C'est comme cela que les grandes Théories sont nées !

    l'absence de la variable t.... c'est un bon exercice ... pour le moment
    Bon, c'est la bonne piste,
    Mais Il te manque encore une équation.
    Il faudrait remplacer t=????? pour neutraliser le Temps.
    Et ce rendre compte que le temps est une illusion !

    Indice : Si tu veut neutraliser t
    il faudrat dans cette équation que des variables déjas connus.
    pour pouvoir simplifier.


    Courrage Einstein ClairEsprit !

    PS: Prend un peut plus confiance en toi, et avec le temps tu trouverrat !
    Dernière modification par Madarion ; 19/12/2004 à 21h44. Motif: jout de l'indice

  34. #299
    glevesque

    Re : Einstein c trompé, le temps n’existe pas

    Salut Madarion

    Comment trouves-tu la conclusion du fil ??

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  35. #300
    Madarion

    Cool Re : ---

    Bonsoir Glevesque,

    Attend un peut, je vai bientot discuter la dessus avec toi.
    T'en fait pas, mais laisse moi prendre du recul,
    pour ètre le plus objectif possible.

    J'ai un autre fil personnelle actuellement a résoudre
    sur mon état de conscience.
    Mais dans la pratique, plus dans la théorie.


    Nous avont tout le temps
    Avant noël je te le promet !
    Dernière modification par Madarion ; 19/12/2004 à 22h09. Motif: Ajout du pourquoi

Discussions similaires

  1. Einstein et le temps ?
    Par jpvr dans le forum Physique
    Réponses: 102
    Dernier message: 14/07/2009, 16h01
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 29/05/2006, 21h47