Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 79

2020, c'est loin et c'est cher



  1. #31
    dorklaness

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher


    ------

    Il faut toujours qu'il y est un aigri malheureux qui brise les rêves quand quelques choses le dépasse...

    moi je penche plus pour une première chinoise sur la lune avant les américains, mais c'est vraiment qu'une intuition non fondée d'aucune valeure scientifique. Seulement je pense qu'un échec serait vraiment mal vécu par les américains et donnerait lieu à de multiple vagues de septicisme. La prise de risque peut être plus importante du coté chinois. entre 2020 et 2030 (vers le 5 décembre).

    Maintenant il faut espérer que le tourisme spacial boost un peu les choses et donne un second souffle à l'aventure.

    on a remarché sur la lune avec le cola V*****

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Cougar_127

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Chais pas si vous etes au courant, mais la nasa et les Japonais travaillent d'arrache pied sur un zinc hypersonique... Et la finalité de tout ca, c'est de fabriquer un avion qui puisse voler dans les tres tres tres hautes couches de l'atmosphere, et pourquoi pas fabriquer un avion spatial. MBDA est aussi dans la course et les australiens aussi.
    Ce sera long, tres long, parce que c'est pas simple et cher. Et pas la peine d'esperer une coopération, ce serait trop beau...
    mais ca se fera
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  4. #33
    Paysano

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Pour ce qui est des raisons du retour sur la lune, plusieurs choses ont été évoquées :
    - le tourisme spatial
    - une base avancée pour aller sur Mars
    Il y en a peut etre d´autres mais pour l´instant je ne vois pas.

  5. #34
    OKO

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par Paysano Voir le message
    Pour ce qui est des raisons du retour sur la lune, plusieurs choses ont été évoquées :
    - le tourisme spatial
    - une base avancée pour aller sur Mars
    Il y en a peut etre d´autres mais pour l´instant je ne vois pas.
    la connaissance scientifique aussi
    Même si on peut envoyer 1000 robots pour le prix d'un homme sur Mars, aucun robot actuel, et pour encore longtemps, n'aura le potentiel de qualité de travail d'un homme qualifié.

    Le tourisme spacial sera une réalité le jour ou ça coutera moins cher, c'est a dire le jour ou il ne faudra plus 70kg de coco pour mettre en orbite 1 kg
    Ca non plus c'est pas pour demain.
    Seuls quelques milliardaires peuvent et pourront se payer des trip spaciaux tant qu'on aura pas résolu ce problème.

  6. #35
    azoth

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par Paysano Voir le message
    Pour ce qui est des raisons du retour sur la lune, plusieurs choses ont été évoquées :
    - le tourisme spatial
    - une base avancée pour aller sur Mars
    Il y en a peut etre d´autres mais pour l´instant je ne vois pas.
    Bonsoir,

    Je sais que le tourisme spatial est souvent cité comme une source de financement pour la "conquète" de l'espace.
    J'imagine Christophe Colomb utiliser le même argument devant la reine d'Espagne pour la convaincre de financer son expédition. Je sais aussi, il a fait miroiter l'appât de l'or...
    Mais je suis pas sur qu'on ait (un peu) progressé depuis...

  7. #36
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par Paysano Voir le message
    Pour ce qui est des raisons du retour sur la lune, plusieurs choses ont été évoquées :
    - le tourisme spatial
    - une base avancée pour aller sur Mars
    Il y en a peut etre d´autres mais pour l´instant je ne vois pas.
    Tiens voilà des lunettes
    La plus importante, à mon avis, c'est d'aller étudier les projectiles qui ont y été expédiés lors des percussions de la Terre par des météorites géantes. Comme ils n'ont pratiquement pas subi d'altérations, en les analysant, on aura des informations sur les conditions physiques qui ont prévalu sur la Terre à des époques dont tous les témoignages fossiles terrestres ont été altérés. On pourrait même peut-être y trouver des témoignages de vie biologique.
    Il y a la géologie lunaire, comprendre vraiment pourquoi la face visible présente plus de mers, peut-être la confirmation de l'hypothèse de naissance de la Lune par un gros choc avec une petite planète.
    Je sugèrerais l'installation de radiotélescopes bien à l'abri sur la face cachée des radiopollutions terrestres, et qui feraient un superbe interféromètre avec les radiotélescopes terrestres, un réseau de petits télescopes aussi, pas perturbés par la quasi absence d'atmosphère.
    Bancs d'essai sur la Lune du matériel de survie à destination de l'exploration de Mars.
    Entrainement et étude de comportement d'un équipage isolé pendant une durée équivalente à une expédition martienne mais sans le stress du temps de réponse de la Terre
    Des études de comportement des végétaux par faible gravité, (si ça s'adapte à la gravité lunaire, à fortiori, ça s'adaptera à la gravité martienne).
    Etudier le vieillissement des matériaux laissés par les expéditions précédentes et pour la Nasa l'occasion de prouver à el_pulpo qu'Apollo XI, c'est pas un craque

    Il y a de quoi s'amuser un peu, quand même

  8. Publicité
  9. #37
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par OKO
    tu contestes un truc évident et reconnu par tous, sans apporter la moindre preuve et en te basant sur de mauvaises interpretations de trucs qui t'echappent ...
    Quand même, vu que l'exiguité d'Eagle obligeait les astronautes à se reposer dans des sac de couchages pendus à la verticale, faut comprendre qu'il y en aient qui disent que c'est une histoire à dormir debout

  10. #38
    vae-

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Tiens voilà des lunettes
    La plus importante, à mon avis, c'est d'aller étudier les projectiles qui ont y été expédiés lors des percussions de la Terre par des météorites géantes. Comme ils n'ont pratiquement pas subi d'altérations, en les analysant, on aura des informations sur les conditions physiques qui ont prévalu sur la Terre à des époques dont tous les témoignages fossiles terrestres ont été altérés. On pourrait même peut-être y trouver des témoignages de vie biologique.
    Il y a la géologie lunaire, comprendre vraiment pourquoi la face visible présente plus de mers, peut-être la confirmation de l'hypothèse de naissance de la Lune par un gros choc avec une petite planète.
    Je sugèrerais l'installation de radiotélescopes bien à l'abri sur la face cachée des radiopollutions terrestres, et qui feraient un superbe interféromètre avec les radiotélescopes terrestres, un réseau de petits télescopes aussi, pas perturbés par la quasi absence d'atmosphère.
    Bancs d'essai sur la Lune du matériel de survie à destination de l'exploration de Mars.
    Entrainement et étude de comportement d'un équipage isolé pendant une durée équivalente à une expédition martienne mais sans le stress du temps de réponse de la Terre
    Des études de comportement des végétaux par faible gravité, (si ça s'adapte à la gravité lunaire, à fortiori, ça s'adaptera à la gravité martienne).
    Etudier le vieillissement des matériaux laissés par les expéditions précédentes et pour la Nasa l'occasion de prouver à el_pulpo qu'Apollo XI, c'est pas un craque

    Il y a de quoi s'amuser un peu, quand même

    Je pense aussi à l'exploitation de l'Helium-3.
    J'ai lu quelques news explicant que ce précieux He3 est abondant à la surface de la lune, grâce à son absence d'atmosphère.
    Il serait utilisé dans les centrales nucléaires et apporterait un gain gigantesque. (j'ai lu la plupart de ces infos sur ce même site).

    Peut-être assiterons-nous tout de même à cette course à la lune, mais plus pour une raison économique "cachée" que pour le prestige.

  11. #39
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par vae- Voir le message
    Je pense aussi à l'exploitation de l'Helium-3.
    Vi, mais là, je n'ai pas la moindre idée de comment on s'y prend

  12. #40
    vae-

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Premiere occurance en tapant "helium 3 exploitation" dans google :
    http://www.flashespace.com/html/jan06/30_01.htm

    Et hopla, apres les américains et les chinois, ce sont les russes qui comptent exploiter l'He-3 de la lune.. En 2020 comme par hasard : )
    Extraction + transport .. lisez la news si ça vous intéresse : )

    Je pense que dans 15 ans ça va être la fête là-haut, et mon impression de future "course à la lune" se conforte (d'ailleurs tant mieux, ça fera plus de spectacle spacial si je puis dire hehe).

  13. #41
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par vae-
    mon impression de future "course à la lune" se conforte (d'ailleurs tant mieux, ça fera plus de spectacle spacial si je puis dire hehe).
    Bôf, même pas une ligne sur comment ça se choppe, l'hélium-3

  14. #42
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par BBC
    Pour extraire une tonne d'hélium-3, on estime que 200 millions de tonnes de régolithe lunaire devraient être traités. C'est équivalent à un rectangle de 10 km x 10 km sur 2 mètres de hauteur. Quelques scientifiques croient qu'à l'avenir ça en vaudrait la peine.
    25 tonnes d'hélium-3 pourraient fournir toute la puissance dont les Etats-Unis ont besoin en une année. Les calculs suggèrent que l'énergie obtenue de l'hélium-3 serait égale à 250 fois celle exigée pour son extraction et son emport vers la Terre
    Au moins, les terrils seront visibles par le VLT

  15. Publicité
  16. #43
    OKO

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par vae- Voir le message
    Je pense que dans 15 ans ça va être la fête là-haut, et mon impression de future "course à la lune" se conforte (d'ailleurs tant mieux, ça fera plus de spectacle spacial si je puis dire hehe).
    Question bête : et qu'est-ce qui pourra exploiter de l'helium3 comme source d'energie ?

    Les reacteurs a fusion ? ha bon ? et c'est pas prévu pour dans 50 ans les débuts de l'ère des reacteurs a fusion commerciaux ? ha si ?
    alors ça sert a quoi de faire la course maintenant ? a rien ? ha bon ?

    Au sujet la course à la lune : en 1969, apres le pas d'Amstrong, tout le monde pensait qu'il y aurait une base lunaire permanente avant l'an 2000.
    tu te souviens de la série cosmos99 ? c'était une évidence pour tout le monde.
    Elle existe vachement la station lunaire, pas vrai ?
    C'est tellement interessant et bon marché, d'envoyer un homme sur la lune, qu'on y a pas été depuis 1972, et que le programme Apollo n'a même pas été terminé ... faute de trucs a faire la haut (et donc de budget accordé pour rien faire = 0, le congrès est quand même pas debile).

    Si la Lune était aussi interessante que ça à exploiter, ça ferait 30 ans qu'on y serait en permanence.
    Peut être, et même certainement, dans un avenir plus ou moins proche, on trouvera un intérêt a le faire.
    L'helium3 semble un bon client pour ... dans 50 ans.

    Mais l'abscence actuelle d'une base lunaire est simplement due a un facteur trivial : ce qu'on appelle le retour sur investissement.
    A ce jour il est quasiment nul pour la Lune.
    Et c'est pas des voeux pieux qui risquent d'améliorer ce fait ...

  17. #44
    OKO

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Tiens voilà des lunettes
    La plus importante, à mon avis, c'est d'aller étudier les projectiles qui ont y été expédiés lors des percussions de la Terre par des météorites géantes. Comme ils n'ont pratiquement pas subi d'altérations, en les analysant, on aura des informations sur les conditions physiques qui ont prévalu sur la Terre à des époques dont tous les témoignages fossiles terrestres ont été altérés. On pourrait même peut-être y trouver des témoignages de vie biologique.
    Il y a la géologie lunaire, comprendre vraiment pourquoi la face visible présente plus de mers, peut-être la confirmation de l'hypothèse de naissance de la Lune par un gros choc avec une petite planète.
    Je sugèrerais l'installation de radiotélescopes bien à l'abri sur la face cachée des radiopollutions terrestres, et qui feraient un superbe interféromètre avec les radiotélescopes terrestres, un réseau de petits télescopes aussi, pas perturbés par la quasi absence d'atmosphère.
    Bancs d'essai sur la Lune du matériel de survie à destination de l'exploration de Mars.
    Entrainement et étude de comportement d'un équipage isolé pendant une durée équivalente à une expédition martienne mais sans le stress du temps de réponse de la Terre
    Des études de comportement des végétaux par faible gravité, (si ça s'adapte à la gravité lunaire, à fortiori, ça s'adaptera à la gravité martienne).
    Etudier le vieillissement des matériaux laissés par les expéditions précédentes et pour la Nasa l'occasion de prouver à el_pulpo qu'Apollo XI, c'est pas un craque

    Il y a de quoi s'amuser un peu, quand même
    clair et net
    Cependant, tu noteras que le retour sur investissement des activités que tu cites va être très long.

    La Lune, c'est pas, je me pose, je ramasse 1 cailloux et je le revend 1M€.
    Tu le montre encore avec l'helium3 au dessus ... 200Mt pour en extraire une d'helium3 ... au secours.

    Mais c'est sûr qu'une base lunaire nous permettrait de commencer vraiment à etudier enfin sérieusement une expédition martienne habitée.
    Parce que même si on a pu faire croire a quelques gogos adeptes du sensationnalisme et des théories réductrices, que c'était planifié, il est évident qu'il n'y a ni budget correspondant, ni véritable projet technique, ni suffisament d'études pour élaborer ce projet, a ce jour.
    Il y a un énorme boulot pour aller sur Mars, et c'est sur la Lune qu'on pourra avoir certaines réponses afin d'y arriver.

  18. #45
    OKO

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Quand même, vu que l'exiguité d'Eagle obligeait les astronautes à se reposer dans des sac de couchages pendus à la verticale, faut comprendre qu'il y en aient qui disent que c'est une histoire à dormir debout
    Interessant sujet que le sommeil des astonautes pendant Apollo !
    entre le départ du LEM (Eagle) du module de service et le docking en retour après la mission de surface, il s'est passé tout juste 24H

    voici la partie du plan de vol correspondant (UT, juillet 1969) =>
    CSM-LM undocking, 100:09:50 20th 17:42 13 Establishes equiperiod orbit for 2.2
    separation 100:39:50 20th 18:12 - nm separation for DOI manoeuver
    (SM RCS)

    Descent orbit insertion 101:38:48 20th 19:12 14 Lowers LM pericynthion to 8 nm
    (DPS) (8 X 60)

    LM powered descent ini- 102:35:13 20th 20:08 15 Three-phase manoeuver to brake LM
    tiation (DPS) out of transfer orbit, vertical
    descent and touchdown on lunar
    surface.

    LM touchdown on lunar 102:47:11 20th 20:19 16 Lunar exploration
    surface

    Depressurization for 112:30 21st 6:02 17
    lunar surface EVA

    Repressurize LM after 115:10 21st 8:42 -
    EVA

    LM ascent and orbit 124:23:21 21st 17:55 18 Boosts ascent stage into a 9 x
    insertion 45 lunar orbit for rendezvous
    with CSM
    En fait, on voit qu'il se passe 10h entre le touchdown d'Eagle et l'EVA (sortie extra vehiculaire, le premier pas)
    c'est a ce moment là qu'ils ont du dormir sur la Lune, avant même de poser le pied dessus.
    J'imagines quand même l'état d'impatience dans lequel ils ont du être : attendre 10H a 3 mètres de l'objectif apres avoir fait 300.000 km pour y arriver !
    Je crois pas que j'aurais pu beaucoup dormir a leur place !

    d'ailleurs, pour les curieux, voici le plan de vol intégral =>


    APOLLO 11 FLIGHT PLAN
    *********************

    This flight plan is builded out of the "APOLLO 11 MISSION EVENTS" included into the "Apollo 11 Press kit"
    which was published by the NASA, before the mission flight. You can consult the original document here:
    http://www-lib.ksc.nasa.gov/lib/arch...POLLO11pt1.PDF.

    I have transformed all EDT times to UT times, for more convenient usage with Orbiter. I have also added
    a reference and some comments relative to AMSO set of scenarios for this mission.


    GET July 1969 AMSO
    Event hrs:min:sec Date/UT scenario Purpose and resultant orbit
    ----- ----------- --------- -------- ---------------------------

    Earth orbit insetion 00:11:50 16th 13:44 4 Insertion into 100 nm circular
    earth parking orbit

    Translunar injection 02:44:15 16th 16:16 5 Injection into free-return trans-
    (S-IVB engine ignition) lunar trajectory with 60 nm
    pericynthion

    CSM separation, docking 03:20:00 16th 16:52 6 Hard-mating of CSM and LM

    Ejection from SLA 04:10:00 16th 17:42 8 Separate CSM-LM from S-IVB-SLA

    SPS Evasive manoeuver 04:39:37 16th 18:12 - Provides separation prior to S-IVB
    propellant dump and "slingshot"
    manoeuver

    Midcourse correction #1 TLI+9 hrs 17th 1:16 -

    Midcourse correction #2 TLI+24 hrs 17th 16:16 -

    Midcourse correction #3 LOI-22 hrs 18th 19:26 9

    Midcourse correction #4 LOI-5 hrs 19th 12:26 10

    Lunar orbit insertion 75:54:28 19th 17:26 11 Insert Apollo 11 into 60 x 170 nm
    No. 1 elliptical lunar orbit

    Lunar orbit insertion 80:09:30 19th 21:42 12 Change lunar parking orbit to
    No. 2 54 x 66 nm

    CSM-LM undocking, 100:09:50 20th 17:42 13 Establishes equiperiod orbit for 2.2
    separation 100:39:50 20th 18:12 - nm separation for DOI manoeuver
    (SM RCS)

    Descent orbit insertion 101:38:48 20th 19:12 14 Lowers LM pericynthion to 8 nm
    (DPS) (8 X 60)

    LM powered descent ini- 102:35:13 20th 20:08 15 Three-phase manoeuver to brake LM
    tiation (DPS) out of transfer orbit, vertical
    descent and touchdown on lunar
    surface.

    LM touchdown on lunar 102:47:11 20th 20:19 16 Lunar exploration
    surface

    Depressurization for 112:30 21st 6:02 17
    lunar surface EVA

    Repressurize LM after 115:10 21st 8:42 -
    EVA

    LM ascent and orbit 124:23:21 21st 17:55 18 Boosts ascent stage into a 9 x
    insertion 45 lunar orbit for rendezvous
    with CSM

    LM RCS concentric se- 125:21:20 21st 18:53 19 Raise LM perilune to 44.7 nm,
    quence initiate adjusts orbital shape for
    (CSI) burn rendezvous sequence (45.5 x
    44.2)

    LM RCS constant delta 126:19:40 21st 19:52 - Radially downward burn adjusts
    height (CDH) burn LM orbit to constant 15 nm
    below CSM

    LM RCS terminal phase 126:58:26 21st 20:30 20 LM thrusts along line of sight
    initiate (TPI) burn toward CSM, midcourse and
    braking manoeuvers as necessary

    Rendezvous (TPF) 127:43:54 21st 21:15 - Complete rendezvous sequence
    (59.5 x 59.0)

    Docking 128:00:00 21st 21:32 21 Commander and LM pilot transfer
    back to CSM

    LM jettison, separa- 131:53:05 22nd 1:25 22 Prevents recontact of CSM with
    tion (SM RCS) LM ascent stage during remainder
    of lunar orbit

    Transearth injection 135:24:34 22nd 4:57 23 Inject CSM inot 59.6-hour trans-
    (TEI) SPS earth trajectory

    Midcourse correction TEI+15 hrs 22nd 19:57 24 Transearth midcourse correc-
    No. 5 tions will be computed in
    real time for entry corridor

    Midcourse correction EI -15 hrs 24nd 1:37 25 control and recovery area
    No. 6 weather avoidance.

    Midcourse correction EI -3 hrs 24nd 13:37 26
    No. 7

    CM/SM separation 194:50:04 24th 16:22 27 Command module oriented for
    entry

    Entry interface 195:05:04 24th 16:37 28 Command module enters earth's
    (400,000 feet) sensible atmosphere at 36,194
    fps

    Touchdown 195:19:05 24th 16:51 30 Landing 1285 nm downrange from
    entry, 10.6 north latitude by
    172.4 west longitude.

  19. #46
    el_pulpo

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Salut OKO,

    Le plan de vol que tu cites n'est pas réel. Si tu lis bien ta source, le plan de vol était destiné aux journalistes et a été fait avant le vol.
    Dans le rapport officiel de la mission je lis :

    102:45:39 Alunissage
    109:07:33 Sortie EVA (donc 6:20 après alunissage et non 10h comme tu dis)
    111:39:13 Rentrée dans le LM
    124:22:00 Décollage de la lune

    Et rien qu'en lisant ça, je me demande quand les médias ont informés qu'ils ont bien aluni ?

  20. #47
    vae-

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par el_pulpo Voir le message
    Salut OKO,

    Le plan de vol que tu cites n'est pas réel.
    Mr Poulpe, ça devient vraiment très irritant.

    Le but de ce fil n'est pas celui que tu crois, merci de bien vouloi arrêter de le polluer comme tu le fais depuis le début.

  21. #48
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par el_pulpo
    Et rien qu'en lisant ça, je me demande quand les médias ont informés qu'ils ont bien aluni ?
    Rien qu'en te lisant, on voit que tu n'es même pas au courant que ç'a été diffusé en direct sur toutes les télés du monde, hormis la Chine Pop, que les signaux provenant de la Lune devaient être captés et relayés par un réseau international de stations de réception, hé oui, la Terre tourne dans le cas où tu l'ignorerais, dont tous les opérateurs des divers pays, y compris la France, auraient du être dans le secret en cas de fraude.

    Ta théorie de la fraude, elle est aussi crédible que si tu affirmais que c'est la France qui a gagné le Mundial 2006, et que le pétage de plomb de ZZ, c'est une invention de la FIFA.
    C'est bien gentil les questions, mais à la longue ça finit vraiment par faire troll de service.

  22. Publicité
  23. #49
    majax

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    D'autant plus qu'à l'époque, la planète entière suivait l'événement autant sur les médias que dans l'espace, via tous les télescopes et antennes diverses disponibles et ce autant à l'est qu'à l'ouest.

  24. #50
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par OKO
    clair et net
    Cependant, tu noteras que le retour sur investissement des activités que tu cites va être très long.
    La Lune, c'est pas, je me pose, je ramasse 1 cailloux et je le revend 1M€.
    Tu le montre encore avec l'helium3 au dessus ... 200Mt pour en extraire une d'helium3 ...
    J'ai voulu savoir comment ça s'extrayait, l'Hélium 3, j'en fais part à ceusses que ça intéresse parce c'est pas vraiment venu tout seul en tête de page avec Google
    Citation Envoyé par OKO
    au secours.
    Ben pourquoi ? Ya pas de temps à perdre, coco, j'm'en vais de ce pas étudier les machines d'excavation et de cuisson du régolithe

  25. #51
    el_pulpo

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    vae, mon but n'est pas de polluer ce topic mais de dire la vérité.
    Si je dis que le plan de vol qu'a donné oko n'est pas réel c'est parce que c'est écrit:
    This flight plan is builded out of the "APOLLO 11 MISSION EVENTS" included into the "Apollo 11 Press kit"
    which was published by the NASA, before the mission flight.
    "Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent, parce qu’ils se font haïr." Pascal.

    DonPanic, qu'ont-ils diffusé à la TV, l'alunissage ou les premiers pas ou les deux à 6h20 d'intervalle ?

    Mes questions sont les fruits d'une réflexion pour connaitre la vérité.
    Si vous ne vous êtes pas posé ces questions, c'est que soit vous connaissez déjà les réponses soit vous n'y avez pas réflechi...

  26. #52
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par el_pulpo
    DonPanic, qu'ont-ils diffusé à la TV, l'alunissage ou les premiers pas ou les deux à 6h20 d'intervalle ?
    Ils ont diffusé les premiers pas. Auparavant les télés diffusaient aux heures des infos des séquences de vues de la Lune en approche.

  27. #53
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par el_pulpo
    Si vous ne vous êtes pas posé ces questions, c'est que soit vous connaissez déjà les réponses soit vous n'y avez pas réflechi...
    Ben maintenant que j'ai réduit le régolithe lunaire à l'état de farine et que je suis prêt à te calciner ça dans une enceinte confinée, faudrait savoir quels autres gaz je vais trouver, Ca m'étonnerais quand même qu'il n'y ait que de l'Hélium 3 dans la récolte.
    Bon pas trop de problèmes pour faire un tri des gaz par cryogénisation, mais pour trier de Hélium 3 des ses copains isotopiques, va pas falloir des centrifugeuses dufeudedieu ?

  28. #54
    vae-

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par el_pulpo Voir le message
    vae, mon but n'est pas de polluer ce topic mais de dire la vérité..
    Je ne quote pas la suite, qui n'a toujours rien à voir.

    Ce fil ne débat pas sur la véracité de ce qui s'est passé en 69.

    Tout le monde sauf toi ici est convaincu de ce qui s'est passé, et ne veut pas débattre sur une autre version. Si ça te pose un problème, dis-toi qu'on est une bande d'imbéciles ou ouvre un autre fil, voire fais les deux, mais merci d'arrêter ton char, nous ne voulons pas de ta vérité.

    Je ne veux pas paraître agressif, mais heh, voilà tu me lourdes à un point gigantesque, d'ailleurs à ton âge (si il est réel) on est sensé se rendre compte de ce genre de choses avant qu'on ait besoin de nous le dire.
    Profites-en pour relire ta petite citation de Pascal, les deux parties sont sûrement vraies dans ce cas.

    Je ne peux pas faire mieux (et pire) que ça, désolé.

  29. Publicité
  30. #55
    jiherve

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Bonsoir
    ce qui est toujours stupefiant avec les jeunes c'est qu'ils croient que le monde est né avec eux et cela va en empirant!
    Je me souviens pour l'avoir vécu en direct de l'alunissage en juillet 69!
    Pour les retours sur investissement sans la conquête spatiale vous communiqueriez encore avec une teletype à 110bds/S!
    http://www.columbia.edu/acis/history/teletype.html
    (pour la petite histoire c'est avec ça que j'ai commencé à pisser de la ligne)

    C'est le programme Apollo et qqs autres qui ont donné naissance à TOUTE l'électronique d'aujourd'hui.

    JR

  31. #56
    el_pulpo

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Cool vae,
    je ne faisais que répondre à un message posté ici et bon, c'est vrai que je me suis un peu égaré après...

    Il n'empeche que quand on voit une information erronée, et bien c'est un minimum de corrigé. Ceci est un forum scientifique. Il n'y avait pas de raison de te mettre dans cet état après ma réponse sur le plan de vol.

    J'aimerai bien connaitre l'avis des modérateurs...

    En ce qui concerne l'Helium 3, j'ai lu que:
    Les scientifiques estiment qu'environ 1 million de tonnes d'hélium-3 se trouvent sur la Lune.

    Ainsi, 25 tonnes d'Hélium-3 sont suffisantes pour répondre aux besoins énergétiques des Etats-Unis pendant une année. En raison de sa rareté, la tonne d'hélium-3 est estimée à quelque 4 milliards de dollars.

  32. #57
    vae-

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    OKO, je pense que, même si ce fameux He-3 ne serait exploitable à fond qu'en 2050, les grosses puissances veulent déjà prendre "possession du territoire" le plus vite possible.
    Je suppose d'ailleurs que plus ils y passent de temps avant 2050, plus ils seront capables de l'utiliser de façon optimale.

    Désolé Mr Poulpe, mon examen de demain me rend assez nerveux

    Bonne nuit.

  33. #58
    nayx

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    salut,

    j'ai lu quelquepart que les telescopes sur la lune c'etait pas forcément le top :
    d'abord sur terre on fait dejà mieux que hubble avec des combinaisons de plusieurs scopes, ensuite ça couterait tout de meme beaucoup moins cher d'envoyer l'equivalent de 5 scopes mais qui restent dans l'espace, sur la lune il y a des mini tremblements (de lune donc .
    pour l'interferometrie ça a déjà l'air plus intéressant.

  34. #59
    Cougar_127

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Il n'empeche que quand on voit une information erronée, et bien c'est un minimum de corrigé.
    Donc, je corrige... C'est un minimum de corriger.
    Un scope sur la lune serait vraiment plus efficace qu'un scope sur terre. Y a pas d'atmosphere, certes, mais on va pas laisser un type 24h/24 pour faire la maintenance du scope la haut? Si?
    Il faut voler et tomber, voler et tomber jusqu'a ce que nous puissions voler sans tomber.

  35. #60
    DonPanic

    Re : 2020, c'est loin et c'est cher

    Citation Envoyé par nayx
    j'ai lu quelquepart que les telescopes sur la lune c'etait pas forcément le top :
    d'abord sur terre on fait dejà mieux que hubble avec des combinaisons de plusieurs scopes, ensuite ça couterait tout de meme beaucoup moins cher d'envoyer l'equivalent de 5 scopes mais qui restent dans l'espace, sur la lune il y a des mini tremblements (de lune donc .
    pour l'interferometrie ça a déjà l'air plus intéressant.
    Salut
    Un télescope spatial doit pouvoir être manoeuvré, qui implique qu'il ait des réserves de carburant ou de gaz à ioniser dans le cas où on voudrait lui coller une motorisation ionique, et soit il est considéré comme obsolète une fois épuisées ses réserves, soit il doit être ravitaillé.
    Un télescope lunaire peut être manoeuvré avec l'énergie électrique de panneaux solaires. On peut lui attribuer une "durée de vie" très largement supérieure à un celle d'un télescope spatial.
    Les mini-tremblements de la Lune ne sont qu'un inconvénient très mineur quand on songe à l'avantage de temps annuel d'observation imcomparablement plus long que celui des télescopes terrestres.
    Spatiaux ou lunaires, ils n'ont ni turbulences atmosphériques ni bandes de longueur d'onde absorbée ou réémise par l'atmosphère.
    Sur Terre, la gravitation tend à déformer le miroir dès que sa taille est importante, ou son support devient très massif si l'on veut qu'il ne se déforme pas, ou bien il a une mécanique complexe pour corriger les déformations, et encore plus complexe si on profite du système de correction pour corriger autant que faire se peut les abérations dues aux turbulences atmosphèriques.
    Dans l'Espace, pas de problèmes de déformation gravitaire, et problèmes de déformation gravitaire très atténués sur la Lune.
    Voili, à toi de voir les divers avantages et inconvénients.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Une caméra thermique pour voir déperditions, c'est vraiment rare et cher ?
    Par makabanokanada dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 04/04/2013, 22h48
  2. voir loin c'est voir dans le passé...
    Par Bisounours dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 23/11/2006, 13h47
  3. plus c'est loin plus c'est petit
    Par patxiku dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/08/2006, 01h19
  4. ouff... Ca vient de très loin (c'est japonais...)
    Par Rétinite dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/08/2006, 01h27
  5. le comble des mails infectés c'est quand c'est sa propre adresse
    Par Cornemuse dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/07/2006, 23h19