Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton



  1. #1
    RSSBot

    Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    " <q>Il y a de plus en plus de preuves qui montrent que la pêche au thon rouge en méditerranée échappe à tout contrôle </q> " a déclaré le WWF, l'association de protection de la nature. Ce constat intervient alors que des scientifiques du monde entier sont réunis en ce moment à Madrid pour discuter de la situation de la pêche.

    Les scientifiques - qui se concertaient à Madrid pour...

    Lire la suite : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

  2. Publicité
  3. #2
    invité576543
    Invité

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    Bonjour,

    La délégation européenne sera tenue pour responsable de la disparition du thon rouge si elle ne soutient pas fermement une politique de recouvrement du stock.
    C'est assez intéressant comme conclusion. On aura trouvé des coupables! Grand!

    L'autre chose intéressante est qu'il n'y a pas de références aux gouvernements concernés, ni à une simple acton de police.

    La loi ne se fait pas respectée par du brassage d'air. In fine, quand tout est trié et que la poussière retombe, la seule manière 100% efficace de faire respecter la loi est l'usage de la force publique. Elle est même instituée (et payée) pour cela, à bien regarder.

    Que les gouvernements français et italiens n'interviennent pas, ni ne soient même cités (dans l'article), montre (mon opinion) que l'intérêt de la préservation de l'espèce, ou même d'établir une industrie durable, ne compte pas devant le rendement à court terme (ça fait entrer des devises, le marché japonais est très juteux) ni devant la colère vraisemblable des pêcheurs (tradition, emploi, et tout le toutim) ...

    On ne parle pas non plus du consommateur japonais et de sa "conscience" écologique...

    Puisqu'on vous dit que les responsables ne sont ni les consommateurs, ni les gouvernements, ni mêmes les pêcheurs et engraisseurs illégaux, mais les membres de la délégation...

    Cordialement,

  4. #3
    dubdub

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    Ce qui me choque le plus, c'est que, dans le domaine de la préservation du thon rouge, comme dans le domaine des autorisations de ramassage de coquillages ou d'huitres, l'Ifremer, organisme scientifique, que je suppose indépendant et soucieux de la survie des espèces animales menacées, et soucieux de la santé humaine, ai été systématiquement critiqué par les thonniers de méditérannée et par les conchyliculteurs d'arcachon durant l'été, dont l'avis est forcément partial car dicté plus par des contraintes économiques que par des souci de santé publique ou de préservation de d'espèces animales.

    D'ailleurs pour les conchyliculteurs, on dénigre l'avis de l'Ifremer, mais sur le site du syndicat dela conchyliculture, on met en avant la qualité des coquillages, controlés par l'Ifremer :
    Les eaux où sont élevés les coquillages font l’objet d’une surveillance permanente par l’Ifremer.
    http://www.cnc-france.com/index.php?rub=1&page=46

    Comme s'il y avait une nouvelle chasse aux sorcières anti-science.
    Comme si le scandale de la vache folle n'avait servi à rien (pour les huitres, toutes proportions gardées...).

    Un guide à lire ?
    Guide "Et ta mer, t'y pense ?" (Guide à l'usage du consommateur responsable - Greenpeace) :
    http://www.greenpeace.org/france/pre...mer-t-y-penses

    Un avis important :
    Avis de l'AFFSA sur la consommation de poisson prédateurs pour les enfants en bas âge et femmes enceintes ou allaitantes :
    http://www.afssa.fr/Object.asp?IdObj...364364EB&AID=0

  5. #4
    euromarseille

    Le WWF doit revoir sa copie : la pêche française n'est pas une pêche pirate

    Les scientifiques, approuvés par Greenpeace (1), estiment entre 15 000 et 20 000 tonnes la pêche INN, avec "I" comme "Illégale", "N" comme "Non réglementée" et "Non déclarée". La pêche pirate répond à des critères légaux, précis et, notamment, l'absence de déclaration. Une pêche non déclarée compromet la bonne gestion de la ressource puisqu'on ne peut déterminer la quantité réelle des prises....

    Les Thoniers senneurs français déclarent toutes leurs captures à la CICAT-ICCAT, l'organisation intergouvernementale de gestion, dit de manière implicite le WWF. À tout le moins, cette organisation ne reproche pas à ces professionnels de capturer des juvéniles ou de pêcher en période de fraie. Par ailleurs, la pêche pratiquée par les Français respecte la réglementation : périodes de pêche, maillage des filets etc. Alors, pourquoi le WWF assimile-t-il la pêche française au Thon rouge à une pêche pirate ?
    Pourquoi la montrer du doigt ? La rendre responsable d'une pêche INN qu'elle ne pratique pas ?

    La vraie pêche INN affecte la fiabilité des évaluations du stock Est ; elle compromet la durabilité des pêches. C'est à dire la durabilité de la ressource bien sûr, mais aussi la durabilité économique et sociale pour toutes les collectivités du bassin méditerranéen et de l'Atlantique qui dépendent ou sont liés à cette ressource.

    Les conditions de vie et de travail sur les bateaux pirates sont dangereuses. Matelots et pêcheurs, embauchés dans les pays en voie de développement, travaillent pour des salaires de misère. Mauvaises conditions de travail, navires (une véritable armada) ne répondant pas aux normes de sécurité, faible niveau d'instruction des pêcheurs compromettent la sécurité des équipages et des bateaux. Les armateurs et les exploitants de ces navires s'engagent avec d'autant plus de facilités dans cette forme de pêche qu'ils obtiennent sans difficulté des pavillons de complaisance qui les mettent sous la législation des pays qui les délivrent.
    Le WWF reconnaît-il en cette description l'état de la flotte des thonniers senneurs français ?

    La pêche INN ignore par définition les périodes d'ouverture de fermeture de la pêche décrétée par la CICTA-ICCAT. Les pirates, armateurs ou exploitants de navires pirates, sauront tirer profit des efforts faits par cette organisation et l'Union européenne pour assurer la durabilité de la ressource...car les mesures retenues ne concernent que les professionnels de l'UE ! Diminuer le volume des captures sans combattre la pêche INN, c'est donner une prime aux pirates, aux gangs mafieux qui écument la Méditerranée.

    Question subsidiaire au WWF : avec un quota de 15 000 tonnes pour le stock-Est et sachant que la pêche INN est estimée à 15 000 tonnes au bas mot, quelle quantité sera effectivement pêchée pour l'ensemble de l'Atlantique Est (qui inclut la Méditerranée) ? En répondant à la question, on atteint le cœur du problème : "Comment éradiquer la pêche pirate ?" Certainement pas en criant "haro sur le baudet", car le mal ne vient pas de nos compatriotes.

    1 - http://oceans.greenpeace.org/raw/con...se-le-thon.pdf

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    SK69202

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    Bonjour,

    On ne me fera pas croire que l'appétit des japonais vieillissant, à augmenter au point de vider les océans de leurs thons rouges.

    Ne serait ce pas plutôt, les vertues réelles ou supposées du Suhsi et autres préparations régionales traditionnelles, qui une fois étendues au reste de la planète, provoquent le besoin de capture nécessaire au marché ?

    La seule lutte efficace contre les captures illégale, c'est comme pour l'ivoire, tout interdire à tout le monde, le reste n'est que littérature.

    En cas de catastrophes, dans les chaînes alimentaires des océans, de toute façon, les pêcheurs disparaitront avant les poissons. Regarder ce qu'il reste de la pêche à la morue sur le banc de Terre-Neuve.

    Quand à faire en Méditérranée, un effort de lutte équivalent à celui qui a été mené aux Kerguelen contre le braconage de la légine, en a t'on, avant la volonté, seulement les moyens ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. #6
    myke_eol

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    bonjour,
    La seule lutte efficace contre les captures illégale, c'est comme pour l'ivoire, tout interdire à tout le monde, le reste n'est que littérature.
    je suis d'accord avec toi .
    De plus les décisions prises ne sont que pour satisfaire le court terme. Encore une fois vive les décideurs !!
    C'est ironique, je pense que leurs enfants ne verront jamais le thon rouge dans leur assiette.
    Comment notre espèce peut-elle être aussi égoïste et qui exploite autant les ressources ..
    slts myke

  9. Publicité
  10. #7
    euromarseille

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    Les armateurs ou exploitants des navires pirates n'ont pas d'état d'âme. Ni la plupart des pauvres qu'ils exploitent. Pour eux, "la fin justifie les moyens." "Interdire à tout le monde", comme vous le préconisez, n'est que littérature. Encore faut-il se donner les moyens de l'interdiction... Je doute que les organisations officielles et les pêcheurs de Méditerranée les aient. Êtes-vous prêts à les nourrir avec leurs familles, à prendre en charge toutes leurs dépenses ? C'est là, la vraie question.

  11. #8
    euromarseille

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    NB : Quand je dis "pêcheurs", je pense à pêcheurs professionnels de l'UE. Mais peut-être devrais-je les inclure dans la catégorie des pauvres puisque vous songez à les envoyer au RMI ?

  12. #9
    greywolf

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    c'est bizarre mais depuis l'affaire des glaciers de l'Himalaya, quand je vois WWF, j'ai comme un mouvement de recul

    bon, ok, je sors

  13. #10
    Pio2001

    Re : Le scandale du Thon Rouge : les scientifiques haussent le ton

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    L'autre chose intéressante est qu'il n'y a pas de références aux gouvernements concernés, ni à une simple acton de police.

    La loi ne se fait pas respectée par du brassage d'air. In fine, quand tout est trié et que la poussière retombe, la seule manière 100% efficace de faire respecter la loi est l'usage de la force publique. Elle est même instituée (et payée) pour cela, à bien regarder.
    Quelqu'un a-t-il au moins porté plainte ? Si on veut entreprendre une action et que l'on souhaite que la police intervienne, il me semble que, même si on n'est pas directement victime, on peut porter plainte au comissariat.
    Il faut juste trouver un délit correspondant (Fraude ? Braconnage ? Extermination d'espèce réglementée ?...) et rassembler un dossier montrant qu'il y a eu délit.

    Pour ma part, je n'achète plus de salade ou de sandwitchs au thon. Difficile de connaitre la provenance de celui-ci, mais la grande majorité des boîtes de thon vendues sont du thon blanc. Certains hypermarchés boycottent même explicitement le thon rouge.
    Je fais peut-être erreur, mais j'imagine donc que si on pêche de grandes quantités de thon rouge, il doit se retrouver principalement dans les sandwitchs au thon. Ca, y en a de partout !

    J'ignore également l'impact écologique exact du transport du thon, mais dans le doute, j'achète au plus proche : le thon germon est pêché en Atlantique nord (du moins un certain label rouge). Pour l'albacore, plus courant et moins cher, je ne sais pas trop, mais j'en ai vu qui venait des Seychelles. Ca me paraît inutilement éloigné, comme lieu de pêche.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

Discussions similaires

  1. Pêche : le thon rouge gravement menacé d'extinction
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/04/2016, 14h44
  2. Des scientifiques découvrent que les portables tuent les abeilles
    Par OEMIOYAGA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 09/07/2007, 12h02
  3. Les scientifiques cherchent les clés du bonheur avec la psychologie positive
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/12/2006, 07h06
  4. peut ton remplacer les transitors?
    Par equation dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2005, 21h24