Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

La vie sur Terre était peut-être inévitable



  1. #1
    RSSBot

    La vie sur Terre était peut-être inévitable

    C'est la Terre elle-même qui a engendré la vie, par excès d'énergie, aussi sûrement que l'orage produit des éclairs. C'est l'hypothèse avancée par deux scientifiques américains,...

    Lire la suite : La vie sur Terre était peut-être inévitable

  2. Publicité
  3. #2
    Bouli

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Je ne demande qu'à les croire mais sans arguments autres que "la Terre est plus stable avec la vie", ca ne fait pas très sérieux de la part de scientifiques.
    Ont-ils essayé de réunir les conditions en laboratoire et attendre que la vie apparaisse ?

  4. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    L'argumentaire c'est qu'il y a une parenté entre certaines réactions clés du vivant et des réactions chimiques auxquelles on doit s'attendre dans l'atmosphère et les océans de la jeunes Terre.

    Tout d’abord, les éruptions volcaniques dispersent dans l’environnement des polyphosphates. Ces molécules auraient été abondantes dans l’atmosphère primordiales alors qu’elles en sont absentes aujourd’hui. En revanche, elles subsistent au sein de tous les êtres vivants où elles jouent un rôle de vecteurs d’énergie dans les cellules.

    Ajoutez des réactions chimiques entre l’eau de mer et le fer qui y était dissout et voilà l’atmosphère qui s’enrichit en hydrogène, rare aujourd’hui mais pas à l’époque. Les volcans, encore eux, propulsent d’énormes quantités de gaz carbonique, lequel ne manque pas de réagir avec l’hydrogène pour former des molécules organiques complexes.

    Horowitz et Smith imaginent même un cycle de Krebs à l’envers à l’échelle de la planète. Le cycle de Krebs, ou du citrate, tourne sans interruption dans chacune de nos cellules et plus précisément dans leurs mitochondries pour récupérer de l’énergie des molécules organiques, par exemples celles que nous mangeons, transformées en gaz carbonique. Dans la jeune Terre, chaude et pleine d’énergies en tout genre, il aurait tourné dans l’autre sens : de l’énergie plus du gaz carbonique auraient conduit à la formation de molécules organiques.

  5. #4
    vanos

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Bonsoir,

    Cette nouvelle m'a donné une pensée plus philosophique que scientifique.
    Si la Vie est inévitable sur une planète qui se trouve dans les mêmes conditions que la Terre, l'évolution de cette Vie conduira-t-elle à l'intelligence comme celle de l'Homme, voire vers l'Homme lui-même ?

    Cordialement.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    javiou

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Il y a eu déjà pas mal de débats à ce sujet, faut-il recommencer ? Je ne pense pas, surtout que rien que l'apparition de la vie c'est déjà tout un programme...

    Mais si le sujet t'intéresse fais quelques recherches sur le forum.

  8. #6
    vanos

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Citation Envoyé par javiou Voir le message
    Il y a eu déjà pas mal de débats à ce sujet, faut-il recommencer ? Je ne pense pas, surtout que rien que l'apparition de la vie c'est déjà tout un programme...Mais si le sujet t'intéresse fais quelques recherches sur le forum.
    Pas besoin, c'était juste une réflexion.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  9. Publicité
  10. #7
    Slagt

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Quelques experiences avaient déjà montré qu'en laboratoire, si on reproduisait grossièrement l'atmosphère terrestre telle qu'elle était à son origine (et telle qu'on l'imagine), alors on arrive moyennant un peu d'éléctricité, à recréer des acides aminées, et peu de temps après, des protéines... c'est les briques de la vie, ça non ? Ce n'est tout de même pas un hasard ?
    Dernière modification par Jiav ; 19/11/2006 à 21h23. Motif: supression suite ménage autres posts /Jiav
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  11. #8
    invite73192618

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Ménage et rappel de la charte:

    cadojulien: "Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. "

  12. #9
    Mistick

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Bonsoir, la question est de savoir si une planète "habitable" est forcément habitée ? Produit-elle inlassablement les réactions chimiques nécéssaires à l'apparition de la vie ? Que de questions en suspend...

  13. #10
    GillesH38a

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    J'ai toujours été gêné par un aspect de l'expérience de Miller (outre le fait qu'elle ait été faite dans des conditions différentes de l'atmosphère primitive terrestre, probablement oxydante et non réductrice ) : elle ne précise pas l'origine de l'énergie libre chimique nécessaire pour entretenir la vie. Il ne suffit pas de produire des acides aminés plus ou moins à l'équilibre thermodynamique, il faut entretenir le cycle de réactions biochimiques par un "carburant" de potentiel chimique supérieur à l'équilibre.

    Actuellement, c'est essentiellement la photosynthèse qui assure ce rôle par l'absorption de photons par des pigments colorés qui déclenchent des suites de réactions. Mais pour les premières formes de vie, où était la source d'énergie libre ? il ne suffit pas d'avoir des UV et des éclairs, il faut qu'elle soit stockée sous forme chimique. Les polyphosphates sont intéressants, puisqu'effectivement l'ATP joue le role de stockage dans les etres vivants actuels...

  14. #11
    Quisit

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    oui Gilles, mais la biocénose des fumeurs noir (il y a d'autres cas dans ce genre) prouve bien que la variété de source d'énergie primaire est plus vaste que la seule photosynthèse...

  15. #12
    oundra

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    A mon sens ce quyi est dit dans cet article est plutôt sybillin....bien que je sois d'accord avec ce qui est dit, l'origine de la vie est peut étre extra terrestre. je m'explique; on sait que la jeune terre a été bombardée par des comètes qui sont, comme on sait des boules de glace sale contenant parfois des quantités importantes d'ammoniaque. Or cette glace contient de la matière organique qui comme dans toute glace a tendance à se concentrer pour former des veines de matières organiques trés concentrées, ou les chances de réactions donnant naissances aux molécules primitives briques de la vie, sont trés elevées. Savez vous que si l'on stocke de l'ammoniaque à l'état congelé pendant une trentaine d'années, on voit apparaitre par des réaction explicables, les bases puriques, adenine et guanine ?
    On peut donc trés bien imaginer un scénario ou les germes de vie (molécules primitives, proto acides nucléiques, etc..) se trouvaient dans les cométes. En ensemençant les planètes ces germes de vie auraient progressivement conduit à la vraie vie.....

  16. Publicité
  17. #13
    ignorantus

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Ce sujet est passionnant et touche à une question fondamentale à laquelle la science, non seulement n'apporte aucune réponse mais, à mon avis conduit notre représentation du phénomène vie dans une impasse.
    En effet, selon les lois de la thermodynamique, l'univers évolue, non pas vers de plus en plus d'ordre mais au contraire vers un état de plus en plus inerte, l'énergie qu'il contient ayant tendance à se dissiper.
    Les puristes excuseront mon image un peu triviale mais je me représente l'univers, en ce sens comme un gros soufflé qui "retomberait" en se refroidissant.
    Or, la vie est au contraire une tendance à l'évolution vers toujours plus de complexité.
    En somme, si nous étions de purs esprits et que si la science actuelle n'avait pas le phénomène vivant sous les yeux, nombre d'entre eux en conclurait que la vie n'existe pas, tant le phénomène est improbable. C'est d'ailleurs un peu cette démarche qui a conduit à dire pendant longtemps que la vie est si improbable qu'elle n'existe probablement que sur la terre (parce que là, il est impossible de la nier).
    L'autre démarche, également erronée (à mon avis), qui est celle des religions, consiste à faire intervenir, un grand architecte.
    C'est dire si l'enjeu de la question posée est considérable et l'importance qu'il y aurait à établir un nouveau paradigme.
    La démarche des scientifiques cités est donc très féconde et une tentative pour expliquer l'impossible : la vie organique et son évolution. Sur un autre site, était citée une image qui m'a paru plus parlante que celle de la foudre, car la décharge électrique n'aboutit pas à plus de complexité, à un objet construit. Par contre, l'idée que l'eau se transforme en neige quand il y a un excès d'énergie dans un certain contexte me parait beaucoup plus se rapprocher du phénomène vivant : on comprend bien qu'un flocon de neige est plus "complexe" dans sa géométrie qu’une simple goutte d'eau. Et pourtant, ça se fait "tout seul" : pas besoin d'architecte et la forme cristalline a emmagasiné de l'énergie par sa construction même.
    On peut aussi réfléchir à la tendance de la matière à se "cycler" à grande échelle. On énergie bien sûr le cycle de l'eau mais il en existe pour toute les formes de minéraux entrent dans la composition de la matière organique. Le calcium par exemple. Les espèces vivantes utilisent ces matériaux qui retombent au fond des océans sous la forme d'une "neige" permanente avant d'être recyclés à l'échelle géologique par les mouvements de l'écorce terrestre. Comme si la vie avait pour "fonction" de concentrer et de stocker l'énergie excédentaire du globe. Ce qui rejoint la réflexion des scientifiques cités.
    Je m'excuse d'avance pour les quelques inexactitudes ou impropriétés (je ne suis pas scientifique) de ce texte, mais je tenais surtout essayer de saisir la "substantifique moelle" de cette news et ses enjeux philophico-scientifiques, qui me paraissent, pour le coup, fondamentaux...
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  18. #14
    Bip

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Bonjour,

    Je croyais que la caractéristique la plus fondamentale de la Vie était la reproduction. Or l'article semble ignorer ce point !

    Même si une "soupe primitive" ou un "brouillard primitif" est à l'origine de la vie, cela ne signifie pas que toute la matière organique s'est globalement et simultanément transformée en biomasse : Il a suffit qu'une seule molécule génétique apparaisse quelque part et ait de la chance, pour transformer la biomasse primitive de proche en proche.

    A+

  19. #15
    Quisit

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Ce sujet est passionnant et touche à une question fondamentale à laquelle la science, non seulement n'apporte aucune réponse mais, à mon avis conduit notre représentation du phénomène vie dans une impasse.
    En effet, selon les lois de la thermodynamique, l'univers évolue, non pas vers de plus en plus d'ordre mais au contraire vers un état de plus en plus inerte, l'énergie qu'il contient ayant tendance à se dissiper.
    pas forcément, la science aborde bien cette question, tu décris l'entropie, mais tu oublies la néguentropie. la vie mais aussi d'autres phénomènes physiques plus primitifs tend à réograniser spontanément les choses, sans pour autant contredire l'entropie, grâce à un apport d'énergie externe.

    en gros un système se désorganise en perdant son énergie mais un apport extérieur permet une nouvelle réorganisation (certains évoquent les cristaux, un astronome évoquait les planètes, les étoiles) en gros la vie est la manifestation la plus élaborée de la néguentropie

    (bon c'est absolument pas mon domaine, ce n'est que le reflet profane de ce que j'ai cru comprendre de ce problème passionnant)

  20. #16
    ignorantus

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Effectivement, la vie serait une forme élaborée de néguentropie. Et l'ordre, la complexité une forme élaborée de l'énergie qui accumule de l'information.
    A noter que le concept d'information est utilisé par la physique quantique avec cependant toutes les réserves requises pour une transposition dans nos représentations habituelles.
    Les être vivants supérieurs seraient les receptacles d'une énergie informationnelle considérable accumulée au cours de la quinzaine de milliards d'annees de l'évolution de l'univers.
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  21. #17
    Cécile

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Citation Envoyé par ignorantus Voir le message
    En effet, selon les lois de la thermodynamique, l'univers évolue, non pas vers de plus en plus d'ordre mais au contraire vers un état de plus en plus inerte, l'énergie qu'il contient ayant tendance à se dissiper.
    Tu oublies que le second principe del a thermodynamique ne s'applique qu'aux systèmes isolés, il n'est pas valable pour les systèmes comme la Terre qui reçoivent de l'énergie externe (soleil) et même de la matière (astéroïdes). On ne sait pas si l'entropie de la Terre augmente ou diminue. Quant à celle de l'Univers, ça me semble aussi très complexe.

  22. #18
    Cap'tain flop

    Cool Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Excès d'énergie...?
    Encore un qui a abusé ! C'est grave docteur ?
    Faudrait commencer par ausculter les excités de la bibine qui pondent de telles affirmations...

    Allez d'abord voir du côté des philosophes qui débattent depuis des lustres sur le hasard et la nécessité (Leibniz et d'autres mieux encore...). Après on verra.

    Moralité : la vie, inévitable ?
    Z'inquiétez pas ! Le soleil dans quelques temps se chargera de mettre un terme à cette déviance. Et flocons de neige ou pas, ce devrait être une bonne grillade en perspective.

  23. Publicité
  24. #19
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Cap'tain flop, si tu postais des messages utiles, ce serait mieux, non ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #20
    rr-rg-rq

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Salut

    Je pense que la question ne se pose même plus de nos jours !

    La terre naissente présent belle et bien différents milieux qui était propice au développement des molécules préorganique et organique par la suite ! L'atmosphère était bien de type réductrice même avec du CO2, car le problème n'est pas dans la composition moyenne de l'ensemble de celle-ci, mais bien selon les biotopes près du sol et des mare d'eau.

    Exemple : Vous avez des volcans au loins, des sources hydrothermale en surface et sous de faible profondeur d'eau pas très loins d'une petite plage qui émerges d'océans peut profond ! Il y a des argiles, des polyphosphates, du fer réduits, du soufre et tout plein de composer minéralogique sortant des fumerole (méthane et acide cyanéhydrique compris). En surface nous avons de l'humiditer de la chaleur, des nuages épais et des éclaire. La lune exerce également des marées plus forte qu'actuellement ! Et pour finir l'apport en matière préorganique des comètes et des astéorides chondrites.

    Et bien il ne manque plus grand chose pour que la vie apparaisse ! La chimie organique obéits aux lois électromagnétique et chimico-physique du milieu ! Le nombres d'électrons de valence (électronégativité-positivité) et les différents indices d'ionisations. Ces différentes propriété vont donc permete un évolution croissentes vers des niveau de complexité plus grande et favoriser l'évolution de la matière organique !

    Les minéreaux des cheminer hydrothermale vont participer a la croissence de certains composer organique, ceux-ci seront dissous et déposer à travers les interstices des argiles, qui vont agir comme support de synthèse et de polymérisation. Des petits visicule de lipides vont s'accumuler et intégrer des résiduts d'argile (arracher par les maréer ou en suspension) et de la matière organique quels supporte ! Ainsi l'énergie chimique des argiles (potentiel électrique négatif), des polyphosphates et du fer réduit avec du soufre (thioster) vont fournir l'énergie chimique des premier lithotrophe. La concentration du méthane (CH4) et de l'Amoniac (NH3) sera plus grande a proximité des fumeurs noire et de ces petits ilos de terre émergent des océans peut profond ! (leurs concentration dissoute est plus grande).

    Et voilà le schéma de Muller est rétabilit et la vie apparait de matière quasi certaine !

    Gilles
    Dernière modification par rr-rg-rq ; 22/11/2006 à 03h16.

  26. #21
    oundra

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    On peut aussi réfléchir à la tendance de la matière à se "cycler" à grande échelle. On énergie bien sûr le cycle de l'eau mais il en existe pour toute les formes de minéraux entrent dans la composition de la matière organique. Le calcium par exemple. Les espèces vivantes utilisent ces matériaux qui retombent au fond des océans sous la forme d'une "neige" permanente avant d'être recyclés à l'échelle géologique par les mouvements de l'écorce terrestre. Comme si la vie avait pour "fonction" de concentrer et de stocker l'énergie excédentaire du globe. Ce qui rejoint la réflexion des scientifiques cités.
    Je m'excuse d'avance pour les quelques inexactitudes ou impropriétés (je ne suis pas scientifique) de ce texte, mais je tenais surtout essayer de saisir la "substantifique moelle" de cette news et ses enjeux philophico-scientifiques, qui me paraissent, pour le coup, fondamentaux...

    Tout ça c'est bien gentil, mais ça ne concerne que ce qui s'est passé APRES l'installation de la vie. Le plus important est de savoir comment et pourquoi ça a commençé. et là il ya un gros hic !!
    On le saura peut étre aprés analyse de la matière organique identifiée dans le nuage généré par un engin spatial japonais qui a percuté une cométe dont j'ai oublié le nom....

  27. #22
    eklipse

    Re : La vie sur Terre était peut-être inévitable

    Citation Envoyé par Cap'tain flop Voir le message
    Excès d'énergie...?
    Encore un qui a abusé ! C'est grave docteur ?
    Faudrait commencer par ausculter les excités de la bibine qui pondent de telles affirmations...

    Allez d'abord voir du côté des philosophes qui débattent depuis des lustres sur le hasard et la nécessité (Leibniz et d'autres mieux encore...). Après on verra.

    Moralité : la vie, inévitable ?
    Z'inquiétez pas ! Le soleil dans quelques temps se chargera de mettre un terme à cette déviance. Et flocons de neige ou pas, ce devrait être une bonne grillade en perspective.
    ah! si les philosophes savaient deja tout!

Discussions similaires

  1. Et si Olympus Mons était sur Terre ?
    Par Mister Quartz dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 25
    Dernier message: 26/03/2012, 19h02
  2. Actu - Peut-être des vestiges de l'océan de magma de la Terre primitive
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/12/2007, 21h44
  3. la vie sur terre
    Par collo21 dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/03/2007, 00h15
  4. Peut-on être en cité U sans être boursier ?
    Par Temtem71 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/12/2006, 13h23