Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Des soins plus surs grâce à des mains propres



  1. #1
    RSSBot

    Des soins plus surs grâce à des mains propres

    La moitié des habitants de notre planète peuvent espérer recevoir des soins plus hygiéniques et plus sûrs et donc courir moins de risque de tomber malade à la suite d'une infection nosocomiale. Ils le doivent au fait qu'ils vivent dans des pays dont les gouvernements se sont engagés à faire partie...

    Lire la suite : Des soins plus surs grâce à des mains propres

  2. Publicité
  3. #2
    Quisit

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    je suis toujours frappé quand j'ai l'occasion de faire un visite dans un hosto, de voir que les toub comme les infirmières manipulent les poignées de portes avant de toucher les malades, tout comme les visiteurs , que tous s'appuient sur les montants de lits ... qu'aucun pédiluve n'est prévu etc ... bref, qu'il n'y a pas de réelle aseptie quotidienne bien au contraire

  4. #3
    odysseus06

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Bonjour
    En lisant l'article je me faisais exactement la même réflexion que Quisit.
    J’ai aussi vu des infirmières mettre des gants pour les soins et puis quitter la chambre du patient, ouvrir, fermer les portes, pousser les chariots, etc.… en portant toujours les mêmes gants.
    Manque de prise de conscience, de formation, d’équipement, de temps ?
    Et il s’agissait d’un CHU.

  5. #4
    halman

    Angry Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Citation Envoyé par odysseus06 Voir le message
    Bonjour
    En lisant l'article je me faisais exactement la même réflexion que Quisit.
    J’ai aussi vu des infirmières mettre des gants pour les soins et puis quitter la chambre du patient, ouvrir, fermer les portes, pousser les chariots, etc.… en portant toujours les mêmes gants.
    Manque de prise de conscience, de formation, d’équipement, de temps ?
    Et il s’agissait d’un CHU.
    Vous avez parfaitement raison, mais c'est plus compliqué que cela.

    Je suis aide soignant et le quotidien est bien moins évident que la théorie.

    D'abord en ce qui concerne les gants, le problème est que non seulement les stocks sont loin d'être suffisants pour une utilisation qui corresponde à ce qu'on doit faire dans l'absolu.

    Toujours les économies de bouts de chandelles des admnistratifs quant à la gestion des stocks. Toujours choisir les fournisseurs les moins chers sans vérifier la qualité du matériel et on se retrouve avec des gants de très mauvaise qualité qui se déchirent quand on les enfile, qui donnent des allergies au latex à beaucoup de gens, qui n'ont pas de talc à l'intérieur, etc.
    Donc non seulement les stocks sont insufisants mais leurs qualité des plus médiocre les rend tellement inutilisables qu'on craque trois gants pour en mettre un, ce qui détruit le peu de quantité dont on dispose pour la journée.

    Sans compter certains personnels (surtout les jeunes qui débarquent de l'école) qui font des stocks de boites de gants dans leurs vestiaires et dans des planques persos, du coup, avant la fin de la journée on est en rupture de stock.

    Nous sommes donc obligés de faire des choix qui peuvent choquer le néophite non soignant.

    C'est vrai aussi que les médecins eux mêmes et les para médicaux, (kinés, manips radios, etc) sont très loin d'être au point quant à l'utilisation des gants et le lavage des mains.

    Manipuler les poignées de portes avec des gants souillés par le contact du patient, vous avez raison c'est une épouvantable erreur qui est sanctionnée lors des examens pratiques en école.

    Malheureusement, entre ce que les gens apprennent en cours et ce qu'ils font ensuite dans les service, c'est une autre histoire. Chacun pratique plus comme il a envie plutôt que comme cela devrait se faire.

    Mais il faut se rendre compte aussi que dans une journée, des dizaines de personnes entrent et sortent dans une chambre de patient.
    Le patient lui même, qui met ses mains un peu partout, qui ne se lave pas souvent les mains et qui met les germes qu'il rapporte de partout sur les poignées, les robinets, ses draps, etc.

    Les pires, ce sont les familles. Ca arrive de l'extérieur avec ses germes, ses grippes, et ça s'assoit sur le lit du patient fragilisé immunitairement, et ça tripote tout, etc.

    Donc dans tout ce fatras de gens qui ramenent leurs germes de partout, passer derriere avec des gants propres, et bien les gants sont souillés par les germes des familles et à la limite, ça ne sert à rien d'en porter.

    On a beau éduquer les visiteurs, ça nous dit oui oui avec un grand sourire, mais quand on jete un coup d'oeil au passage quand on est plus là, disparus les gants, les masques, les surblouses, les surchaussures....

    Dans l'absolu tout le monde, visiteurs comme professionnels devrions nous laver les mains ET mettre des gants, retrousser les manches, ne pas mettre de bijoux, ne pas mettre de produits cosmetiques, avant de rentrer dans la chambre d'un patient.

    Il y a des gestes simples à apprendre comme ouvrir une porte avec les coudes et ne se servir des mains que pour toucher le patient et son environnement très proche (draps, alezes), et pourtant les familles ne les fonts pas, et ce sont les familles qui nous reprochent à nous de ne pas prendre assez de précautions....

    Vous qui nous critiquez, quand vous allez dans un hopital, changez vous de chaussures ?

    Vous lavez vous les mains en entrant ?

    Mettez vous des gants ?

    Vous abstenez vous d'y aller si vous êtes malades ?

    Alors pourquoi nous le reprocher si vous vous ne le faites pas.

    Parce que si vous ne le faites, pas, toutes les précautions d'hygienes que nous prenons au quotidien, (stérilium, lavage des mains 20 fois par jours dans le poste de soins, mettre une surblouse en plastique en entrant dans la chambre d'un patient infecté ou fragile et la retirer en sortant en faisant les gestes techniques que vous ne voyez pas parce que vous ne les avez pas appris, etc), se servent A RIEN si une seule personne (famille) entre dans la chambre du patient sans prendre elle même ces précautions !

  6. #5
    halman

    Angry Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Citation Envoyé par odysseus06 Voir le message
    Bonjour
    En lisant l'article je me faisais exactement la même réflexion que Quisit.
    J’ai aussi vu des infirmières mettre des gants pour les soins et puis quitter la chambre du patient, ouvrir, fermer les portes, pousser les chariots, etc.… en portant toujours les mêmes gants.
    Manque de prise de conscience, de formation, d’équipement, de temps ?
    Et il s’agissait d’un CHU.
    Qu'en savez vous si dans la chambre elles n'ont pas changé de gant ?

    Lors des soins d'un patient il y a souvent 3 changements de paires de gants.

    Et vu du couloir, cela ne se voit pas.

    Et si l'infirmiere n'a pas touché le patient ni son environnement ? Où est le problème qu'elle garde ses gants ?

    On le fait tous les jours ça, et les visiteurs nous regardent mauvais quand on le fait.

    Le nombre de familles en visites qui nous font des reproches parce qu'on a pas rempli une carafe d'eau à la seconde à leur demande alors qu'on est en plein soin, avec gants et surblouses souillés.
    Imaginez vous qu'on aille tripoter la carafe avec des gants et une tenue souillées par le soin en cours ?

    Et bien le nombre de famille à qui ça ne pose aucun problème est effarant.

    Avant de critiquer les profesisonnels de santé, que les visiteurs et les patient en fasse autant et les maladies nosocomiales diminueront en flêche !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    chris111

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Citation Envoyé par odysseus06 Voir le message
    J’ai aussi vu des infirmières mettre des gants pour les soins et puis quitter la chambre du patient, ouvrir, fermer les portes, etc.… en portant toujours les mêmes gants.
    Manque de prise de conscience, de formation, d’équipement, de temps ?
    Et il s’agissait d’un CHU.
    Pourquoi ne pas supprimer les poignées de porte et mettre des portes type saloon à la place?

    Ca réglerait (facilement) au moins un problème.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  9. Publicité
  10. #7
    halman

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Pourquoi ne pas supprimer les poignées de porte et mettre des portes type saloon à la place?

    Ca réglerait (facilement) au moins un problème.
    C'est une solution dont nous parlons souvent avec les chefs de service, malheureusement, on nous répond toujours problème de budget. On leur demande souvent de faire comme dans les blocs, une porte qui s'actionne par les pieds, une petite pédale qui déclanche l'ouverture electrique des portes. Mais allez faire bouger les habitudes des administations.

    Sinon effectivement, dans certains hopitaux étrangers cela existe et c'est un excellente solution.

    Le problème général de la France c'est "on ne peut pas le faire parce que ça coùute de l'argent".

  11. #8
    chris111

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Toujours le même souci.
    Mais combien coûtent les maladies nosocomiales chaque année? En combien de temps, est-ce que cette modification pourrait être amortie?

    Si la durée est trop longue, je suggère d'augmenter les indemnisation aux patients...

    Mais il restera encore les autres problèmes mis en évidence ci-dessus.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  12. #9
    halman

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Toujours le même souci.
    Mais combien coûtent les maladies nosocomiales chaque année? En combien de temps, est-ce que cette modification pourrait être amortie?

    Si la durée est trop longue, je suggère d'augmenter les indemnisation aux patients...

    Mais il restera encore les autres problèmes mis en évidence ci-dessus.
    Les cadres de santé et les directeurs d'hôpitaux sont très ouverts et comprennent parfaitement bien cela.

    Mais le problème est au niveau supérieur, au niveau des ministères que ces notions bloquent complètement.

    Nous avons eu plusieurs exemples concrets.

    Pour remplacer ces antiques et dangereux "obus" d'oxygene par des excellents, pratiques pour les patients et très sûrs (résistance incroyable au feu) appareil d'oxygene cryogéniques. Petite bouteilles très légères, l'oxygene est refroidi à plusieurs dizaines de degrés sous zero, très facile à recharger. Ce qui permet aux patient d'aller se promener plusieurs heures avec son oxygene, avec la famille, en toute sécurité. Et bien non, l'administation au niveau du ministère l'a refusé parce que "pas aux normes et pas dans les marchés publics".

    Idem d'un prototype d'échographie adapté aux tissus aux constitutions des personnes agées, refusé pour les mêmes raisons.

    Quand ce sont les syndicats eux mêmes qui ne s'y opposent pas parce qu'ils y trouvent une raison de "risque de suppression du personnel par la direction pour cause d'allègement de la charge du travail".

    Véridique !

  13. #10
    odysseus06

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Bonjour Halman
    Je comprends que tu montes aux créneaux mais rassure-toi, de ma part au moins il n’y avait pas d’attaque contre le personnel soignant en général.
    J’ai fait quelques constatations et je me suis interrogé sur la ou les raisons de cet état de fait.
    Pour en rencontrer de temps en temps, de différents niveaux, en dehors de leur activité, je sais que la plupart de ces gens est dévouée et fait le maximum pour le mieux être des patients.
    Seulement voilà, quand un visiteur qui n’est pas du milieux se trouve en visite et qu’il ouvre les yeux, il peut observer des choses surprenantes.
    Effectivement, trouver des solutions à tous les problèmes n’est pas simple et je ne suis pas certain que la population dans sa majorité, est bien placée pour donner des leçons d’hygiène.

  14. #11
    Futura

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Citation Envoyé par halman Voir le message
    Vous qui nous critiquez, quand vous allez dans un hopital, changez vous de chaussures ?

    Vous lavez vous les mains en entrant ?

    Mettez vous des gants ?

    Vous abstenez vous d'y aller si vous êtes malades ?

    Alors pourquoi nous le reprocher si vous vous ne le faites pas !
    Sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, un flux nerveux étrange a parcouru mon cortex à la lecture de ces propos. Drôle d'approche en retour de cet article.

    Il ne faudrait pas inverser le rôle entre un patient qui vient se faire soigner, et un médecin... C'est aussi au corps médical d'apprendre aux patients ces règles primordiales.
    Just do it !

  15. #12
    kinette

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    Bonjour,

    Personnellement je comprends très bien Halman, et je connais la situation dans les hôpitaux non seulement car j'ai de la famille qui y travaille, mais aussi parce que j'y ai fait un séjour prolongé.

    Il faut être réaliste, si on souhaite améliorer notre système de santé (ou au moins ne pas la laisser sombrer comme c'est le cas actuellement), ça n'est peut-être pas seulement en emmerdant le personnel déjà débordé avec de nouvelles consignes qu'on arrangera les choses...

    Le manque de gants, de compresses, etc... c'est pas une légende (du coup j'ai vu les infirmières bricoler avec ce qu'elles pouvaient pour les pansements)...

    Quand aux familles qui se baladent n'importe comment dans les couloirs, avec des enfants, voire qui osent fumer dans les chambres, qui amènent des fleurs, de la bouffe... c'est pas non plus une légende.
    Le personnel soignant fait ce qu'il peut pour limiter les dégâts en restant humain...
    Mais il ne peut pas être partout non plus, et comme l'explique Halman, c'est pas nécessairement parce qu'on explique quelque chose aux gens qu'ils suivent les conseils.
    Mais bon, on n'a qu'à mettre des flics partout dans les hôpitaux, faire signer un règlement aux gens qui entrent (comme ça on pourra leur faire signer un procès si problème il y a, y a pas que les médecins qui iront en prison)...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  16. Publicité
  17. #13
    Slagt

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    C'est clair que le principale problème ne vient peut-être pas des médecin eux-mêmes. Quoi qu'en respectant les règles de d'hygiène, uniquement pour le personnel soignant, on diminue fortement les infections nosocomials.

    Le reste dépend donc entièrement des familles.
    Le problème c'est que faire changer les familles, c'est faire changer toute la société, et c'est nettement plus difficile que de faire changer les personnels soignant (ou tout du moins, plus facile d'accuser le personnel soignant que la société).

    Dans tous les cas, c'est un bon début, d'imposer au personnel soignant le respect de ces règles. Mais c'est vrai que c'est bizzare, de voir une infirmière se laver les mains, et baisser la poignet ensuite...
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  18. #14
    Chammy

    Re : Des soins plus surs grâce à des mains propres

    La régulation de l'asepsie dans un hôpital doit quand même d'abord être raisonnable.
    Exiger le "zéro défaut" à ce niveau implique des coûts indirects (financiers, mais aussi environnementaux, humains et de santé publique).

    Financiers, ça va de soi. Etes-vous prêts à financer d'avantage la sécu pour payer davantage d'antiseptiques? Quand on dit que les autres doivent payer, les autres, c'est nous tous.

    Environnementaux. Croyez-vous que l'on puisse rejeter à l'égoût, sans autre intervention, des produits dont on désire par ailleurs qu'ils soient les plus efficaces possibles : ils vont évidemment annihiler les microbes commensaux, utiles voire indispensables à notre écosystème.

    Humains : si on augmente le nombre d'obligations auxquelles est déjà tenu un personnel généralement surchargé, on se retrouve soit devant une détérioration de la disponibilité du personnel, qui n'a déjà plus le temps de l'être, soit devant l'obligation d'embaucher du personnel...qu'on ne parvient plus à trouver sur le marché du travail, tous fuyant un travail jugé trop dur !

    De santé publique : l'utilisation d'"améliorations" similaires aboutit souvent à des détériorations réelles de la santé (allergies aux produits, sélection de souches de bactéries toujours plus résistantes et plus virulentes).

    Il importe donc, avant de proposer de pareilles mesures, de bien en évaluer les bénéfices et de bien en peser les inconvénients. Si ces derniers égalent ou dominent les éventuelles améliorations, fuyez ces dernières.

    Avoir une attitude maximaliste n'est utile en aucun cas, à ce niveau. Nous portons tous sur notre peau, APRES nous être douchés le matin, plusieurs milliards de microbes !!! Un brossage intensif des mains d'un chirurgien pendant plus d'une demi-heure avec un antiseptique adéquat laisse persister plusieurs dizaines de colonies microbiennes au cm² de peau. Un tel traitement est plus préjudiciable au chirurgien que bénéfique au malade.

    Loin de moi qu'il faut ne pas pratiquer l'asepsie. Ce qui importe en fait, c'est que l'on élimine les plus grosses causes, que l'on fasse attention de bien nettoyer les pièces touchées par des quantités importantes de microbes, que l'on soit attentif dans les lieux à haut risque (salles d'opérations, salles d'interventions endoscopiques, services où règnent des infections invasives) : à ce moment, pas de problème. Mais ne généralisons pas, tout l'hôpital n'est pas concerné.

    Si la désinfection des clanches de porte pose problème à quelques-uns, c'est dans leur tête : la phobie des microbes n'est pas un leurre ; c'est une vraie maladie.

    Le mieux est l'ennemi du bien.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. L'énigme du sexe des mains négatives des grottes préhistoriques résolue
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 22/09/2015, 20h44
  2. Diplôme d'université pratique des soins en hydrothérapie
    Par _Athénaïs_ dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/02/2012, 17h36
  3. La grippe aviaire : éthique des soins
    Par Pierre de Québec dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/03/2006, 04h30
  4. acidité des mains
    Par aigle333 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/01/2006, 04h16