Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?



  1. #1
    RSSBot

    Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    La piscine municipale de Cazorla est la première d'Espagne à être chauffée à l'aide de noyaux d'olives. L'utilisation de la biomasse est perçue comme un énorme bénéfice vis-à-vis de l'environnement et...

    Lire la suite : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

  2. Publicité
  3. #2
    Bruno

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Quelqu'un aurais des infos ?

    je comprends pas comment on peut produire de l'énergie à partir de noyaux d'olives
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  4. #3
    GillesH38a

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Quelqu'un aurais des infos ?

    je comprends pas comment on peut produire de l'énergie à partir de noyaux d'olives
    betement, en les brûlant , je suppose...ce n'est rien d'autre que l'utilisation des déchets de la biomasse, comme la fermentation des carcasses de poulets ou des pelures d'orange !

  5. #4
    Bruno

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Et ça pollue pas ?
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  6. #5
    invite765732342432
    Invité

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Et ça pollue pas ?
    Le principe, c'est que ces noyaux d'olive sont composés essentiellement, comme tous les végétaux, de carbone absorbé par la plante dans l'atmosphère.
    Donc sa combustion en relache la même quantité de CO2 qu'il en a fallu pour le fabriquer.
    => pas de pollution à l'échelle de la planète.

    Par contre, on peut observer une légère pollution locale (les noyaux ne sont pas brulés là où ils poussent... Mais bon, pour le réchauffement climatique, ça n'a aucune importance.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FC05

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Forcement ça pollue ! Chaque fois que l'on fait brûler quelque chose ça pollue ! Regardez avec les incinérateurs. A force de vouloir faire brûler tout en n'importe quoi pour récupérer de l'énergie on va avoir de drôles de surprises ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  9. Publicité
  10. #7
    Bruno

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Ok merci beaucoup cela confirme ce que je pensais: ça pollue.

    Cdlt,

    EDIT: grillé par FC05 avec qui je suis apparemment d'accord
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  11. #8
    Cécile

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    il y a une énorme différence entre brûler des ordures ménagères (contenant de nombreux trucs polluants : chlore des plastiques, métaux lourds...), et brûler de la biomasse de qualité constante comme des noyaux d'olives.
    Bien sûr, toute combustion crée un peu de pollution, mais respire un feu de bois et un feu de plastique, et tu verras la différence !
    Cela dit, les incinérateurs sont de moins en moins polluants, car les normes sont plus strictes et un peu mieux respectées. Ils ont de nombreux filtres.

  12. #9
    Futura

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Une news sympa publiée il y a quelques temps proche du sujet :
    > Une nouvelle source d'énergie : la banane avariée
    Just do it !

  13. #10
    Bruno

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par Futura Voir le message
    Une news sympa publiée il y a quelques temps proche du sujet :
    > Une nouvelle source d'énergie : la banane avariée
    Après une recherche, il semblerait que ce projet a finalement été abandonné..

    Et après ce sera quoi ? Les bouses de vaches ?
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  14. #11
    Cécile

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    La méthanisation est un procédé très différent de la combustion. On fait fermenter pour obtenir du méthane, au lieu de brûler le combustible. La méthanisation concerne plutôt les déchets verts humides.

    Citation Envoyé par Bruno
    Et après ce sera quoi ? Les bouses de vaches ?
    Tu n'es pas très loin de la vérité : il existe des usines de méthanisation du lisier de cochon !

  15. #12
    David7578

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Ce que je trouve plus gênant, c'est de brûler ces noyaux pour chauffer de la piscine...

    Surtout dans une région aussi au sud de l'Europe, la ville est en Andalousie, plus au sud que Naples par exemple...

    Donc au final on utilise du conventionnel très mal conçu, qui laisse fuir l'énergie, pour brûler ces noyaux de façon totalement inefficace...

  16. Publicité
  17. #13
    Lucien COSTE

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Comme petit producteur d'huile d'olive ( pour mon compte) je peux préciser qu'une fois que l'huile est extraite, tant pour la consommation humaine que pour les besoins de la savonnerie, il reste à la fois un résidu sous forme de pâte qui contient nécessairement encore de l'huile, et le bois des noyaux. C'est donc un combustible possible.
    Autres utilisations : comme engrais pour les oliviers
    et ce qui a été tenté en Tunisie par épandage sur le sol afins de repousser les invasions de criquets. Je ne connais pas le résultat de cette expérience, mais il faut savoir que l'odeur des résidus n'est pas très agréable.

    --

    Lucien COSTE
    Dernière modification par Lucien COSTE ; 26/12/2006 à 21h44. Motif: correction orthographisue

  18. #14
    FC05

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    il y a une énorme différence entre brûler des ordures ménagères (contenant de nombreux trucs polluants : chlore des plastiques, métaux lourds...), et brûler de la biomasse de qualité constante comme des noyaux d'olives.
    Bien sûr, toute combustion crée un peu de pollution, mais respire un feu de bois et un feu de plastique, et tu verras la différence !
    Cela dit, les incinérateurs sont de moins en moins polluants, car les normes sont plus strictes et un peu mieux respectées. Ils ont de nombreux filtres.
    1- Par conditions anticycloniques, quand les fumées sont plaquées au sol, je connais certains quartiers résidentiels massivement équipés en cheminées où l'atmosphère est irrespirable. La fumée de bois contient des composés cancérigènes (anthracènes et autres ...)

    2- Vu le prix exorbitant d'un "filtre" à fumée, il faudra attendre 20 ans que les études sortent pour ... nous interdire de faire du feu dans la cheminée ... à moins que l'on applique le principe de précaution.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  19. #15
    Cécile

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    1- Par conditions anticycloniques, quand les fumées sont plaquées au sol, je connais certains quartiers résidentiels massivement équipés en cheminées où l'atmosphère est irrespirable. La fumée de bois contient des composés cancérigènes (anthracènes et autres ...)
    Oui, mais les chaufferies collectives sont soumises à des normes plus strictes que les cheminées individuelles, et disposent de filtres. Pour une piscine, ça doit être pareil.
    Mais je rejoins David : en Andalousie, un chauffe-eau solaire me semble plus adapté.

  20. #16
    abracadabra75

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Et après ce sera quoi ? Les bouses de vaches ?
    Bonjour.
    Arrête de rire: les bouses de vaches sont soigneusement recoltées pour , ayant été séchées, servir de combustible dans les pays ou le bois manque (mongolie, et certains pays africains).

    Et pour conclure cette discussion qui ne peut mener à rien, puisque toute activité quelle quelle soit pollue; alors pour ne plus polluer, supprimons le pollueur..... devinez qui?
    A+
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  21. #17
    JPL

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Mais je rejoins David : en Andalousie, un chauffe-eau solaire me semble plus adapté.
    Oui, sauf que les noyaux d'olive, il faut bien s'en débarrasser quand même. Autant qu'ils servent à quelque chose, et puis en hiver...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. #18
    kiko1

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Le noyau d'olive est ligneux et contient un résidu de graisse naturelle inflammable.

    Pourquoi tant polémiquer sur une combustion parfaitement marginale à l'échelle de la planète, qui de plus respecte le schéma d'absorption-émission de CO2 dans un bilan neutre, et ne rien dire par exemple contre les torchères de gaz des puits de pétrole qui brûlent en permanence ?

    Certains ici finiraient par nous faire croire que les combustibles fossiles tels que le pétrole ou le gaz sont meilleurs pour l'environnement que la biomasse. Allons donc, un peu de sérieux à l'heure du réchauffement planétaire.

  23. Publicité
  24. #19
    David7578

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par kiko1 Voir le message
    Le noyau d'olive est ligneux et contient un résidu de graisse naturelle inflammable.

    Pourquoi tant polémiquer sur une combustion parfaitement marginale à l'échelle de la planète, qui de plus respecte le schéma d'absorption-émission de CO2 dans un bilan neutre, et ne rien dire par exemple contre les torchères de gaz des puits de pétrole qui brûlent en permanence ?

    Certains ici finiraient par nous faire croire que les combustibles fossiles tels que le pétrole ou le gaz sont meilleurs pour l'environnement que la biomasse. Allons donc, un peu de sérieux à l'heure du réchauffement planétaire.
    Merci de ne pas prêter aux autres intervenants des intentions qu'ils non pas.

    Je trouve dommage d'utiliser un combustible "meilleur" de façon traditionnelle, plutôt que de pousser le raisonnement plus loin en améliorant le rendement global du système.

  25. #20
    ignorantus

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Je pense qu'il n'y a a que des avantages à valoriser les déchets agricoles en les transformant en combustibles puisque, de toute façon, ils existent déjà :autant les utiliser intelligemment. Par contre, l'utilisation de la biomasse peut devenir problèmatique dans certaines conditions si on on se met à détruire des biotopes naturels pour leur création, comme il semble que celà soit le cas pour l'éthanol;
    Le problème, avec l'énergie, c'est surtout la massification et la centralisation de sa production.

    Par ailleurs, il faut s'habituer à raisonner en terme de cycle à plus ou moins long terme. L'expression "ça pollue" n'aura de sens que dans cette perspective : la vie produit du méthane et du gaz carbonique mais dans une multitude de cycles qui régénèrent ces "productions" et les réutilisent.
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  26. #21
    FC05

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par kiko1 Voir le message
    Le noyau d'olive est ligneux et contient un résidu de graisse naturelle inflammable.

    Pourquoi tant polémiquer sur une combustion parfaitement marginale à l'échelle de la planète, qui de plus respecte le schéma d'absorption-émission de CO2 dans un bilan neutre, et ne rien dire par exemple contre les torchères de gaz des puits de pétrole qui brûlent en permanence ?

    Certains ici finiraient par nous faire croire que les combustibles fossiles tels que le pétrole ou le gaz sont meilleurs pour l'environnement que la biomasse. Allons donc, un peu de sérieux à l'heure du réchauffement planétaire.
    Je ne sais pas si je suis visé ... on va faire comme si.

    Ce que je dit, c'est que dans notre recherche pour remplacer les énergies fossiles qui créent des gaz à effet de serre, on cherche à brûler à peu prés tout ce qui nos tombe sous la main.

    Il faut savoir que l'on arrive à faire brûler assez proprement et facilement les petites molécules (gaz), mais que pour les grosses, c'est assez dur.
    Or la biomasse n'est pas constituée de petites molécules, mis à part les produits gazeux de fermentation.
    Pour ceux qui ne sont pas convaincus, ils n'ont qu'a faire bruler de l'huile d'olive naturelle, bio, 100% pure, première pression à froid, label rouge, etc ...

    Ensuite, dire que ce n'est pas un problème à cause des quantités ... si un jour on remplace une grande partie du pétrole, ça fera une bonne quantité !

    Enfin, je n'ai pas dit que les combustibles fossiles étaient meilleurs pour l'environnement. D'ailleurs, la combustion de "grosses" moléculécules dans les moteurs diésels produit des suies qui contiennent pas mal de produit pas trés sympatiques.

    Rien n'est simple, même tuer tous les hommes comme ça a été sugéré n'est pas une bonne solution, à moins de trouver une autre éspéce pour gérer nos centrales nucléaires.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  27. #22
    JPL

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    Je trouve dommage d'utiliser un combustible "meilleur" de façon traditionnelle, plutôt que de pousser le raisonnement plus loin en améliorant le rendement global du système.
    Je ne comprends pas. As-tu une suggestion miracle à proposer ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    ignorantus

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    En tout cas, pour le chauffage, je trouve les noyaux d'olives plus sympathiques que les noyaux atomiques.
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  29. #24
    kiko1

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    Merci de ne pas prêter aux autres intervenants des intentions qu'ils non pas.

    Je trouve dommage d'utiliser un combustible "meilleur" de façon traditionnelle, plutôt que de pousser le raisonnement plus loin en améliorant le rendement global du système.
    Alors précise que tu ne fais pas le procès des noyaux d'olives mais celui du rendement global du système et là tu convaincras tout le monde.
    C'est d'ailleurs valable avec n'importe quel autre combustible qu'il soit fossile ou d'origine biomasse.

  30. Publicité
  31. #25
    kiko1

    Re : Les noyaux d'olives comme nouvelle source de chauffage ?

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Je ne sais pas si je suis visé ... on va faire comme si.

    Ce que je dit, c'est que dans notre recherche pour remplacer les énergies fossiles qui créent des gaz à effet de serre, on cherche à brûler à peu prés tout ce qui nos tombe sous la main.

    Il faut savoir que l'on arrive à faire brûler assez proprement et facilement les petites molécules (gaz), mais que pour les grosses, c'est assez dur.
    Or la biomasse n'est pas constituée de petites molécules, mis à part les produits gazeux de fermentation.
    Pour ceux qui ne sont pas convaincus, ils n'ont qu'a faire bruler de l'huile d'olive naturelle, bio, 100% pure, première pression à froid, label rouge, etc ...

    Ensuite, dire que ce n'est pas un problème à cause des quantités ... si un jour on remplace une grande partie du pétrole, ça fera une bonne quantité !
    Tu donnes nettement l'impression en tout cas de faire un mauvais procès au bois.
    Les rendements des chaudières actuelles fonctionnant au bois ou pellets ou plaquettes sont tels qu'ils réduisent fortement les émissions polluantes.
    Or, je rappelle que toute chaudière à mazout ou à gaz ou à charbon (cela existe t'il encore) pollue tout autant.
    D'accord avec toi par contre pour dire que la solution idéale pour du chauffage totalement non-polluant et renouvelable réside en l'espèce dans le solaire. Encore faut-il que le chauffage soit un système basse température par le sol, on est pas sorti de l'auberge avec les rénovations de maisons !
    Admettons également que de nouveaux "gisements" d'économie résident dans les maisons passives, encore faut-il qu'elles s'opèrent sur de la nouvelle construction.
    A nouveau donc, une solution très lente à mettre en place.

    Ne glorifions pas la pompe à chaleur qui n'est à mon sens qu'une demi-solution puisqu'elle utilise 1 Kw de courant pour en produire 4. Et ce courant nécessaire pour son fonctionnement n'est pas totalement vert à ce que je sache. Car pour être produit, il a été émis dans l'atmosphère également du CO2, même au mieux avec du nucléaire, qu'on le veuille ou non. Et sans compter les nombreuses pertes sur le réseau.
    Rendement moyen d'une centrale nucléaire = 31%, le reste part dans l'eau ou dans l'air sous forme de chaleur.
    Je ne détaille même pas de la problématique majeure des déchets radioactifs.
    Je n'ai pas non plus de dessin supplémentaire à faire avec des centrales thermiques au charbon, au gaz ou au mazout, tout le monde aura compris.
    Et ne parlons même pas de l'éolien malheureusement anecdotique ni de l'hydraulique trop rare que pour nous tirer de la situation, sans émission de CO2 dans ces cas de figure.

    Alors en attendant mieux, oui à la diversification maximale et le très marginal noyau d'olive en fait partie au même titre que toute la biomasse possible et imaginable.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2007, 09h49
  2. Calculer le nombre de noyaux dans 1g de noyaux de deutérium?
    Par neokiller007 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/11/2007, 15h41
  3. Une nouvelle source de nanotubes : les volcans !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/02/2007, 10h32
  4. utilisation de l'ionosphère comme source d'énergie
    Par melchisedec dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/02/2005, 19h09