Une équipe de l'Institut Pasteur vient de montrer comment le bacille de la tuberculose est capable de se réfugier à l'abri de toute attaque dans les cellules graisseuses de l'organisme. Protégé dans ces cellules, même des antibiotiques les plus puissants, le redoutable pathogène est...

Lire la suite : Tuberculose : le bacille se réfugie dans les cellules adipeuses