Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage



  1. #1
    RSSBot

    Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Un des gardes-techniciens de la réserve naturelle de Moëze-Oléron&#44 ; gérée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), a capturé une spatule blanche (espèce protégée), blessée aux...

    Lire la suite : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

  2. Publicité
  3. #2
    Rhedae

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Salut,

    J'ai travaillé dans un centre de soins ornitho, et il me semble que le phenomene est trés rare sur des especes protegées . Cela dit j'ai pu constaté que nous devions soigner enormement de Goelands plombés . LA plupart etaient touchés aux ailes et nous devions souvent les ejointer (couper l'aile) et les condamner a vivre dans un parc cloturé .

    Je trouve que le comportement de certain chasseurs est effectivement intolerabe mais il ne faut selon moi pas tomber dans un debat manichéiste sur la chose . Ce genre de comportement irresponsable est le fait d'une minorité de chasseur.
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  4. #3
    Fritillary

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    et sans entrer dans le debat, comme tu sais que c'est la minorite?

    Si bien je ne connais pas tous les chasseurs, j'ai l'impression que beaucoup d'entre eux (note: pas la majorite) ne sont pas tres interesse a la conservation des especes. Inclus des accidents sur des humains sont plus ou moins frequentes, donc, s'ils ne distinguent pas un humain d'un cochon, comme est ce qu'ils peuvent distinguer un espece d'oiseau protege d'un plus abundante?

    J'ai plus l'impression qu'au lieu d'etre la minorite, c'est plus une minorite des oiseaux blesses qui sont reportes. Un nombre unconnu des oiseaux proteges probablement sont mortes par les chasseurs.
    Bon c'est une autre facon de voir les choses

  5. #4
    John78

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par Fritillary Voir le message
    J'ai plus l'impression qu'au lieu d'etre la minorite, c'est plus une minorite des oiseaux blesses qui sont reportes. Un nombre unconnu des oiseaux proteges probablement sont mortes par les chasseurs.
    Bon c'est une autre facon de voir les choses
    Ben c'est pas une autre façon de voir les choses, c'est encore une autre façon d'intoxiquer l'opinion publique. Des espèces sont raréfiées : c'est forcément les chasseurs, la preuve. Enfin le procédé commence a etre connus, on monte en épingle des comportements inacceptables mais qui sur le fonds ne sont absolument pas responsable du déclins de nombreuses espèces en Europe. C'est aussi bien plus facile de stigmatiser les chasseurs plutôt que ceux qui entrepris la destruction et l'assechement de centaines de milliers d'hectares de zones humides en Europe (avec avec la bénédiction des pouvoirs publics). Bref, un faux débat...

    A+
    J

  6. #5
    jojo16

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    dommage que la spatule blanche ne pouvait pas se défendre d'un c.. pareil
    ça fait des années que je dis que se sont des criminels en puissance

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aquilegia

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Ben c'est pas une autre façon de voir les choses, c'est encore une autre façon d'intoxiquer l'opinion publique. Des espèces sont raréfiées : c'est forcément les chasseurs, la preuve. Enfin le procédé commence a etre connus, on monte en épingle des comportements inacceptables mais qui sur le fonds ne sont absolument pas responsable du déclins de nombreuses espèces en Europe. C'est aussi bien plus facile de stigmatiser les chasseurs plutôt que ceux qui entrepris la destruction et l'assechement de centaines de milliers d'hectares de zones humides en Europe (avec avec la bénédiction des pouvoirs publics). Bref, un faux débat...

    A+
    J
    Bonjour,

    j'ai eu l'occasion de faire un peu d'animation naturaliste au Marquenterre il y a quelques année, au mois de juillet. Dès l'ouverture de la chasse, nous avons régulièrement vu des oiseaux protégés blessés (notamment des limicoles... pourtant y pas grand chose à manger dessus). Pourtant, je suis d'accord, ces dégats occasionnels ne sont certes pas responsables du déclin de ces espèces (et je passe du massacre du marais poitevin il y a quelques années : là aussi c'était ponctuel... bien que...).

    Cela dit, concernant les espèces chassables, comme les canards et les oies, je serais loin d'avoir la même opinion, au contraire.
    Alors c'est vrai, les chasseurs, en créant des étangs de chasse, maintiennent des zones humides (mais combien de canards nichent dans ces mares, et combien y sont abattus?)

    Je me demande si en raisonnant comme ça, on ne fait pas la même chose que pour les éléphants, en disant que le commerce de l'ivoire permet de récolter de l'argent pour les réserves....
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  9. Publicité
  10. #7
    pbrn

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Moi je pense que autrefois l'homme chassait pour se nourrir et maintenant c'est pour le plaisir de tuer!!
    Et quelquefois, ils se tuent eux même!!
    Il faut tout simplement interdire la chasse, car quand ont est capable de tuer des annimeaux alors que nous sommes bien des mamifères ont va pas tarder à s'entre-tuer!!
    Désolé, mais la chasse pour moi est un comportement primaire et aucune justification ne doit pouvoir permettre ça!

  11. #8
    Rhedae

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    re..

    Je suis d'acord , les animaux protégés tués par les chasseurs ne sont pas tous retrouvés . Mais dans les centres de soins on peut quand meme avoir des indicateurs. Pour la question des limicoles il me semble que beaucoups de ces animaux se ressemblent donc on peut aussi considerer qu' une erreur d'identification reste possible. Je refuse s'etre manicheiste sur la question car il me semble pas que l'interet des chasseurs soit si divergent que ca avec les interets de naturalistes, comme on pourrait le croire a premiere vue .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  12. #9
    Invité o24
    Invité

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    re..

    Je refuse s'etre manicheiste sur la question car il me semble pas que l'interet des chasseurs soit si divergent que ca avec les interets de naturalistes, comme on pourrait le croire a premiere vue .
    Au contraire, leurs intérêts n'ont rien à voir. Le chasseur ne s'intéresse pas à la faune en tant que telle comme le naturaliste et le passionné du monde vivant. Le chasseur veut des proies vivantes à abattre, des cibles à tirer. La chasse, c'est une activité de mort, c'est antinomique avec l'intérêt porté à la nature. Pensez au plomb...

  13. #10
    Démostène

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Salut,
    Sans vouloir les défendre, loin de moi cette idée, il faut reconnaitre que les chasseurs sont à l'origine de la réglementation, qu'il s'étaient appliquée et qui est devenu loi par la suite.
    Par contre, pour le plomb, il y a des changements :
    http://www.oncfs.gouv.fr/doc/cartouc...ches_plomb.php

    et là dedans :
    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=...ns+plomb&meta=

    Il est vrai aussi que la chasse n'est plus une nécessité vitale, donc ..... plus besoin.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  14. #11
    oundra

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Il y a vraiment beaucoup de C... parmi les chasseurs..
    Les chiffres annoncés sont forcément faux. Comment réèllement savoir le nombre d'oiseaux tirés ? Pour la spatule oK c'est assez facile, mais pour le reste ?

  15. #12
    John78

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Cela dit, concernant les espèces chassables, comme les canards et les oies, je serais loin d'avoir la même opinion, au contraire.
    Alors c'est vrai, les chasseurs, en créant des étangs de chasse, maintiennent des zones humides (mais combien de canards nichent dans ces mares, et combien y sont abattus?)
    Il suffit de se renseigner sur les comptages d'oiseaux d'eaux pour se rendre compte que la quasitotatilité des espèces chassable sont dans un bon état de conservation, avec parfois des fortes augmentation pour certaines espèces.

    http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/oiseaux.php

    Il y a de quoi lire et changer d'avis sur le role de la chasse en France...

    C'est quand même impressionant sur un forum scientifique l'incapacité de 90% des intervenants a baser leurs opinions non pas sur des chiffres et des études mais sur la base d'idéologies et de partis pris.

    A+
    J

  16. Publicité
  17. #13
    Nahoy

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Les chasseurs ne sont peut etre pas tous con mais je peut vous confirmer que ce de Hiers-Brouage le sont , passant mes week end la bas , j'ecoute un peu tout ce qu'il s'y passe , vous pouvais rajouter sur votre liste :
    1 cygne
    1 hibou ou chouette , ces cons la ne pas capable de faire la différence de toute façon .
    C'est sans compter le nombre de chat abattu pour le plaisir de chasseurs . Ainsi que toute les cartouches vides qui trainent partout dans les bois ou les marais .

  18. #14
    myke_eol

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    bonjour,
    surtout, ne pas incriminer tout le monde :
    dans les chasseurs, comme dans toutes les communautés, il y a des individus qui ne valent rien, mais il faut espérer qu'ils sont très peu nombreux.
    C'est vrai que la règlementation concernant les plombs est en train de changer, ça passe à l'acier je crois.
    C'est vrai qu'il faudrait ramasser ses cartouches vides après un tir.
    Normalement, l'intérêt d'un chasseur, devrait être intimement lié au respect de la biodiversité et du bon état de la nature, sinon quel plaisir aurait-il à revenir justement chasser dans cette nature ? c'est pour cela que je ne veux pas opposer chasseurs et protecteurs de la nature.
    la chasse devra de toute façon exister car elle est l'une des façons de réguler certaines espèces qui en France n'ont plus de prédateurs et qui deviennent envahissantes (ex : chevreuils, sangliers, cerfs,)
    pour ces oiseaux, c'est vraiment très regrettable d'autant plus que le programme de réimplantation coûte aussi beaucoup de temps et d'argent.
    il y a vraiment beaucoup de chasseurs et le flagrant délit n'est pas facile.
    Longue vie à la spatule blanche ...
    slts myke

  19. #15
    Rhedae

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Salut myke_eol,

    Je suis d'accord , il faut a mon sens eviter de carricaturer et de mettre tout le monde dans le meme panier. Je crois que dans une region de France (je me rappelle plus laquelle ) , les naturalistes et les chasseurs ont pu batir des projets communs et collaboratifs de protection de la biodiversité, cela merite je pense d'etre souligné.

    Cela dit j'ai travaillé comme guide ornithologiste en Aquitaine et je suis bien conscient que le dialogue entre les deux est tres difficile voir souvent impossible surtout dans cette region ou les tensions sont tres fortes, mais personnelemnt je trouve ca domage, car cela n'est pas constructif .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  20. #16
    aquilegia

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Il suffit de se renseigner sur les comptages d'oiseaux d'eaux pour se rendre compte que la quasitotatilité des espèces chassable sont dans un bon état de conservation, avec parfois des fortes augmentation pour certaines espèces.
    Voui....
    vu sur :
    http://www.oncfs.gouv.fr/events/poin...e/histoire.php

    "La chasse : La sarcelle d’hiver est une espèce chassée dans la plupart des pays d’Europe. En France, le nombre de sarcelles prélevées pendant la saison de chasse 1998/99 a été estimé à plus de 330 000 individus. (...)L’effet direct du prélèvement pour la dynamique de population de la sarcelle d’hiver reste mal connu. En particulier, il reste à déterminer dans quelle mesure le prélèvement par la chasse a un effet compensatoire ou additif sur la mortalité naturelle (c’est à dire si les oiseaux tués à la chasse seraient de toutes façons morts de cause naturelle ou pas).

    Le Saturnisme : maladie liée chez les oiseaux à l’ingestion de plomb, peut constituer un facteur de mortalité supplémentaire pour la sarcelle d’hiver. 4,7 % des sarcelles baguées en Camargue des années 50 aux années 70 étaient porteuses de plomb dans le gésier. Une analyse plus récente montre que 13% des sarcelles d’hiver tuées à la chasse en Camargue portent au moins un plomb dans le gésier."

    De tels chiffres me laissent un peu rêveuse.
    330 000 invidus, c'est quand même beaucoup, quand on sait que, d'après le site : http://www.tourduvalat.org/news_176.htm
    on recense environ 80 000 individus par an ("Depuis une dizaine d'années, le nombre de Sarcelles d'hiver recensées en France à la mi-janvier est de l'ordre de 80 000 individus, alors que la dernière enquête sur les prélèvements par la chasse, réalisée par l'ONCFS, suggère que plus de 330 000 sarcelles ont été tuées dans le pays pendant la saison 1998-1999.")
    L'explication avancée au maintien de la population malgré cette pression de chasse est la suivante :
    "Cette différence pourrait être due à un renouvellement des effectifs au cours de l'hiver : les oiseaux ne passeraient pas l'ensemble de la saison dans une même région, mais l'arrivée de nouveaux migrateurs au cours de l'hiver remplacerait régulièrement les individus prélevés à la chasse."

    Alors pour les espèces qui n'ont plus de prédateur naturel (comme les gros mammifères) ou qui ont été introduites à des fins de chasse (comme les faisans, et je ne parle pas des ragondins etc), il me semble nécessaire qu'elles soient régulées par la chasse.
    Nier le rôle des chasseurs sur les populations qui n'ont pas de prédateur, c'est un peu nier le rôle du prédateur. Or le prédateur est un facteur très important de la survie de ses proies.

    Pourtant, il me semble que ce n'est pas en théorie le cas des oiseaux d'eau : ils ont bien des prédateurs autre qu'humains. Ma question est donc : comment faisaient les sarcelles d'hiver pour ne pas envahir la surface du globe quand l'homme n'était pas là pour les réguler (parce qu'au vu des chiffres, justement, son action, bien qu'invisible sur l'effectif global, est loin d'être négligeable : où seraient passés ces 330 000 canards sans l'action de l'homme?)?
    La diminution des effectifs de certains petits prédateurs y est elle pour quelque chose (je pense au putois, justement pas du tout apprécié des chasseurs, mais ce n'est qu'une hypothèse en l'air)?

    Bref, je reste perplexe.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  21. #17
    John78

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Pourtant, il me semble que ce n'est pas en théorie le cas des oiseaux d'eau : ils ont bien des prédateurs autre qu'humains. Ma question est donc : comment faisaient les sarcelles d'hiver pour ne pas envahir la surface du globe quand l'homme n'était pas là pour les réguler (parce qu'au vu des chiffres, justement, son action, bien qu'invisible sur l'effectif global, est loin d'être négligeable : où seraient passés ces 330 000 canards sans l'action de l'homme?)?

    Sarcelle d'hiver => en légere augmentation (lire le dossier). Partant de là, on peut ergoter sur l'impact positif, négatif, neutre de la chasse, j'ai envie de dire : peu importe. Tant que la pression de prelevement ne met pas en danger la conservation durable de l'espèce, je ne vois pas ce qui justifie des mesures de restrictions. Et inversément, bien entendu...

    A+
    J

  22. #18
    aquilegia

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Sarcelle d'hiver => en légere augmentation (lire le dossier). Partant de là, on peut ergoter sur l'impact positif, négatif, neutre de la chasse, j'ai envie de dire : peu importe. Tant que la pression de prelevement ne met pas en danger la conservation durable de l'espèce, je ne vois pas ce qui justifie des mesures de restrictions. Et inversément, bien entendu...

    A+
    J
    Bonjour,

    il est clair qu'il faut rendre à César ce qui appartient à César, et que si la pression de chasse ne fait pas baisser les effectifs des populations, il n'est pas nécessairement utile de la réduire.

    Néanmoins, je pense qu'il est important de connaître tous les rouages du mécanisme.
    Si (et ce n'est qu'un si) la pression de chasse avait "remplacé" les pressions de prédation par les carnivores, je trouverais plus intéressant de réduire l'une (pas la supprimer, la réduire) au profit de l'autre.

    J'émets cette hypothèse car les carnivores sont largement chassés et piégés en France. Cela déplace le débat, mais cette chasse là (chasse aux carnivores), je n'y vois absolument aucune utilité écologique.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  23. Publicité
  24. #19
    John78

    Re : Biodiversité : une spatule blanche abattue dans le marais de Brouage

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Néanmoins, je pense qu'il est important de connaître tous les rouages du mécanisme.
    Si (et ce n'est qu'un si) la pression de chasse avait "remplacé" les pressions de prédation par les carnivores, je trouverais plus intéressant de réduire l'une (pas la supprimer, la réduire) au profit de l'autre.

    J'émets cette hypothèse car les carnivores sont largement chassés et piégés en France. Cela déplace le débat, mais cette chasse là (chasse aux carnivores), je n'y vois absolument aucune utilité écologique.
    Depuis la protection totale des rapaces il y a beaucoup de top prédateurs du petit gibier en France. Et la destruction des mustélidés et du renard a beaucoup baissé en France a cause de mesures de restrictions sur les pièges autorisés et les modalités d'utilisations. L'un dans l'autre je pense que la situation des prédateurs en France n'a rien de vraiment préoccupant. Celà dit je ne crois pas que les canards et les oies soient sur leurs lieux de migrations grandement affecté par la prédations par ces carnivores qui se nourrissent surtout de rongeurs et d'oiseaux de petites tailles... Il faut plutot aller chercher du coté des conditions hivernages : limitation des ressources alimentaires et des zones de stationnement, parasitismes et maladies diverses. Pas acquis non plus que les zones de reproduction effectives ne soient pas déjà saturée avec la population actuelle et que les individus en plus ne participent plus a la reproduction ou plus dans de bonnes conditions. Ca fait beaucoup d'hypothèses tout ça...

    A+
    j

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 28/06/2007, 11h20
  2. Explosion thermonucléaire sur une naine blanche : des détails inédits !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 27
    Dernier message: 25/07/2006, 09h11
  3. une barre blanche en haut de l'ecran !!!!
    Par fredrik dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/05/2006, 14h26
  4. Marais Poitevin : les marais communaux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/07/2005, 14h12
  5. Tache blanche dans le ventricule droit du coeur du foetus
    Par Anne dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/02/2004, 09h44