Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...



  1. #1
    RSSBot

    Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Un matériau envisagé pour enrober les matières radioactives, le zircon, se révèle beaucoup moins résistant que ne le prédisait la théorie. La faute aux particules alpha, étonnamment agressives.

    Pour rendre inoffensifs les déchets radioactifs...

    Lire la suite : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

  2. Publicité
  3. #2
    Dindonneau

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Eh bien c'est inquiétant surtout que nous allons commencer à enterrer les déchets radioactifs en masse. L'utilisation du Zircon était-elle prévue dans l'enfouissement des déchets?

    En plus, si la théorie donne de faux résultats sur l'usure du Zircon par la radioactivité alors qu'en est-il de tous les autres matériaux utilisés? A moins qu'il n'y ait déjà eu des experiences faites sur les autres matériaux qu'utiliseront la France pour l'enfouissement de ses déchets... En tout cas j'éspère que c'est le cas et qu'ils ne se sont pas uniquement basé sur la théorie...
    Areuh!

  4. #3
    Démostène

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Salut,
    Ils devraient peut-être essayer avec du strass ! Comme il contient du plomb ....
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  5. #4
    Lucien COSTE

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    bonjour,

    deux solutions :
    l'une très pacifique : l'utiliser dans des filières à neutrons rapides
    l'autre beaucoup moins :fabriquer des bombes...

    --

    Lucien COSTE

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    siona

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    bonsoir,
    une troisième solution trés risqué pour l'environnement spacial , s en servir pour les fusés spaciales comme cela existe dèja !

    Nous on a eu de la chance le département à dit non à l'andra projet d'enfouissement nucléair !

    j ose à peine imaginer le cocorico des écologistes d'ici !

    Ceci dit si les gens sont contre le nucléaire, c'est justement parceque trop de fois les mensonges sont utilisés comme argument , et on fini toujours par connaitre la vérité. pour la confiance c'est pas le top !

    j espère qu ils vont trouver quelque chose de valable car c'est un véritable problème !

    salut

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Citation Envoyé par siona Voir le message
    bonsoir,
    une troisième solution trés risqué pour l'environnement spacial , s en servir pour les fusés spaciales comme cela existe dèja !

    Nous on a eu de la chance le département à dit non à l'andra projet d'enfouissement nucléair !
    Si tu trouves que l'enfouissement est trop risqué, que penser d'une fusée qui peut exploser au décollage ou peu après, et répandre les déchets nucléaires à la surface de la terre !
    L'irréalisme de cette hypothèse est connu depuis longtemps.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    Nadolarin

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    L'irréalisme de cette hypothèse est connu depuis longtemps.
    Il est peut-être possible de protéger les déchets de l'explosion de la fusée? Avec une genre de navette dans la fusée. Mais si c'est connu depuis longtemps ça du être pensé...

  11. #8
    FC05

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    " ... ces lourdes particules y font beaucoup de dégâts, chacune d’elles laissant une trace sur plusieurs dizaines de centimètres."

    "... une seule désintégration alpha touche 5 000 molécules de zircon, soit 2,5 à 5 fois plus que ce que prédisaient les modèles théoriques."

    ??? 5000 molécules, plusieurs dizaines de centimètres ... Il n'y a pas un problème d'ordres de grandeurs ??
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  12. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    ??? 5000 molécules, plusieurs dizaines de centimètres ... Il n'y a pas un problème d'ordres de grandeurs ??
    Une particule n'ionise que quelques atomes au hasard sur son trajet, donc en soi, cela ne me paraît pas surprenant. Par contre ce qui me surprend, c'est qu'on annonce des trajets si longs pour les particules alpha dans la matière : je croyais avoir appris qu'elles étaient arrêtées par une feuille de papier.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    invite19431173

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Même réflexion que JPL, il me semblait que les particules alpha (grosses) étaient très vite arrêtées...

  14. #11
    FC05

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    C'est aussi pour ça que je me faisait la réflexion, surtout quand on regarde l'illustration du "trou" fait dans le structure, sur un seul plan, il y a bien une centaine de molécules touchées ...

    En plus, ça m'étonnerais franchement qu'un truc aussi "gros" qu'une particule alpha puisse se faufiler sans rien toucher sur un centimètre.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  15. #12
    cisou9

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Effectivement au CEA c'est ce que l'on nous à dit le papier suffit; donc le papier oui, le zircon non !
    Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peut l'en empêcher.Alexandre Soljenitsyne

  16. Publicité
  17. #13
    BMD

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Les zircons naturels contiennent souvent des isotopes radioactifs naturels. Et pourtant, on en connaît qui ont l'âge de la terre, soit 4,5 milliards d'années environ. La mesure de l'âge de ces zircons, grâce aux isotopes radioactifs qu'ils contiennent, est d'ailleurs une des méthodes utilisées pour connaître cet âge. Cela montre bien la résistance de ces matériaux, même lorsqu'ils contiennent des éléments radioactifs.
    Les isotopes contenus émettent des particules alpha, dont certaines peuvent parcourir quelques millimètres et laisser des traces, appelées traces de fission, qui sont visibles avec un très bon microscope. Ce n'est pas pour autant que le zircon est devenu poreux à l'eau!! Ces traces de fission se cicatrisent et disparaissent quand on chauffe les zircons à température modérée en laboratoire, 100 à 200°C, mais disparaissent également dans la nature à des températures bien plus faibles, quelques dizaines de degrés. On utilise d'ailleurs ces traces de fission pour reconstituer l'histoire thermique des roches contenant ces zircons.
    Ce qui n'est pas précisé dans le document du laboratoire, c'est les conditions exactes des expériences réalisées. L'irradiation était-elle externe( ce qui serait le cas de zircon synthétique emballant des déchets, ou interne, ce qui serait le cas de zircon naturels) . Y-a-t-il eu des essais à des températures différentes? etc..Les extrapolations ont-elles tenu compte de la cicatrisation naturelle des traces de fission ( j'en doute, car le phénomène n'est connu que par les géologues spécialisés).
    Le débat qui a lieu ici est mené par des personnes qui ignorent toutes ces choses. Ils tirent donc leur conclusion , non d'une analyse des faits, mais de leur inclination naturelle, pro ou anti.
    Mais le titre même du débat est en lui même un pousse au crime, car il donne d'emblée une conclusion qui ne peut en rien être tirée des travaux de laboratoire cités.Au minimum, il y aurait dû y avoir un point d'interrogation à la fin de la phrase! C'est la bonne vieille méthode journalistique, que certains laboratoires utilisent d'ailleurs pour attirer l'attention sur leurs travaux.

  18. #14
    effetspecial

    Re : Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...

    Avec le reportage diffusé hier soir sur les zones hautement radio-actives en France (anciennes mines d'uranium, déchets utilisés come remplais ou pour les routes, etc.) on constate que la vie n'avait aucune importance comparée à l'argent que ça rapportait dans l'immédiat.

Discussions similaires

  1. Actu - Les reptiles sont-ils apparus plus tôt qu'on ne le pensait ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2007, 17h13
  2. Du verre pour stocker les déchets radioactifs
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/07/2006, 10h17
  3. Les fourmis bien plus vieilles qu'on ne le pensait !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2006, 11h37
  4. Voie Lactée : le bras de Persée est plus proche qu'on ne le pensait
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/01/2006, 14h51
  5. Déchets radioactifs dans les matériaux de construction!!
    Par brunoh dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/04/2004, 14h11