Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Énergies renouvelables : place à la géothermie !



  1. #1
    RSSBot

    Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    L'énergie thermique emmagasinée dans la croûte terrestre présente un grand potentiel. D'après une étude du MIT, elle pourrait répondre en grande partie aux besoins énergétiques du futur. Et qui plus est à un prix compétitif et avec...

    Lire la suite : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Bjr à tous,
    Je sens qu'il y en a un qui ne vas PAS etre du tout d'accord , il est vrai que ces scientifiques ne sont guére crédibles !!!!
    De quoi se mélent ils !! ( c'est du 2 éme degré bien sur)
    Cordialement
    Ben ça marche!

  4. #3
    severinelec

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Pourquoi le sujet est-il si peu évoqué en France?

    Sinon, j'ai du mal à comprendre la réserve sur les besoins en eau pour les zones arides. Pourquoi on s'amuserait à mettre des centrales géothermiques dans des zones arides dans lesquelles il y a sûrement énormément de potentiel solaire???

  5. #4
    obvix

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    En France la géothermie n'est pas à la mode médiatiquement, mais je pense que c'est un sujet pris très au sérieux.

    Des campagnes de communication ont été lancées par l'ADEME, suivre le lien :
    http://www.geothermie-perspectives.fr/

    Il existe depuis trente un programme de construction et de test d'un prototype de centrale à géothermie profonde "Centrale de Soultz". Ce prototype semble être un succès.

    Sinon la géothermie dans les zones désertiques au lieu de centrales solaires, la géothermie semble beaucoup plus applicable au réseau de distribution énergétique existant et plus facilement maintenable.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à tous,
    Je sens qu'il y en a un qui ne vas PAS etre du tout d'accord , il est vrai que ces scientifiques ne sont guére crédibles !!!!
    De quoi se mélent ils !! ( c'est du 2 éme degré bien sur)
    Cordialement
    Salut.C'est tout a fait a prendre au sérieux.
    Ici il a plusieurs endroit aux Etats-Unis ou il suffit de creuser a pas plus de 1500 metres et obtenir une température de 200 degrés Celsius,mais cela peut se faire a plus de 3000 metres, par exemple,il a un forage qui se fait en Allemagne actuellement pour atteindre 3000
    metres(a Unterhaching pres de Munich),et la premiere centrale géothermique qui sera installé par Green Énergy a Karlsruhe,va généré une puissance de 8MW pendant
    8 000 heures par an,elle sera en service d'ici la fin de 2008 et il y a 10 forages de ce genre qui se fait actuellement en Allemagne,voir le lien suivant:
    http://www.futura-sciences.com/news-...agne_10225.php
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  8. #6
    Epitaxie

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Bonjour,

    Une des premières réalisations de centrale géothermique en cours, à ma connaissance, est le projet «Deep Heat Mining» de la société Geopower Basel AG, réalisé en Suisse (Source AP du 02-02-07).

    Elle vient d'être interrompue après avoir provoquée, semble-t-il, des séismes de magnitude supérieure à 3 ces derniers mois.

    La théorie est-elle vraiment applicable sans risque majeur ?

  9. Publicité
  10. #7
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Epitaxie Voir le message
    Bonjour,
    Une des premières réalisations de centrale géothermique en cours, à ma connaissance, est le projet «Deep Heat Mining» de la société Geopower Basel AG, réalisé en Suisse (Source AP du 02-02-07).
    Elle vient d'être interrompue après avoir provoquée, semble-t-il, des séismes de magnitude supérieure à 3 ces derniers mois.
    La théorie est-elle vraiment applicable sans risque majeur ?
    Salut.Ces premier séisme est un ajustement de la géologie du milieu au nouvelles condition causer
    par le forage et l'introduction de l'eau a forte pression, et justement, l'exemple que vous citez,concerne un forage a tres grande profondeur,beaucoup plus de
    3 000 metres si je me souvient bien.
    Comme une colonne d'eau de 10 metres équivaut a environ la pression atmosphérique,alors une colonne d'eau de 3 000 metres équivaut a environ 300 fois la pression atmosphérique et imaginé un forage de plus de
    3 000 metres.Alors il se peut que plus ces forages sont profond et plus il y a un risque de séisme important.
    Je vous admet aussi une autre crainte,c'est celle que veut exprimé f6bes dans son message(celui précédent mon premier message sur ce forum),je vais essayé de vous transmettre le message privé qu'il m'a transmis,par ce lien:
    http://forums.futura-sciences.com/pr...pm&pmid=181844

    mais il se peut aussi que cette activité généralisé sur
    une échelle beaucoup plus grande puisse contribué a
    diminué la fréquence des séismes non-antropique.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  11. #8
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Salut.Ces premier séisme est un ajustement de la géologie du milieu au nouvelles condition causer
    par le forage et l'introduction de l'eau a forte pression, et justement, l'exemple que vous citez,concerne un forage a tres grande profondeur,beaucoup plus de
    3 000 metres si je me souvient bien.
    Comme une colonne d'eau de 10 metres équivaut a environ la pression atmosphérique,alors une colonne d'eau de 3 000 metres équivaut a environ 300 fois la pression atmosphérique et imaginé un forage de plus de
    3 000 metres.Alors il se peut que plus ces forages sont profond et plus il y a un risque de séisme important.
    Je vous admet aussi une autre crainte,c'est celle que veut exprimé f6bes dans son message(celui précédent mon premier message sur ce forum),je vais essayé de vous transmettre le message privé qu'il m'a transmis,par ce lien:
    http://forums.futura-sciences.com/pr...pm&pmid=181844
    mais il se peut aussi que cette activité généralisé sur
    une échelle beaucoup plus grande puisse contribué a
    diminué la fréquence des séismes non-antropique.
    Et j'ajoute ceci,dans l'article il est indiqué qu'on fracture(qu'on casse) la roche avant d'injecter l'eau,et ces fractures m'inquiete,et il y a bien des facons de provoquer ces cassures,un explosif dans le fond du trou,
    ferait sans doute l'affaire,ce trou provoquant une plus grande surface pour chauffer l'eau telle une marmite,en
    plus des fissures qui pourraient s'agrandir et aller plus profondément grace a l'énorme pression de l'eau.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  12. #9
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    On fracture la roche grâce à de l'eau sous pression, pas à l'aide d'explosifs. Cela n'empêche pas les risques sismiques, comme on l'a vu en Suisse.
    Ce qui m'épate, c'est que tout à coup, on "redécouvre" la géothermie. Et on passe d'un extrême à l'autre, de l'indifférence à l'enthousiasme délirant. Décidément, l'espoir d'une "solution miracle" rejaillit toujours.
    Certes, il y a un potentiel géothermique intéressant dans le monde. Mais ça restera probablement une petite source d'électricité par rapport à d'autres. N'oublions pas, en revanche, le potentiel thermique de la géothermie, via les réseaux de chaleur.

  13. #10
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    On fracture la roche grâce à de l'eau sous pression, pas à l'aide d'explosifs. Cela n'empêche pas les risques sismiques, comme on l'a vu en Suisse.
    Salut.
    Désolé,mais on fera pas croire cela a moi.
    On peut affirmer cela bien sur et je suis désapointé de votre naivetée,je vous croyais beaucoup plus réaliste.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  14. #11
    SK69202

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Bonsoir,

    Faire détonner des explosifs au fond d'un trou, de 3 à 5 Km de profondeur, que l'on veut garder ouvert, n'est pas simple ni économiquement viable.
    Et si il est plein d'eau, les détonnateurs sous 300 bars de pression, c'est à manier avec précaution.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #12
    GBH

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    une question comme ça...est ce que multiplier des forages aussi profonds ne risquerait pas de libérer des réserves naturelles de méthane dont l'effet de serre est très supérieur au CO2 ? sinon c'est vrai que ça a l'air prometteur.

  16. Publicité
  17. #13
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Désolé,mais on fera pas croire cela a moi.
    Crois ce que tu veux, je m'en fous. Il ne s'agit pas de croyance, mais de science, ici.
    On peut affirmer cela bien sur et je suis désapointé de votre naivetée,je vous croyais beaucoup plus réaliste.
    Merci de ne pas attaquer les forumeurs personnellement.
    Pour ton info :
    La géothermie des roches chaudes sèches
    (“Hot Dry Rock”) est un concept né dans
    les années 70 aux Etats-Unis. Le principe
    consiste à fragmenter en profondeur des
    roches chaudes par injection d’eau sous
    pression et à créer un échangeur thermique
    profond. Par la suite, une boucle
    est établie et l’eau réchauffée au contact
    des roches chaudes cède son énergie à
    une unité de surface produisant de
    l’électricité.
    Source : www2.brgm.fr/Fichiers/ficheScientifique/num6.pdf
    Mais peut-être le BRGM n'est-il qu'un organisme désinformateur et manipulateur, qui cache l'utilisation souterraine d'explosifs

  18. #14
    Yves2

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par GBH Voir le message
    une question comme ça...est ce que multiplier des forages aussi profonds ne risquerait pas de libérer des réserves naturelles de méthane dont l'effet de serre est très supérieur au CO2 ? sinon c'est vrai que ça a l'air prometteur.
    Bonjour,
    Non, pas si on procède prudemment, c'est à dire en sachant ce dans quoi on fore.
    Cécile, tu as tout mon soutien dans cette discussion !
    Pour ceux que le problème interesse, allez donc jeter un tour ici, on avait déjà parlé forage/séismes :
    http://forums.futura-sciences.com/thread115431.html

    Cordialement

    Y.

  19. #15
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Mais peut-être le BRGM n'est-il qu'un organisme désinformateur et manipulateur, qui cache l'utilisation souterraine d'explosifs
    Salut.Il est vrai que le contact de l'eau avec de la roche tres chaude a plus de 300 degrés Celsius va occasioné
    des morcellement de la roche en surface,par exemple il y a fort longtemps avant l'arrivée des explosifs,une des facons de creuser des mines était d'allumé un feu de branche sur la surface de la roche pour la chauffée et ensuite ajouter de l'eau froide ou fraiche sur la surface de la roche,ce qui provoquait l'éclatement de morceaux de roche en surface et en répétant ce processus plusieurs fois on finissait par creuser une galerie de mine,
    mais la pression ici n'est pas nécessaire et la roche n'est pas fracturé en profondeur,ce n'est que surperficiel.
    Personellement je préfere des petits explosifs aux techniques de surchauffage car la roche est moin endommagé et ne perd pas sa soliditée; si vous chauffez
    une roche avec un feu de bois tres chaud,vous verrez
    cette roche meme une fois refroidie,se désagrege tres facilement ,avec de petit coup de marteau sur ces bords
    par exemple,je l'ai déja essayé plusieurs fois,donc tres mauvaise technique.
    Il se peut aussi que les vulgarisateurs de ces techniques s'expriment mal et qu'on ne sait pas trop
    vous et moi et le public, comment ils procedent vraiment.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  20. #16
    Yves2

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Il se peut aussi que les vulgarisateurs de ces techniques s'expriment mal et qu'on ne sait pas trop
    vous et moi et le public, comment ils procedent vraiment.
    Ca doit être ça, oui... Ou alors peut être as tu du mal à lire les liens de ces "vulgarisateurs" comme celui que Cécile t'as proposé. Pour le cas de Soultz, on est à 200°C max. Et l'eau qui est injectée par le puit d'entrée, si elle est froide en surface, ne le reste pas longtemps ! Elle se réchauffe progressivement au fûr et à mesure de sa descente. Bon je ne sais pas si tu as vraiment fait l'effort de te renseigner sur le sujet. Sinon, va faire un tour par ici, regarde la notion d'échangeur entre autres, et puis on en reparle.
    http://www.geothermie-perspectives.fr/

    Y.

    PS : le problème de la fracturation, pour le cas des forages profonds à but géothermiques, est surtout celui de la fracturation pré-existante : elle provoque des pertes de fluides, et réduit la productivité.
    Dernière modification par Yves2 ; 14/02/2007 à 14h59. Motif: oubli du lien !

  21. #17
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Yves2 Voir le message
    Pour le cas de Soultz, on est à 200°C max. Et l'eau qui est injectée par le puit d'entrée, si elle est froide en surface, ne le reste pas longtemps ! Elle se réchauffe progressivement au fûr et à mesure de sa descente.
    Salut.Dans un tel cas l'eau ne brisera pas la roche et ce n'est donc pas comme cela que l'on procede pour la casser.
    J'ai essayé le lien de Cécile et il n'est pas disponible pour moi,puis j'ai commencé a regardé votre lien,mais il concerne un site assez détaillé, mais peut-etre pas pour
    me renseigner sur l'information que j'aimerais obtenir.
    Je vais peut-etre faire un effort pour l'explorer davantage et si je trouve queques chose d'intéressant,je vais essayé de vous avertir.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  22. #18
    Yorg_06

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ce qui m'épate, c'est que tout à coup, on "redécouvre" la géothermie. Et on passe d'un extrême à l'autre, de l'indifférence à l'enthousiasme délirant. Décidément, l'espoir d'une "solution miracle" rejaillit toujours.
    Certes, il y a un potentiel géothermique intéressant dans le monde. Mais ça restera probablement une petite source d'électricité par rapport à d'autres. N'oublions pas, en revanche, le potentiel thermique de la géothermie, via les réseaux de chaleur.
    Bonjour à tous,
    il existe déja des centrales de ce type en france:
    http://www.idfe.org/titre_actu.php?actualite_id=247
    Effectivement la production d'électricité n'est pas forcément rentable mais le réseau de chaleur est tout a fait intéressant

    De souvenir les forages ne sont pas possible dans toutes les roches. L'idéal étant un calcaire poreux, dans ce cas pas besoin "d'éclater" la roche...
    Perso, j'imagine mal comment faire ça dans du granite par exemple...
    Dernière modification par Yorg_06 ; 14/02/2007 à 15h40.
    Descartes : « Dubium sapientiae initium » (l'intelligence repose sur le doute)

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Salut.Dans un tel cas l'eau ne brisera pas la roche et ce n'est donc pas comme cela que l'on procede pour la casser.
    SI, mais ce n'est pas la température qui fracturera la roche, c'est la pression de l'eau.

    Il se peut aussi que les vulgarisateurs de ces techniques s'expriment mal et qu'on ne sait pas trop
    vous et moi et le public, comment ils procedent vraiment.
    Je trouve au contraire que c'est bien expliqué sur le site du BRGM. Je ne vois pas pourquoi tu dis qu'on ne sait pas comment ils procèdent vraiment. Tu sous entends qu'ils cachent des choses ?

  25. #20
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Tu sous entends qu'ils cachent des choses ?
    Salut.Oui parfaitement,ils devraient selon moi plus détaillé
    le procédé qu'ils utilisent pour faire éclater la roche,car selon moi la presion seule est insuffisante pour briser la roche.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  26. #21
    Yves2

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Salut b1andco,
    Pas de pot. Y a un exemple célèbre, c'est pédagogique : le barrage de Malpasset. Va voir dans google, tu devrais comprendre. Sinon, promène toi ici :
    http://planet-terre.ens-lyon.fr/plan...2003-10-13.xml
    Toute roche en profondeur ne peut être totalement saine : folliations, schistosités, diaclases, failles et compagine. C'était aussi le cas des séries sur lesquelles était ancré le barrage. A la mise en eau, les fissures se sont remplies, puis, sous la pression, se sont... dillatées. Je passe les détails tout est dans les liens que tu trouveras sur ce nom.
    Alors ne vient plus écrire sur ce forum que la pression de l'eau injecté n'est pas suffisante, c'est presque insulter les victimes de cette catastrophe...

    Y.

  27. #22
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    selon moi la presion seule est insuffisante pour briser la roche.
    As-tu des arguments scientifiques pour dire cela (calculs mécaniques, données géologiques...) ?
    Parce que ce que chacun croit, on s'en fout. Je te rappelle le point 6 de la charge :
    Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.

  28. #23
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    As-tu des arguments scientifiques pour dire cela (calculs mécaniques, données géologiques...) ?
    Parce que ce que chacun croit, on s'en fout. Je te rappelle le point 6 de la charge :
    Salut.Je vais vous donnez un exemple,dabord il faut pas oublier qu'il ne s'agit probablement pas du calcaire,mais d'une roche solide.
    Je vais essayé de vous montrez la photo du barrage Manic 5, qui se trouve sur la riviere Manic au Québec,
    Canada.Le lien pour cette photo est le suivant:
    http://fepaq.com/goose/goose/photos/photo_2.html

    Voyez vous bien les contre-forts de ce barrage,ils ont été concu en partie pour minimiser la quantitée de béton
    nécessaire a la construction du barrage; un barrage sous la forme d'un mur épais aurait exigé une masse et une quantitée de béton beaucoup plus considérable.
    Je n'ai pas les données mais c'est un des barrages les plus gros de cette catégorie.
    Meme sans eau derriere le barrage,on peut imaginé et évalué la pression sous ces contreforts,a la surface de la roche.Il fut un temps ,on pouvait remplir le réservoir derriere le barrage,assez pour que cette eau
    déborde légerement par dessus le barrage,sans crainte que celui-ci cede.
    Maintenant on ne peut plus remplir ce réservoir completement et voici ce que j'ai entendu dire a ce propos:
    Le barrage s'est fissuré parce que la roche se "plastifiait" sous les contreforts,je n'ai pas le therme exact mais il se produit le meme phénomene quand on comprime de l'argile chargé d'eau.
    On a surement utilisé le béton le plus fort pour construire ces contreforts et je ne peu pas vous informez exactement pour l'endroit des fissures,
    mais cela a été causé par la plastification de la roche sous les contreforts du barrage.
    Imaginé la force de l'eau derriere un tel barrage et
    on peut voir le réservoir d'eau sur une carte du Québec,
    et en plus la hauteur du barrage.
    C'est un rapport d'expert dont j'ai pris connaissance,
    j'ai pris connaissance de cela ,cela doit faire 32 ans et bien sur je me souvient tres bien des détails les plus importants du rapport,et je ne me souvient pas de ceux ou de celui qui avait donné l'information,mais je suis certain que ces informations sont fondé.
    La conclusion,a mon avis est celle-ci,n'essayez pas de fissurer une roche du bouclier Canadien avec une pression avec un appui sur une grande épaisseur de roche,car cette roche va se plastifier et non se fissurer
    ou se casser ou éclater.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  29. #24
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Comment peux-tu comparer du béton et du granite ? le granite est déjà fracturé naturellement, l'injection d'eau sous pression sert simplement à élargir les fractures. Le béton est un matériau extrêmement complexe, qui n'a pas du tout les mêmes propriétés que le granite. D'ailleurs, il n'existe pas un seul béton, mais chaque formulation de béton a des caractéristiques différentes.

    Quant à la "plastification" d'une roche, il faudrait que tu en dises plus.

    Ce qui est marrant, c'est que tu fais plus confiance à un vague truc que tu as entendu il y a 32 ans qu'à des études récentes, argumentées et bien expliquées. Pour ce barrage, tu ne connais ni la nature du béton, ni la pression sur le barrage, ni le nom exact du phénomène(plastification ?), ni comment il agit, ni quoi que ce soit. Et pourtant, ça te suffit pour dénigrer des phénomènes qui n'ont rien à voir, à savoir la fracturation du granite par l'eau sous pression.

  30. Publicité
  31. #25
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Et pourtant, ça te suffit pour dénigrer des phénomènes qui n'ont rien à voir, à savoir la fracturation du granite par l'eau sous pression.
    Salut.Tant et aussi longtemps qu'on ne donnera pas de
    détail sur la facon dont il procede pour fracturer la roche,
    il y aura des doutes et le public doit etre bien renseigné
    car nous sommes tous sur la meme croute terrestre.
    Je considere que mes propos était fondé et je vous ai donné un exemple et s'il vous plait j'espere que vous aussi vous allez espéré recevoir plus d'information
    a propos de ce procédé de facturation de la roche.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  32. #26
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Des détails : la roche est naturellement fissurée. Quand on envoie de l'eau sous pression, cela agrandit ces fissures. C'est tout.
    Il n'y a pas d'autres explications à ma connaissance. Avant de procéder à ces injections d'eau sous pression, ils n'étaient pas sûrs que ça ferait quoi que ce soit. Ils ont essayé et ils ont observé que les fractures s'agrandissaient ("observé", pas avec leurs yeux bien sûr, mais avec les techniques classiques d'analyse des mouvements du sol par échographie, bien connues des pétroliers).
    C'est purement expérimental.

  33. #27
    Yorg_06

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    le granite est déjà fracturé naturellement, l'injection d'eau sous pression sert simplement à élargir les fractures.
    Oui les roches en général ne sont pas parfaitement "pleine" partout. Seulement içi tu n'as rien démontré du tout. Applique donc la leçon que tu as gentillement faites aux autres et là "les septiques de la fissure" n'auront plus qu'à se taire.
    En attendant ta démonstration scientifique, je continu à critiquer ce principe "d'eclatement" qui, selon moi, n'agrandi en rien les fissures... A moi que la croute terrestre ne se soulève? Où va donc le volume libéré? Quel volume pouvons nous espérer libérer par cette méthode?
    Descartes : « Dubium sapientiae initium » (l'intelligence repose sur le doute)

  34. #28
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Il n'y a rien à "démontrer", puisque c'est une observation expérimentale. Ils ont injecté, ils ont observé l'agrandissement des fissures, point barre. A moins de refaire soi-même l'expérience ou de savoir analyser soi-même les résultats d'échographie (ce que je suis incapable de faire), je ne vois pas ce qu'on peut dire de plus.
    Pour mieux comprendre, on peut lire ceci
    www2.brgm.fr/Fichiers/LivreVert03/LV2003GTH.pdf , mais ça devient trop calé pour moi. On peut néanmoins y extraire quelques paragraphes clé, comme

    Les stimulations hydrauliques réalisées dans le site
    géothermique de Soultz-sous-Forêts sont basées
    sur l'injection d'eau sous pression et à basse
    température dans des forages profonds.
    Ces stimulations ont pu montrer que les écoulements
    s'effectuent principalement à travers quelques
    fractures privilégiées. Par ailleurs, des tests de vibration
    hydraulique réalisés à cette occasion dans le proche
    puits (échelle métrique) ont montré une diminution
    de l'impédance hydraulique dont l'origine n'est
    pas encore parfaitement établie.
    Par conséquent, il semble important d'étudier la
    réponse thermo-hydromécanique (THM) du massif
    rocheux au voisinage des fractures perméables afin de
    mieux comprendre les mécanismes qui peuvent se
    mettre en place par les injections de fluides. A cet effet,
    une approche numérique basée sur une représentation
    de la masse rocheuse par de fines particules circulaires
    a pu être développée. Le modèle mis au point permet
    d'étudier le comportement THM au voisinage des
    fractures perméables en fonction du type de granite
    puisque ce dernier est représenté explicitement par ces
    principales phases minérales.
    Les principaux résultats obtenus par le modèle
    montrent l'apparition d'une microfissuration plus ou
    moins abondante en fonction du type de granite. Ces
    microfissures conduisent parfois à la formation d'une
    nouvelle fissure et à sa propagation par un phénomène
    de coalescence qui pourrait être à l'origine de
    l'augmentation de la porosité dans le proche puits.
    et
    Les stimulations hydrauliques par l'injection de
    fluides sous pression qui ont été conduites dans des
    forages profonds sur le site ont montré une augmentation
    irréversible de la perméabilité du réseau de fractures.
    Cette étude va contribuer à la mise au point d'un modèle
    tridimensionnel capable de simuler le comportement
    hydromécanique du massif rocheux fracturé induit par ces
    stimulations. A ce stade de l'étude, les premiers résultats
    demeurent qualitatifs et laissent présager que l'échangeur
    géothermique est probablement composé d'un réseau de
    fractures dans lequel ces dernières seraient relativement
    plus denses et d'extensions plus faibles en comparaison
    avec le réseau retenu dans le modèle.

  35. #29
    Yorg_06

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    Voilà qui est mieux, mais je reste encore septique, surtout par rapport aux mots en gras:

    Les principaux résultats obtenus par le modèle
    montrent l'apparition d'une microfissuration plus ou
    moins abondante
    en fonction du type de granite. Ces
    microfissures conduisent parfois à la formation d'une
    nouvelle fissure et à sa propagation par un phénomène
    de coalescence qui pourrait être à l'origine de
    l'augmentation de la porosité dans le proche puits.
    1) microfissuration: On est loin de volumes gigantesques quasi nécessaire pour une puissance raisonnable
    2) parfois: il n'est pas précisé la fréquence
    3) Pourrait-être: Rien n'est moins sûr! ça me rappel le sketche de Coluche sur les journalistes...

    Bon, rien de bien concret pour l'instant, mais le protocole expérimental pourrait, peut-être, être amélioré...
    Descartes : « Dubium sapientiae initium » (l'intelligence repose sur le doute)

  36. #30
    Cécile

    Re : Énergies renouvelables : place à la géothermie !

    La citation que tu reprends parle d'un modèle, c'est à dire de la tentative de comprendre ce qui se passe expérimentalement. D'où l'emploi du conditionnel, du "parfois" (ce qui peut vouloir dire que le modèle ne reproduit pas totalement l'expérience), etc. De plus, rappelle toi que les scientifiques sont généralement très prudents, et n'affirment rien tant qu'ils ne sont pas certains à 200 %. C'est pourquoi les publications scientifiques sont bourrés de "pourrait", "peut-être", "probablement" et autre "il semble que...".
    Quant aux microfissurations, ce n'est pas génant qu'elles soient petites, si elles sont très nombreuses. L'important, c'est que l'eau passe à travers la roche et y puise sa chaleur. Elle peut très bien percoler à travers un grand nombre de fissures microscopiques (quant tu fais passer ton café à travers le filtre, les trous ne sont pas grands non plus, et pourtant l'eau passe). Je dirais même que plus les fissures sont petites et nombreuses, et mieux l'échange de chaleur se fait.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. énergies renouvelables
    Par Cécile dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 177
    Dernier message: 21/08/2010, 18h33
  2. les énergies renouvelables
    Par Minimol dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/12/2008, 15h29
  3. TPE : energies renouvelables
    Par tomtom426 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2007, 20h05
  4. Énergies renouvelables, politique sur les énergies, avenir....
    Par marc80 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/12/2006, 18h42
  5. les énergies renouvelables
    Par simson dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/04/2005, 17h25