Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Pour ne plus rouler ivre



  1. #1
    RSSBot

    Pour ne plus rouler ivre

    Pourquoi les conducteurs ivres continuent de prendre la route ? Parce qu'ils le peuvent, avance Mothers Against Drunk Driving (les mères contre les conducteurs ivres). L'association, qui déplore 13 000 morts annuels sur les routes aux États-Unis liés à...

    Lire la suite : Pour ne plus rouler ivre

  2. Publicité
  3. #2
    Invité o24
    Invité

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    "L’opérateur mobile KDDI, qui commercialise ce système, vient également de proposer une nouvelle gamme de téléphones mobiles qui, s’ils visent pour l’instant les enfants - ou plutôt leurs parents -, pourraient aussi intéresser les employeurs : équipés d’un système couplant audio-vidéo-surveillance et GPS, ils permettent non seulement de géolocaliser leurs porteurs, mais aussi de visuraliser leur environnement."

    Pinochet n'aurait jamais rêvé d'un tel dispositif...

  4. #3
    ignorantus

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    J'ai abordé le sujet dans un fil récent avec la suggestion d'un appareil que j'avais nommé "éthylodémarreur".

    Les différentes solutions évoquées dans l'article sont plutôt de l'ordre de la surveillance, du flicage des employés, et a plutôt un relent nauséabond de big brother.
    L'idée de l'antidémarreur éthylométrique, est à la fois plus saine et plus simple en ce sens qu'elle vise à empêcher l'hécatombe sur les routes d'une manière automatique, donc sans contrôle extérieur, sans sanction.
    L'équation est simple : alcool consommé = moteur coupé.
    A chaque pays, suivant sa législation de définir le seuil de tolérance.
    Le dispositif que j'ai imaginé semble assez simple et utiliserait des technologies actuelles.

    L'éthylodémarreur ressemble à un téléphone portable ;
    Il va d'abord servir à déverrouiller les portes du véhicule, comme une clef electronique classique.

    Ensuite, l'appareil va servir à déverrouiller le codage électronique du démarreur.
    Il faudra souffler dans un petit tube creux dépassant sur le haut de l'appareil et taper le code à X chiffres du démarreur electronique. L'état des cristaux, modifié par la présence ou non d'alcool dans le souffle libérera ou non la clef qui complétera le code tapé sur le clavier.
    Le code est envoyé au dispositif de contrôle du véhicule par ondes radio à courte portée.

    J'ai vu, en recherchant sur Internet que les cristaux qui permettent la détection des molécules d'alcool étaient encore chers et devait être changés assez souvent (au moins une fois par an). Le coût pourrait être pris en charge par les assurances pour les automobilistes qui acceptent de s'équiper (s'il y ena !), si on ne rend pas ce système obligatoire.

    C'est vrai que cela risque d'être impopulaire mais l'enjeu est de taille puisque ce sont des milliers de vies humaines, des mutilations et souffrances considérables et un coût social gigantesque qui sont en jeu.

    L'antidémarreur est déjà utilisé au canada mais dans un contexte pénal : il s'agit d'une sanction en cas d'accident où l'alcool est en cause.
    Je n'ai pas les compétences pour raliser l'appareil que j'ai décrit mais je ne doute pas qu'il existe un jour sous une forme assez proche.
    en tout cas, la New présentée aujourd'hui par le forum montre bien que mon intuition initiale était bonne et que l'éthylodémarreur est bien dans l'air du temps.
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  5. #4
    cisou9

    Exclamation Re : Pour ne plus rouler ivre

    C'est une très bonne chose à condition que la limite soit raisonnable c'est à dire celle du code de la route actuel.
    Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peut l'en empêcher.Alexandre Soljenitsyne

  6. #5
    alaink

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    Et pour le cannabis et autres drogues?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nemesis92

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    Ce serait quand même bien comique qu'un gars shouté à l'héroïne puisse conduire alors que quelqu'un qui a bu un petit verre de trop ne puisse pas.

    Ceci dit je trouve que c'est une très bonne idée cet "éthylodémarreur", il devrait même être obligatoire.

  9. Publicité
  10. #7
    SK69202

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    Bonsoir,

    Je peux toujours donner une pièce au gamin qui passe pour qu'il souffle à ma place...... Créer une société qui vends de l'air expiré garantie sans alcool en bombe avec embout multimarque.

    C'est un domaine ou la voiture n'a pas pu remplacer la traction hippomobile, lui au moins il vous ramenez en rentrant à l'écurie.

    Il y a une autre brève plus ancienne sur la voiture du futur qui se conduit quasiment toute seule, dans ce cas le chauffeur, ou du moins sont état est il encore important ?

    Loin de moi l'idée d'encourager à tuer bourré, mais c'est beaucoup plus difficile à réussir que la discussion le laisse entendre.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  11. #8
    invite765732342432
    Invité

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    Déresponsabilisation et atteintes aux libertés individuelles... tout ça pour une efficacité plus que mauvaise.

    1) Déresponsabilisation car le conducteur sera donc amené à penser que si sa voiture démarre, c'est qu'il est capable de conduire !
    2) Atteintes aux libertés car les propriétaires ne seront plus maîtres de leur voiture. Il existe quelques situations où le conducteur peut prendre le volant en ayant une alcoolémie supérieure au seuil: déplacer sa voiture de quelques mètres pour autoriser un passage par exemple.
    3) Mauvaise efficacité: comme dit plus haut, je ne vois pas le problème de faire souffler quelqu'un d'autre...

    Sans compter qu'on risque de plus en plus d'arriver à un système Big-Brother vu le puritanisme galopant ambiant...

  12. #9
    nemesis92

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    Je suis complètement d'accord avec toi Faith mais il faut tout de même trouver une solution...

    On ne peut pas ne rien faire sous prétexte d'une atteinte à la liberté individuelle des personnes

    Il s'agit là d'une affaire publique qui concerne donc toute la société.

    Mais il ne faut bien sûr pas pousser dans les extrêmes

  13. #10
    Alfabidou

    Re : Pour ne plus rouler ivre

    salut

    je vais peut-etre mettre un pavé dans la mare, mais si j'ai envie de me bourré la tronche ailleurs que chez moi c'est mon droit. donc le problème n'est pas de savoir si ma voiture detecte mon taux d'alcoolémie pour pouvoir demarrer, ou de faire souffler quelqu'un d'autre.

    la solution de l'ethylodemarreur est tres bien pensée, mais elle est trop facilement contournable.

    la vraie solution est de mettre en place des moyens de se passer de la voiture lors des beuveries: mise en place de transport en commun y compris la nuit avec un reseau complet; des taxi speciaux a moindre cout tel les "st bernard" (assos qui raccompagne les personnes en fin de soirée); généralisé les "capitaines de soirée" (mais qui est sam?); construire des vehicules automatisé sans action de conducteur (nous sommes capable de rendre inteligent un robot sur mars mais pas de faire une voiture automatique!!) alors que nous avons la technologie depuis de nombreuses années.

    toutes ces solutions ne sont pas uniquement aplicable aux personnes saoules mais aussi a pleins d'autres situations.
    nous avons les idées, la technologie, les materiaux, presque la necessité, des prototypes sont déjà sur le banc d'essais, alors qu'est-ce que l'on attend pour avoir la volonté?

    a plus
    alfa

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Projet perso pour rouler à l'éthanol
    Par jackflyer dans le forum Chimie
    Réponses: 22
    Dernier message: 13/10/2007, 11h24
  2. Rouler propre et pas cher
    Par Tesla dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 79
    Dernier message: 26/04/2007, 14h48