Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !



  1. #1
    RSSBot

    Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    L'effet Hall est un phénomène bien connu en physique classique que l'on utilise pour mesurer des champs magnétiques ou construire, entre autres, des claviers d'ordinateurs. Son équivalent quantique se manifeste lui vers 1,5 degré au dessus du zéro absolu, on vient...

    Lire la suite : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

  2. Publicité
  3. #2
    Démostène

    Smile Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Salut,
    " En plongeant du graphène dans des champs magnétiques de plusieurs dizaines de Teslas, ce qui correspond aux plus intenses champs magnétiques que l’homme sait produire en laboratoire"
    Ca pêche légèrement par imprécision, il n'est exact que pour des champs continus, car en impulsionel, la Z_Machine atteint les 4.500 Teslas !!

    ( C'est juste une remarque )
    Par contre, la nouvelle est en effet stupéfiante, les applications futures changeront ( certainement) bien des choses jusque dans notre vie de tous les jours.

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  4. #3
    invite73192618

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Laurent, penses-tu qu'on pourrait exploiter cet effet pour mesurer les champs magnétiques cérébraux dans une IRM?

  5. #4
    mariposa

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Citation Envoyé par RSSBot Voir le message
    L'effet Hall est un phénomène bien connu en physique classique que l'on utilise pour mesurer des champs magnétiques ou construire, entre autres, des claviers d'ordinateurs. Son équivalent quantique se manifeste lui vers 1,5 degré au dessus du zéro absolu, on vient...

    Lire la suite : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !
    .
    Reste à trouver un etfet Hall fractionnaire à température ambiante et pourra tester certains modèles de supercordes en laboratoire!
    .

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mariposa

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Laurent, penses-tu qu'on pourrait exploiter cet effet pour mesurer les champs magnétiques cérébraux dans une IRM?
    .
    Je ne pense pas. A priori ce n'est pas une nouvelle technique pour mesurer des champs magnétiques faibles mais un comportement exotique de l'effet Hall qui a des implications cognitives.

  8. #6
    mtheory

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    " En plongeant du graphène dans des champs magnétiques de plusieurs dizaines de Teslas, ce qui correspond aux plus intenses champs magnétiques que l’homme sait produire en laboratoire"
    Ca pêche légèrement par imprécision, il n'est exact que pour des champs continus, car en impulsionel, la Z_Machine atteint les 4.500 Teslas !!

    ( C'est juste une remarque )
    Par contre, la nouvelle est en effet stupéfiante, les applications futures changeront ( certainement) bien des choses jusque dans notre vie de tous les jours.

    @+

    Oui, c'est vrai, en impulsionnel on peut faire mieux mais ça dure vraiment pas longtemps alors que là, le champ magnétique est beaucoup plus stable si j'ai bien compris.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. Publicité
  10. #7
    mtheory

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Laurent, penses-tu qu'on pourrait exploiter cet effet pour mesurer les champs magnétiques cérébraux dans une IRM?
    difficile à dire, mes connaissances sur ce sujet sont très faibles....
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  11. #8
    Rodb7

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    [...]mais celle-ci a commencé à prendre un tournant dramatique en 1980 lorsque K. von Klitzing étudiait à Grenoble l’effet d’un champ magnétique intense sur des MOSFETs de silicium.
    Pourquoi parle-t-on de tournant dramatique ?

  12. #9
    mariposa

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    Citation Envoyé par Rodb7 Voir le message
    Pourquoi parle-t-on de tournant dramatique ?
    .
    Effectivement il aurait mieux fallu écrire: tournant étonnant.

  13. #10
    Coincoin

    Re : Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !

    C'est un anglicisme... En anglais, "dramatic" veut dire que c'est quelque chose qui a des conséquences importantes, ça n'a pas l'idée de "drame" comme en français.
    Encore une victoire de Canard !

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 30/12/2016, 13h57
  2. Effet Hall quantique fractionnaire
    Par Gwyddon dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/04/2007, 20h58
  3. Fusion à température ambiante
    Par leibniz dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 05/09/2006, 14h41
  4. Capteur à effet Hall
    Par begue dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/03/2006, 21h53
  5. effet hall
    Par bendesarts dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/07/2004, 21h28