Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?



  1. #1
    RSSBot

    La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    La nature exacte de la matière noire de l'Univers est toujours inconnue. Toutefois, son existence est maintenant assez fermement établie et les astrophysiciens et les cosmologues disposent d'un large éventail de candidats possibles, ce qui pose un problème. Celui-ci est trop grand, il faut trouver un...

    Lire la suite : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Salut RSSBot,
    Intéressant. Ca recoupe les autres résultats (nucléosynthèse, CMB) qui donnent une densité de matière baryonique inférieure à celle de matière. Plus qu'à attendre la supersymétrie !
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    DomiM

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Peut on dire catégoriquement qu'il n'existe pas de planète sans étoile ?
    Le cannard doit savoir où je veu en venir ...
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  5. #4
    Coincoin

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Non. Au contraire, il me semble qu'on a déjà observé une planète (ou une naine brune, je ne sais plus) perdue (un vieux souvenir, dont je ne suis absolument pas sûr)... Mais ça doit être rare.
    Encore une victoire de Canard !

  6. #5
    DomiM

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    et si une planète venait en orbite au dela du nuage de ort pour refaire le plein d'hydrogène sur uranus ou saturne avec un satellite nous en appersevrions nous ?
    pour mon age je pose plus de question qu'un gamin de 4 ans !
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DomiM

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Non. Au contraire, il me semble qu'on a déjà observé une planète (ou une naine brune, je ne sais plus) perdue (un vieux souvenir, dont je ne suis absolument pas sûr)... Mais ça doit être rare.
    même un couple en orbite réciproque il me semble, comme un couple de denseur de valse
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  9. Publicité
  10. #7
    Coincoin

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    et si une planète venait en orbite au dela du nuage de ort pour refaire le plein d'hydrogène sur uranus ou saturne avec un satellite nous en appersevrions nous ?
    Tout dépend de la masse de la planète (appelons la Rama ) mais si on est capable de détecter Pluton, on est capable de voir une grosse planète aussi "proche".

    Par contre, tu me permettras de ne pas voir le rapport avec le sujet...
    Encore une victoire de Canard !

  11. #8
    DomiM

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Le rapport , c'est qu'il disent que les candidats baryonique matière noire son de taille inférieure à 10 % de la terre et je me demande comment ils peuvent voir et dénombrer dans l'univers des planètes de la taille de la terre sans étoile.
    Mais je l'avoue, c'est mon obscession qui m'a pousser un peu hors du sujet.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  12. #9
    Calvert

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Les mesures faites (plusieurs surveys déjà) de microlentilles gravitationnelles a permis de donner une limite supérieure à la masse des objets du halo galactique (naines brunes, trous noirs, étoiles à neutrons, grosses planètes...)

  13. #10
    Coincoin

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Ils disent surtout qu'on peut éliminer les candidats de type matière ordinaire ayant une masse supérieure à 10% de la Terre. On ne peut pas éliminer les candidats plus légers, faute de précision dans les mesures, mais ça ne ressemble à rien de connu.

    De plus tous les indices semblent converger vers de la matière noire de type non-baryonique.
    Encore une victoire de Canard !

  14. #11
    DomiM

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Tout dépend de la masse de la planète (appelons la Rama ) mais si on est capable de détecter Pluton, on est capable de voir une grosse planète aussi "proche".
    150 000 ua pour le nuage d'Oort et 30 à 50 pour pluton
    soit 3000 fois moins
    donc au dela du nuage de Oort une planète de la taille de la terre serait encore visible ?
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  15. #12
    Maulus

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    pourquoi penser à une chimère comme la matière non baryonique pour expliquer la matière noire ?
    Les planètes et astéroides ne rayonnent pas ! Il est donc impossible de prédire leur quantité à distance...

    Si on fait le bilan de répartition de la masse du système solaire, y comprit tout les petits cailloux et autres satélites, le soleil fait pâle figure. Il est évident que la matière rayonnante, et donc quantifiable, n'est pas suffisante pour expliquer, seule, la courbure de l'espace qu'elles engendrent.
    La différence doit être toute cette matière BARYONIQUE inerte comme l'est notre bonne vieille terre !

  16. Publicité
  17. #13
    Coincoin

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    pourquoi penser à une chimère comme la matière non baryonique pour expliquer la matière noire ?
    Parce que l'étude de la nucléosynthèse primordiale montre que la matière baryonique ne constitue pas toute la masse de matière.
    Parce que le fond diffus cosmologique montre que le découplage entre la matière et le rayonnement a eu lieu à une époque qui indique que le nombre baryonique est plus faible que la masse totale.
    Parce que la détermination des structures de la masse par lentille gravitationnelle n'est pas compatible avec des structures de matière baryonique (d'après l'abstract de l'article dont parle cette actualité, je crois que c'est la méthode étudiée).
    Parce que des structures de matière purement ordinaire devrait être extrêmement chauffées par effondrement gravitationnel et rayonner dans le domaine X, et que le rayon X qu'on observe ne correspond à toute la masse.
    Parce que rien n'indique que "si on fait le bilan de répartition de la masse du système solaire, y comprit tout les petits cailloux et autres satélites, le soleil fait pâle figure". C'est simplement ton intuition qui sous-estime la masse tout bonnement astronomique du soleil et le vide interplanétaire poussé.
    Parce que toutes ces méthodes donnent des résultats compatibles.

    C'est les seules raisons que je vois pour l'instant.
    Encore une victoire de Canard !

  18. #14
    Maulus

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Parce que l'étude de la nucléosynthèse primordiale montre que la matière baryonique ne constitue pas toute la masse de matière.
    Parce que le fond diffus cosmologique montre que le découplage entre la matière et le rayonnement a eu lieu à une époque qui indique que le nombre baryonique est plus faible que la masse totale.
    Parce que la détermination des structures de la masse par lentille gravitationnelle n'est pas compatible avec des structures de matière baryonique (d'après l'abstract de l'article dont parle cette actualité, je crois que c'est la méthode étudiée).
    Parce que des structures de matière purement ordinaire devrait être extrêmement chauffées par effondrement gravitationnel et rayonner dans le domaine X, et que le rayon X qu'on observe ne correspond à toute la masse.
    Parce que rien n'indique que "si on fait le bilan de répartition de la masse du système solaire, y comprit tout les petits cailloux et autres satélites, le soleil fait pâle figure". C'est simplement ton intuition qui sous-estime la masse tout bonnement astronomique du soleil et le vide interplanétaire poussé.
    Parce que toutes ces méthodes donnent des résultats compatibles.

    C'est les seules raisons que je vois pour l'instant.
    Tu as parfaitement raison... je viens de vérifier, et le soleil est définitivement plus massif que tout le reste mit bout à bout... il est gros ! gros gros !!!

    pour les autres raisons, j'ai relu quelque docs ... et ouais, j'ai dis n'imp
    Y'a un mystère

  19. #15
    Maulus

    Re : La matière noire : ni des trous noirs, ni des naines brunes ?

    rapport à la nucléosynthèse, tu veut dire que lorsqu'on découpe un atome, les masses de chaque élement additionné est inferieur à la masse de départ ? genre il y a quelque chose qui nous echappe ?

    le fameux "boson" pour une partie, ou la masse manquante de l'univers ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 19
    Dernier message: 20/10/2007, 16h42
  2. Les naines brunes, des pulsars en réduction ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/04/2007, 16h34
  3. matière noire,trous noirs et étoiles
    Par mtheory dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 08/02/2006, 20h27
  4. La formation de planètes autour des naines brunes : plus fréquent que prévu
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2005, 22h38
  5. Réponses: 9
    Dernier message: 05/04/2005, 17h43