Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?



  1. #1
    RSSBot

    RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    IEEE Spectrum vient de livrer un très intéressant dossier sur l'implantation de puces RFiD sous-cutanées. Passé le témoignage (certes intéressant) d'Amal Graafstra, qui vient de se faire implémenter deux puces VeriChip dans les mains, et qui...

    Lire la suite : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Cécile

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Très bon article !

  5. #3
    Invité o24
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Enfin un article qui prend en compte la dimension éthique de la technologie, et ses possibles dangers (ici, pour moi, certains). Moi, leur puce sous-cutanée, jamais de la vie !

  6. #4
    marc_berger

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour

    Trés bon article effectivement.

    L'avantage avec les rfid sous cutanées c'est qu'on se fera couper la main au lieu de se faire voler nos papiers ou cartes de crédit et une vulnérabilité de plus !

    Marc

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Cécile

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par Opopanax Voir le message
    Moi, leur puce sous-cutanée, jamais de la vie !
    Sauf que, comme le souligne l'article, il peut exister des situations où l'on n'a pas vraiment le choix. Imagine : au chômage depuis deux ans, on te propose un emploi, mais il faut que tu te fasses implanter la puce pour pénétrer sur le site de l'entreprise. Tu dis toujours non ?
    C'est ça qui est vicieux avec ces technologies : on se dit qu'on refusera, mais dans les faits, c'est parfois impossible.

  9. #6
    abracadabra75

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour.
    Comme le dit en substance l' article dans sa partie finale, les procédés informatiques ne présentent jamais une garantie totale, pas plus qu' un autre document d' ailleurs: faux permis de conduire , carte d' identité, passeports, etc...
    Tous les cryptages les plus sophistiqués sont crevés: machine Enigma, ou clé bancaire....
    Alors pourquoi les puces RFID y échapperaient-elles ?
    Ce sont des outils pour nous simplifier la vie, mais comme toute invention humaine, il y aura toujours des esprits 'bien intentionnés' pour les détourner de leur but initial, et servir à des choses inavouables.
    Et d' ailleurs, ça existe déja de pouvoir (vouloir) pister les personnes: le bracelet électronique dit 'pour délinquants' est identique à un suivi RFID.

    A+
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

  10. Publicité
  11. #7
    Invité o24
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Sauf que, comme le souligne l'article, il peut exister des situations où l'on n'a pas vraiment le choix. Imagine : au chômage depuis deux ans, on te propose un emploi, mais il faut que tu te fasses implanter la puce pour pénétrer sur le site de l'entreprise. Tu dis toujours non ?
    C'est ça qui est vicieux avec ces technologies : on se dit qu'on refusera, mais dans les faits, c'est parfois impossible.
    Ce qu'entreprise veut n'a pas (encore ?) force de loi. Ou alors, c'est le coup d'Etat des entrepreneurs et la fin de la démocratie... Imposer l'implantation de puces s'apparente quand même à une mutilation, une agression physique. Quand certaines technologies se font trop envahissantes, il faut savoir résister, désobéir s'il le faut, mais en masse, c'est sûr. A force de tout accepter, ça va finir par les chaînes et le boulet, pourquoi pas les châtiments physiques sur le salarié (une puce punitive...) pour accélérer la productivité ? Donc, refuser, dès les 1ères puces, est plus sage.

  12. #8
    marc_berger

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour

    Se faire implanter une RFID est pour moi une atteinte a l'intégrité du corps de chacun et ceux qui l'acceptent pour n'importe quelles raisons que ce soit, seront responsables de leurs propres déboires démocratiques.

    La technologie RFID est une avancée pour la logistique des marchandises etc... Mais il faut savoir dit non aux industriels sans éthiques qui ne voient qu'une source de revenus supplémentaire sous des pseudos raisons sécuritaires. Il est certain que si hitler avait eu à disposition ce genre de technologie, il n'aurait certainement pas hésiter à l'implanter dans le corps humain et on imagine aisément les conséquences !

    Il serait peut être temps de se poser enfin la question des conséquences de certaines technologies, car il est certain qu'en ne montrant que l'aspect positif de ces technologies on se passe d'analyse sur les conséquences potentiellement dangereuse de ces dernières.

    Dans le cas des RFID sous cutanées on se retrouve face a une gestion via un système d'information centralisé qui de par sa nature intrinsèque se veut faillible ! aucun système d'information est et ne sera incorruptible. Il me semble dans ces cas important de laisser cette technologie (les RFID sous cutanées) au rebuts dans les cerveaux à idéologie sécuritaire aigu des personnes qui tentent de l'imposer.

    Bonne journée

    Marc

  13. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par Opopanax Voir le message
    Donc, refuser, dès les 1ères puces, est plus sage.
    Il ne s'agit pas de refuser : une position individuelle n'a aucun impact réel. Il faut demander une loi interdisant d'imposer ou même de proposer dans le cadre de l'entreprise (et d'autres cadres à définir) l'implantation de puces RFID car attentatoire à la vie privée et à l'intégrité corporelle.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #10
    Invité o24
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Il ne s'agit pas de refuser : une position individuelle n'a aucun impact réel. Il faut demander une loi interdisant d'imposer ou même de proposer dans le cadre de l'entreprise (et d'autres cadres à définir) l'implantation de puces RFID car attentatoire à la vie privée et à l'intégrité corporelle.
    Oui, d'accord avec vous. Mais, souvent, des lois protégeant le citoyens viennent après un mouvement civique fort. Cf. l'IVG, les droits civiques des Noirs Américains...

  15. #11
    Cécile

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par Opopanax Voir le message
    Ce qu'entreprise veut n'a pas (encore ?) force de loi. Ou alors, c'est le coup d'Etat des entrepreneurs et la fin de la démocratie... Imposer l'implantation de puces s'apparente quand même à une mutilation, une agression physique.
    J'imagine tout à fait l'argument des entreprises : on ne force personne à quoi que ce soit. Simplement, si vous désirez être embauché, il faut que vous signiez ce papier comme quoi vous acceptez qu'on vous implante une puce. Sinon, au revoir.
    Pour l'instant, je ne suis même pas sûre que ce que je décris là soit interdit légalement.
    J'ai entendu dire que l'implantation de telles puces existait déjà, en Australie. Pas dans une entreprise, mais dans l'armée. Certains soldats se font implanter une puce, et cette puce "autorise" une arme à être débloquée. Ainsi, seuls les soldats ayant la puce peuvent utiliser l'arme en question. D'un côté, on ne peut nier le gain en sûreté de ce système. Mais je le trouve éthiquement indéfendable.

  16. #12
    marc_berger

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour

    Ce sera à chacun d'établir ses priorités et les limites de son intégrité. Mais dans le cas où une entreprise ou un corps d'état obligerai une personne à porter une puce RFID sous cutanée il existera toujours l'alternative de quitter cette entreprise ou ce corps d'Etat afin d'être cohérent avec ses propres convictions. Si on n'arrive pas a trouver un cadre reglementaire à ces implantations il faudra se retourner sur les convictions et choix individuels de chacun.

    Marc

  17. Publicité
  18. #13
    JPL
    Responsable des forums

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par marc_berger Voir le message
    Ce sera à chacun d'établir ses priorités et les limites de son intégrité.
    Non. La société a des choses à dire sur ce qui doit être protégé chez chaque citoyen. Si, à titre personnel je veux me faire implanter une puce pour éviter de déclencher le système d'alarme de ma maison ou de ma voiture, c'est mon problème. Mais si une entreprise ou une administration veut le faire, cela regarde la société, donc la loi.

    Citation Envoyé par marc_berger Voir le message
    Mais dans le cas où une entreprise ou un corps d'état obligerai une personne à porter une puce RFID sous cutanée il existera toujours l'alternative de quitter cette entreprise ou ce corps d'Etat afin d'être cohérent avec ses propres convictions.
    Quelle naïveté ! La plupart des gens n'ont malheureusement pas les moyens financiers d'être en accord avec leurs convictions.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  19. #14
    invité576543
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour,

    Pour en rajouter, je me permet de faire remarquer que la RFID dans le passeport est passée sans que grand monde dise grand chose. Personnellement, je ne vois pas trop la différence de principe. Toute une collection de libertés sont attachées à la possession d'un passeport, refuser un passeport parce qu'il y une RFID impose de refuser les libertés conditionnelles à la possession d'un passeport.

    Ca fait plusieurs décades que le principe consistant à limiter les libertés en les conditionnant à tel ou tel acte administratif (possession de papiers, inscription administrative, remplissage de formulaires plus ou moins indiscret, surveillance par caméras, etc. etc.) est entré dans les moeurs, et est considéré, par défaut, normal.

    Si les RFID implantés sur le corps est un pas de plus dans cette direction, ça fait longtemps qu'elle est prise... Et il n'y a guère que le premier pas qui compte!

    Cordialement,

  20. #15
    invité576543
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Juste un point de détail:

    Est-ce que l’employeur va aussi être propriétaire de la puce implantée dans le corps d’un employé ? […] Peut-être que la question importante est de savoir à qui appartient la puce et à qui appartient les données qui sont sur la puce ?
    Quand nous avons conçu le GSM la question de la propriété du SIM s'est posée. Le problème est très similaire; si le SIM n'est pas un RFID, il remplit le même rôle, sans avoir besoin d'une capacité de transmission par radio, puisque le portable lui fournit cette fonction de manière bien plus efficace. (Et cela permet une sécurisation bien plus efficace que celle des RFID; notons que cette sécurisation est importante pour l'exploitant lui-même!)

    La décision fut que le SIM appartient à l'exploitant (i.e., Orange, SFR, ...). Autrement dit les données qui sont sur le SIM n'appartiennent pas au possesseur du portable. Il ne peut pas exiger savoir ce qui est mémorisé. Cette perte de contrôle est une contrepartie imposée au service rendu par l'opérateur...

    Cordialement,

  21. #16
    marc_berger

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Non. La société a des choses à dire sur ce qui doit être protégé chez chaque citoyen. Si, à titre personnel je veux me faire implanter une puce pour éviter de déclencher le système d'alarme de ma maison ou de ma voiture, c'est mon problème. Mais si une entreprise ou une administration veut le faire, cela regarde la société, donc la loi.


    Quelle naïveté ! La plupart des gens n'ont malheureusement pas les moyens financiers d'être en accord avec leurs convictions.
    Bonjour

    Je ne pense pas JPL que tu ais compris l'essence même de mes propos. Je vais essayer d'être plus explicite peut être arriveras tu à mieux comprendre le sens plus élargi de mes propos. tu me parles de cadre réglementaire, mais je me positionnais bien au dessus de cela !

    N'étant pas un mouton je me positionne au dessus de la loi quand cette dernière touche à l'intégrité de ma personne. Imagine une loi donc qui obligerai les gens à avoir un système de RFID sous cutanée, dans ce cas précis jugeant que cela nuit à mon ethique, à la représentation de la liberté individuelle, je puis t'assurer que je n'accepterai pas cette loi ! et je deviendrai donc hors la loi. Si tu penses que toutes les lois sont par principe intrinsèquement non réfutable, tu te fais une vision réductrice de la démocratie ! je te propose de méditer sur les lois du gouvernement de vichy et dit moi si tu les aurais acceptées car étant des lois ?

    Quand tu parles de naiveté sur le fait de refuser un travail parce qu'il t'impose un principe pour le quel tu n'es pas d'accord, je crois que c'est toi qui fait preuve de ta grande naiveté sur les choix de chacun. On va pas rentrer dans un débat sociologique, non pas qu'il ne serait pas interessant, mais parce que ce serait certainement mal vu ici. Mais une fois plus accepter un travail contraire à son ethique sous pretexte de "moyens financiers" c'est simplement refuser l'idée qu'un autre travail existe ailleurs et qui certainement conviendra mieux à notre éthique personnelle. Croire le contraire c'est déjà se soumettre et accepter l'idée que tu n'es pas le propre maitre de ta vie !

    Trouve moi un seul exemple , un seul cas d'une personne qui serait "obligée" d'accepter un travail contre ses convictions ? je pourrais toujours trouver un autre travail ou autre solution qui permettrai à cette personne, peut être de ne pas avoir le dernier 4x4 ou d'avoir une télé plasma, mais de subvenir à ses premiers besoins et dans tous les cas lui permettre de conserver une image positive d'elle même.

    Marc

  22. #17
    piwi

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Mouais, à se demander qui de toi ou de JPL est le plus réaliste, je crois que le choix va vite fait bien fait vers JPL. Je ne dirais pas que tu fais preuve de naiveté, ca serait injurieux de le formuler ainsi, mais je parlerais plutot d'idéalisme. Il est beau ce monde où les gens sont libres et se rebellent fierement pour conserver leur intégrité et leur honneur, où l'on devient résistant hors la loi.
    Puisque tu parles de Vichy, combien hurlaient jamais moi, je serais hors la loi ou je ne serais pas? Combien finalement se sont dégonflés?
    "Mourir pour des idées d'accord, mais de mort lente!!"
    Le courage n'est pas une chose aisée...

    Cordialement,
    piwi

  23. #18
    Cécile

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par marc_berger Voir le message
    Imagine une loi donc qui obligerai les gens à avoir un système de RFID sous cutanée, dans ce cas précis jugeant que cela nuit à mon ethique, à la représentation de la liberté individuelle, je puis t'assurer que je n'accepterai pas cette loi !
    Si l'on se place dans la problématique plus large des puces RFID (par forcément sous-cutanés), le problème est qu'on sait rarement qu'on a une puce RFID avec soi. Qui sait que son nouveau passeport possède de telles puces ? Ces puces sont minuscules, pas chères, donc implantables partout (passeport, mais aussi vêtements, et tous les objets qu'on a avec soi). Comment refuser quelque chose si on n'est pas au courant ?

    Trouve moi un seul exemple , un seul cas d'une personne qui serait "obligée" d'accepter un travail contre ses convictions ?
    J'imagine que tu n'as pas d'enfant à charge, pas d'emprunt à rembourser, et des diplomes te permettant de trouver un travail sans trop de souci. Parce que l'exemple que tu réclames, il y en a des millions : des gens avec enfant à charge, sans diplome, avec des charges à payer. Et il ne s'agit pas ici de dernier 4X4 ou d'écran plasma, mais de simple survie.

  24. Publicité
  25. #19
    invité576543
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par marc_berger Voir le message
    Trouve moi un seul exemple , un seul cas d'une personne qui serait "obligée" d'accepter un travail contre ses convictions ? je pourrais toujours trouver un autre travail
    Non, parce que "un travail" est une relation sociale. La société contrôle pas mal de choses dans le domaine des relations sociales, et si tu te mets hors la loi, tu est obligé de te passer de ce que la société contrôle. Tu pourras non pas trouver un "travail" (i.e., légal), mais trouver (peut-être) un moyen de subvenir à tes besoins (travail illégal, travail au noir, ...) avec tous les risques et inconvénients que cela implique.

    Prend l'exemple du passeport. Tu peux choisir de te mettre hors la loi, comme tu dis, de refuser d'avoir un passeport à RFID. Mais tu ne pourras pas voyager aux USA. Tu ne pourras pas (ou très difficilement, et à très grand risque) trouver "une autre manière d'entrer aux USA".

    La notion de loi et de démocratie, que tu sembles défendre, est tout le contraire de ce que tu dis. C'est une notion de compromis, d'acceptation de choses que l'on estime inacceptables mais que l'on est minoritaire à considérer inacceptables. La seule alternative offerte quand on refuse quelque chose d'acceptée par la majorité et qui passe dans la loi, est d'en refuser les bénéfices. Si ce bénéfice est le travail ou la simple subsistance, ça devient difficile.

    Cordialement,

  26. #20
    JPL
    Responsable des forums

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Je voudrais revenir sur la réponse qui m'a était faite par marc_berger parce qu'elle me met mal à l'aise et, à certains égards, me donne le mauvais rôle. Je vais supposer qu'il est de bonne foi dans ses propos car il suffirait d'à peine un peu de malveillance pour considérer que c'est de la manipulation dialectique pure et simple.

    D'une part quand je dis :

    La plupart des gens n'ont malheureusement pas les moyens financiers d'être en accord avec leurs convictions.
    il est évident que je parle de diverses contraintes que leur impose le milieu du travail et non pas d'accepter un travail contraire à leur éthique. En faisant cela, sans que ce soit dit, il me place dans la position peu flatteuse de quelqu'un prêt à accepter un travail contraire à mes conceptions morales ! Je parle simplement de la restriction d'un droit personnel de l'employé. Donc je vais prendre un autre exemple : lors des dernières fêtes de fin d'année de nombreux magasins ont ouvert le dimanche "uniquement avec du personnel volontaire". marc_berger s'est-il demandé combien d'employés étaient réellement volontaires ? Et je suis sûr que dans la plupart des cas il n'a même pas été nécessaire que l'entreprise "désigne des volontaires". La seule crainte de perdre son travail au premier prétexte, ou d'avoir à travailler avec la crainte de mesures de rétorsions plus ou moins subtiles a été suffisante. Quant à :

    c'est simplement refuser l'idée qu'un autre travail existe ailleurs et qui certainement conviendra mieux à notre éthique personnelle. Croire le contraire c'est déjà se soumettre et accepter l'idée que tu n'es pas le propre maitre de ta vie !
    ...
    je pourrais toujours trouver un autre travail ou autre solution qui permettrai à cette personne, peut être de ne pas avoir le dernier 4x4 ou d'avoir une télé plasma, mais de subvenir à ses premiers besoins et dans tous les cas lui permettre de conserver une image positive d'elle même.
    cela ne résiste pas devant les faits. Ayant un enfant qui travaille à l'ANPE et qui voit défiler toutes les misères du monde (à côté d'un nombre minime de gens qui tentent de profiter du système) je pense que je sais de quoi je parle.

    D'autre part quand j'écris :

    Mais si une entreprise ou une administration veut le faire, cela regarde la société, donc la loi
    ou encore

    Il faut demander une loi interdisant d'imposer ou même de proposer dans le cadre de l'entreprise (et d'autres cadres à définir) l'implantation de puces RFID car attentatoire à la vie privée et à l'intégrité corporelle
    marc_berger renverse complètement le propos en disant

    Imagine une loi donc qui obligerai les gens à avoir un système de RFID sous cutanée
    là encore il se donne le beau rôle en disant qu'il s'opposerait courageusement à la loi (contrairement à moi sans doute ?) et pour en rajouter une couche, n'hésite pas à parler des lois de Vichy. On n'est pas loin du point Godwin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_godwin
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #21
    Cécile

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    [Hors sujet on] Je ne connaissais pas le point Godwin. Excellent ! (et tellement juste). Je crois que le nombre de ses corrolaires est infini [Hors sujet off]

  28. #22
    Slagt

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    On n'est pas loin du point Godwin
    Oui, même Hitler a été mensionné, dès le début de la discution d'ailleurs.

    Je suis tout aussi d'accord avec JPL, on a pas toujours le choix, et c'est être trop idéaliste que de croire que c'est possible de se rebeller à tout vas contre le système, et en conséquent, la société.

    Pour accepter un tel système, il ne suffit pas de regarder les coûts (materiel ET humain), et se dire "non, ça c'est trop", il faut aussi regarder les bénéfices. Le débat porte plus, à mon sens, sur le rapport coût/bénéfice, que sur une question éthique (qui ne peux, par essence, ne mener à rien), car si ce rapport est quasi nul, alors on aura tendance à mettre l'éthique de côté (et c'est ce qui s'est passé avec l'IVG, qui était étiquement inacceptable avant que la loi n'impose un changement des mentalités).
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  29. #23
    marc_berger

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour

    Que de vives réactions ! Je vous rappelle que je parle de puce RFID sous cutanées lisez bien ce que j'écris ! j'ai pas parlé de RFID tout court, ca ne me gêne aucunement que mon yaourt contienne une puce RFID !

    Bien sur que nous sommes citoyen et nous sommes légitime, à la base ce sont les citoyens qui écrivent ce corpus règlementaire afin d'organiser les libertés individuelles de chacun.

    Le problème c'est la création de lois qui n'émaneraient pas directement de la citoyenneté mais de la part d'agents économiques. Je parle donc de pression de la part d'entreprise pour créer des lois afin d'obliger des êtres humain à avoir des puce sous cutanées et la dans ce cas je n'hésiterai pas une seconde à me mettre hors la loi et je considèrerai cela comme un acte de civisme et de démocratie.

    quand vous parlez de godwin j'avoue que je saisie pas trop le lien ! je vais essayer d'être plus pragmatique car il me semble que vous ne saisissez pas l'ordonnancement de mes idées !
    Puce RFID sous cutanées = risque de dérapage aux atteintes des libertés individuelles = risque d'une société sécuritaire = atteinte profonde aux droits de l'homme --> je crois que dans ce cadre parler d'hitler ou de vichy car je vous le rappelle c'est notre histoire qui nous montre que l'homme est capable de toutes les dérives possibles.

    Pour godwin relisez l'article il vous dit que un sujet qui s'éternise sur le usenet (quelque soit le sujet) finit tot ou tard à parler d'hitler etc... je crois que le sujet n'est pas la qualité de la laine produite par les moutons transgénique mais bel bien une atteinte aux droits de l'homme !

    Maintenant si vous vous offusquez parce que je vous dis qu'on à toujours le choix d'accepter ou non un travail c'est que vous vous sentez peut etre au fond de vous l'âme d'un mouton et cette image vous déplait fortement et je vous comprends.

    Maintenant je ne vous jette pas la pierre libre à vous d'accepter cet implant, quelles que soient les raisons. Mais en tout cas je militerai toujours au pres des miens pour qu'ils défendent leurs libertés individuelles à n'importe quels prix !

    Paix en vous mes frères et soeurs

    Marc

  30. #24
    invité576543
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par marc_berger Voir le message
    Que de vives réactions ! Je vous rappelle que je parle de puce RFID sous cutanées lisez bien ce que j'écris ! j'ai pas parlé de RFID tout court
    Quelle différence cruciale fais-tu entre l'obligation (hypothétique) de RFID sous-cutané, et l'obligation d'avoir toujours sur soit une pièce d'identité avec RFID, ou, pour les activités professionnelles, l'obligation d'avoir toujours sur soi un badge avec RFID? Ou, pour téléphoner avec un portable, une puce d'identification dans le portable? Ou pour payer d'une carte de crédit avec puce d'identification?

    A mon sens, l'aspect sous-cutané est accessoire. Il amène des réactions épidermiques, mais les différences sont dans le confort (moins de risque d'oublier quand on sort le matin l'esprit à peine désembrumé par le premier café de la journée), et, en négatif, la plus grand difficulté à changer, à mettre à jour.

    A mon sens toujours, le point important est que l'on "paye" un service par une restriction d'un "droit de l'homme" (si tant que c'est un droit), par la possibilité que l'on ouvre ainsi d'être tracé dans ses mouvements. Mais ça fait déjà un bout de temps que nous avons accepté cela...

    Cordialement,

  31. Publicité
  32. #25
    Slagt

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    A mon sens toujours, le point important est que l'on "paye" un service par une restriction d'un "droit de l'homme" (si tant que c'est un droit), par la possibilité que l'on ouvre ainsi d'être tracé dans ses mouvements. Mais ça fait déjà un bout de temps que nous avons accepté cela...
    C'est vrai, mais là ça devient évident, et c'est ça qui gêne
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  33. #26
    Cécile

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    A mon sens, l'aspect sous-cutané est accessoire. Il amène des réactions épidermiques

    C'était voulu ?

  34. #27
    invité576543
    Invité

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message

    C'était voulu ?
    Oui. Je met des petits trucs comme ça dans mes messages. C'est rarement relevé...

    Cdlt,

  35. #28
    marc_berger

    Re : RFiD sous-cutanées : et si leur vulnérabilité était un atout ?

    Bonjour

    Citation Envoyé par mmy Voir le message

    Quelle différence cruciale fais-tu entre l'obligation (hypothétique) de RFID sous-cutané, et l'obligation d'avoir toujours sur soit une pièce d'identité avec RFID, ou, pour les activités professionnelles, l'obligation d'avoir toujours sur soi un badge avec RFID? Ou, pour téléphoner avec un portable, une puce d'identification dans le portable? Ou pour payer d'une carte de crédit avec puce d'identification?

    A mon sens, l'aspect sous-cutané est accessoire. Il amène des réactions épidermiques, mais les différences sont dans le confort (moins de risque d'oublier quand on sort le matin l'esprit à peine désembrumé par le premier café de la journée), et, en négatif, la plus grand difficulté à changer, à mettre à jour.

    A mon sens toujours, le point important est que l'on "paye" un service par une restriction d'un "droit de l'homme" (si tant que c'est un droit), par la possibilité que l'on ouvre ainsi d'être tracé dans ses mouvements. Mais ça fait déjà un bout de temps que nous avons accepté cela...

    Cordialement,
    salut mmy, pour te répondre je dirais que la différence pour moi est effectivement cruciale entre avoir un élément de tracabilité que je ne controle pas et un élément de tracabilité que je controle. En ayant une puce RFID sous cutanée je vois mal comment faire pour la désactiver ? je m'emballe le bras ou la main avec du papier d'alu ?

    Pour ce qui est d'accepter l'idée qu'on me trace, j'ai du mal à m'y soumettre, j'avoue que je préfère payer en liquide mes achats, quand au téléphone portable je ne l'utilise que trés rarement (et j'en vie mieux).

    Le problème c'est le regroupement des systèmes d'informations, en soit le système RFID sous cutanée n'est pas mauvais, c'est sa généralisation qui le sera. Si on finit par tous accepter cela, imagine qu'on te vole ton identité numérique, en extrapolant on peut se dire que tu ne pourras peut etre plus retirer de l'argent , payer des achats, etc... comment feras tu pour prouver que ce n'est pas toi qui vient de passer entre les bornes rfid d'une banque qui vient de se faire dévaliser ? etc...

    Ce que je veux dire, c'est que le fait de généraliser la rfid sous cutanée et de l'utiliser en tant que preuve d'identité cela ira a l'encontre de nos droits fondamentaux.

    cordialement

    marc

Discussions similaires

  1. précocité, un atout ?
    Par mélisa dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/12/2006, 18h55
  2. RFID : dangers et dérives des puces sous-cutanées
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 21
    Dernier message: 29/06/2006, 21h22
  3. Avec les badges d'accès sous-cutanés, l'invasion des RFID continue !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/05/2006, 16h13
  4. vulnérabilité
    Par SEPIA dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/07/2005, 18h05
  5. Le bruit de fond : nouvel atout des sismologues
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/04/2005, 12h26