Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars




  1. #1
    RSSBot

    L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Au printemps prochain, un équipage de six astronautes, dont deux Européens, partira pour une mission de 500 jours vers Mars. En simulation, bien sûr, mais avec un souci de réalisme qui frôle la perfection.

    Dans la réalité,...

    Lire la suite : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

  2. Publicité
  3. #2
    narc

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Voir le communiqué de presse sur le site de l'ESA
    http://www.esa.int/esaHS/SEMYNY6DWZE_research_0.html

  4. #3
    Slagt

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Et que feront-ils si l'un d'eux craque complètement et devient dangereux ? Ils vont tout de même pas les laisser s'entretuer ?

    Mais en même temps, pour que la simulation soit la plus correcte possible, il est impensable de mettre un signal d'alarme pour tout arrêter 'au cas où', à moins qu'ils ne soient pas au courant

    Ca sera très enrichissant mais... j'ai un peu peur pour eux quand même
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••


  5. #4
    martini_bird

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Salut,

    Devenir le premier homme à marcher sur la planète Mars, ce n'est pas rien ! [...] Dans une simulation, rien de tout cela, et ces 500 jours ne seront pas divertissants du tout !
    En effet, passer un an et demi enfermé sur Terre pour servir seulement de cobaye a de quoi refroidir les bonnes volontés...

    Cordialement.
    « Angle éternel, la terre et le ciel, pour bissectrice, le vent. » Garcia Lorca

  6. #5
    jfcomeau

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Cette simulation est inutile au plan psychologique. La motivation joue trop un grand rôle. Les astronautes ce motiveront entre eux en sachant qu'ils seront les premiers. Pour qu'une telle simulation soit possible il faut que le cerveau des astronautes soient certain qu'ils iront sur Mars. Une autre façon de faire serait d'en faire un show de télé-réalité. Cette fois les gens resteraient par orgueuil. Je crois que L'ESA y a déjà pensé et elle utilisera cette alternative.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Forge

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    A la place de l'ESA, je fais ça :
    "Mesdames messieurs, nous vous annoncons officiellement que la série de tests à déjà été effectués il y a 2 ans sur un groupe de cobaye humain. Les résultats ont été décortiqués par les équipes du monde entier, et vous serez donc les premiers à partir sur Mars.
    Vous ne serez pas soumis à l'inpesanteur grâce à un système de simulation gratitationelle."

    Et en fait, ils restent sur Terre.

    - Ecran géant projetant un paysage spatial, réagissant aux manoeuvre du pilote pour le voyage.
    - sortie dans un paysage type martien, voyons voir... en arizona ce serait pas mal.
    - etc.

    Le côté psy interviendrait au retour, lorsqu'on leur dirait qu'ils ne sont pas partit... sauf si on joue le jeu à l'échelle de la planète. On fait croire à tout le monde qu'ils sont partit et ni vu ni connu je t'embrouille.

    Personne ne sait qu'ils ne sont pas partit, et le deuxième voyage dans l'espace vers Mars sera en fait le premier.

  9. #7
    JPL

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    N'importe quoi !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  10. Publicité
  11. #8
    Quisit

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    c'est pas faux !
    (Perceval)

  12. #9
    Slagt

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Citation Envoyé par Forge Voir le message
    A la place de l'ESA, je fais ça :
    "Mesdames messieurs, nous vous annoncons officiellement que la série de tests à déjà été effectués il y a 2 ans sur un groupe de cobaye humain. Les résultats ont été décortiqués par les équipes du monde entier, et vous serez donc les premiers à partir sur Mars.
    Vous ne serez pas soumis à l'inpesanteur grâce à un système de simulation gratitationelle."

    Et en fait, ils restent sur Terre.

    - Ecran géant projetant un paysage spatial, réagissant aux manoeuvre du pilote pour le voyage.
    - sortie dans un paysage type martien, voyons voir... en arizona ce serait pas mal.
    - etc.

    Le côté psy interviendrait au retour, lorsqu'on leur dirait qu'ils ne sont pas partit... sauf si on joue le jeu à l'échelle de la planète. On fait croire à tout le monde qu'ils sont partit et ni vu ni connu je t'embrouille.

    Personne ne sait qu'ils ne sont pas partit, et le deuxième voyage dans l'espace vers Mars sera en fait le premier.
    En éspérant que les "astronautes" n'aient jamais vu Capricorn One
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  13. #10
    SK69202

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Bonsoir,

    Comme il y en a un plus malin que les autres, qu'il a un chronomètre et un petit peu de souvenir de physique, dès qu'ils sortent, il se sent un peu lourd.
    Donc il lache une pierre mesure le temps qu'elle met à arriver au sol, et calcule la supercherie.

    Tant que l'on se sera pas prét à perdre des vies pour aller sur Mars on n'y arrivera pas.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    _Goel_

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Tant que l'on se sera pas prét à perdre des vies pour aller sur Mars on n'y arrivera pas.
    Mwaip... mais si on diminue les risques, c'est pas plus mal...

    Et si on enfermait des prisoniers... ?
    Ils auraient la liberté conditionnelle au bout de 1,5ans au lieu de 5 (par ex). Ils auraient la motivation, et d'un point de vue éthique, leur surveillance 24h/24h permettrait d'étudier lerus comportement et de mieux les suivre une fois remis en liberté... ?
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  15. #12
    Forge

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,

    Comme il y en a un plus malin que les autres, qu'il a un chronomètre et un petit peu de souvenir de physique, dès qu'ils sortent, il se sent un peu lourd.
    Donc il lache une pierre mesure le temps qu'elle met à arriver au sol, et calcule la supercherie.

    Tant que l'on se sera pas prét à perdre des vies pour aller sur Mars on n'y arrivera pas.

    @+
    Vu les vies qu'on est prêt à perdre pour que perdure la guerre (sous prétexte de démocratie par exemple), le cout en vie humaine pour l'exploration de Mars ne me parait pas insurmontable... le tout c'est de le faire accepter par l'opinion publique (faire preuve de "pédagogie" quoi).

    Le vrai problème sera de faire accepter que l'erreur humaine en mission, pourrait coûter des milliards de dollars de matériel... ça oui, ça les ferait réfléchir.

    Cela étant dit, pour prévoir au plus prêt ce qu'il faudrait aux "planétonautes" pour le voyage (ou la simulation), il me semble qu'à une époque, on demandait leur avis à des écrivains de SF, des sociologues, des psychologues (mais des vrais, c'est pas facile à trouver ) etc.

    Ca ne se fait plus ?

  16. #13
    Europa73

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Bonsoir

    Reste une inconnue, à laquelle ni l'ESA ni les autres agences n'ont encore apporté de solution. Dans le cas d'une mission réelle, la motivation contribue à maintenir le moral de l'équipage. Devenir le premier homme à marcher sur la planète Mars, ce n'est pas rien ! Et le simple fait d' "y aller" peut aider à éviter des situations de crise psychologique grave. Dans une simulation, rien de tout cela, et ces 500 jours ne seront pas divertissants du tout ! Aussi, les psychologues tentent actuellement de déterminer si cet aspect lié à la célébrité, au suivi de la presse, devra être simulé. Et de quelle manière.
    Je partage ce point de vue qui est loi d'être un détail et nombreux sont ceux qui sous estiment l'aspect de la dimension humaine pour une telle aventure.
    J'aimerai cependant rajouter un bémole qui équilibre peut être cette constatation.

    Plusieurs données sont à prendre en compte :

    1 : La peur
    2 : La distance
    3 : L'isolement
    4 : Pas de "joker"
    5 : L'incidence du milieux sur le corps et le morale

    Je dévelloppe un peu :

    1 : Ou est la peur dans une simulation ?
    2 : Ils sont sur Terre et pour le moral c'est tout à fait différent.
    3 : Ils sont isolés mais joignables physiquement.
    4 : Pas de "sortez moi de là" quand il s'agira d'une mission réelle
    5 : Il est impossible de reproduire avec fidélité ce que les astronautes vont subir physiquement et donc mentalement pendant le transit et sur Mars

    Il s'agit juste de 5 points qui ne sont pas des moindres, mais je trouve ce genre de simulations justifiées et primordiales tout en étant limitées.

    Affaire à suivre...

    Cordialement,
    Europa

  17. #14
    halman

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Citation Envoyé par Slagt Voir le message
    En éspérant que les "astronautes" n'aient jamais vu Capricorn One
    Ni Meurtre Dans l'Espace.

    Une équipe d'astronautres installés dans une simulation de voyage vers une Etoile, mais ils ne savent pas que c'est une simulation.

    Résultat, 2 survivants sur une dizaine d'astronautes.

    J'espère qu'ils ne vont pas faire la même erreur qu'avec l'expérience américaine similaire il y a quelques années. Au lieu d'y mettre des astronautes expérimentés et motivés, ils y ont mis des universitaires, des élèves.

    Résultat, certaines ont craqué parce que harcellement sexuel.

  18. #15
    Yoghourt

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Pour obtenir une simulation d'isolement réaliste, il y a la possibilité de faire une simulation immergée hyperbare. Il suffit de ne pas leur dire qu'il y a un caisson hyperbare de secours à 5minutes en hydropropulseur ou un truc dans ce goût là. Il n'y a alors pas de bouton d'alarme urgente.
    Le hic est le manque de motivation (la station hyperbare ne va nulle part, et ça ils le savent bien).

    Les films sont, à mon humble avis, très "légers" sur ce thème. Les livres sont beaucoup plus riches. Destination vide de Herbert est le plus flippant/dérangeant dans le genre, à mon goût.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  19. #16
    hellsing

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    De toute façon ne sera suivie d'aucune consequence un vol vers mars étant loin dans l'ordre de priorité de l'ESA.
    Les leçons de cette expérience seront utilisé par d'autes pays surement, mais par l'europe peut de chance (quand on est même pas fichu d'envoyer galileo en orbite alors un vaisseau pour mars...)

  20. #17
    Europa73

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Citation Envoyé par hellsing Voir le message
    De toute façon ne sera suivie d'aucune consequence un vol vers mars étant loin dans l'ordre de priorité de l'ESA.
    Bonjour

    Pas si sûr que ça :
    http://www.computing.co.uk/vnunet/ne...ists-plan-land

    Réponse dans le courant du mois de mai...

    Pour obtenir une simulation d'isolement réaliste, il y a la possibilité de faire une simulation immergée hyperbare. Il suffit de ne pas leur dire qu'il y a un caisson hyperbare de secours à 5minutes en hydropropulseur ou un truc dans ce goût là. Il n'y a alors pas de bouton d'alarme urgente. Yoghourt
    C'est ce qu'on appelle avoir de la suite dans les idées... Je suis moi aussi favorable pour une simulation par grande profondeur qui me semble plus appropriée et réaliste. (mais beaucoup plus cher)

    Cordialement
    Europa
    Dernière modification par Europa73 ; 10/04/2007 à 17h08.

  21. #18
    Slagt

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Mais ça risque de poser un problème juridique... difficile de ne rien faire "sous prétexte d'une simulation" alors qu'on a cas ouvrir une porte pour éviter un drame...

    Je suis pour ce genre d'experience, mais à condition que ça se passe bien , sinon il faudra bien trouver un responsable... qui ? (remarques, s'ils signent un papier comme quoi il sont responsable de tout, ça devrait pas poser de problème )
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  22. #19
    SK69202

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Bonsoir,

    Le caisson hyperbare grands fonds me rappelle que:

    L'exploration des grandes profondeurs océaniques terrestre, pourtant pleines de vie, est un challenge que nous n'avons pas réussi à relever.

    C'est l'industrie de la péche ou une éruption volcanique intempestive qui alimentent "la Science" en créatures abyssales inconnues.

    L'expérience d'isolement d'un groupe humain par l'ESA reste du gaspillage, il suffit de couper quelques jours les différentes liaisons des quelques établissements scientifiques isolés (TAAF, Antartique, navires) et aux résultats !

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. #20
    _Goel_

    Re : L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars

    Et sur MIR ou dans l'ISS, on n'a pas récolté des infos ? c'est déjà autrement plus réaliste de rester cloisoné dans une station spatiale orbitale que dans une station spatiale sur Terre !
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

Discussions similaires

  1. Un astronaute suédois sur le prochain vol vers l'ISS
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2006, 05h37
  2. L'ESA sur mars
    Par cevewe dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 124
    Dernier message: 21/05/2006, 23h25
  3. Mars : Alcatel Alenia Space lance l'étude de la mission ExoMars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/02/2006, 12h33
  4. Quelle propulsion pour un vol piloté vers Mars ?
    Par Noctambule dans le forum [Jan]: Dialoguez avec Richard Heidmann
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2004, 21h36