Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane



  1. #1
    RSSBot

    En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Ce tout nouveau moteur, dénommé 5M15 et conçu par XCOR Aerospace, vient de subir avec succès ses premiers essais réels dans le désert Mojave, en Californie. Un des modèles définitifs qui en découleront devrait assurer le retour d'équipages humains depuis la planète Mars vers la Terre ...

    Lire la suite dans les actualités :
    http://www.futura-sciences.com/index...&cHash=3a97a9a

  2. Publicité
  3. #2
    _Goel_

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Sympa à voir ces "ellipses bleutées" emboitées à la sortie de la tuyère ! Ca fait très futuriste !
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  4. #3
    hellsing

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Sympa à voir ces "ellipses bleutées" emboitées à la sortie de la tuyère ! Ca fait très futuriste !
    clair on dirait les ondulation d'une corde c est super beau
    ils ont l air de bien avancer dans la conception de ce moteur à suivre de pres

  5. #4
    moijdikssékool

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    La véritable question serait plutôt de savoir pourquoi nous n'y avons pas pensé avant
    Sympa à voir ces "ellipses bleutées" emboitées à la sortie de la tuyère ! Ca fait très futuriste !
    si je ne m'abuse, on observe la même sortie de gaz à la sortie des tuyères de la première fusée chinoise. C'était du méthane?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ironpulse

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Un moteur qui promet !
    Nous assistons probablement aux premiers gargouillements (il a de la voix quand même ...) du futur propulseur champion de sa classe.
    Comme le dit la NASA elle même :
    "La véritable question serait plutôt de savoir pourquoi nous n'y avons pas pensé avant".
    Les perspectives sont très interessantes.

  8. #6
    yenapa

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Très impressionnant !
    Peut-être que les "volontaires" (désignés ?) qui partiront sur Mars seront rassurés sur leurs chances de revenir "à la maison".

  9. Publicité
  10. #7
    manuel.flury

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Et si le méthane est si facile à produire, pourquoi nos voitures n'en profiterait pas aussi ?

  11. #8
    Aldorado

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Oui c'est une bonne question !
    Quel inconvénients y aurait il a se servir des moteurs a méthane pour nos voitures ?
    Le coût ? Le poids ? la production de méthane a grande echelle ? Ou un systeme bien trop complexe pour une voiture tout simplement...?
    merci

    ++

  12. #9
    Europa73

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Bonsoir.

    J'ai tendance à croire que là, ils ont fait fort et que l'on vient d'assister à une des étapes décisive dans le cadre des missions Martienne habitées plus ou mois en temps et en heure.

    Sachant que :

    Le méthane est le composant principal du gaz naturel. C'est le principal constituant du biogaz issu de la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène. Il est fabriqué par des bactéries méthanogènes qui vivent dans des milieux anaérobiques c'est-à-dire sans oxygène.
    et que :

    Bien que le sous-sol martien renferme peu de méthane, il serait parfaitement possible d'en obtenir par réaction chimique en chauffant ensemble de l'anhydride carbonique et de l'hydrogène extraits du sol ou de l'atmosphère.
    Il faudra quand même mettre sur pied une mini-usine de fabrication, c'est du matos quand même, donc on peut supposer qu'ils largueront un "colis" à monter en kit comme des grands et que la mini-usine sera la 1ère station service Martienne autonome. (cirrus-visa-mastercard OK )

    Sinon, le moteur test actuel fournit une poussée de 3,5 tonnes, ce qui correspond à peine à 0,5 % de la poussée crée par chaque propulseur à ergol solide de la Navette, va falloir voir plus gros mais pas si gros que cela car quitter Mars c'est plus facile que la belle bleu.

    Manque plus qu'à coupler à notre engin un bon propulseur ionique et hop aux bercailles vite fait et tout le monde est content.

    ps : Je sent que vais plus péter dans le vide mais dans un sac et revendre à chaque fin de mois le tout aux plus offrant.


    Cordialement,
    Europa.

  13. #10
    Europa73

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Citation Envoyé par Aldorado Voir le message
    Oui c'est une bonne question !
    Quel inconvénients y aurait il a se servir des moteurs a méthane pour nos voitures ?
    Le coût ? Le poids ? la production de méthane a grande echelle ? Ou un systeme bien trop complexe pour une voiture tout simplement...?
    merci
    ++
    Bonsoir.

    GNV

    Le Gaz Naturel Véhicule est du méthane, un gaz deux fois plus léger que l'air. C'est un inconvénient car il doit absolument être compressé pour être stocké, mais c'est aussi un avantage en terme de sécurité puisqu'en cas de fuite il se diffuse très rapidement dans l'atmosphère.

    Comme dans le cas du GPL-c, l'utilisation du GNV requiert l'installation d'un second réservoir dans le véhicule. Le GNV est stocké sous 200 bars dans des réservoirs obligatoirement cylindriques qui peuvent être en acier, en aluminium ou en composite et doivent être capables de supporter au moins 600 bars pour des raisons de sécurité. De nombreuses recherches sont en cours pour améliorer l'embarquement du GNV : on ajoute aux réservoirs des charbons actifs sur lesquels s'adsorbent plus de molécules de gaz. On arrive ainsi à réduire la pression de stockage à seulement quelques dizaines de bar, ce qui présente plusieurs avantages : coût de compression plus faible, réservoirs plus simples et de forme libre (donc plus faciles à placer à l'intérieur du véhicule)...

    Le GNV a un indice d'octane très élevé, ce qui permet au moteur d'atteindre des conditions de pression très sévères et d'obtenir de bonnes performances, ce qui compense la perte de puissance due à l'injection gazeuse et permet d'obtenir des performances équivalentes en GNV et en essence.

    Par contre, le GNV améliore la souplesse de la conduite et supprime les problèmes de fonctionnement à chaud et à froid.

    En terme de pollution, le GNV a aussi beaucoup d'avantages. Ses polluants présents à l'échappement sont deux fois moins nocifs pour l'ozone que ceux de l'essence ; leur contribution à l'effet de serre est inférieure de 25 %. On y retrouve principalement du CH4, qui, selon certaines normes n'est pas considéré comme un polluant (mais qui se traite très difficilement par les pots catalytiques).

    Une adaptation simple (sans modification du moteur) d'un véhicule essence permet de diviser par deux les émissions de l'ensemble des polluants. Une utilisation optimisée pour le GNV permet d'atteindre des niveaux encore bien plus faibles.

    Ces conséquences sont avantageuses sur le plan local, sur le plan régional et pour l'effet de serre.

    Les autobus équipés de GNV ont des performances qui tendent à s'approcher de celles des autobus Diesel et en même temps, l'utilisation du GNV permet de réduire beaucoup d'autres défauts : bruit du moteur, dégagement d'odeurs, de fumées noires...

    Les inconvénients du GNV sont équivalents à ceux du GPL-c : faible autonomie du véhicule et difficultés d'approvisionnement.

    L'utilisation de GNV pourrait, comme pour le GPL-c, couvrir des utilisations spécifiques : transport en commun, taxis, flottes d'entreprise et une faible partie du parc automobile privé. Les réserves mondiales en gaz naturel sont très grandes, ce qui est un gros avantage par rapport au GPL-c. Aujourd'hui il est assez courant en Italie, Argentine et Nouvelle-Zélande. En France, il n'existe quasiment pas de station-service où l'on peut se ravitailler en GNV.
    Merci "Google".

    Comme quoi tu as bien fait de poser la question.

    Cordialement,
    Europa

  14. #11
    polo974

    Re : En vidéo : premiers essais d'un futur moteur martien au méthane

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Sympa à voir ces "ellipses bleutées" emboitées à la sortie de la tuyère ! Ca fait très futuriste !
    C'est un gros brûleur gaz de ville, en plein désert...


    Les "ellipses bleutées" proviennent d'une mauvaise adaptation de la tuyère, alors M.Mach le fait savoir avec des ondes (on trouve plein de trucs sur les sorties de tuyères de réacteurs et fusées sur le net...).

    Mais comme les conditions atmosphériques changent suivant l'altitude et la planète (il parait même que dans le vide il n'y a pas d'atmosphère)...

    Allez, un bon allume-gaz, et on rentre de notre promenade sur Mars.

    Franchement, vouloir aller sur Mars alors qu'on n'a pas fini de polluer la Terre, c'est pas sérieux...

Discussions similaires

  1. Essais d'un moteur à aimant permanent !
    Par f6bes dans le forum Électronique
    Réponses: 58
    Dernier message: 21/06/2020, 13h28
  2. Premiers essais
    Par Petit Suisse dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2007, 11h59
  3. premiers essais planetaire
    Par klyridol dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/04/2006, 18h41
  4. La Nasa teste un moteur martien à oxygène et méthane liquide
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/04/2006, 15h46
  5. Premiers essais du moteur de fusée réallumable VINCI
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/08/2005, 07h09