Des chaînes moléculaires à squelettes de carbone, capables de s'auto-assembler, créent un collage d'une résistance étonnante pour une épaisseur extrêmement faible. Bon marché, cet adhésif original pourrait intéresser l'industrie.Une minuscule couche monomoléculaire peut lier entre elles deux surfaces qui, d’ordinaire, sont réticentes au collage. Cette découverte, presque fortuite, a été réalisée sur le cuivre et le silicium par une équipe du Rensselaer Polytechnic Institute, aux Etats-Unis. On ne la verra jamais en tube dans les rayons de bricolage mais plusieurs in...

Lire la suite : Une super glue d'un nanomètre d'épaisseur
Les actualités Futura-Sciences