Gros problème de l'utilisation de l'hydrogène, dans les moteurs à combustion ou dans les piles à combustible : son stockage. On espérait le glisser dans des nanotubes de carbone mais on ne peut pas compter sur eux à température ambiante. Les matériaux poreux n'ont pas dit leur dernier mot : voici les nanocornets de carbone…Molécule ultra légère, le dihydrogène ne se laisse pas facilement emprisonné. On peut le liquéfier mais il faut une température très basse et un réservoir thermiquement bien isolé. Une meilleure idée est de l'insuffler dans un matériau poreux pour que ses ...

Lire la suite : Des nanocornets pour les piles à combustible ?
Les actualités Futura-Sciences