Imaginez des gants de chirurgiens le prévenant d'une modification anormale de la composition chimique du sang de son patient ou encore un ordinateur puissant connecté à Internet dans un T-shirt sans qu'aucune pièce rigide n'apparaisse. Cela semble à première vue impossible mais une équipe de chercheurs de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a repoussé à nouveau les limites de l'électronique « flexible ». On savait déjà faire des microprocesseurs en matériaux organiques sur des films plastiques mais ceux-ci ne peuvent pas jusqu'à présent égaler les performan...

Lire la suite : Le silicium "caoutchouc" : nouvelle vague en électronique ?
Les actualités Futura-Sciences