Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    On estime qu'à ce jour, plus de 200 milliards de Compact Disc ont été vendus dans le monde. Pourtant, la définition et la mise au point de cet objet, l'un des plus marquants du XXème siècle et qui vient tout juste de souffler sa 25ème bougie, ont été particulièrement laborieuses.L'origine du CD remonte aux années 50, lorsque la firme Philips lança ses chercheurs sur la piste d'un nouveau procédé d'enregistrement sonore, susceptible de s'affranchir des défauts rédhibitoires des techniques de l'époque. Se concurrençaient alors les procédés mécaniques (le di...

    Lire la suite : Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    ananda

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Yo

    Au début le support CD était présenté comme la solution ultime pour stocker à vie de l'information...or il est désormais avéré que la durée de vie d'un CD gravé varie entre 2 et 5 ans! D'où l'intérêt de graver et de regraver à intervalles réguliers (et/ou de multiplier les supports : Disque dure externe, etc.). PLus globalement, cette histoire m'interpelle : existe-t-il dans l'absolu un moyen stocker ad vitam eternam de l'information (numérique ou pas) ? Sachant qu'il faut tenir compte d'une multitude de contraintes : usure physique du support, les effets des ondes électromagnétiques en tout genre, la gestion de la compatibilité entre les supports et les systèmes de lecture (pas évident à l'heure actuelle de lire une disquette 5 pouces, même si l'information y est correctement stockée ! )...

  4. #3
    Jean Etienne

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Citation Envoyé par ananda Voir le message
    Yo

    Au début le support CD était présenté comme la solution ultime pour stocker à vie de l'information...or il est désormais avéré que la durée de vie d'un CD gravé varie entre 2 et 5 ans! D'où l'intérêt de graver et de regraver à intervalles réguliers (et/ou de multiplier les supports : Disque dure externe, etc.). PLus globalement, cette histoire m'interpelle : existe-t-il dans l'absolu un moyen stocker ad vitam eternam de l'information (numérique ou pas) ? Sachant qu'il faut tenir compte d'une multitude de contraintes : usure physique du support, les effets des ondes électromagnétiques en tout genre, la gestion de la compatibilité entre les supports et les systèmes de lecture (pas évident à l'heure actuelle de lire une disquette 5 pouces, même si l'information y est correctement stockée ! )...
    En effet, aucun support n'est éternel !

    Aujourd'hui, le support le mieux armé pour défier le temps semble encore être le bon vieux 78 tours en céramique ou bakélite gravée... à condition de ne jamais le lire ! Cependat il est impossible par ce moyen d'obtenir une restitition sonore parfaite, pour des raisons à la fois mécaniques que de compression, on devrait plutôt dire "rabotage" des fréquences sonores et surtout de leur amplitude.

    En matière de CD, la couche à base d'or (au lieu d'aluminium) est encore utilisée pour permettre une meilleure durée de conservation, mais est évidemment plus coûteuse. Il existe aussi des CD gravés directement dans le cristal, sans couche métallique, destinés à l'archivage. Mais ceux-ci sont peu répandus.

  5. #4
    Poone

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Citation Envoyé par ananda Voir le message
    Au début le support CD était présenté comme la solution ultime pour stocker à vie de l'information...or il est désormais avéré que la durée de vie d'un CD gravé varie entre 2 et 5 ans!
    J'ai des cds gravés depuis plus de 5 ans et non ils ne se sont pas auto-détruits !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jeshortdi

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Citation Envoyé par Poone Voir le message
    J'ai des cds gravés depuis plus de 5 ans et non ils ne se sont pas auto-détruits !
    Pareil, mais ils ont terriblement jauni... Je pense que leurs années sont comptées !

    Mais je pense que 2 à 5 ans, c'est peu par rapport à la réalité, surtout si le cd est conservé dans un endroit idéal (pas de variation de température, pas d'UV...)

  8. #6
    Gunman

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Je ne serais pas si élogieux que l'article en ce qui concerne la durée de vie et la qualité du son d'un CD, mais bon ^^

  9. Publicité
  10. #7
    ananda

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Un article sur la durée de vie des CD à lire ICI

    Citation Envoyé par Poone Voir le message
    J'ai des cds gravés depuis plus de 5 ans et non ils ne se sont pas auto-détruits !
    (Bon OK 2 à 5 ans de durée de vie, c'était une fourchette assez basse...disons que ça dépend de la qualité du CD . Perso, des CD gravables de piètre qualité (pas chers, j'en avais acheté 200) m'ont duré même pas deux ans (pas de jaunissement visible, ou quoi que ce soit, mais la lecture du CD plante)
    Dernière modification par ananda ; 20/08/2007 à 17h17.

  11. #8
    Bouli

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Petite correction : dans l'article il est dit que la longueur d'onde d'un laser est rigoureusement monochromatique... Aucune source n'est rigoureusement monochromatique !
    La largeur de raie d'une diode laser est de l'ordre de quelques dizaines de MHz ce qui est bien suffisant pour lire un CD mais pas forcément pour d'autres applications où on a besoin d'une source plus monochromatique.

  12. #9
    Poone

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Faut surtout dire que le cd a été un business incroyable ! les gens ont rachetés leurs vinyls en cd sous prétexte d'une meilleure qualité sonore et quelques années après leurs achats, ils se sont aperçus que leurs albums ont été remasterisés....business is business

  13. #10
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Autres points, le support n'est pas parfait pour 3 raisons:
    - la fréquence d'échantillonage trop faible, qui conduit à faire moultes galipettes sur la conception et la réalisation des filtres brickwall, avec des résultats discutables en termes de fidélité au signal d'origine
    - la dynamique insuffisante
    - un procédé d'encodage de l'information qui souffre intrinsèquement de problèmes de calages temporels et d'une faible tolérance aux fautes.

    Si c'était parfait, nos têtes pensantes n'auraient pas pondu les normes SACD, DVD audio, et les divers codecs audio avec +/- de pertes utilisés sur les DVDs vidéo et en streaming.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  14. #11
    Jean Etienne

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Citation Envoyé par Bouli Voir le message
    Petite correction : dans l'article il est dit que la longueur d'onde d'un laser est rigoureusement monochromatique... Aucune source n'est rigoureusement monochromatique !
    La largeur de raie d'une diode laser est de l'ordre de quelques dizaines de MHz ce qui est bien suffisant pour lire un CD mais pas forcément pour d'autres applications où on a besoin d'une source plus monochromatique.
    Vous avez raison (j'ai d'ailleurs enlevé ce mot dans l'article). Disons que le faisceau laser est "suffisamment monochromatique" pour être utilisé à cette fin... En holographie par exemple (j'en ai fait beaucoup avec un laser He-Ne), cela devient plus critique.

  15. #12
    Jean Etienne

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Autres points, le support n'est pas parfait pour 3 raisons:
    - la fréquence d'échantillonage trop faible, qui conduit à faire moultes galipettes sur la conception et la réalisation des filtres brickwall, avec des résultats discutables en termes de fidélité au signal d'origine
    - la dynamique insuffisante
    - un procédé d'encodage de l'information qui souffre intrinsèquement de problèmes de calages temporels et d'une faible tolérance aux fautes.

    Si c'était parfait, nos têtes pensantes n'auraient pas pondu les normes SACD, DVD audio, et les divers codecs audio avec +/- de pertes utilisés sur les DVDs vidéo et en streaming.
    C'est vrai. Mais il ne faudrait pas oublier les multiples "rabotages", aussi bien en amplitude du signal qu'en fréquence, auxquels il fallait se livrer pour que le sillon des disques vinyles ne dépasse pas certaines limites physiques (autrement dit, que leurs ondulations ne se croisent pas sur la surface du disque.

    Ce sont ces filtrages superposés qui rendaient le son "feutré" si cher aux nostalgiques et font préférer le vinyle au CD, exactement comme une personne élevée à la margarine trouve mauvais le goût du vrai beurre...

  16. Publicité
  17. #13
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Actu - Le CD a 25 ans : un quart de siècle de musique parfaite

    La qualité de restitution du CD convaincra rapidement les amateurs de musique, en révélant des sons qu'une dynamique réduite rendait autrefois inaudibles
    Ouille, je ne l'avais pas vue celle-là. Cela a été infirmé concernant les vyniles, mesures à l'appui (mais j'ai la flemme de chercher les articles en question sur les fora mélomanes/audio).
    Concernant les cassettes audio, ce pb de dynamique me semble certain.

    EDIT: compression RIAA choucoutée + mixage soigné par l'ingé son limitaient les pbs de rabotage au temps des vyniles. On va pas se battre pour les vyniles: de toute façon, à part pour quelques mélomanes et audiophiles, c'est un support mort.

    Le pb du brickwall et de la dynamique des CDs dont je parle est un intrinsèque. Quand t'as que 96dB au max comme résolution initiale et 2kHz pour un brickwall, c'est pas top confortable côté ingénierie. En 24/96, y'a pas besoin d'être un rusé sioux pour resortir un signal avec 60 à 80 dB de dynamique durant tout l'enregistrement et un filtrage peu coûteux mais efficace et sans disto ou artefact: finger in the nose.

    Ce qu'on a perdu de plus cher à mes yeux avec l'époque vynile, ce n'est pas temps le support. C'est la qualité du boulot de l'ingé son. Compression "à mort" pour faire ressortir le BOOOM BOOOM des graves et artificiellement monter le niveau sonore (adieu la dynamique), gestion foireuse du niveau sonore: certains enregistrements sur CDs présentent de la saturation, un comble alors que c'est si facile à gérer par informatique!!!
    Dernière modification par Yoghourt ; 21/08/2007 à 17h44.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

Discussions similaires

  1. Actu - Spoutnik : l'ère spatiale a un demi siècle
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/10/2007, 18h39
  2. Actu - L'eau potable, défi du siècle ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/08/2007, 16h16