Electrisez l'air puis attirez-le dans un couloir chargé dans la polarité opposée : c'est le principe du « vent ionique ». Un prototype vient d'en démontrer l'intérêt pour évacuer la chaleur d'une puce électronique. Venant compléter le ventilateur classique, il en multiplie paraît-il l'efficacité par 2,5.A la longue saga des systèmes de refroidissement des composants électroniques, une équipe de l'université de Purdue (Etats-Unis) vient d'ajouter avec succès une méthode inédite : provoquer un vent violent à sa surface même. Le prototype de Timothy Fisher et Suresh Garimella n...

Lire la suite : Un ouragan microscopique pour refroidir les puces
Les actualités Futura-Sciences