Tous les points chauds situés dans le sud-est de l'Europe entre le 21 et le 26 août dernier sont ici détectés par l'instrument ATSR (Along Track Scanning Radiometer) du satellite ERS-2 et AATSR (Advanced Along Track Scanning Radiometer) d'Envisat, tous deux appartenant à l'ESA. Sont considérés sur cette carte les sources de température dépassant 312 K (38,85°C), considérés comme feux.Crédit : ESADurant la même période, l'instrument MERIS (Envisat's Medium Resolution Imaging Spectrom...

Lire la suite : En bref : les incendies de forêts en Grèce vus du ciel
Les actualités Futura-Sciences