Mais le docteur ne l'a pas fait exprès… C'est l'analyse de cheveux du grand compositeur, prélevés peu après sa mort, qui a permis de comprendre que le traitement médical qu'il suivait l'a sans doute achevé…C'est à la suite de problèmes hépatiques que Ludwig van Beethoven s'est éteint à Vienne le 26 mars 1827. Depuis quatre mois, il souffrait d'oedèmes intestinaux importants qui avait conduit son médecin, Andreas Wawruch, à effectuer quatre ponctions pour extraire l'épanchement interne, la plus importante ayant évacué 17 litres… Pourtant, depuis plusieurs années, des études a...

Lire la suite : Beethoven empoisonné au plomb par son médecin ?
Les actualités Futura-Sciences