Les anthropologues devront désormais s'immerger plus profondément dans le passé pour étudier l'origine des premiers hominidés en dehors de l'Afrique. En cause, une vingtaine de restes fossiles découverts en Géorgie (ex république soviétique), datés de 1,8 million d'années.L'auteur de l'étude est le professeur David Lordpkipanidze, directeur du Musée national de Géorgie, ainsi que d'autres chercheurs de Géorgie, Suisse, Italie et Espagne.Cette découverte est intervenue sur le site de Dmanisi, à 85 kilomètres de Tbilisi dans le Mashavera River Valley qui relie la ch...

Lire la suite : Les plus anciens ossements humains hors d'Afrique
Les actualités Futura-Sciences