Un plastique possédant des pores en forme de sablier, imitant ceux des cellules végétales, vient d'être découvert par une équipe internationale. Remarquablement efficace pour filtrer certaines molécules, il pourrait être utilisé à grande échelle pour réduire les émissions de CO2 et déssaler l'eau de mer.Le plastique obtenu par des chercheurs, membres de la Hanyang University en Corée,de l'Université du Texas et CSIRO en Australie, a surpris ses créateurs par ses performances de membranes semi-perméables laissant passer certaines molécules et pas d'autres....

Lire la suite : En vidéo : le plastique qui imite les membranes cellulaires !
Les actualités Futura-Sciences