Une série de mesures indiquent que l'Atlantique nord remplit deux fois moins bien qu'il y a dix ans son rôle de puits à dioxyde de carbone. De quoi, peut-être, revoir à la baisse l'efficacité de l'océan mondial à modérer le renforcement de l'effet de serre dû aux activités humaines.On compte beaucoup sur l'océan pour absorber une partie du dioxyde de carbone (le CO2, ou gaz carbonique) que les hommes émettent en abondance. En effet, ce puits à carbone planétaire (comme l'est aussi l'ensemble de la végétation terrestre) réduit obligeamment l'effet de serre en ...

Lire la suite : L'Atlantique absorbe moins de dioxyde de carbone
Les actualités Futura-Sciences