Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Actu - Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau

    John Kitching et ses collègues du National Institute of Standards and Technology (NIST) à Boulder, dans le Colorado, viennent de mettre au point un petit magnétomètre presque aussi sensible que les Superconducting Quantum Interference Device utilisés en magnétoencéphlographie (MEG). Le dispositif fonctionne à température ambiante, contrairement aux Squid refroidis par de l'hélium liquide.Tout le monde connaît, bien sûr, l'IRM qui fournit des images en coupe spectaculaires du corps humain et notamment du cerveau. Les champs magnétiques sont donc d...

    Lire la suite : Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    invite73192618

    Re : Actu - Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau

    J'avais rédigé le texte ci-dessous hier après une première lecture, et après une bonne nuit de réflexion ...j'ai rien à changer.
    So:

    Are you kidding???? Laurent, je sais pas si tu te rends compte de mon état en lisant ça. Imaginons que fasse un article pour annoncer une petite découverte: on vient d'identifier la production de mini trous noirs au LHC. You get it?

    C'est monstrueux!! L'article de Nature Photonic parle des applications possibles en géologie, astrophysique, détecton d'explosif, etc, et je m'en fout. Je m'en fout com-plête-ment. J'ai une grosse lumière qui clignote dans ma tronche LA MEG VA SE DEMOCRATISER! Tu peux facilement prévoir une explosion des recherches et découvertes en neurosciences fonctionnelles.

    Déjà sans ça, la MEG est au bord de devenir plus intéressant que l'IRM, à cause des prix et à cause de la nature du signal.

    Au niveau du prix: au départ le coût de la MEG était presque aussi élevée que l'IRM ($10 millions) à cause de la nécessité de faire ça dans une cave amagnétique. Puis, par des dispositifs ingénieux des capteurs, cette cave n'a plus été nécessaire, abaissant le coût à environ $1 million aujourd'hui. Mais l'essentiel du prix actuel (tant à l'investissement de départ qu'au niveau de la maintenance), c'est un espèce de frigo king size pour refroidir les squids. Si la technologie annoncée n'a pas de drawback importants que je serais incapable de voir maintenant, tu peux donc raisonnablement penser que le prix va chuter encore, au point que la plupart des labos de neuroimagerie et centres cliniques vont pouvoir y avoir accès.
    Pas seulement eux d'ailleurs. Par nature les capteurs de signaux magnétiques n'ont pas besoin d'un contact aussi intime que pour les signaux électriques, ce qui signifie qu'il sera très facile de poser les "magnétodes" sans besoin de produit électrolytique ni de gratter ni de passer une heure à arranger les électrodes sur la tête comme c'est le cas actuellement pour l'EEG. Or si ça sort des labos, le rythme des investissements/progrès réalisés sera encore accéléré!

    Au niveau du signal: c'est devenu un truisme de dire que la MEG, comme l'EEG, est précise au niveau temporel mais pas au niveau spatial. Il faut compléter cette information: contrairement aux signaux électriques, qui ont beaucoup de difficulté à passer le crâne, les signaux magnétiques y passent comme dans du beurre. Conséquence, ils ne sont pas "floutés" quand on les enregistre à la sortie du crâne, et leur collecte n'est pas non plus affectée par les changement d'impédance des électrodes (sueur...). Donc, la reconstruction de la localisation de source est plus facile avec les signaux magnétiques, même si ceux-ci sont par nature beaucoup moins intenses que les signaux électriques (qui ne sont pas intense non plus d'ailleurs).

    Actuellement, plusieurs techniques existent pour reconstruire la localisation des sources principales, en particulier la méthode SAM. Celle-ci est presque la méthode, mais elle a encore un drawback important: des sources corrélées entre elles tendent à disparaitre après traitement. Autrement dit, une source forte peu corrélée à d'autre sera très bien vu/localisée, mais deux sources fortes corrélées (par exemple les cortex auditifs bilatéraux) vont voir leur puissance artificiellement diminuée, et ce d'autant plus qu'elles seront corrélées entre elles. Des techniques existent pour tenter d'améliorer cet état de chose (en traitant chaque hémisphère séparément par exemple), mais pas encore au point d'être automatisées à la satisfaction de tous. Mais il n'y a pas de raison d'être spécialement pessimiste. D'une certaine façon, les analyses MEG en sont au stade où l'étaient les analyses d'IRMf il y a 10 ans. Si la technique se démocratise et que les analyses reçoivent autant d'attention que ce qu'à eu l'IRM, ça va aller très, très, très vite.

    Bref, ça promet d'être vraiment excitant d'être chercheur en neurosciences fonctionnelles ces prochaines années. Avis aux étudiants!

    Laurent j'avais vraiment pas le temps faire un commentaire aussi long, mais tu pas laissé le choix en publiant une nouvelle de cette importance. Quelle belle journée. Merci beaucoup

  4. #3
    mtheory

    Re : Actu - Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau



    Super analyse ! J'imagines facilement ton état !!
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  5. #4
    mtheory

    Re : Actu - Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau

    Tu pourrai peut-être nous faire un article reprenant tout ça ?

    J'en parlerai à qui de droit mais je pense qu'il n'y aura pas de problèmes
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite73192618

    Re : Actu - Des mini magnétomètres pour étudier le cerveau

    Pourquoi pas! Pas avant jeudi par contre, et comme j'ai déjà promis un autre article à qui de droit ça va aller en deux, mais ouais bonne idée

Discussions similaires

  1. [idée] pourquoi pas des LED UV pour une mini insoleuse
    Par Amos_666_ dans le forum Électronique
    Réponses: 36
    Dernier message: 25/07/2012, 12h46
  2. Des ballons sondes pour étudier la mousson et la formation des cyclones
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2008, 22h37
  3. Actu - RESOLUT : des mini-supernovae en laboratoire !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/08/2007, 10h40
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 01/04/2007, 12h51
  5. Des électrodes sur le cerveau pour traduire la pensée en mouvement
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/07/2006, 22h57