Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde



  1. #1
    RSSBot

    Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Le 21 janvier 1976, deux Concorde s'alignent simultanément sur la piste de l'aéroport d'Orly (Paris) et de Heathrow (Londres). Dans quelques instants, ils prendront le départ pour le premier vol commercial supersonique de l'Histoire. C'était il y a 30 ans.Aujourd'hui, Concorde n'est plus qu'un souvenir. Mais quel souvenir ! L'histoire commence officiellement le 25 octobre 1962, lorsque Sud-Aviation et British Airways présentent à leurs gouvernements respectifs un programme d'avion supersonique qui devrait conférer à l'Europe une avance décisive dans le domaine de l'avia...

    Lire la suite : En images : l'extraordinaire aventure de Concorde
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Paul Marais-Hayer

    Unhappy Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Bonjour,

    En tant qu'administrateur du forum francophone consacré à Concorde
    http://www.af001.com

    Je ne pouvais pas laisser passer l'énorme erreur dans le titre de cet article consacré à Concorde !

    Donc pour la connaissance générale, le 21 Janvier 1976 deux Concorde sont bien parti au même moment en direction de IAD, l'anglais de Londres Heathrow (LHR) et le français de Paris CDG (et non d'Orly comme vous l'avez écrit)

    D'ailleurs ce moment historique a été filmé par le journal de TF1 ! puisqu'il en a fait presque la totalité du journal.

    J'espère que cette erreur sera corrigée.

    Paul

  4. #3
    jihel

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Bonjour,
    Vous avez parfaitement raison et cette erreur historique est corrigée grâce à vous !
    Merci de votre réaction !

  5. #4
    Saint-Sandouz

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Je suis absolument scandalisé par cet article dépourvu de toute rigueur. Il contient de nombreuses erreurs et assertions tendancieuses. Celle relevée par Paul Marais-Hayer me parait anecdotique en comparaison.
    Sur l’accident de Gonesse vous ne citez pas vos sources qui sont probablement le rapport f-sc000725 du BEA consultable à l’URL
    http://www.bea-fr.org/docspa/2000/f-...f-sc000725.htm
    En ce qui concerne l’entretoise: “En conclusion, rien dans l'ensemble des recherches qui ont été conduites n'a fait apparaître la moindre contribution de l'absence de l'entretoise à l'accident du 25 juillet 2000.”.
    En ce qui concerne les freins: “Cette température était de 150° (la température doit dépasser 220° pour qu'il y ait alarme). De plus, elle était la même pour les boggies droit et gauche. La température des freins n'avait donc rien d'anormal.”
    Rien dans les enregistrements ne vient étayer ce que vous affirmez.
    Une grande partie de votre article est donc fantasmée.
    Nico

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    f-wwow

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Bonjour,

    J'ai envoyé un message à Futura Sciences pour que ce site apporte des corrections sur l'article.

    Je note de grosses confusions sur les heures données de début de check-list, de lâcher des freins, de décollage... C'est embrouillé !

    Je n'ai à ce jour ni reçu de réponse, ni vu quelconque correction sur la page.

    Néanmoins, ce site reste agréable à consulter et je l'ai ajouter dans mes signets en flux RSS.

  8. #6
    Futura

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    L'auteur vous répondra très prochainement et les corrections nécessaires seront apportées comme d'habitude ; je vous demande juste un peu de patience. Merci de vos retours.
    Just do it !

  9. Publicité
  10. #7
    Saint-Sandouz

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Citation Envoyé par Futura Voir le message
    L'auteur vous répondra très prochainement et les corrections nécessaires seront apportées comme d'habitude ; je vous demande juste un peu de patience. Merci de vos retours.
    Si je suis scandalisé c'est parce cet article est en opposition avec l'excellente qualité de votre revue et sa rigueur scientifique.
    Je ne vois pas bien comment on peut apporter de correctif à un article dont le contenu est soit inventé, soit le résultat d'extrapolations hasardeuses, soit relève de la pure propagande.
    " […] le programme Concorde fut un succès éblouissant. Qu'il ait été boudé par les compagnies d'aviation du monde entier […] n'est nullement symptomatique d'un quelconque défaut de l'appareil ou de sa rentabilité potentielle." Autrement dit: le monde entier nous l'enviait mais n'en voulait pas. Il faut souligner que le déficit d'exploitation était subventionné à hauteur de 90% jusqu'en 1987. Les VIP Americains fan du Concorde pouvaient donc voler aux frais du contribuable français...
    " […] l'expérience acquise permit la création d'Airbus Industries avec le succès que l'on connaît…" Petit rappel chronologique: la décision de développer le supersonique a été prise par la France et la Grande-Bretagne en 1962; les discussions entre compagnies aériennes européennes pour définir le court moyen courrier dont elles auraient besoin ont commencé de façon informelle en 1965 et pour répondre à cette demande les avionneurs ont commencé les études préliminaires en 1967. Ces deux programmes n'ont rien à voir entre eux, le premier, gros dévoreur de financement, ayant failli faire avorter le deuxième. Celui-ci a donc démarré quelques années après le premier et ils ont été poursuivis en parallèle. Le premier Airbus, l'A300, s'est fait sans la participation de la Grande-Bretagne, il mettait en oeuvre des technologies éprouvées et il répondait à une demande clairement exprimée.
    Les technologies novatrices de l'A320 doivent assez peu au Concorde: naturellement aucune de celles propre au supersonique n'ont été utilisées et les commandes électriques, si le Concorde était le premier avion de ligne à en être équipé, devenaient banales sur les appareils militaires. Par contre les matériaux composites étaient pratiquement absents du Concorde alors qu'elles ont fait leurs débuts sur l'A320.
    Une des clés du succès de la gamme Airbus est la "communaulité", c'est à dire que tous les modèles ont le même cockpit et les mêmes systèmes et donc la qualification des pilotes simplifiée à l'extrême.

    Le seul titre "l'extraordinaire aventure de Concorde" qualifie cet article plutôt pour Paris-Match ou Ça m'intéresse que pour une revue scientifique.

    A part ça, bravo pour les autres articles qui paraissent et pour les mettre en ligne gratuitement. "Continue with the good job".

    Nico

  11. #8
    Jean Etienne

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Je suis absolument scandalisé par cet article dépourvu de toute rigueur. Il contient de nombreuses erreurs et assertions tendancieuses. Celle relevée par Paul Marais-Hayer me parait anecdotique en comparaison.
    Sur l’accident de Gonesse vous ne citez pas vos sources qui sont probablement le rapport f-sc000725 du BEA consultable à l’URL
    http://www.bea-fr.org/docspa/2000/f-...f-sc000725.htm
    En ce qui concerne l’entretoise: “En conclusion, rien dans l'ensemble des recherches qui ont été conduites n'a fait apparaître la moindre contribution de l'absence de l'entretoise à l'accident du 25 juillet 2000.”.
    En ce qui concerne les freins: “Cette température était de 150° (la température doit dépasser 220° pour qu'il y ait alarme). De plus, elle était la même pour les boggies droit et gauche. La température des freins n'avait donc rien d'anormal.”
    Rien dans les enregistrements ne vient étayer ce que vous affirmez.
    Une grande partie de votre article est donc fantasmée.
    Nico
    Toutes les données chronologiques citées dans cet article proviennent de l'ouvrage de Jean-Pierre Otelli paru sous le titre "Pourquoi ils sont tombés ?" aux éditions Altipresse.

    La conclusion concernant les conséquences de l'absence d'entretoise proviennent de la commission d'enquête. Quant aux informations sur la température des freins, elles appartiennent également à Jean-Pierre Otelli, qui n'est pas spécialement le premier venu en matière d'aviation.

    C'est donc lui que vous accusez de vouloir fantasmer, probablement aidé par la commission d'enquête. Je me trompe ?

  12. #9
    Saint-Sandouz

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Le rapport d'enquête du BEA mentionne bien l'absence d'entretoise mais pour dire qu’il n’est pas contribué à l’accident.

    Je vous invite à lire l’ANNEXE 2 Transcription de l'enregistreur phonique disponible à:
    http://www.bea-fr.org/docspa/2000/f-...es/annexe2.htm
    On y cherche en vain qu’un des membres d’équipage parlerait d’un problème de température de freins (sachant que 150° est une température normale) ou que Christian Marty remarquerait que l'appareil tend à virer à gauche.
    “[…] les enregistrements démontreront qu'il donne de nombreuses impulsions à droite […]” Où donc?

    Je ne connais pas votre source, que vous auriez dû citer, mais elle est visiblement en contradiction avec l’enquête. Si vous tenez vos assertions de lui alors en effet Jean-Pierre Otelli fantasme.

    On sent bien le biais qui sous-tend votre article: le Concorde n’est pour rien dans cet accident, la faute en revient à la maintenance d’Air France et à la pièce métallique.
    Les éclatements de pneus étaient fréquents, surtout au décollage. Six fois auparavant des morceaux de pneus avaient été ingérés par un réacteur ou deux et une fois un réservoir avait été perforé.

  13. #10
    Saint-Sandouz

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Renseignement pris, il semble que Jean-Pierre Otelli se soit spécialisé dans le sensationnel et la controverse.
    A mon avis ce genre de littérature n'a pas sa place dans une revue scientifique.

  14. #11
    w president

    Re : Actu - En images : l'extraordinaire aventure de Concorde

    Bonjour a tous
    des choses me travaillent a ce sujet

    l affaire de l entretoise, impliquee plus ou moins dans le dysfonctionnement du train comment est il possible que cette piece fut inutile a la conception...si elle est inutile pourquoi ne pas l avoir suprimer depuis le debut sur tous les exemplaires
    si elle est utile comment un avion a il pu etre remonte sans ? le mecanicien qui a fait cela est il en prison? et quid de ce genre d incident toutes les fois ou l on ne sais pas

Discussions similaires

  1. Actu - En images : les nuages nacrés sous l'œil de AIM
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/05/2009, 11h57
  2. Actu - Images inédites en 3D des cellules de la peau humaine
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/12/2007, 16h26
  3. Actu - Les premières images du survol de Japet
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 17
    Dernier message: 16/09/2007, 12h36
  4. Actu - Diaporama : best of du Salon du Bourget en images
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/06/2007, 17h00