Les lueurs fugitives produites par le rayonnement émis par les particules traversant notre atmosphère plus rapidement que la lumière pourraient fournir la clé de la compréhension d'une des énigmes les plus insaisissables en astrophysique.Entendons-nous bien : pour des raisons liées à la théorie de la relativité, aujourd'hui largement démontrées sur le plan théorique comme expérimental, rien ne peut se déplacer plus rapidement que la lumière soit 299.792,458 kilomètres par seconde. Mais un artifice doublé de conditions exceptionnelles permet cependant cette prouesse toute… re...

Lire la suite : Les rayons cosmiques observés par l'effet Cerenkov
Les actualités Futura-Sciences