Censés protéger la planète, les objectifs de réduction de CO2 proposés par la Commission européenne ne font pas que des heureux… Les constructeurs automobiles, en particulier allemands, soutiennent qu'il s'agit en fait de mesures discriminatoires.Une proposition de législation européenne voudrait imposer aux constructeurs de voitures destinées à l'Europe une limite de pollution par le CO2 de 130 grammes au kilomètre pour l'ensemble des véhicules vendus en 2012, contre 160 grammes actuellement. Le texte prévoit aussi des pénalités pour les fabricants qui...

Lire la suite : Bruxelles veut taxer les voitures polluantes mais l'Allemagne grogne
Les actualités Futura-Sciences