Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Actu - Toungouska : l'astéroïde était bien plus petit qu'on le pensait



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Toungouska : l'astéroïde était bien plus petit qu'on le pensait

    Malgré les gros dégâts qu'il a provoqués, l'astéroïde qui a dévasté une forêt de Toungouska, en Sibérie, le 30 juin 1908 était plutôt maigrichon. Les spécialistes s'inquiètent...« L'astéroïde qui a provoqué ce ravage considérable était bien plus petit que nous le pensions, a déclaré Mark Boslough, qui a conduit l'équipe de chercheurs. Qu'un aussi petit objet puisse provoquer ce genre de destruction suggère que les plus petits astéroïdes sont aussi à prendre sérieusement en considération. Statistiquement, cela suggère que de telles collisions ne sont pas aus...

    Lire la suite : Toungouska : l'astéroïde était bien plus petit qu'on le pensait
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    Mark_Green

    Re : Actu - Toungouska : l'astéroïde était bien plus petit qu'on le pensait

    Il y a quelque chose qui me dérange dans cette article, il y a pas longtemps j'ai lu un dossier tres complet sur Tunguska et l'article disait que l'astéroide avait une vitesse de rentré vers les 6 kilometres/s d'apres les observations et non 20 kilometres/s d'apres cette article

  3. #3
    SK69202

    Re : Actu - Toungouska : l'astéroïde était bien plus petit qu'on le pensait

    Bonjour,

    Comment ce scénario s'accorde avec les témoignages oculaires recueillis ?
    exemple de K. Hartmann:
    http://www.psi.edu/projects/siberia/siberia.html
    Wikipédia:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Tungusk...itness_reports

    Les témoins ne parlent pas d'un "trait de lumière" aprés l'explosion, toutefois la trace au sol est assymétrique (ailes de papillon). Mais est-elle dans le prolongement de la trajectoire reconstituée de l'objet, je l'ignore ?

    La propagation du choc au sol et les multiples réflections et/ou amplifications locales sur le relief du vent associé expliquent les effets de crête. (Feyzin, Scunthorpe, AZF, dégats aux forêts des tempêtes de 99)

    Une tête nucléaire balistique arrive au dessus d'une ville avec une vitesse largement supersonique, les effets serait donc "collimatés" par la vitesse de la charge. Personne n'évoque cet effet dans la littérature du temps de la guerre froide.
    Comme personne n'a fait explosé une charge à basse altitude après un parcours balistique extratmosphèrique, il faut faire confiance aux calculs.

    Avec un peu de chance le 30 janvier on a une réponse en provenance de Mars.

    En espérant que 2007 a été bonne.
    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. Les déchets radioactifs bien plus corrosifs qu'on ne le pensait...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/02/2009, 09h17
  2. Actu - Les reptiles sont-ils apparus plus tôt qu'on ne le pensait ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2007, 17h13
  3. Actu - La nébuleuse d'Orion bien plus proche qu'on ne le croyait
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/10/2007, 23h32
  4. Les fourmis bien plus vieilles qu'on ne le pensait !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2006, 11h37
  5. Voie Lactée : le bras de Persée est plus proche qu'on ne le pensait
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/01/2006, 14h51