Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Actu - Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ?

    Le pergélisol russe inquiète. Certains estiment qu'il pourrait constituer à terme une véritable bombe à retardement capable de transformer un jour la planète en une fournaise capable de détruire toute vie terrestre. D'autres, en revanche, imaginent un scénario bien moins effrayant.Ces craintes trouvent leur justification dans les millions de tonnes de méthane emprisonnées dans la merzlota, nom donné au pergélisol (permafrost en anglais) qui constitue une bonne partie du territoire russe. L'accélération du dégel pourrait brusquement augmenter la concentration de...

    Lire la suite : Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    o.marce

    Re : Actu - Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ?

    sous 500 atmosphères, pression régnant à 5.000 mètres, les clathrates restent stables jusqu'à 5° C au-dessus de zéro
    Dans ces conditions, il semble peu probable que l'évolution climatique impacte leur stabilité : la température à 5000 mètres de fond ne variera pas d'un iota. D'autre part, l'élévation du niveau des océans, même si c'était de 10 mètres, ne changerait pas grand chose : 10 mètres à comparer à 5000 mètres...

  4. #3
    marij56

    Re : Actu - Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ?

    Je comprend pas le rapport entre la pression régnant à 5000m et les clathrates. Je croyais que les clathrates se trouvaient sur le plateau continental, soit à 200 m maximum de profondeur. D'autre part si le permafrost fond rapidement, la concentration en méthane négligeable actuellement dans l'atmosphère ne peut qu'augmenter rapidement et avec elle le réchauffement climatique et c'est un cercle vicieux que seul une activité volcanique majeur peut rompre afin que la température sur terre n'avoisine pas celle de vénus! Le volcanisme serait en quelque sorte "la thermorégulation de notre planète".Un scénario du genre: augmentation effet de serre par le CO2 atmosphérique d'où dégazage de méthane(clathrate, permafrost), d'où augmentation de l'évaporation des océans d'où augmentation encore de l'effet de serre, d'où dilatation des océans, d'où augmentation de la mobilité tectonique, d'où augmentation de la sismicité, d'où multiplication de petits séïsmes qui favorise les grands séïsme(style caldeira de Yellowstone qui semble la plus active), d'où hiver volcanique et refroidissement: le cercle est rompu. Qui sait si les grands "péteurs de méthane" que constituaient les dinosaures herbivores n'ont pas favorisés la forte sismicité que la chute d'une grosse météorite il y a 65 millions d'années aggrava? IL serait intéressant de savoir si dans le passé à l'échelle géologique on trouve une association concentration de méthane atmosphérique - sismicité.

  5. #4
    lauhub

    Re: Actu - Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ?

    Deux études montrent que c'est peut être un pétard mouillé. Très bien. Et combien d'études montrent que c'est peut être effectivement dangereux ?

    Quelle est l'indépendance des laboratoires impliqués vis-à-vis de l'industrie ?

    Parce qu'affirmer qu'on ne craint rien, ça c'est déjà vu pour éviter de remettre en cause un fonctionnement économique. Mais le fonctionnement écologique de notre planète il s'en fout.

    Autre point: le plateau continental est situé entre 100 et 200m de profondeur. Quel rapport avec une profondeur de 5000m ? Quelle est la stabilité des hydrates de gaz à 100m de profondeur ?

    Ici, l'auteur de l'article utilise un procédé discutable puisqu'il n'indique pas la réelle stabilité des hydrates de gaz sur le plateau continental (200m) tout en faisant croire que le risque est nul alors qu'il ne l'est (peut-être) qu'à 5000m de profondeur.

    Dernière chose: une mise à jour s'impose puisque si la concentration de méthane est restée relativement stable entre 2000 et 2008, elle a repris son accroissement depuis.

    Conclusion: on n'est pas sûr que le pétard soit si mouillé que cela, est-on sûr de vouloir laisser la mèche allumée ?

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. TPE 1°S La fonte du pergélisol
    Par mouche-tsé-tsé dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 20
    Dernier message: 27/11/2007, 09h56
  2. Actu - Les Ig Nobel 2007, de la bombe gay aux secrets de la bouse de vache et des mat
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/10/2007, 12h34
  3. Actu - Réchauffement climatique : le Soleil en cause ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/08/2007, 14h14
  4. difference entre bombe atomique et bombe nucleaire
    Par tun2004tun2004 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2006, 17h29