Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    Un champignon microscopique a peut-être fourni une clé de l'apparition de la vie. L'association intime entre un ARN, cousin de l'ADN, et d'une protéine, qui joue le rôle d'une enzyme, a pu être étudiée en détail. Or, on pense que c'est ainsi que tout a commencé...Le problème tient un peu de celui de l'œuf et de la poule. Qui donc est apparu le premier ? L'ADN, qui enregistre l'information pour fabriquer les protéines ? Ou bien l'ARN et la machinerie cellulaire pour réaliser cette fabrication avec les informations lues dans l'ADN ? Seul, l'ADN ne sert à rien, e...

    Lire la suite : En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    clic

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    Pourquoi se limiter à un scénario : "évolution" ??

    Voici un autre, celui de l'évolution des techniques ou plutôt le créationnisme high tech.

    Le génome est un code combinatoire comparable à celui de l'informatique.
    Un code ne s'écrit pas seul sinon tout informaticien le ferai. Et donc ce code sans informaticien y a rien...

    En gros, des informaticiens qui créent la vie, cette vie recrée la vie et ce cycliquement.

    La question est de dire mais qui a créé ces 1ers informaticiens ? Je dirais que tout est cyclique et que l'infini est infini, donc sans début, sans milieu et encore moins une fin.

    Cette question ce pose aussi bien pour dieu, qui l'a créé ? mais dieu n'existe pas à preuve du contraire.

    C'est pareil pour l'évolution que j'appel volontier basic car on a jamais réussi a recréer la vie telle qu'on le dit dans toutes les théories de l'évolution pourtant tout est fondé sur cette croyance.

    J'invite les lecteurs à ne pas entrer dans une polémique qui violerait ce point de la charte du forum :

    Etant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées
    JPL, modérateur
    Dernière modification par JPL ; 04/01/2008 à 23h18.
    Si le vivant s'est fait par le temps et le hasard alors on arrivera à le réinventer

  5. #3
    DMA

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    Citation de la source et un autre point de vue :
    Paper View.
    Visions of time machines and magic crystals must have had more popular appeal than the original paper in Nature,1 entitled “Structure of a tyrosyl-tRNA synthetase splicing factor bound to a group I intron RNA.” Does the actual paper support the evolutionary missing-link story?
    The molecule they studied appears to be pretty sophisticated. “This RNA binding surface provides an extended scaffold for the phosphodiester backbone of the conserved [i.e., unevolved] catalytic core of the intron RNA, allowing the protein to promote the splicing of a wide variety of group I introns,” the paper states. “The group I intron-binding surface includes three small insertions and additional structural adaptations relative to non-splicing bacterial TyrRSs, indicating a multistep adaptation for splicing function.”
    They still claimed that this fits the RNA-World scenario, because purportedly simpler organisms get by without these structural adaptations: “The co-crystal structure provides insight into how CYT-18 promotes group I intron splicing, how it evolved to have this function, and how proteins could have incrementally replaced RNA structures during the transition from an RNA world to an RNP [ribozyme with protein assist] world.”
    Yet the evolutionary story appeared tacked onto the end of the actual empirical work. The actual molecule is one of the aminoacyl-tRNA synthetases which are able to translate the genetic code into the protein code (see 12/28/2006, bullet 3, and 06/09/2003). These molecules have little tolerance for error (see 10/31/2007, bullet 3). The particular synthetase examined in this paper actually has another trick up its sleeve. It can also promote the splicing of mitochondrial group-1 introns, a process that expands the informational content of the genetic code.
    In their evolutionary story, they visualized how “an extended scaffold for the group I intron catalytic core developed in multiple steps on a previously unused protein surface in a relatively short period of evolutionary time.” They noted that this ribozyme has a “distinctive genome surveillance mechanism” within this group of fungi, “that effectively prevents functional gene duplications and thereby limits evolutionary options.” This seems like a quality-control mechanism that prevents evolution.
    They did not reach back prior to the existence of aminoacyl-tRNA synthetases. They assumed these complex, vital, functional molecular translators already existed. Instead, they imagined how, with further research, evolutionary biologists might be able to imagine how they “can progressively acquire new functions and evolve to bind multiple structurally related RNAs.”
    A different press release, this time from Scripps Research Institute, also spoke of the aminoacyl-tRNA synthetase system. They focused on the precision editing of the molecules, which have triple-redundant checkpoints for quality control. Among the talk of instructions and information there was no mention of evolution, except for one quizzical reference while discussing the importance of accurate protein synthesis: “It is unlikely such a robustly redundant system would have evolved, they say, if this were not the case.”

  6. #4
    Mecton

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    ça à l'air d'être une découverte plutôt cool mais je ne vois pas bien ce qui est découvert ici : l'association protéine/ARN pour le déchiffrage du code génétique ?? Qu''est ce que cette info apporte de plus par rapport à la découverte des ribosome ( formé dARN et protéines aussi et qui lisent directement l'ARNm ).
    Alors quelle est la spécificité de cette découverte ?
    Est ce une forme de transition de l'ARN vers la formation d'un ribosome ? Une sorte de chainon manquant en fait.



    PS: J'ai beaucoup de mal à lire l'anglais....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    gorio

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    bonjour tout le monde, question d'un profane, est-ce que ce curieux ARN pourrait être "luca"?

  9. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    Citation Envoyé par gorio Voir le message
    est-ce que ce curieux ARN pourrait être "luca"?
    Absolument pas. Cela donne l'impression que les auteurs de cette étude très technique, qui semble intéressante, ont ensuite très largement extrapolé (pour ne pas dire fantasmé) sur des considérations évolutionnistes qui paraissent bien loin de ce que l'étude montre. Ce n'est quand même pas la première fois qu'on voit des associations ARN protéines.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  10. Publicité
  11. #7
    doubleD

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    salut

    non, luca ne peut pas être cet ARN. Luca est le dernier ancêtre commun aux trois lignées actuelles, mais pas le premier organisme vivant.
    Ensuite, la découverte c'est pas cet ARN, mais la résolution de la structure du complexe ARN-prot. Je met l'abstract original pour ceux qui veulent:

    Structure of a tyrosyl-tRNA synthetase splicing factor bound to a group I intron RNA.
    Paukstelis PJ, Chen JH, Chase E, Lambowitz AM, Golden BL.

    Institute for Cellular and Molecular Biology, Department of Chemistry and Biochemistry, and Section of Molecular Genetics and Microbiology, School of Biological Sciences, University of Texas at Austin, Austin, Texas 78712, USA.

    The 'RNA world' hypothesis holds that during evolution the structural and enzymatic functions initially served by RNA were assumed by proteins, leading to the latter's domination of biological catalysis. This progression can still be seen in modern biology, where ribozymes, such as the ribosome and RNase P, have evolved into protein-dependent RNA catalysts ('RNPzymes'). Similarly, group I introns use RNA-catalysed splicing reactions, but many function as RNPzymes bound to proteins that stabilize their catalytically active RNA structure. One such protein, the Neurospora crassa mitochondrial tyrosyl-tRNA synthetase (TyrRS; CYT-18), is bifunctional and both aminoacylates mitochondrial tRNA(Tyr) and promotes the splicing of mitochondrial group I introns. Here we determine a 4.5-A co-crystal structure of the Twort orf142-I2 group I intron ribozyme bound to splicing-active, carboxy-terminally truncated CYT-18. The structure shows that the group I intron binds across the two subunits of the homodimeric protein with a newly evolved RNA-binding surface distinct from that which binds tRNA(Tyr). This RNA binding surface provides an extended scaffold for the phosphodiester backbone of the conserved catalytic core of the intron RNA, allowing the protein to promote the splicing of a wide variety of group I introns. The group I intron-binding surface includes three small insertions and additional structural adaptations relative to non-splicing bacterial TyrRSs, indicating a multistep adaptation for splicing function. The co-crystal structure provides insight into how CYT-18 promotes group I intron splicing, how it evolved to have this function, and how proteins could have incrementally replaced RNA structures during the transition from an RNA world to an RNP world.

    Une grande partie de l'article est dans la discussion, mais le résultat c'est la détermination de la structure.
    En général je trouve que c'est une grande force de lambowitz, il cherche toujours à voir les implications évolutives de son boulot et avec les introns de groupe I c'est génial. Ce mec a réussi à avoir une biblio folle en passant as vie sur les mitos de champignons c'est superbe. J'arrête la brosse à reluire
    a plus

    croisement avec JPL

  12. #8
    gorio

    Re : Actu - En vidéo : un curieux ARN témoin de l'origine de la vie ?

    merci,
    je vois que j'avais assez mal compris cette actu et que le profane que je suis avait fait un raccourci trop rapide et surtout infondé entre cet ARN et "luca".


Discussions similaires

  1. Plongée fantastique à l'origine de la vie
    Par Cornemuse dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/06/2012, 10h21
  2. [Evolution] L'origine de la vie
    Par dicident45 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/10/2007, 15h53
  3. L'origine de la vie
    Par ella-artiss dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/01/2007, 18h55
  4. L'origine de la vie
    Par ella-artiss dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/01/2007, 18h52
  5. L'ARN et l'origine de la vie...
    Par -steph- dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 22/06/2004, 10h24