Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 69

Actu - Les OGM suspendus en France



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Les OGM suspendus en France

    Le maïs transgénique de Monsanto ne sera plus cultivé en France, au moins pendant un certain temps. C'est ce que vient de décider le gouvernement français.Comme on s'y attendait depuis les conclusions des experts, le gouvernement a activé la « clause de sauvegarde », une disposition européenne permettant à un pays de suspendre la culture d'une plante génétiquement modifiée.La décisio...

    Lire la suite : Les OGM suspendus en France
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Letie

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Pathétique.

  4. #3
    lenaîf

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Tant que l'on ne connaîtra pas exactement l'impact sur l'environnement des OGM (il y a des effets bénéfiques: moins de pesticides ou d'eau consommés....) , le débat perdurera.

  5. #4
    michel666

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    qui croire ? vous relayez une info dont il est dit que les experts n'ont jamais employé le terme risque sérieux ...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    marc_berger

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    enfin une sage décision

  8. #6
    ABN84

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par marc_berger Voir le message
    enfin une sage décision
    decision politique, plutot.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  9. Publicité
  10. #7
    camaron

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    L'obscurantisme est de retour.

    Un president de commision desavoué par 14 membres de la commision qu'il a dirigé, il y a des risques sérieux que ce soit un menteur.

  11. #8
    ossau

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    n'ayez pas peur!
    votre cheval de troie va bien finir par pénétrer dans la ville.........apres les municipales.........pour les semis.

    je vous rappelle quuand même que les agriculteurs n'attendent pas le mon 810 comme le messie et que cette année 2007 il n'y a pas eu de pyrale vu les conditions météo.........
    et puis le 810 se faisant, les autres arriveront et ainsi les maïs américains serviront de base de paiement c'est à dire bien moins cher et vous pourrez avec votre argent continuer à les subventionner.........

    quel aveuglement!

  12. #9
    Urgon

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Je m'interroge sur le titre du sujet et de l'article : est-ce que c'est "Les OGM suspendus en France", ou le "MON 810 suspendu en France" ?

    Certes, comme c'est le seul OGM autorisé on peut dire que cela revient au même, mais pas tout à fait tout de même : est-ce qu'un autre OGM peut-être autorisé malgré la suspension du MON810 ?

    Autrement dit, la clause de sauvegarde s'applique au MON810 en particulier ou aux OGM en général ?

    Soyons précis !

  13. #10
    dreamerboy

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    ENFIN une décision intelligente !!

    On prend ENFIN en compte la PRECAUTION face a des ogm dont on commence a peine a decouvrir les maux, mais dont on n'etait pas surs a 100% du non-impact.

    Le probleme c'est que l'omc veut amender l'europe pour cette décision.

    L'OMC c'est vraiment le pire de l'homme avec le FMI :/

  14. #11
    Quisit

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Dreamerboy, saurais-je te rappeller qu'il ne s'agit pas de maux mais de risques (non prouvés, mais il fallait une excuse pour cette décision politique) .
    et abuserais-je en te rappellant qu'aucune plante sur cette planète ne présente 100% de non-impact, a fortiori plantée en grande quantité ?

    Content que cette décision au moins satisfasse vos a priori.

    heureusement que le principe de précaution n'a pas tout interrompu quand il y a un siècle de ça on inventait moteurs et moyens de déplacement mécanisés car on n'en connaissait pas tous les risques.

    Par ailleurs le principe de précaution évoque une potentialité de modification définitive du milieu, ce qui n'est pas le cas du risque décrit par le rapport et sur l'OGM en question ... mais bon, on va pas refaire les débats qui ont déjà eu lieu cent fois dans ces pages

  15. #12
    manuel.flury

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Ouf ! Enfin suspendus !

    Pour ceux qui doutent vous pouvez consulter cette vidéo d'ARTE :
    ####### il n'est pas permis de diffuser sur internet une vidéo soumise aux droits d'auteurs. Existe-t'elle sur le site d'Arte ? (JPL, modérateur)

    L'article en lui-même est intéressant : http://www.syti.net/OGM.html
    Dernière modification par JPL ; 14/01/2008 à 12h15.

  16. Publicité
  17. #13
    Ferdi*

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    En fait, le problème n'est pas l'OGM en lui même, mais la dictature future des multinationales qui vont les vendre. Le but de leurs manoeuvres est de faire un maximum de pognon, point barre (ensuite on peut amadouer les mougeons en pretexant la solution contre les famines, ahahaha)!
    De ce point de vue là, je suis contre les OGM à 10000%. Dommage...

  18. #14
    gt666

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Lorsque l'on parle interdiction des ogm, c'est le terme obscurantisme que l'on voit apparaitre de la part des amis de la communauté scientifique (ou des scientifiques eux-même) et donc ceux qui s'opposent aux ogm sont des sortes d'inquisiteurs qui vouent un culte à la destruction de la science. Désolé de vous décevoir mais j'aime la science mais je garde mon libre arbitre.

    Je tiens à dire qu'au delà des considérations politiques qui sont bien-sur l'essentiel de la prise de cette décision, je ne suis pas contre les ogm mais contre les sociétés qui les exploitent, par leur méthode d'appropriation du vivant, leur discours altruiste mensonger, leur procès contre des agriculteurs accusés d'avoir cultivé illégalement des ogm ou la destruction de l'agriculture ancestrale en inde en ne laissant que la misère dans son sillage ...

  19. #15
    piwi

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Je suis absolument d'accord avec cet avis. C'est d'ailleurs le seul argument qui me semble réellement intéressant pour s'opposer aux OGMs. Ce faisant on sort de la science pour entrer dans le domaine du commerce où joue la libre concurence.
    Maintenant je suis pense que la recherche publique devrait s'emparer des projets interessants pour l'humanité puisque les entreprises publiques ne semblent pas vouloir les développer.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  20. #16
    Ferdi*

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    La science devient le jouet du commerce, rien de plus. Et cette science là, je la rejete violement. Je préfère encore me rallier au créationisme que d'accepter cet état de fait.

  21. #17
    vincentjus

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Je trouve le "modérateur" très peu objectif.
    Le scientisme n'a pas fini de faire ses ravages.
    Moi même de formation scientifique, je suis effaré de ce qu'on justifie par la Science !
    On est en train de finir de bousiller la planète, alors que la science moderne a les moyens réels de permettre de nourrir toute la planete en préservant l'avenir.

    Ce n'est pas de l'obscurantisme que de croire qu'une autre agriculture (scientifique aussi) est possible !
    Qu'est-ce qui provoque un aveuglement tel qu'on se fiche de ce qui se passera dans quelques années ???

  22. #18
    gt666

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par vincentjus Voir le message
    Ce n'est pas de l'obscurantisme que de croire qu'une autre agriculture (scientifique aussi) est possible !
    L'agriculture moderne (sans même parler d'ogm), on commence à comprendre ses méfaits, ce qui provoque l'accroissement de connaissance sur les bienfaits d'une agriculture raisonné. Mais je ne pense que l'agriculture bio pure et dure, même si je ne vois aucun mal mais plutôt des bienfaits, pourra nourrir tout le monde.

    Je me souviens de deux articles, l'un parler de la symbiose d'un bactérie avec la plante pour l'absorption de l'azote et l'autre des avantages de l'absence de labour, donc si on se rend compte seulement aujourd'hui que le labour profond est néfaste alors qu'on le pratique depuis l'invention de l'agriculture, j'aimerai connaitre le fonctionnement des plantes et de leur environnement avant de dire que les ogm c'est la solution.

  23. Publicité
  24. #19
    piwi

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Qu'est-ce qui provoque un aveuglement tel qu'on se fiche de ce qui se passera dans quelques années ???
    On ne s'en fiche pas il ne faut pas exagérer non plus. Actuellement et pour être assez objectif, on a peu à opposer au développement des OGMs. En tout cas, rien de nature à remettre en question notre santé ou l'environnement.

    Seulement voilà, certains extrémistes en ont décidé autrement et viennent semer la peur dans l'opinion publique à grand coup de contre vérité (Si la peur persuade 2 personnes et que le démenti en ressure 1 vous avez toujours gagné une personne dans votre camp). On parle de lobby pro OGM, mais oublie un peu l'activisme des lobby antiOGM tant ils se font passer pour les gentils de l'histoire. L'objectivité une fois encore nous fait dire que chacun défend sa soupe et en rajoute une louche. Le tour de force aura été de faire passer les "proOGM" pour des diables cyniques qui ne font que mentir et les "antiOGM" pour des anges. (Combien de responsable monsantos a-t-on entendu à la télé ces derniers jours? Combien de Bové & Co? Le résultat est évident et cela est du au fait que la parole d'un type affilié à monsantos est totalement dépréciée, c'est le mensonge.)

    Vous comprenez bien ainsi que l'on sort de la science pour aller vers de l'emotionnel. Il n'y a qu'un son de cloche qui porte, l'autre camps est totalement inaudible alors même qu'il a pourtant des choses à dire.

    Je reste persuadé que les OGMs restent une opportunité de faire de belles choses si tant est que l'on se donne les moyens. Or force est de reconnaitre que les "antiOGM" activistes ont tout fait pour que même cela ne soit plus possible (saccages de labo et de champs) laissant aux seules entreprises privées la possibilité d'en développer. Après évidemment ils ont beau jeu de dénoncer le manque de données publiques sur la question.


    Cette histoire est complexe et on joue une belle partie de poker menteur. Il convient de ne pas se laisser abuser ni par les uns ni par les autres parce qu'au final ce qui est important, pour nous ca n'est ni Bové ni monsantos et autres, c'est nous. Le gagnant de la partie ca ne doit pas être eux, ca doit être nous.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  25. #20
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par vincentjus Voir le message
    Je trouve le "modérateur" très peu objectif.
    Rappel de la charte du forum :

    Tout acte de modération est écrit en vert ; dans les autres cas les modérateurs s'expriment à titre personnel.
    Et le fait d'être modérateur ne saurait empêcher celui-ci d'exprimer son avis personnel, même s'il ne plaît à tout le monde.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #21
    Tilleul

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    heureusement que le principe de précaution n'a pas tout interrompu quand il y a un siècle de ça on inventait moteurs et moyens de déplacement mécanisés car on n'en connaissait pas tous les risques.
    Quand Marie Curie faisait ses recherches, il s'est trouvé tout un tas de société pour vendre des pillules contenant du radium, au motif que la radioactivité devait être bon pour le corps. Le fait qu'elle travaille sur la radioactivité et qu'elle ne connaissait pas ses effets ne l'a pas empéché de mettre en garde contre ce genre d'utilisation par sécurité.

    J'ai pris cet exemple parce que c'est le plus folklorique (maintenant les publicités pour de "l'eau radioactive" font plutot rire), mais qu'on se souvienne que l'argument "si on appliquait le principe de précaution on ne serait jamais sorti du moyen-âge" a été appliqué par l'industrie de la réfrigération pour contester le remplacement des CFC, par l'industrie du tabac pour contester les campagnes de prévention du cancer qui s'attaquait au tabac, par l'industrie chimique pour contester les controles de toxicité, par tout ce qui compte de lobby du CO2 pour contester les actions contre le changement climatique. Je pense qu'avec un palmares pareil, on peut considérer cet argument comme totalement galvaudé...

    Le principe de précaution est avant tout un principe de recherche, exigeant la réponse au plus grand nombre de questions possibles avant que des transformations technologiques irréversibles ne soient engagées. Dans le domaine des nanotechnologies les américains dédient 5 % de toute la recherche sur ce sujet aux études sur les risques environnementaux sanitaires et sociétaux. On est dans l'application dans la réalité scientifique du principe de précaution.

    Du point de vue du droit, il y a une raison très simple

    La question de fond est celle de savoir, qui, dans la société technologique avancée qui est la nôtre, assume le risque financier de l'expérimentation grandeur nature. Dans la droite ligne de ce que pressentait dès 1986 Ulrich Beck dans son ouvrage la société du risque, la stratégie des grands groupes vise à faire endosser, au moins pour partie, par les Etats les risques liés aux technologies nouvelles, dès lors que celles-ci sont soumises à une autorisation administrative. Ainsi, le citoyen se retrouve-t-il cobaye et assureur final d'une technologie qui peut se révéler excellente ou catastrophique, mais qui généralement aura au moins durant un moment été particulièrement rentable. Le recours, en Europe, au principe de précaution, est la condition sine qua non d'une telle répartition des responsabilités, car il va de soi qu'un risque sociétal ne peut être pris qu'à la double condition qu'il présente un intérêt général et que le risque soit le plus réduit possible, ce qui signifie a minima qu'il soit connu. Il en va d'autant plus ainsi que le régime de l'assurance ne joue nullement pour les nouvelles technologies ou pour celles qui peuvent se révéler à terme dangereuses. Aujourd'hui, ni les OGM ni les nanotechnologies même les antennes relais qui ont été sorties du régime de la responsabilité civile voici un an ne peuvent être assurées. Cela signifie que l'assureur est le citoyen et qu'en conséquence, il doit être en mesure de s'assurer que les recherches sur les conséquences négatives dont il pourrait être à la fois la victime et le payeur ont été faites. Tel est l'objet du principe de précaution.

    Poser la question de la réduction du principe de précaution, parfaitement impossible en droit interne , reviendrait a exiger en contre partie une responsabilité illimitée dans le temps des entreprises. C'est la solution américaine qui a conduit aux procès contre les cigarettiers et les fabricants d'amiante hier, les constructeurs automobiles aujourd'hui, et même contre les producteurs d'OGM puisqu'une dizaine de procédures sont en cours menée notamment par l'agriculture biologique.

    Au contraire, reconnaître le principe de précaution pour ce qu'il est , constitue un formidable encouragement à la recherche développement, aux produits de substitution, aux nouvelles technologies répondant aux exigences de santé et de valorisation des ressources naturelles, à une gestion réellement rationnelle du patrimoine collectif. En attribuant à Al Gore et au GIEC, le prix Nobel de la paix, le jury du Nobel a lancé une invitation à la planète tout entière de faire du principe de précaution en matière climatique, l'instrument de transformation de notre développement. C’est désormais dans cette voie que se trouve le progrès.

    (Corinne Lepage)

    Il y a deux annonces à retenir :

    - la suspension de l'autorisation du maïs Mon812 au principal motif qu'il n'existe pas d'études d'impacts satisfaisantes et pas de moyen de controle et d'alerte si un impact apparaissait

    - une enveloppe de 45 millions d'euros pour la recherche sur les biotechnologies

    C'est quand même fort de café d'aller crier sur tous les toits à la persécution et même d'utiliser le terme "luddites" juste parce qu'on demande à l'industrie des plantes transgeniques ne pas être exemptée du même niveau de controles et de vérification auxquels se plient déjà de nombreuses industries avec des bénéfices évidents pour notre santé et une moindre activité du coté de nos tribunaux...

    Contrairement à ce que des titres sensationels comme celui de ce fil (qui parle de suspension des OGM en France alors qu'il s'agit juste d'une suspension d'un type d'OGM... une décision de supension de tous les OGM est interdite en droit européen) indique, le débat ne se pose pas sur l'autorisation ou non des OGM.

    Le débat dans l'administration il se pose sur la question : "est-ce qu'il faut appliquer un controle à l'utilisation des ogm et si oui lequel". Ce qui est quand même beaucoup beaucoup beaucoup moins extrémiste que ce qui est présenté dans nombre de contributions.

    D'un coté un camp dit non au motif que pour eux une plante transgénique est juste une plante comme les autres, de l'autre ceux qui disent que ce n'est pas le cas et qu'il faut lui appliquer les mêmes controles qu'aux industries potentiellement dangereuse. Controle qui je le rappelle n'impliquent pas pour autant d'arrêter la recherche, les controles sur l'énergie nucléaire nous ont empéché d'avoir un Chelyabinsk sur notre sol mais n'ont pas pour autant arrêter la recherche et la suspension des cultures de Mon810 s'accompagne d'une hausse de budget de la recherche sur les biotechnologies.

    Et ça c'est le débat qui existe depuis le départ (voir cet exemple en 96) :

    http://www.inra.fr/dpenv/do12-002.htm

    Christine Noiville (juriste), dans son exposé relatif à l'évolution comparée des modèles européens (*), distingue la position des biologistes biomoléculaires et des industriels de celle des écologues et des biologistes des populations.

    Les premiers soutiennent que si les OGM présentent un risque potentiel pour l'environnement, ce risque est par nature équivalent à celui que présentent des organismes modifiés par des techniques conventionnelles. En effet, ils estiment que les techniques dites de biotechnologies modernes sont une simple extension au niveau moléculaire des techniques traditionnelles. Les OGM ne sont donc pas nouveaux et, s'il faut les évaluer, c'est par référence aux organismes traditionnels au sujet desquels on a acquis une longue expérience.

    Au contraire pour les seconds, les techniques de biologie moléculaire sont susceptibles d'entraîner dans l'organisme des propriétés nouvelles, elles-mêmes éventuellement source d'un risque particulier aux OGM.

    L'existence de cette controverse s'est trouvée confortée tout au long du colloque par les diverses interventions des participants.

    Ainsi, Axel Kahn, médecin, généticien, président de la Commission de génie biomoléculaire est convaincu que les conséquences défavorables éventuelles des OGM sont inférieures aux conséquences défavorables des méthodes traditionnelles, la génétique permettant une plus grande maîtrise de ce qui est inséré dans les organismes. Les biotechnologies, pour lui, sont une méthode nouvelle qu'il faut encadrer, qui pourrait, certes, engendrer des produits dangereux mais qui ne comporte pas de dangerosité en soi en tant que procédé d'obtention, contrairement au nucléaire ou à l'industrie chimique. Il estime aussi, que l'introduction d'un gène dans une espèce, crée non pas une nouvelle espèce mais une nouvelle variété de l'espèce. Le problème est alors de savoir si cette nouvelle variété comporte des caractères d'une nouveauté telle qu'ils comportent une incertitude qualitativement nouvelle par rapport à ce que l'on avait auparavant. Or, Axel Kahn pense que cette incertitude nouvelle n'existe pas. Il ne pense pas qu'en ajoutant des caractères nouveaux à une espèce, on prenne un risque spécifique, particulier, alors même que l'on maîtrise le niveau d'expression du gène, la nature de la protéine et il ajoute que même lorsqu'on a des incertitudes, on sait quoi étudier. A. Kahn va même plus loin, estimant que même si cette maîtrise ne rend pas tout le futur connaissable, la question est de savoir si cette nouvelle méthode est plus ou moins sûre que l'ancienne et, pour sa part, il semble convaincu que les nouvelles méthodes sont plus sûres que certaines autres.

    Du côté des industriels, M. Freyssinet, représentant de la société Rhône-Poulenc, affirme que tous les essais en champs (environ 800) faits à ce jour montrent que les plantes transgéniques ont un comportement identique aux plantes non modifiées. Il pense que si on introduit un caractère qui n'a pas d'effet volontairement délétère, on obtient une plante normale. Les essais sont moins nombreux pour les micro-organismes et les animaux, mais pour M. Freyssinet, il n'y a pas de raisons de penser qu'il y ait un comportement différent dû à la technologie utilisée, ce qui confirme d'après lui, le fait que les risques éventuels sont fonction du caractère introduit et non pas de la manière dont on l'a introduit et qu'il ne faut pas dire qu'un OGM et sa technique d'obtention sont a priori dangereux.

    Face à cette affirmation, P.-H. Gouyon, spécialisé dans la génétique des populations, rétorque que certes, il n'y a pas toujours de différences réelles entre les OGM et les autres organismes mais que parfois il y en a. De plus, il estime que si, actuellement, on ne possède pas beaucoup de données permettant d'affirmer qu'il y a des risques particuliers, c'est peut-être aussi parce que dans beaucoup de domaines on ne les a pas vraiment cherchées. Il n'est donc pas convaincu que l'on puisse, de façon générale, affirmer l'absence de spécificité des OGM.

    De même, un biologiste a fait remarquer que se fonder sur les 800 essais en champs effectués sur les plantes pour affirmer que les plantes transgéniques ne sont pas différentes des plantes non transformées n'est pas pertinent dans la mesure où, à sa connaissance, il n'y a qu'un seul essai (sur 800) effectué en Grande Bretagne qui s'est intéressé notamment aux risques d'invasion de l'écosystème par les plantes transgéniques, les autres essais ne s'intéressant dans l'ensemble qu'à la résistance aux herbicides de la plante modifiée. On n'a donc pas cherché réellement s'il y a spécificité ou non des dangers présentés par les plantes transgéniques.

    Quant à O. Dannos (généticien à l'institut Pasteur), dans sa communication relative au principe de précaution du côté de l'expérimentateur, il a évoqué l'idée que certains virus recombinés utilisés dans les thérapies géniques et notamment les adénovirus pouvaient présenter des risques pour le patient. Toutefois l'incertitude semble régner quant à la nature de ce risque.
    Mais qui pourtant n'a strictement pas évolué d'un pouce (voir le verbatim de la réunion sur les OGM du grenelle de l'environnement, ça fait 200 pages mais ça a l'avantage d'être parfois assez drole à lire).

  27. #22
    ossau

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Combien de responsable monsantos a-t-on entendu à la télé ces derniers jours? Combien de Bové & Co?

    les pro ogms font plus fort et depuis des années. savez vous qu'il y a un groupe "maïs" à l'assemblee nationale dont le président est mr david habid député de la 3 circ des pyrénées atlantiques

  28. #23
    Leuenberg

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    [...] mais qu'on se souvienne que l'argument "si on appliquait le principe de précaution on ne serait jamais sorti du moyen-âge" a été appliqué par l'industrie de la réfrigération pour contester le remplacement des CFC, par l'industrie du tabac pour contester les campagnes de prévention du cancer qui s'attaquait au tabac, par l'industrie chimique pour contester les controles de toxicité, par tout ce qui compte de lobby du CO2 pour contester les actions contre le changement climatique. Je pense qu'avec un palmares pareil, on peut considérer cet argument comme totalement galvaudé[...]
    Admets toutefois que dans tout les cas que tu cites il y a eu une relle mise en garde de scientifiques, ce qui n'est pas le cas des OGM. Ceux qui s'y opposent n'ont aucun arguments sérieux de toxicite ou autre pour avancer une différence entre des OGM et des variété sélectionnes par mutagenese chimique ou rayonnements.

    Je reste donc convaincu que le front anti-OGM est fondamentalement luddiste. La confederation Paysanne ne s'est-elle pas offusquée des 45 millions alloues aux bio-tech ?


    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    [...]Et ça c'est le débat qui existe depuis le départ (voir cet exemple en 96) :http://www.inra.fr/dpenv/do12-002.htm
    Mais qui pourtant n'a strictement pas évolué d'un pouce (voir le verbatim de la réunion sur les OGM du grenelle de l'environnement, ça fait 200 pages mais ça a l'avantage d'être parfois assez drole à lire).
    Merci pour ce lien qui résume bien la situation, sauf que maintenant 12 ans et 100 millions d'hectares d'OGM exploites dans le monde on attend toujours des éléments qui justifieraient cette interprétation très politique du principe de précaution. Et donc que l'on puise objectivement contester la position scientifique sur le non-risque supplémentaire des OGM face aux autres plantes agricoles.

    Si les antiOGM étaient des écologistes et non des luddistes, ils dépenseraient leur énergie a lutter contre les phytosanitaires ou les modes d'agriculture qui font beaucoup plus de mal aux écosystèmes que ces OGM.

  29. #24
    piwi

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    les pro ogms font plus fort et depuis des années. savez vous qu'il y a un groupe "maïs" à l'assemblee nationale dont le président est mr david habid député de la 3 circ des pyrénées atlantiques
    Chacun se bat avec ses armes. Cependant, l'a-t-on entendu ce groupe durant les dernières semaines? Non. Est qu'on leur aurait accordé le moindre crédit si ils avaient communiqués? Non. Deja que dés que des scientifiques se désolidarisent d'un rapport à la faveur du moratoire on les traite de vendus à la solde de monsantos (lequel est immédiatement derrière rappelé comme étant le promoteur de l'agent orange, vous voyez la dérive?)
    Et bien qu'il existe ce groupe, Le MON810 n'a-t-il pas été mis sur la touche?

    Je comprend bien ce que vous voulez faire passer comme message ici mais tout ce que cela m'inspire c'est "and then what?".
    Les grands groupes font du lobbisime, Bové & Co font de l'activisme; chacun exerce des pressions avec les outils dont ils disposent. Soit et alors? Est ce que ca fait des firmes des personnes infréquentables? Est ce que ca fait de José Bové un messie? Non. Je le répète chacun sert ses intérêts, et des deux cotés ces intérêts sont égoïstes.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  30. Publicité
  31. #25
    Galaad

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    [...] par l'industrie du tabac pour contester les campagnes de prévention du cancer qui s'attaquait au tabac [...]
    L'industrie du tabac a presente la cigarette comem une progres technique et les campagnes de prevention comme un retour au moyen-age ??

  32. #26
    Ryuujin

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    la suspension de l'autorisation du maïs Mon812 au principal motif qu'il n'existe pas d'études d'impacts satisfaisantes et pas de moyen de controle et d'alerte si un impact apparaissait
    Oui, bien sûr : c'est pas comme si on en avait cité sur ces mêmes forums de futura science.

    Cette simple affirmation montre le sérieux de la décision : en plus de n'apporter aucun réel élément nouveau, ou oublie bien commodément ceux qui n'arrangent pas les politiques au pouvoir...

    Et si pour une fois on oubliait la politique pour parler de ce que disent VRAIMENT les scientifiques des OGM, notamment du MON810 ??
    Parceque c'est pour le moins curieux, mais cette étape elle a été zappée.


    Quand commence t'on à interdire les variétés rustiques pour les mêmes motifs que les OGM, à propos ? (on aurait même plus de raison de le faire : en plus d'être très insuffisamment testées, certaines d'entres elle montrent quand même une toxicité ! détecté avec les mêmes tests que ceux qu'on juge insuffisants pour les OGM...)
    Dernière modification par Ryuujin ; 15/01/2008 à 11h18.

  33. #27
    ossau

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Je comprend bien ce que vous voulez faire passer comme message ici mais tout ce que cela m'inspire c'est "and then what?".
    and then what? et bien que sans avoir à en faire le reproche( je ne fais parti ni de l'un ni de l'autre), je constate que l'on a tendance à repousser les opposants en l'occurence les ogms dans le coin des attardés face à la magnificience de la science alors que depuis bien plus longtemps il y eut un lobbying avec renvoi d'ascenseur financier entre les sociétés et les politiques( voir dernierement l'éthanol : l'usine du sud ouest se trouve dans la zone maïs et dans la communauté des communes dont le président est.........monsieur maïs........
    je ne condamne pas, je constate et je constate d'autant plus que je fais partie des agriculteurs qu'on a sciemment poussé vers la sortie pour improductivité unsuffisante.
    est ce un progrès de voir une ferme disparaitre toutes les demi heure en france?

  34. #28
    Démostène

    Cool Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    ...
    Quand commence t'on à interdire les variétés rustiques pour les mêmes motifs que les OGM
    ...)
    Salut,
    Pourquoi faire compliqué quant on peut faire simple ?
    Il suffit de ne pas les ré-inscrire au catalogue des semences, ce qui a été maintes fois déjà pratiqué dans le but de "vendre" de nouvelles varriétés.

    Et tout ce foin pour moins de 1% de la surface cultivée en France...
    si les gens n'en veullent pas, personne ne les y obligera.
    ( je suggère que tous les maïs OGM soient créés à partir des varriétés à grains bleus, comme ça on les repèrera au premier coup d'oeil. )
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  35. #29
    John78

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Et si pour une fois on oubliait la politique pour parler de ce que disent VRAIMENT les scientifiques des OGM, notamment du MON810 ??
    Parceque c'est pour le moins curieux, mais cette étape elle a été zappée.
    C'est pas aux scientifiques de dire si il faut, ou pas, cultiver telle ou telle variété OGM.

    Il y a eu un rapport scientifique, tout le monde l'a lu, le comité était équilibré dans sa composition. Le rapport pointe des incertitudes, pas de faits réellement négatifs, mais parceque c'est dans l'air du temps le pouvoir politique a pris appuis sur ces interrogations pour justifier un moratoire. On peut etre d'accords ou pas d'accords sur cette décision, mais on ne peut pas dire que les scientifiques ont été tenu a l'écart. Ensuite que personne ne s'inquière pour la filière "maïs" en France, ils recevront, n'en doutons pas, des compensations. C'est aussi dans l'air du temps.

    A+
    J

  36. #30
    Leuenberg

    Re : Actu - Les OGM suspendus en France

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    C'est pas aux scientifiques de dire si il faut, ou pas, cultiver telle ou telle variété OGM.
    Pas si ces décisions sont faites dans le cadre de l'application du principe de précaution: dans ce cas c'est bien l'avis scientifique qui doit primer et pas des raisons politiques ou économiques. Or que dis le président de la commission: "qu'il y a des doutes sérieux" ce qui est archi-faux et d'ailleurs dénoncé par les scientifiques membres de cette commission.

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Il y a eu un rapport scientifique, tout le monde l'a lu, le comité était équilibré dans sa composition. Le rapport pointe des incertitudes, pas de faits réellement négatifs, mais parceque c'est dans l'air du temps le pouvoir politique a pris appuis sur ces interrogations pour justifier un moratoire. On peut etre d'accords ou pas d'accords sur cette décision, mais on ne peut pas dire que les scientifiques ont été tenu a l'écart. Ensuite que personne ne s'inquière pour la filière "maïs" en France, ils recevront, n'en doutons pas, des compensations. C'est aussi dans l'air du temps.
    Bien sur ce n'est pas le devenir de la filière qui nous inquiète a court terme, il est d'ailleurs vraisemblable que le retard que nous accumulons dans ce domaine soit en partie compense si effectivement 45M€ sont injectes dans la recherche biotech.

    Ce qui est grave c'est cette propension a céder devant l'agitprop de mouvements luddistes: C'est très clairement un problème de société qu'il faut traiter de front. L'obscurantisme se nourrit de l'ignorance et de la peur et notre société en prends le chemin avec trop de complaisance.

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Gastro-entérite : la carte de France des régions les plus touchées
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2007, 13h53
  2. Dossier - Aquitaine : les jardins suspendus de Marqueyssac
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2007, 07h30
  3. Actu - La carte du maïs OGM en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/07/2007, 09h00
  4. Les OGM, bons ou mauvais ? quels OGM ?
    Par shokin dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 231
    Dernier message: 25/07/2005, 11h10
  5. Tipe sur les ponts suspendus
    Par oyo79 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2005, 14h17