Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Premier essai réussi d'un Airbus A380 dont l'un des quatre réacteurs brûlait du GTL, un carburant synthétique réalisé à partir de gaz naturel. Une première pour un avion commercial.Cliquez-ici pour lancer le diaporama de l'A380C'est un premier test pour Airbus, qui vient de démontrer la faisabilité des carburants synthétiques, obtenus sans pétrole. Un A380 (...

    Lire la suite : Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    sliders_alpha

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    et on trouve autant de gaz naturel sur la planete que de petrole?

  4. #3
    noir_desir

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    J'en sais rien, mais je pensais que le gaz se trouvait au même endroit que le pétrole....

    Quelqu'un pourrait apporter un éclaircissement?

  5. #4
    Ouk A Passi

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Bonjour,

    La problématique ne semble pas se situer (actuellement) au niveau des ressources, mais des rejets issus de la combustion du kérosène.

    A comparer avec ceux émis lors de la combustion d'un gaz, même si ce dernier est d'origine fossile.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    astro31

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Bonjour,

    Cet avion est vraiment un concentré d' innovations et de technologies, pour moi c 'est la seule façon d' etre concurentiel dans les années a venir, face a Boeing certes, mais aussi face a l' apparition d'un nouveau constructeur Chinois qui travaille sur un gros porteur. Je voudrais rendre hommage ici a tous les sous-traitants des bureaux d'études et de la production , des chaines de montages A380 trop souvent oubliés dans la réussite d'Airbus. C 'est bien grace a leurs savoirs-faires , leurs competences acquises au fur a mesure des programmes AIRBUS, BOEING,EMBRAER,BOMBARDIER que l' A380 vole aujourd'hui .Merçi tous ces hommes et femmes de l'ombre pour leur travail

    Astro31

  8. #6
    Matthieu V

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Bonjour, le gaz naturel est un hydrocarbure, qui fonctionne sur le même principe de combustion que le pétrole (kéro). A voir s'il est plus "propre" au sens géologique, ce qui a été effectué pour le GNV. En tout cas le problème ne vient effectivement pas - pour le moment - des ressources. Exit le rendement, il reste encore du pétrole
    if then goto

  9. Publicité
  10. #7
    liberty 59

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Une avancée d'airbus : NON NON ET NON.

    le carburant de synthese existe depuis tres longtemps ( voir ci dessous )
    si airbus avait voulu aller de l'avant il se serait lancé dans le carburant bio
    et non fossile pour cause de CO2.

    CETTE ANNONCE N'EST DONC Q'UN COUP MEDIATIQUE ET NON UNE AVANCEE
    TECHNOLOGIQUE.
    ****************************** **************************

    Divers procédés avaient été élaborés avant la Seconde Guerre mondiale : Eugène Houdry, en France, fabrique de l'essence à partir de lignite (années 1920), mais le procédé est trop coûteux, et abandonné en 1930. En 1920, deux chimistes allemands, Fischer et Tropsch parviennent à liquéfier un gaz synthétique produit à partir du charbon.
    Il existait également un procédé mis au point par Friedrich Bergius. Il consistait à faire réagir de l'hydrogène avec du charbon et des goudrons à une température de 450 degrés, sous une pression de 200 atmosphères, en présence d'un catalyseur.
    Ce sont les impératifs militaires allemands qui forcent à l'usage d'essence synthétique. De nombreuses usines en fabriquent, avec des rendements variables. Certaines sont situées dans les camps de concentration (On notera par exemple que la Pologne conservera quelque temps une unité d'essai à Auschwitz). La principale usine de production d'essence synthétique était située sur le site industriel de Blechhammer. Suite à la défaite nazie, les données et rapports techniques relatifs ont été récupérés par la Technical Oil Mission ([T.O.M.]http://www.fischer-tropsch.org) anglo-américaine. L'abandon de la technologie Fischer-Tropsch pour la fabrication de carburant s'imposa par la suite après la découverte des champs pétrolifères d'Arabie Saoudite: la voie synthétique ne représentait plus une alternative rentable vis-à-vis du pétrole.

    Bilan environnemental

    En l’état actuel des technologies, la production de synfuel est aussi émettrice de CO2 que le raffinage, voire bien davantage, lorsqu’il est issu du charbon. Et l’état des technologies en fait un mode de production d’énergie très consommateur d’énergie, et donc coûteux. Seul le développement de la filière BTL (gazéification de la biomasse) présenterait une réelle alternative. Les biocarburants 2e génération ainsi produits utilisent l’ensemble des plantes, pailles, tiges, déchets, bois et non pas les seules graines ou fruits comme les biocarburants actuels.

    Voir plutot la production de carburant de synthese bio a partir des algues , technique la plus propre et avec laquelle il n’y aurait pas de problemes quantitatifs.
    Il existe des algues capables de produire de l’huile une fois pressées, et donc du biodiesel, comme on le ferais avec du tournesol ou du colza. La différence, c’est que l’huile compose 50% de la masse de ces algues, alors que le colza n’est composé que d’environ 15% d’huile. De plus, alors qu’une seule récolte par an n’est possible pour les plantes habituelles, ont peut récolter les algues plusieurs fois par semaine, en raison de leur croissance très rapide. Ces algues monocellulaires sont bien adaptées à la culture dans des réacteurs automatisés, qui ont l’apparence de panneaux solaires verts à structure tubulaire. Ces organismes absorbent une grande quantité de CO2 ; leur production est maximale lorsqu’on leur injecte une grande quantité de CO2, et lorsqu’ils bénéficient d’un fort rayonnement solaire. Ces algues sont même capables de se nourrir et ainsi de valoriser certains déchets. Il est possible de coupler une unité de production de biocarburant à partir d’algues à une industrie émettrice de CO2, une centrale électrique au charbon par exemple. Dans ce cas, les algues absorbent le CO2 produit par la centrale, et purifient ainsi les gaz rejetés.

    Cela revient à avoir un carburant totalement propre, sans émissions de CO2, car le CO2 rejeté par le moteur lors de la combustion du biocarburant est celui qui a été absorbé par les algues dans les rejets de la centrale. On estime qu’une superficie de 200 000 ha placées dans le désert produiraient 28 milliards de litres de biocarburant chaque année, soit la totalité de la consommation des Etats-Unis ! Le rendement à l’hectare est de l’ordre de 90 fois celui du colza, et 25 fois celui de la Betterave !

    La vraie revolution n'est donc pas la synthese du charbon (co2) ou du gaz naturel (CO2) pour cause de pollution et de dependence energetique et politique) idem au petrole actuel .

    Liberty 59

    ****************************** **************************

  11. #8
    Mark_Green

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    C'est bien beau de remplacer le pétrole par une autre energie fossile qui va disparaitre peux de temps apres la pétrole pour Airbus, si ça c'est une innovation, moi je suis le pére noel

  12. #9
    sliders_alpha

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    il y a un truc que je ne comprend pas, tous le monde dis, bwaaa, le petrole c'est pas bien, ça rejette du CO2 et tout et tout.
    et apres on en voit qui roule a l'huile de frite usagé et disent "moi je respecte l'environnement, no CO2, in your face"

    mais il n'y a pas que le CO2 qui polue non? les voiture ne rejette pas que du CO2 il y a aussi le monoxide de carbonne par exemple, et puis a partir du moment ou on consomme de l'energie, il y a pollution que le carburant soit fossile ou pas non?

  13. #10
    Cubitus17

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Remplacer un combustible fossile (pétrole) par un autre combustible fossile (gaz) en consommant une énergie non négligeable au passage pour la transformation, je ne sais pas pour vous, mais moi je ne vois pas trop où est l'avancée technologique ? le coup de pub, oui, plutôt ...

  14. #11
    JiDul

    Re : Actu - Un Airbus A380 vole - presque - au gaz naturel

    Citation Envoyé par sliders_alpha Voir le message
    il y a un truc que je ne comprend pas, tous le monde dis, bwaaa, le petrole c'est pas bien, ça rejette du CO2 et tout et tout.
    et apres on en voit qui roule a l'huile de frite usagé et disent "moi je respecte l'environnement, no CO2, in your face"

    mais il n'y a pas que le CO2 qui polue non? les voiture ne rejette pas que du CO2 il y a aussi le monoxide de carbonne par exemple, et puis a partir du moment ou on consomme de l'energie, il y a pollution que le carburant soit fossile ou pas non?
    Bonjour,
    La problématique de la pollution est vaste, variée, et complexe !

    Pour répondre à ta question, on va restreindre le périmètre au dégagement de CO2. Il faut regarder si l'on s'insert dans un cycle du carbone ouvert ou fermé (d'ailleurs cette notion dépend aussi de l'échelle temporelle). Pour résumer l'idée : est-ce qu'à l'échelle humaine on a C+O2 -> CO2 et CO2 -> C+O2 (par photosynthèse par exemple).
    Par définition, l'utilisation d'énergie fossile ne pourrait correspondre à ce critère que si l'on augmentait la biomasse en proportion (ce qui me semble impossible). L'utilisation des biocarburants (qui rejette, elle aussi, du CO2) s'inscrit plutôt dans un cycle fermé (modulo les conso annexes genre engrais, transport, irrigation) si on plante autant que l'on consomme.

    Par contre la question des combustions plus ou moins complètes (production de CO) et de rejet d'éléments pas tip top pour nos petits poumons mérite d'être posée : est-ce sanitairement raisonnable de faire son plein de carburant avec l'huile de friture du McDo ?


    Bonne journée,

    JiDul

Discussions similaires

  1. 19 Airbus A380 pour Singapore Airlines !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/12/2006, 01h55
  2. Airbus A380 : second vol d'essai réussi
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2005, 22h13
  3. Premier vol Airbus A380 : vidéos pour revivre l'évènement !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/04/2005, 12h10
  4. Journée spéciale Premier vol Airbus A380 sur Futura-Sciences
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/04/2005, 09h01