Un vaste ptogramme international rassemble des roboticiens derrière un modèle fascinant : le rat. Ses poils sensoriels, qu'il porte sur son museau, ridiculise les capteurs installés sur les robots actuels. Les imiter conduirait à de considérables gains en autonomie et à des progrès plus profonds en robotique.Les robots, pour gagner en autonomie, doivent améliorer leur capacité de reconnaissance de leur environnement. Alors que la perception à distance au moyen de senseurs (optiques, infrarouges, sonores…) semblait souvent privilégiée, les chercheurs se penchen...

Lire la suite : Des robots à moustaches de rat
Les actualités Futura-Sciences