Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Les antidépresseurs de dernière génération ne sont pas plus efficaces que de vulgaires placebos, affirme une équipe anglo-américano-canadienne. Conclusion bien entendu contestée par les laboratoires pharmaceutiques concernés...Conduite par le professeur Irving Kirsch, du département de psychologie de l'université de Hull (Grande-Bretagne), cette étude a repris l'ensemble de 47 essais cliniques, publiés ou non, concernant le...

    Lire la suite : Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    David7578

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par RSSBot Voir le message
    Les antidépresseurs de dernière génération ne sont pas plus efficaces que de vulgaires placebos, affirme une équipe anglo-américano-canadienne. Conclusion bien entendu contestée par les laboratoires pharmaceutiques concernés...Conduite par le professeur Irving Kirsch, du département de psychologie de l'université de Hull (Grande-Bretagne), cette étude a repris l'ensemble de 47 essais cliniques, publiés ou non, concernant le...

    Lire la suite : Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?
    Les actualités Futura-Sciences
    La prescription d'anti-dépresseurs n'est pas assez contrôlée... ou plutôt faite un peu n'importe comment.

    Il serait bien avant d'avoir ce réflexe facile, de vérifier s'il n'y a pas d'autres troubles expliquant l'état dépressif (apnées du sommeil, problèmes thyroïdiens etc...)
    Par expérience personnelle, dans mon entourage et mes connaissances, j'ai de nombreux cas ou des AD ont été proposés avant d'enquêter les maladies qui étaient présentes de façon patente... mais non traitées.
    J'ai même eu DES médecins qui disaient que je racontais n'importe quoi, alors que la maladie était bien là, et qu'une fois traitée les troubles ont comme par hasard disparu.

  4. #3
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    De toutes façons on ne sait pas à quel saint se vouer pour les opinions sur les antidépresseurs. En effet j'ai lu dans un article de La Recherche ou Pour la Science d'une année précédente un article disant exactement le contraire : à savoir que cette catégorie d'antidépresseur avait un effet sur les dépressions mineures mais absolument pas sur les dépressions majeures.
    Manifestement au moins une des deux affirmations est fausse.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    SK69202

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bonjour,

    Pas besoin d'études compliquées.

    Arrêter de rembourser les anti-dépresseurs et vous verrez la quantité de gens qui pourront s'en passer sans le moindre symptôme supplémentaire..


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    evilsnake

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour,

    Pas besoin d'études compliquées.

    Arrêter de rembourser les anti-dépresseurs et vous verrez la quantité de gens qui pourront s'en passer sans le moindre symptôme supplémentaire..


    @+
    +1
    je rajouterais que la France est le 1 consommateur de ce type de produit et que les effets sur la securité routière ne sont pas négligeable

  8. #6
    alex_0072

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    La prescription d'anti-dépresseurs n'est pas assez contrôlée... ou plutôt faite un peu n'importe comment.

    Il serait bien avant d'avoir ce réflexe facile, de vérifier s'il n'y a pas d'autres troubles expliquant l'état dépressif (apnées du sommeil, problèmes thyroïdiens etc...)
    Par expérience personnelle, dans mon entourage et mes connaissances, j'ai de nombreux cas ou des AD ont été proposés avant d'enquêter les maladies qui étaient présentes de façon patente... mais non traitées.
    J'ai même eu DES médecins qui disaient que je racontais n'importe quoi, alors que la maladie était bien là, et qu'une fois traitée les troubles ont comme par hasard disparu.
    Mais la dépression est-elle bien une maladie à proprement parler ? Pour moi, c'est dans la majorité des cas un état mental causé par des facteurs externes... donc sans agir sur ces facteurs, c'est dur de soigner une dépression en avalant un comprimé...

  9. Publicité
  10. #7
    FC05

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bon, alors, si l'étude est vraie, ça veut dire que les antidépresseurs ne sont utiles que pour les gens qui sont vraiment déprimés ...

    De là à conclure que les autres ne sont pas déprimés mais ont autre chose, ce serait logique.

    A une époque on parlait DU cancer. Maintenant, on parle de plus en plus DES cancers ... et si c'était la même chose pour LA dépression ?
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  11. #8
    David7578

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    En tous cas il feraient bien de faire attention avec ces molécules.

    Car l'influence sur les envies de suicide est vraie... En tous cas je l'ai bien ressenti... On passe d'un bruit de fond à la limite de passer physiquement à l'acte.
    Après l'arrêt de ces molécules, disparition de ces tendances.
    Heureusement que j'ai arrêté ces traitements inutiles et que j'ai pu traiter le vrai problème qui continuait d'évoluer sans prise en charge depuis des mois... (thyroïde)

    Alors après on me dira que je suis un seul cas, cependant j'en connais d'autres dans mon entourage immédiat.
    J'en connais d'autres au travers d'associations.

    Ça commence à faire suffisamment de monde pour avoir plus qu'un doute... et peut-être changer un peu la vision qu'on a de tout ça.

    Citation Envoyé par FC05
    A une époque on parlait DU cancer. Maintenant, on parle de plus en plus DES cancers ... et si c'était la même chose pour LA dépression ?
    Tout à fait...

  12. #9
    Rhedae

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par FC05
    A une époque on parlait DU cancer. Maintenant, on parle de plus en plus DES cancers ... et si c'était la même chose pour LA dépression ?
    Ben oui en quelque sorte , par exemple la bipolarité est une maladie psychique proche de la dépression et difficilement identifiable par rapport à une depression, mais ne se soigne pas avec des antidépresseurs, cela peut même avoir un effet inverse .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  13. #10
    Mecton

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bonsoir,
    je rajouterais que la France est le 1 consommateur de ce type de produit
    je voulais juste avoir des précision sur ce fait qu'on entend souvent :


    comment le médecin diagnostique une dépression ?
    Si une personne consomme des AD c'est bien par ce qu'ils ont été prescrits et que la maladie a été diagnostiqué par le médecin.
    Si la France est le principal consommateurs d'AD c'est bien parceque les médecins français sont les principaux prescripteur d'AD, non ?
    Ou alors la France possède une concentration anormale de déprimés...peu crédible.
    Donc, cela veut il dire que les symptomes de la dépression ne sont pas les même en France que dans les autres pays ?

  14. #11
    Rhedae

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Il est de toute façon pas normal que ces produits puissent être livrés par un généraliste lors de la première prescription .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  15. #12
    melkiore

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    cette prise d'anti depresseurs doit etre du au sentiment d'incompréhension, que peut ressentir la personne. L'effet placebo serait comme un allier qui ferait face aux problemes de tout les jour . C'est pourquoi ca a été prouvé utile

  16. Publicité
  17. #13
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bonsoir,
    Cette metaanalyse ne semble pas nier (franchement) les effets des AD, mais les minimises forement.
    Si l'effet placebo n'est pas negligeable, ces molecules ont montré un interet certain a peu pres équivalent a la psychotherapie (ou que le sport a haute dose selon une étude canadienne).
    Les essais de ces AD n'ont été quasiment fait que versus placébo (les AD entre eux portent pour la plupart sur des cohortes assez faibles).
    Donc cette analyse a déja les limites des études disponibles... (LaPalisse et moi, on est copain).
    Dans la dépression il est difficile d'avoir des arguments objectifs (L'AD est efficace quand il y a moins de suicide ou quand le patient est plus heureux ?).
    Comme JPL, j'avais lu une hypothese inverse il y a quelque temps; et la vérité est peut etre ailleurs (entre les deux, comme on le pensait au départ(?)).

    La depression est bien une maladie; d'origine endogene ou exogene (ou mixte) avec ou sans facteurs declenchants.
    Si les dysfonctions thyroidiennes peuvent provoquer des troubles de l'humeur, c'est loin d'etre la majorité des cas. Et si le médecin n'a pas vérifié dans ce cas la, cela ne veut pas dire que tout les médecins oublient de le faire (et peut etre que dans ce cas, il a pensé ne pas avoir assez d'éléments en faveur d'une hypothyroidie pour se passer du dosage, ce qui ne l'exonere pas).
    D'autre part on peut avoir une hypothyroidie ET une dépression.
    Pour le diagnostic , comme partout dans le monde chez les psy comme en médecine interne ou générale; c'est le DSM IV qui est utilisé.
    Comme mecton le sous entend, il doit y avoir surprescription (a moins que la dépression soit mal traitée dans les autres pays...), peut etre due aussi a la pression des patients: nous sommes dans un (des rares ?) pays ou nous pouvons aller chez le toubib gratuitement a la moindre contrariété et exiger "un traitement". (vous avez remarqué que l'on doit faire son deuil de tout (pas que des morts...) et se "reconstruire" des que quelque chose va de travers ?
    Mais si un généraliste ne peut plus prescrire ces molécules (pourquoi ?) cela veut dire que les trois quarts (environ) des déprimés ne seront pas traités ou avec un retard qui permettra de passer d'une dépression passagere a un état chronique. (cf nombre de psy).

  18. #14
    soizick

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour,

    Pas besoin d'études compliquées.

    Arrêter de rembourser les anti-dépresseurs et vous verrez la quantité de gens qui pourront s'en passer sans le moindre symptôme supplémentaire..


    @+
    et pour les personnes écrasées par une réelle " dépression", pas de remboursement non plus?

  19. #15
    Rhedae

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par myoper
    Mais si un généraliste ne peut plus prescrire ces molécules (pourquoi ?) cela veut dire que les trois quarts (environ) des déprimés ne seront pas traités ou avec un retard qui permettra de passer d'une dépression passagere a un état chronique. (cf nombre de psy).
    Je ne pense pas qu'un généraliste soit spécialiste du psychisme . Peut être un médecin de famille qui suit depuis longtemps le patient à la limite pourrait poser un diagnostique de dépression, mais il ne pourrait pas identifier une bipolarité et le type de cette bipolarité, il devrait donc déja y avoir un principe de précaution. Donner un AD et une adresse d'un confrère psy n'est pas suffisant, la plupart des patients vont se reposer sur l'effet dopaminique du produit, et non sur un travail de fond nécessaire au patient pour aller mieux , mais aussi il faut qu'un médecin spécialiste puisse le suivre , voir son évolution et affiner le diagnostique.

    Donc je pense pas qu'il soit le plus compétent pour d'une part diagnostiquer une maladie psychique, et d'autre part pour trouver une molecule et un dosage adapté à ces troubles bien particuliers. Je vois pas l'intérêt de prescrire un AD à des déprimés, on parle pas de déprimes passagères ici, mais d'une vrai maladie qui peut prendre beaucoup de formes: celles décrient dans la littérature médicale; mais dans les faits et en pratique, cela est beaucoup plus complexe que la théorie.

    Attention je ne dit pas que les généralistes sont totalement incompétents , mais je pense qu'il sont surement pas les plus compétents, et donc peuvent faire une prescription inadaptés par rapport à un spécialiste.
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  20. #16
    kinette

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    Car l'influence sur les envies de suicide est vraie... En tous cas je l'ai bien ressenti... On passe d'un bruit de fond à la limite de passer physiquement à l'acte.
    Après l'arrêt de ces molécules, disparition de ces tendances.
    Heureusement que j'ai arrêté ces traitements inutiles et que j'ai pu traiter le vrai problème qui continuait d'évoluer sans prise en charge depuis des mois... (thyroïde)
    Bonjour,
    Attention à ne pas tout confondre: on connaît l'effet "facilitant" de la prise des antidépreseurs sur le passage à l'acte pour le suicide.
    Ce n'est apparemment pas un effet déclencheur, mais il me semble logique qu'une personne qui est "au fond du trou" n'ai même plus assez d'énergie pour passer à l'acte (même si l'envie ne manque pas).
    La prise d'antidépresseurs modifie pas mal de choses, n'est pas une solution miracle, et peut dans certains cas améliorer l'aspect "plus d'énergie pour rien" sans empêcher les envies suicidaires. En plus comme expliqué par d'autres: si la dépression est liée à des problèmes externes, ce ne sont pas les antidépresseurs qui les régleront.

    Ceci dit, on sait très bien que les antalgiques ne soignent pas le mal... si on effectue des recherches cliniques sur leur efficacité pour guérir une pathologie, on pourra conclure à leur totale inefficacité.
    Il me semble qu'avec les antidépresseurs on a un peu le même genre de choses: leur efficacité sur l'état de la personne n'est quand même pas nul, ils peuvent permettre de soulager un peu un état difficile à vivre, faciliter un travail psychologique (des études ont montré que l'efficacité des antidépresseurs conjugués à un suivi psy n'était pas nulle ), mais ils ne font point de miracle.

    Myoper, j'aime bien ton analyse
    (vous avez remarqué que l'on doit faire son deuil de tout (pas que des morts...) et se "reconstruire" des que quelque chose va de travers ?
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #17
    Rhedae

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Les molécules prescrient ont un véritable effets sur les circuits neuronaux, il n'est pas permis d'un douter, elles ont prouvé leur efficacité comme artefacts, comme stabilisant, quand à la rémission, il s'agit d'un autre processus.

    Un patient qui est dépressif à tel point qu'il est dans l'incapacité de sortir de chez lui, alors les AD sont nécessaires par exemple, mais le médecin devrait dans un premier temps prescrire une activité sportive quand c'est possible, qui agirait tout comme un AD et limiterait en plus fortement le taux de rechute. D'après une étude américaine cela est beaucoup plus efficace, et je suis persuadé du bien fondé de cette étude . Ce n'est pas que je suis totalement contre le AD , mais je pense qu'il faut éviter de les prescrire dans la mesure du possible...
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  22. #18
    Gunman

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Je ne suis pas sûr que dire à une personne atteinte de dépression "va faire du sport" soit tès efficace ceci dit. Ca demande quand même une énergie et une motivation que l'on a par définition pas quand on est dépressif.

  23. Publicité
  24. #19
    Rhedae

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    @Gunman

    Oui tout à fait, c'est pour cette raison que j'ai précisé :" dans la mesure du possible" . Mais certain dépressifs peuvent faire cette démarche et des études sérieuses prouvent que ça fonctionne très bien.
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  25. #20
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bonjour,
    Comme précité par Rhedae, les médecins généralistes ne sont pas les "mieux" formés : ce sont les psychiatres. Mais un généraliste est parfaitement a meme de distinguer un trouble bipolaire (ex PMD) d'une dépression unipolaire sauf (peut etre) dans les cas "limite" (border line). C'est justement la tout l'interet du DSM IV. D'autre part les psychiatres n'ont pas la capacité de prendre en charge toute les dépressions. (moins de la moitié).
    Ce raisonnement peut etre tenu pour la cardio, la dermato, l'ORL etc..., il ne peut pas en savoir autant que chaque spécialiste (A quoi est il formé d'ailleur ?).
    Mais la dépression est un des themes de formation les plus abordés car tres frequent et ils sont parfaitement a meme de la prendre en charge (si ils le souhaitent).
    Je pense que les medecins connaissent l'importance du sport et des activités en général, et c'est bien parce qu"il ne suffit pas de la prescrire pour qu'elle soit suivie (si c'était le cas, le patient ne consulterait pas: c'est déja difficile pour lui.( cf Gunman)) et par manque de temps pour faire un soutient psy, qu'ils prescrivent un AD. (Traitement qui sera lui aussi plus ou moins bien suivi...).
    On compte bien sur l'AD ou la psychotherapie pour lever l"'apraxie" et que le patient puisse de nouveau, entre autre, faire du sport.
    (Dans cette étude, il a fallu couper les gens de leur milieu et les mettre en institution avec des moniteurs pour qu'ils fassent du sport).

  26. #21
    David7578

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Désolé de polluer cette discussion avec mon cas perso...

    Mais avant de prendre des AD et autres molécules psy, un bilan thyroïdien avait été fait.
    Il était mauvais.
    Je ne le savais pas.
    Plus grave le médecin avait dit que tout allait bien côté thyroïde.
    On a commencé le traitement par AD et autre. Mon état empirait quelque soit le traitement. Logique puisque mon problème thyroïdien s'aggravait, sans être traité.
    J'ai eu la chance d'avoir une nutritionniste/endocrino qui a trouvé le pb par hasard...
    J'ai arrêté les traitements psy, j'ai commencé le traitement thyroïdien, et quelques mois après j'ai commencé à remonter la pente sans aucun AD ni suivi psy. Mon pb était 100% thyroïdien.

    Après, tous les médecins rencontré, dont soit disant un grand ponte de l'endocrinologie (un mandarin) m'ont dit qu'il était impossible que mes problèmes thyroïdiens aient pu être la source de mes pb de dépression apparente. Tous sauf l'endocrino qui a mis le doigt sur le pb et une psychiatre que j'ai rencontré deux fois (la précédente ayant été mutée) seulement, puisqu'après j'allais mieux.

    Vous pourrez me retorquer que je suis un cas particulier.
    Le pb est que je connais un nombre important de cas particuliers qui ont un vécu très proche du mien.

    Je dirais donc qu'il est urgent de revoir les pratiques médicales autour de la prescription d'AD et de prises en charge des syndromes dépressifs.

  27. #22
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    ...Mais avant de prendre des AD et autres molécules psy, un bilan thyroïdien avait été fait.
    Il était mauvais (...) Plus grave le médecin avait dit que tout allait bien côté thyroïde.
    On a commencé le traitement par AD et autre. Mon état empirait quelque soit le traitement. Logique puisque mon problème thyroïdien s'aggravait, sans être traité.
    (...) tous les médecins rencontré, dont soit disant un grand ponte de l'endocrinologie (un mandarin) m'ont dit qu'il était impossible que mes problèmes thyroïdiens aient pu être la source de mes pb de dépression apparente. Tous sauf l'endocrino (...) Vous pourrez me retorquer que je suis un cas particulier.
    Le pb est que je connais un nombre important de cas particuliers qui ont un vécu très proche du mien.

    Je dirais donc qu'il est urgent de revoir les pratiques médicales autour de la prescription d'AD et de prises en charge des syndromes dépressifs.
    Ce n'est pas une pollution, il est juste de dire que l'hypothyroidie est une cause de depression (et facilement soignable, en plus), et la, il y a eu un "laxisme" diagnostic (pour ne pas parler d'erreur) et pas que de la part de généraliste (comme quoi, la competence n'est pas automatique qu'elle que soit la spécialité), et de plus faire un dosage et ne pas le prendre en compte est vraiment regretable.
    (Faut dire que des qu'un toubib fait une erreur, on ne le loupe pas, a tord ou raison, je ne sais pas). Mais il y a de quoi se sentir "énervé" dans ce cas.
    Cecci dit, depuis 10 ans que l'on sait que l'on prescrit trop (?) d'AD, les prises en charges et Bon Usage des AD sont revus régulierement.
    Pour beaucoup de pathologies le manque de temps est limitant de l'efficacité thérapeutique: en 15 (ou 30) minutes, dire ce que c'est, ce qu'il faut faire, prendre et combien ... (ben, il n'y aurait que les médecins pour etre capables de ca ?).
    Le fait de sentir que l'on peut passer a l'acte apres avoir pris un AD est une preuve d'efficacité.(cf Kinette). Avant une benzo était systématiquement coprescrite; c'est une des modification thérapeutique les moins récente.
    Normalement les causes métaboliques et physiques de ces syndromes doivent etre recherchés avec orientation clinique (sinon, il faudrait des mois et des milliers d'euros) des examens complementaires. De meme , le dépistage des gens qui ne s'en plaignent pas et sont atteint est tres insuffisant: encore des AD a manger...

  28. #23
    kinette

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bonjour,

    On tourne finalement autour de plusieurs problème:
    Tout d'abord l'information sur les AD: les présenter comme une solution miracle, quelque chose qui guérit est aller vite (mais dans notre société, on a une attente importante pour ce genre de "solutions", dans tous les domaines: dire à quelqu'un qu'il va falloir travailler pour un résultat, et que ça prendra du temps, ça n'est pas souvent attirer son adhésion). Les AD permettent un soulagement de la douleur, un fonctionnement du raisonnement un peu moins embrouillé et répétitif, un regain d'énergie. Après si on n'en fait rien, on reste dans ses problèmes. La dépression crée souvent son propre lit: des mécanismes de raisonnement pessimistes qui s'inscrivent dans la durée, en plus d'une coupure de l'entourage sociale, ou une modification des relations sociales pas toujours facile à modifier ensuite. Les AD peuvent permettre de retrouver un peu d'énergie pour lutter contre ce genre de choses, mais il me semble que pas mal de personnes font l'erreur de tout arrêter, lorsqu'elles se sentent mieux (pensant que "se sentir mieux" signifie aller mieux, un peu comme penser que l'arrêt de la douleur grâce à l'aspirine signifie que tout va mieux). Certaines personnes vont peut-être même carrément dans le mauvais sens, tout comme une personne qui continuerait à faire du sport intensivement après avoir pris des antiinflammatoires pour un problème de tendinite...
    On a donc un problème de responsabilisation du médecin (information, proposition d'accompagnement, conseils...) mais aussi du patient (qui vient pour avoir un "remède", alors qu'il a souvent aussi une part du boulot à fournir.

    Puis on a peut-être aussi un problème de société, malheureusement plus global et difficile à régler

    En ce qui concerne le sport, je suis d'accord avec Rhedae, c'est bien d'encourager les gens à en faire, et l'action en est reconnue. Mais attention à un risque: un dépressif qui se lance dans un sport en pensant régler ses problèmes risques tout d'abord de viser un peu trop haut, et abandonner rapidement quand se présentera une difficulté, quand il ne se sentira pas bien avec les autres personnes, etc... autre risque aussi, certaines personnes sont "sportoliques": c'est évidemment mieux que d'être alcoolique (je connais un cas).
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  29. #24
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bien résumé.
    La sécretion d'endorphine peut peut etre expliquer le "sportolisme" qui , si il ne gene pas l'interressé, ne peut que lui etre bénéfique.

  30. Publicité
  31. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Avant une benzo était systématiquement coprescrite; c'est une des modification thérapeutique les moins récente.
    Oui, j'avais entendu dire jadis qu'on devait toujours associer une benzodiazépine aux antidépresseurs, justement pour pallier d'éventuelles tendances suicidaires. Ce n'est plus le cas ?

    Ceci étant dit, pour avoir vu une véritable dépression dans mon entourage il est évident qu'on ne peut pas douter que c'est une maladie grave, rien à voir avec un vague état dépressif. Dans ce cas la chimie constitue un préalable indispensable à une psychothérapie. Que le sport puisse être efficace pour un vague état dépressif, je n'en doute pas. Mais prétendre faire faire du sport à un vrai dépressif qui a à peine la force de se lever de son fauteuil pour quelques actes de la vie quotidienne, je rigole.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Oui, j'avais entendu dire jadis qu'on devait toujours associer une benzodiazépine aux antidépresseurs, justement pour pallier d'éventuelles tendances suicidaires. Ce n'est plus le cas ?.
    Non, en effet, seulement si le risque "estimé" le justifie.
    Ce qui veut dire surtout qu'il faut l'estimer sérieusement, justement...
    (Je ne sais meme pas s'il existe un score.)

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Ceci étant dit, pour avoir vu une véritable dépression dans mon entourage il est évident qu'on ne peut pas douter que c'est une maladie grave, rien à voir avec un vague état dépressif. Dans ce cas la chimie constitue un préalable indispensable à une psychothérapie. Que le sport puisse être efficace pour un vague état dépressif, je n'en doute pas. Mais prétendre faire faire du sport à un vrai dépressif qui a à peine la force de se lever de son fauteuil pour quelques actes de la vie quotidienne, je rigole.
    Certain considerent la dépression comme la maladie la plus grave; si on considere la gene que vont provoquer certaine maladies, une des plus importante va passer par une depression. Avec le risque de suicide en plus, donc.

  33. #27
    dreamerboy

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour,

    Pas besoin d'études compliquées.

    Arrêter de rembourser les anti-dépresseurs et vous verrez la quantité de gens qui pourront s'en passer sans le moindre symptôme supplémentaire..


    @+
    Citation Envoyé par alex_0072 Voir le message
    Mais la dépression est-elle bien une maladie à proprement parler ? Pour moi, c'est dans la majorité des cas un état mental causé par des facteurs externes... donc sans agir sur ces facteurs, c'est dur de soigner une dépression en avalant un comprimé...
    Completement d'accord avec vous 2.
    Le probleme c'est que beaucoup de facteurs extérieurs viennent de nos modes de vie et du stress qu'il amène. Et remettre en cause son mode de vie....c'est pas gagné.
    Mais c'est pourtant ce que de plus en plus d'indicateurs montrent, que ca soit pour notre santé, celle de nos enfants ou celle de notre planète.

  34. #28
    David7578

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Quelques précisions:
    Les dépressions existent bien, il ne faut pas les négliger.
    J'ai eu l'impression en lisant quelques réponses qu'on pouvait en douter.
    Je n'ai eu qu'un état dépressif, et pourtant c'était déjà assez violent.

    Il faut surtout bien faire attention au diagnostique et à la prise en charge
    Manifestement sur ce front il y a de grandes améliorations à attendre.
    Un traitement pour une maladie qu'on a pas est inefficace et même dangereux.
    Et à double titre... puisqu'on laisse un mal non traité se développer et qu'on donne des molécules qui ont nécessairement des effets délétaires sur des gens qui n'avaient pas besoin de ces molécules.

    Depuis quelques temps j'ai l'impression qu'on soigne plus les maladies et les feuilles d'examens que le patient.
    Remettre le patient au centre de la prise en charge me semble urgent. Même les hypocondriaques, qui sont surement une minorité, ont un discours qu'il faut écouter avec minutie.
    J'ai été effaré d'entendre dans des congrès de médecine, des éminents spécialiste se moquer de patients compliqués... et parfois de les traiter de façon peu élogieuse.

  35. #29
    invite73192618

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Un lien sur le sujet.

  36. #30
    kinette

    Re : Actu - Les antidépresseurs sont-ils inutiles ?

    Bonsoir,
    Je suis tombée ce soir sur cet intéressant article du Dr Dupagne à propose des antidépresseurs:
    http://www.atoute.org/n/article90.html
    J'aime bien son analyse, et aussi les précisions qu'il donne:
    Tout d’abord, il y a un problème de traduction : ce qui se dit en anglais "major depressive disorder" ne veut pas dire "dépression majeure" ou "dépression sévère" mais dépression tout court ! Au contraire de la "mild depressive disorder" qui correspond à un coup de blues ou une fatigue avec manque d’énergie morale un peu durable. On parle parfois de dépression légère. Si vous lisez les différents commentaires, vous verrez que l’on parle souvent à propos de l’article de dépressions graves, très graves (ou très sévères) alors que l’échelle doit être baissée un bon "cran" pour coller aux représentations françaises. N’oublions pas qu’aux USA, un garçon qui court est considéré comme hyperactif est immédiatement traité par de la Ritaline
    Bref, ça permet de remettre un peu les idées en place.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Crop circles : les extraterrestres sont-ils artistes ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 78
    Dernier message: 12/08/2009, 16h51
  2. Actu - Les trous noirs sont-ils à l'origine de nouveaux Univers ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 39
    Dernier message: 09/11/2007, 13h46
  3. Actu - Les reptiles sont-ils apparus plus tôt qu'on ne le pensait ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2007, 17h13
  4. Les OGMs sont-ils toxiques?
    Par Nebraska dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/06/2007, 18h11
  5. les tensioactifs sont ils utilisés par les pompiers et dans quel but?
    Par Kromax dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/10/2006, 09h29