Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques



  1. #1
    RSSBot

    Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Plusieurs personnes affirment avoir observé de puissants flashes lumineux dans le ciel au moment du tremblement de terre en Grande-Bretagne, mercredi dernier.Bien que ce genre de témoignage ait naguère été considéré comme farfelu, l'accumulation de preuves et la reproduction du phénomène dans des circonstances identiques inciterait plutôt à considérer une manifestation naturelle, bien qu'encore inexpliquée.Ainsi Elvira Witney, une habitante de Westgate affirme avoir observé un phénomène ...

    Lire la suite : L'étrange lumière liée aux secousses sismiques
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    krolik

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    En fait ce n'est pas une exception, c'est même assez usuel.
    Le 10 Novembre 1940 un séisme en Roumanie (remontée de la plaque sub-carpathique) a provoqué de tels phénomènes optiques associés : boules de feu, rayons lumineux que l'Académie des Sciences de Roumanie a lancé un appel à témoin. Bonne période pour "faire de la science" !! Mais les Académiciens ont fait leur travail et ont publié leur compte-rendu dont je vous joins la traduction française à tirer ici.
    Un ami Chilien me dit qu'il est récurrent de voir des boules de feu au Chili remonter rapidement la montagne lors de séisme dans la Cordillère des Andes.
    Au Canada , à Saguenay, de Novembre 1988 à Janvier 1989 lors de séisme répétitifs de tels phénomènes ont été rapportés, je vous mets ici un papier publié en 2000 par Geophysical Letter sur l'intégration de ces phénomènes suivant une classification établie par un Français en 1948.

    Maintenant les Soviétiques ont utilisé cette méthode de collapse de minéraux à très forte pression (de l'ordre du Mbar) à partir des années 1955-60 pour générer des plasmas expansifs produisant des impulsions électromagnétiques. Le développement s'est fait à Arzamas-16 sous la houlette d'une dénommé Artsiémovitch qui s'est illustré plus tard dans les plasmas chauds confinés, style tokamak. Des collapses de minéraux structurés sous condition d'irréversibilité générant des explosions froides sans gaz. Cette idée leur était venue en examinant les travaux de Bridgman pour la compression de matière dense sous très haute pression, mais Bridgman n'avait recherché que des compressions réversibles. Voir sa publication de 1929 dans Physical Letter.

    Donc l'affaire semble close à mon avis.

    Maintenant il y a des phénomènes plus exotiques de formation de boules de feu/ foudre en boule. Notamment en Norvège dans la vallée de Hessdalen à 300km au Nord d'Oslo, se produisent sans seisme des phénomènes de foudres en boule stationnaires d'une durée pouvant atteindre quelques dizaines de secondes.
    Cherchez un peu "hessdalen phenomenom" sur la Toile et vous aurez une avalanche de sites. Se méfier des sites "folkloriques". Là si vous avez des explications je serais très intéressé.
    @+

  4. #3
    Europa73

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Bonsoir,

    Bien que ce genre de témoignage ait naguère été considéré comme farfelu, l’accumulation de preuves
    Quelles sont les preuves ?

    et la reproduction du phénomène dans des circonstances identiques inciterait plutôt à considérer une manifestation naturelle, bien qu’encore inexpliquée
    Je ne trouve rien sur la reproduction du phénomène dans des circonstances identiques. Merci de m'aider.

    Un dernier point, vous voyez quelque chose sur la vidéo qui ressemblerait de près ou de loin à de la "foudre en boule" ou encore des "boules de plasma" ? (voir ci-dessous)

    http://www.youtube.com/watch?v=SHmHs...ismiques_14822

    Pour le reste, c'est des vidéos comme celles du Pérou qui attesteraient de la réalité de ce phénomène ? (voir ci-dessous)

    http://inamidst.com/lights/earthquake

    Désolé, mais je ne vois rien de solide à me mettre sous la dent, merci de m'éclairer.

    Cordialement,
    Europa aka Buck
    Dernière modification par Europa73 ; 04/03/2008 à 21h50.

  5. #4
    Europa73

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Un dernier point, vous voyez quelque chose sur la vidéo qui ressemblerait de près ou de loin à de la "foudre en boule" ou encore des "boules de plasma" ? (voir ci-dessous)

    http://www.youtube.com/watch?v=SHmHs...ismiques_14822
    Re,

    Excusez moi, j'aurai du préciser que je posai cette question car comment peut on différencier des éclairs au loin avec des "flashs" qui auraient soit-disant un lien avec un secousse sismique et ce sur une simple vidéo de mauvaise qualité de surcroit, sans parler du champ visuel très limité.

    Cordialement,
    Europa

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    krolik

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Il apparait que la foudre en boule se fait bien en labo suivant décharge électrique.
    Je vous mets ici un bout de vido en .avi de 4Mo qui montre la formation d'une foudre en boule transitoire.
    Si l'on veut une foudre en boule qui ait une durée de vie de quelques dizaines de secondes il faut utiliser des moyens puissants, comme par exemple faire passe 500kA dans un capillaire rempli d'eau et cela pendant maximim 30ns. A ce moment on obtient une orange qui se ballade dans le labo pendant près d'une minute. C'est à rapprocher des foudres en boule de temps orageux.
    Mais de la petite vidéo on constate surtout que la foudre en boule nait d'un milieu confiné pour se former physiquement en structure de dissipation staionnaire (cf Ilya Prigogine). Les Soviets faisaient cela avec de la compression à claquage plasma de minéraux. Le nombre d'électrons libres dans un plasma parfait est bien suffisant pour former une telle foudre.
    A une époque récente les Grecs se sont préoccupés de détecter/prévoir les séismes en faisant des mesures de courants telluriques, je crois avoir entendu dire qu'ils avaient de bon résultats dans les 5 minutes "avant" et puis on n'en a plus entendu parler.. était-ce une arnaque ?
    Mais ce qu'il y a de certain c'est l'étroit rapport entre :
    - la formation d'une boule de plasma qui sort d'un milieu confiné
    - la formation de la "source de plasma" par cisaillement de matériaux.

  8. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Methode VAN :

    http://crdp.ac-amiens.fr/crdp/seismes/008.htm
    La méthode de prévision des séismes VAN (du nom des trois géophysiciens grecs qui l’ont mise au point en 1984 : Panayotis Varotsos, Kessar Alexopoulos et Kostas Nomicos) repose sur la mesure des impulsions électriques qui se propagent dans le sol.
    Les auteurs de cette méthode avancent l’hypothèse que « chaque séisme de magnitude supérieure à 3,5 serait précédé d’un signal électrosismique, et que tout signal électrosismique serait suivi par un tremblement de terre dont magnitude et épicentre peuvent être prévus avec précision ».
    Lors du séisme de Corinthe du 23 février 1981, ils ont testé leur méthode sur les répliques. Des électrodes de cuivre enfoncées dans le sol à un mètre de profondeur permettaient de capter les impulsions électriques à chaque secousse. Ils ont constaté que l’impulsion électrique précède toujours la secousse.
    En laboratoire, des expériences ont montré que des blocs de granite soumis à des pressions proches de l’éclatement émettent un bruit radioélectrique important. Des roches ne contenant pas de quartz ne montrent pas ce phénomène. L’effet piezo électrique semble jouer un rôle essentiel.
    En 1981, en Grèce, vingt et un des vingt-trois séismes de magnitude supérieure à 5 ont été prévus avec précision grâce à la méthode VAN.
    En 1986, des prévisions erronées pour des séismes sur l’île de Chios ont donné lieu à un nouvel étalonnage pour cette portion de territoire. Les prévisions suivantes ont été exactes. En revanche, le séisme du 13 septembre 1986 à Kalamata, de forte magnitude, n’a pas été prévu alors qu’il y avait quatre stations réceptrices.
    La méthode VAN est donc encore très imparfaite et ne semble être utilisable que dans les zones de séismes superficiels.

    a+
    Parcours Etranges

  9. Publicité
  10. #7
    krolik

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Merci pour ces infos complémentaires sur la détection électrique préalable des séismes.
    Je crois qu'effectivement l'effet piézoélectrique est concerné au moins pour une partie en ce qui concerne la source d'énergie initiale pour la formation d'une foudre en boule.
    Mais il est vraisemblable qu'il faille d'autres phénomènes qui s'enclenchent à suivre pour la formation d'une foudre en boule sinon ce serait facile d'en réaliser avec le moindre quartz.
    Je crois que le collapse à plasma de minéraux sous très fortes pressions et un autre paramètre. Et qu'ensuite la sustainabilité de ces boules soit également fonction de la qualité de l'atmosphère, présence ou non de particules en suspension, quelque chose entre un plasma parfait pour une adiabacité et une structure de dissipation genre Grande Résonance de Poincaré dans laquelle les effets aux limites sont très réduits. Et dès que la boule touche quelque chose les conditions aux limites ne sont plus réunies et le phénomène disparaît.

  11. #8
    basma'h

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Bonjour

    J'attends avec impatience d'en savoir un peu plus , à première vue cela parait bien étrange cette luminosité soudaine précédent le séisme , j'espère que le mystère ne tardera pas à être résolue .

    Bonne Journée

  12. #9
    Damien49

    Re : Actu - L'étrange lumière liée aux secousses sismiques

    Je découvre le sujet que maintenant...

    Je vois mal comment un séisme pourrait être à l'origine de formation lumineuse inexpliqué d'origine naturelle, alors qu'il serait bien plus crédible d'expliquer cela par des sustentions causées par les dégâts du séisme lui-même sur le réseau électrique et téléphone. Une surtension (ou court-circuit) créé un plasmoïde immobile qui peut durer quelques secondes.

    J'ai pas la science infuse, mais je trouve bizare que personne n'évoque cette possibilité, qui me parait pourtant bien plus crédible et pourtant déjà fréquemment observé, photographié, filmé dans d'autres circonstances qu'un séisme.
    Dernière modification par Damien49 ; 29/03/2008 à 15h47.

Discussions similaires

  1. Alerte !!!!deux grosses secousses sismiques
    Par scholasticus dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2007, 07h08
  2. Formation liée aux défibrillateurs automatiques
    Par mulder2525 dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/03/2007, 08h07
  3. Des secousses sismiques provoquées par l'activité humaine !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/02/2007, 20h54
  4. Un mur de verre qui réduit de 30% les secousses sismiques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/11/2005, 09h31
  5. HELP optique liée aux feux automobiles
    Par gabriel47 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/10/2004, 12h02